Mgr Barbarin

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Kerygme
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 940
Inscription : jeu. 30 mai 2019, 13:12
Conviction : Catholique romain
Localisation : Argentoratum

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Kerygme » mar. 11 févr. 2020, 12:48

zelie a écrit :
sam. 08 févr. 2020, 8:38
A n'en pas douter, il retrouverait vite un autre poste au sein de l'Institution catholique, un poste moins en contact avec le public, comme un poste au Vatican, ou un poste diplomatique.
C'est une possibilité, né en 1950 il n'a pas encore atteint l'âge de renonciation à sa charge (75 ans).

Il me semble que dans le code de droit canonique de 1983, un cardinal sans charge d'évêque peut aller au delà de 85 ans. Concrètement, à 75 ans il présente sa démission,celle-ci est considérée comme prorogée (pour un temps déterminé ou indéterminé) jusqu’à ce que soit communiquée son acceptation.

Il lui reste au moins 5 années de service effectif.
« N’aimons pas en paroles ni par des discours, mais par des actes et en vérité. » (1Jean 3,18)

Gaudens
Senator
Senator
Messages : 626
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Gaudens » mar. 11 févr. 2020, 13:14

Bonjour Zélie,
Je comprends votre réponse d'avant-hier;il est évident que Mgr Barbarin est le seul à savoir s'il est encore capable de diriger l'archidiocèse,tant physiquement que moralement(et nerveusement) ;s'il est aussi "écrasé" que vous dites, en effet ,ce serait difficile .Mais ceux qui ont fortement contribué à l'écraser devraient maintenant rentrer en eux mêmes et faire pénitence.Et s'engager à respecter loyalement le futur archevêque(si ce n'est pas Mgr Barbarin pour les 6 années le séparant des 75 ans) ,bref,ne pas chercher à entretenir un parti dans l'Eglise de Lyon visant à mettre l'archevêque en situation de permanent sursis.
A cet égard,vous semblez nettement plus au courant que moi, qui vit loin de Lyon, de ce qui s'y passe.Et c'est vrai que je n'en ai pas a priori une opinion très favorable,tant ce monde m'apparait comme un nid d'intrigues,à tort ou à raison :je suis peut-être à mon insu imprégné des écrits de JK Huysmans qui y voyait tout à la fois la capitale spirituelle et intellectuelle des Gaules et aussi celle de la franc-maçonnerie et même du satanisme en France,si je me souviens correctement de mes anciennes lectures de ses romans...Et il y a Golias,en embuscade pas loin.Bref...je devrais sans doute soigner ma parano,je suppose !

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par zelie » mar. 11 févr. 2020, 16:10

Non, je ne vis pas à Lyon même si j'y ai des liens. Mais j'aime beaucoup cette ville.
Et je ne connais pas les romans qui en font une ville si particulière.
C'est simplement une belle ville, dans un bel endroit, avec des gens formidables.
Ils ont même Glorious :D , et c'est quand même à Mgr Barbarin qu'on doit leur accession à la notoriété.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 328
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Alizee » ven. 28 févr. 2020, 14:48

Je suis Lyonnaise d'adoption. Oui, on a à la fois Golias et Glorious :-)
En fait, Mgr Barbarin n'a jamais été très loin de Lyon et il réside à l'évêché actuellement.
Ce qui est compliqué, c'est que les prêtres se sont largement prononcés contre son maintien par vote en conseil presbytéral, et s'il devait reprendre sa mission pour 5 ou 6 autres années, ce serait vécu difficilement par plein d'entre eux.
Mgr Barbarin a donné une interview à Radio Notre Dame très récemment, qui a été assez mal perçue, dans laquelle il dit "j'ai perdu mon poste, mais je m'en fiche". Et aussi "Je ne risque pas grand chose au fond, je peux prêcher, baptiser, enterrer...", et qu'il ne souhaitait pas retourner à Madagascar, "pays à risque", et parce qu'on est "mieux soignés en France". Bref, ce n'était pas très glorieux comme intervention. Il prétendait aussi ne pas savoir ce que le Pape allait décider. On le sait suffisamment proche du Pape pour en douter... je pense plutôt qu'il embarrasse.

Je ne serais pas étonnée qu'on le décharge de tout pour raison médicale et qu'il continue à vivre un peu caché, sans charge spéciale.

Gaudens
Senator
Senator
Messages : 626
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Gaudens » ven. 28 févr. 2020, 15:04

Que des prêtres se soient prononcés,même en majorité ,contre le maintien de leur archevêque ,n'est pas à leur honneur; ce genre de vote n'est pas dans leurs attributions et c'est même une attitude putchiste qui révèle la puissance d'un parti progressiste dangereux au sein de l'Eglise de Lyon.En effet,Golias n'est pas loin .Puisse Dieu avoir pitié de cette Eglise ,Eglise de martyrs et mère de nombreuses communautés des Gaules.
Quant aux déclarations de Mgr Barbarin,oui il a toujours été malheureux dans sa communication mais c'est mieux que parler la langue de bois politiquement correcte qui fleurit partout ,y compris dans l'Eglise.Il est maladroit,humain mais aussi sincère.

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3000
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Jean-Mic » ven. 28 févr. 2020, 15:22

Alizee a écrit :
ven. 28 févr. 2020, 14:48
Mgr Barbarin a donné une interview à Radio Notre Dame très récemment, qui a été assez mal perçue, dans laquelle il dit "j'ai perdu mon poste, mais je m'en fiche". Et aussi "Je ne risque pas grand chose au fond, je peux prêcher, baptiser, enterrer...", et qu'il ne souhaitait pas retourner à Madagascar, "pays à risque", et parce qu'on est "mieux soignés en France". Bref, ce n'était pas très glorieux comme intervention.
Je pense qu'il faut prendre ces quelques mots (sortis de leur contexte) au second degré, comme l'humour noir d'un homme déboussolé, et prématurément vieilli par un moment difficile.

Attention, toutefois, ne me prêtez pas ce que je n'ai pas écrit. Si Mgr Barbarin n'est pas LE coupable que certains cherchent à dénoncer (LE criminel sexuel c'est bien Preynat et lui seul), osons le dire et l'écrire : LES coupables, de complicité par non-dénonciation, et de non-assistance à personne en danger, s'appellent Decourtray et Billé ! et sans aucun doute une partie de leurs entourages ecclésiastiques respectifs. La mise en retrait que Mgr Barbarin s'impose et/ou qu'on lui impose est sans doute nécessaire pour que l'Église de Lyon retrouve un peu de sérénité. J'espère que le Pape François prononcera à ce sujet une réponse claire ... et rapide, en lui donnant au plus vite un successeur.

N'oublions pas les victimes dans nos prières.
Prions pour le diocèse de Lyon et pour l'Église qui est à Lyon.

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2344
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Teano » ven. 28 févr. 2020, 16:21

Jean-Mic a écrit :
mar. 11 févr. 2020, 10:59
zelie a écrit :
mar. 11 févr. 2020, 10:44
J'ai d'ailleurs une question (sans polémique, juste technique) ; Mr Preynat va vraisemblablement écoper d'une peine de prison. Donc, sur le point qui a amené la peine de prison, il n'y a pas prescription. Comment se fait-il alors, si tout n'est pas prescrit, que Mgr Barbarin ait pu être acquitté sur le fait que les faits reprochés sont prescrits? J'ai dû mal comprendre un épisode.
Bernard Preynat est accusé de (multiples) crimes sexuels. Ceux-ci sont imprescriptibles.
Mgr Barbarin est accusé de crime de non-dénonciation de crimes. Ceux-là sont prescriptibles.
Bonjour zelie et Jean-Mic,

Pour donner des informations à l'un et à l'autre...

Les crimes sexuels sont toujours concernés par des délais de prescription. La loi proposée au Sénat n'ayant jamais été votée, le délai de prescription dans le cas d'un viol est de 30 ans à partir de la majorité de la victime lorsque celle-ci est mineure et de 20 ans après les faits, lorsque celle-ci est majeure.

https://www.service-public.fr/particuli ... oits/F1526

J'ai publié un peu plus haut, une note parue sur Dalloz.fr qui donnait une analyse du jugement rendu en appel. Si j'ai bien compris, les faits reprochés à Mgr Barbarin concerne une atteinte à la justice : en ne dénonçant pas, il aurait empêché la justice d'agir (quand bien même celle-ci aurait prononcé un non-lieu ou un classement sans suite). Ce n'est donc pas le préjudice causé aux victimes qui est recherché, mais le préjudice causé à l'action judiciaire. C'est pourquoi il a pu être jugé bien avant que B. Preynat le soit : on lui reproche de ne pas avoir dénoncé des faits qui tomberaient sous le coup de la justice, quand bien même il n'y aurait que des victimes présumées et aucun criminel condamné.

La Cour d'appel a considéré que l'obligation de dénoncer les faits prenait fin à la majorité des victimes (même présumées, même pour des faits prescrits) : il semble que ce soit une interprétation large de l'article R machin truc du code bla bla bla. C'est ce point que la Cour de Cassation devra clarifier. Si elle casse le jugement, l'affaire sera renvoyée devant une autre juridiction pour un nouveau jugement au fond. L'auteur de la note Dalloz laisse entendre que ce n'est pas de l'ordre de l'impossible.

Teano
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par zelie » ven. 28 févr. 2020, 20:35

Merci beaucoup chère Teano, effectivement la note dont vous parlez m'avait complètement échappé.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2589
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Nanimo » sam. 29 févr. 2020, 0:28

Teano a écrit :
ven. 28 févr. 2020, 16:21
(…) les faits reprochés à Mgr Barbarin concerne une atteinte à la justice : en ne dénonçant pas, il aurait empêché la justice d'agir (quand bien même celle-ci aurait prononcé un non-lieu ou un classement sans suite). Ce n'est donc pas le préjudice causé aux victimes qui est recherché, mais le préjudice causé à l'action judiciaire. C'est pourquoi il a pu être jugé bien avant que B. Preynat le soit : on lui reproche de ne pas avoir dénoncé des faits qui tomberaient sous le coup de la justice, quand bien même il n'y aurait que des victimes présumées et aucun criminel condamné.

La Cour d'appel a considéré que l'obligation de dénoncer les faits prenait fin à la majorité des victimes (même présumées, même pour des faits prescrits) : il semble que ce soit une interprétation large de l'article R machin truc du code bla bla bla. C'est ce point que la Cour de Cassation devra clarifier. Si elle casse le jugement, l'affaire sera renvoyée devant une autre juridiction pour un nouveau jugement au fond. L'auteur de la note Dalloz laisse entendre que ce n'est pas de l'ordre de l'impossible.
Merci Teano. Cela répond à bien des questions qui figuraient sur le fil.
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1788
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Altior » dim. 01 mars 2020, 19:22

Teano a écrit :
ven. 28 févr. 2020, 16:21
La Cour d'appel a considéré que l'obligation de dénoncer les faits prenait fin à la majorité des victimes (même présumées, même pour des faits prescrits) : il semble que ce soit une interprétation large de l'article R machin truc du code bla bla bla. C'est ce point que la Cour de Cassation devra clarifier. Si elle casse le jugement, l'affaire sera renvoyée devant une autre juridiction pour un nouveau jugement au fond. L'auteur de la note Dalloz laisse entendre que ce n'est pas de l'ordre de l'impossible.
C'est du Kafka. C'est comme ça qu'on peut trouver une opportunité pour que l'affaire se prolonge ad calendas graecas. Reste la question pourquoi les parents qui savaient les faits bien avant Mgr Barbarin ne sont pas poursuivis pour le même crime de non-dénonciation. Ah, s'ils étaient des prêtres!

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par zelie » mer. 04 mars 2020, 9:53

Le problème des parents n'ayant pas pris la mesure des actes sur leurs enfants, ou, l'ayant prise, n'ont pas voulu donner suite est un problème à part entière.
Le problème des silences répétés de l'Eglise face aux crimes sur enfants est un autre problème, à part entière aussi. Car à travers la peau du primat des Gaules, c'est le procès de l'Eglise que cherchent à faire les associations. Mgr Barbarin n'est que le fusible qui protège le Vatican de poursuites judiciaires, car s'il n'était pas là, les associations auraient sans nul doute frappé un cran plus haut.

Ces deux problèmes ne peuvent en aucun cas servir d'excuse ou d'exutoire l'un à l'autre. Que des parents soient défaillants n'exonère l'Eglise de rien, que l'Eglise, qui a été défaillante, n'excuse en rien les parents qui savaient et qui se sont tus. A chacun appartient son noeud gordien et moral, ou de crainte pour la réputation, qui a fait qu'au bout du compte rien n'a bougé quand il l'aurait fallu.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
nano
Censor
Censor
Messages : 95
Inscription : dim. 20 sept. 2009, 16:42
Conviction : Catholique bien imparfait
Localisation : Gallicanie post-conciliaire ordinaire

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par nano » ven. 06 mars 2020, 13:28

Le pape François accepte la démission du cardinal Barbarin
https://fr.aleteia.org/2020/03/06/le-pa ... l-barbarin

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1788
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Altior » dim. 12 avr. 2020, 14:04

Je viens d'apprendre (avec retard) que le cardinal Pell a été, lui aussi, acquitté. C'est ici.

Son Eminence a fait un an de prison avant qu'il soit libéré. Qui paye pour ces innocents qui sont abusivement condamnés ? La responsabilité civile, ça n'existe que pour les médecins, mais pas pour les juges ?

Gaudens
Senator
Senator
Messages : 626
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Re: Mgr Barbarin

Message non lu par Gaudens » dim. 12 avr. 2020, 17:00

Oui, bonne question, Altior. Les trois juges précédents avaient volontairement oublié l'adage latin testis unus, testis nullus… et froidement condamné quelqu'un non seulement à la prison mais, pire encore, au pilori médiatique. Comme beaucoup, j'ai prié pour lui tous ces mois derniers. Son témoignage de tout ce qu'il a vécu dans l'Eglise et dans le monde ne sera pas neutre ni sans conséquence.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités