Canon silencieux ?

Avatar de l’utilisateur
jibrillatein
Ædilis
Ædilis
Messages : 20
Inscription : sam. 11 juil. 2020, 17:10
Conviction : catholique romain

Canon silencieux ?

Message non lu par jibrillatein » mer. 22 juil. 2020, 19:35

Bonsoir,

Je me posais cette question : le prêtre peut il dire silencieusement le Canon dans la forme ordinaire du rite romain ? A vrai dire, je sais qu'aucun prêtre ne peut modifier comme il l'entend la Sainte Messe, mais peut être est-ce une possibilité mentionnée dans le Missel (de la même manière que la célébration ad orientem est possible et mentionnée dans le Missel).

Fraternellement dans le Christ,
Jibrillatein
"Adjutorium nostrum in nomine Domini, qui fecit caelum et terram" (Ps CXXIII)

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3060
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Canon silencieux ?

Message non lu par AdoramusTe » jeu. 23 juil. 2020, 8:46

jibrillatein a écrit :
mer. 22 juil. 2020, 19:35
Je me posais cette question : le prêtre peut il dire silencieusement le Canon dans la forme ordinaire du rite romain ? A vrai dire, je sais qu'aucun prêtre ne peut modifier comme il l'entend la Sainte Messe, mais peut être est-ce une possibilité mentionnée dans le Missel (de la même manière que la célébration ad orientem est possible et mentionnée dans le Missel).
Non, le canon ne peut pas être dit à voix basse.
Le canon doit être récité à voix haute pour que les fidèles puissent s'unir à la prière du prêtre.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1174
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Canon silencieux ?

Message non lu par cmoi » jeu. 23 juil. 2020, 9:30

Et je trouve pour ma part très dommage que les paroles de l'offertoire puissent être étouffées par un chant ! Ou que les paroles du mélange de l'eau et du vin, quand un diacre y procède, soient tues...

Avatar de l’utilisateur
jibrillatein
Ædilis
Ædilis
Messages : 20
Inscription : sam. 11 juil. 2020, 17:10
Conviction : catholique romain

Re: Canon silencieux ?

Message non lu par jibrillatein » jeu. 23 juil. 2020, 9:42

Non, le canon ne peut pas être dit à voix basse.
Le canon doit être récité à voix haute pour que les fidèles puissent s'unir à la prière du prêtre.
Merci pour votre réponse, je me posais cette question car dans la forme extraordinaire il est dit silencieusement. Je trouvais que dans la forme ordinaire il n'y avait pas assez de silence, de recueillement... c'est uniquement mon avis, et j'assisterai quand même au Novus ordo missae.

Fraternellement dans le Christ,
Jibrillatein
"Adjutorium nostrum in nomine Domini, qui fecit caelum et terram" (Ps CXXIII)

Avatar de l’utilisateur
jibrillatein
Ædilis
Ædilis
Messages : 20
Inscription : sam. 11 juil. 2020, 17:10
Conviction : catholique romain

Re: Canon silencieux ?

Message non lu par jibrillatein » jeu. 23 juil. 2020, 9:47

cmoi a écrit :
jeu. 23 juil. 2020, 9:30
Et je trouve pour ma part très dommage que les paroles de l''offertoire puissent être étouffées par un chant !
Ou que les paroles du mélange de l'eau et du vin, quand un diacre y procède, soient tues...
Personnellement, je préfèrerai qu'elles soient dîtes silencieusement par le prêtre et le diacre sans musique... mais ne pas mettre de musique est déjà mieux qu'avec !

Je vais vous donner mon expérience : je suis organiste et je ne joues plus Après l'homelie, l'offertoire pour laisser un peu d'air à la Sainte Messe, sinon, j'ai l'impression que c'est un continuel «bruit», où la prière est difficile...

Fraternellement dans le Christ,
Jibrillatein
"Adjutorium nostrum in nomine Domini, qui fecit caelum et terram" (Ps CXXIII)

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3060
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Canon silencieux ?

Message non lu par AdoramusTe » jeu. 23 juil. 2020, 10:04

jibrillatein a écrit :
jeu. 23 juil. 2020, 9:42
Merci pour votre réponse, je me posais cette question car dans la forme extraordinaire il est dit silencieusement. Je trouvais que dans la forme ordinaire il n'y avait pas assez de silence, de recueillement... c'est uniquement mon avis, et j'assisterai quand même au Novus ordo missae.
La question du silence est assez relative.
Je connais bien la forme extraordinaire, mais j'avoue que pour s'unir au canon, il faut lire dans le missel ce qui ne me semble pas la façon idéale de suivre la messe. Par ailleurs, il y a souvent un chant ou de l'orgue pendant le canon après la consécration.
Enfin, je trouve étrange d'avoir à répondre Amen à une prière que nous n'entendons pas (après la secrète et après le canon).

Je crois que le problème actuel de la forme ordinaire est que le prêtre personnalise un eu trop souvent la messe en y ajoutant ses improvisations.
Le recueillement est bien meilleur lorsque le prêtre respecte à la lettre le missel et sait s'effacer derrière le rite. La célébration vers l'orient va dans ce sens là.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
jibrillatein
Ædilis
Ædilis
Messages : 20
Inscription : sam. 11 juil. 2020, 17:10
Conviction : catholique romain

Re: Canon silencieux ?

Message non lu par jibrillatein » jeu. 23 juil. 2020, 10:16

Merci pour votre réponse, je me posais cette question car dans la forme extraordinaire il est dit silencieusement.
La question du silence est assez relative.
Je connais bien la forme extraordinaire, mais j'avoue que pour s'unir au canon, il faut lire dans le missel ce qui ne me semble pas la façon idéale de suivre la messe. Par ailleurs, il y a souvent un chant ou de l'orgue pendant le canon après la consécration.
Enfin, je trouve étrange d'avoir à répondre Amen à une prière que nous n'entendons pas (après la secrète et après le canon).

Je crois que le problème actuel de la forme ordinaire est que le prêtre personnalise un eu trop souvent la messe en y ajoutant ses improvisations.
Le recueillement est bien meilleur lorsque le prêtre respecte à la lettre le missel et sait s'effacer derrière le rite. La célébration vers l'orient va dans ce sens là.
N'ayant que peu d'expérience de la forme extraordinaire, votre témoignage est précieux pour moi ! Il est vrai que l'amen est surprenant (quoique, de mémoire, la secrète se termine par un Gloria Patri, ou du moins par l'invocation "et in saecula saeculorum", il y a donc un lien, certes faible mais existant. Pour ce qui est de l'amen après le canon, je suppose que vous parlez de celui qui est dit après la doxologie, suivant le même principe que la conclusion de la Secrète), cependant il me semble que le fait de dire silencieusement permet au fidèle de prier et pas seulement de le lire : dans mon missel vespéral des prières sont proposées pendant ces moments là...

Pour ce qui est de l'orgue pendant le canon ça ne me semble pas très heureux en effet, mais peut-être cette pratique varie-t-elle suivant les paroisses?

Oui pour l'ad orientem dans la forme ordinaire !

Fraternellement dans le Christ,
Jibrillatein

PS : je me rends compte que l'on devrait dire "prière eucharistique", étant donné que le Canon romain dans la forme ordinaire en est la première, et toutes les prières eucharistiques ne sont pas le Canon.
"Adjutorium nostrum in nomine Domini, qui fecit caelum et terram" (Ps CXXIII)

ademimo
Censor
Censor
Messages : 127
Inscription : mar. 14 juil. 2020, 21:10
Conviction : catholique

Re: Canon silencieux ?

Message non lu par ademimo » jeu. 23 juil. 2020, 14:28

AdoramusTe a écrit :
jeu. 23 juil. 2020, 10:04
jibrillatein a écrit :
jeu. 23 juil. 2020, 9:42
Merci pour votre réponse, je me posais cette question car dans la forme extraordinaire il est dit silencieusement. Je trouvais que dans la forme ordinaire il n'y avait pas assez de silence, de recueillement... c'est uniquement mon avis, et j'assisterai quand même au Novus ordo missae.
La question du silence est assez relative.
Je connais bien la forme extraordinaire, mais j'avoue que pour s'unir au canon, il faut lire dans le missel ce qui ne me semble pas la façon idéale de suivre la messe. Par ailleurs, il y a souvent un chant ou de l'orgue pendant le canon après la consécration.
Enfin, je trouve étrange d'avoir à répondre Amen à une prière que nous n'entendons pas (après la secrète et après le canon).

Je crois que le problème actuel de la forme ordinaire est que le prêtre personnalise un eu trop souvent la messe en y ajoutant ses improvisations.
Le recueillement est bien meilleur lorsque le prêtre respecte à la lettre le missel et sait s'effacer derrière le rite. La célébration vers l'orient va dans ce sens là.
Mais n'est-il pas incité à innover par des prescriptions très claires ?

Avatar de l’utilisateur
CaritasVeritatis
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : ven. 24 juil. 2020, 0:44
Conviction : Catholique romain

Re: Canon silencieux ?

Message non lu par CaritasVeritatis » sam. 01 août 2020, 19:48

Une fois, quand je suis allé dans une Messe Novus Ordo, les batteries du haut-parleur du prêtre se sont séchées juste avant le Canon, ce qui, joint au fait que cette Messe était Ad Orientem (et qu'il ne voulait pas élever sa voix), l'a rendu essentiellement muet sans désobéir aux rubriques. Alors, peut-être que cela soit une possibilité.

In Christo,
Alonso
« Un saint a toujours le plus beau motif pour être heureux: l'amour du Bon Dieu. »

Avatar de l’utilisateur
jibrillatein
Ædilis
Ædilis
Messages : 20
Inscription : sam. 11 juil. 2020, 17:10
Conviction : catholique romain

Re: Canon silencieux ?

Message non lu par jibrillatein » dim. 02 août 2020, 16:58

CaritasVeritatis a écrit :
sam. 01 août 2020, 19:48
Une fois, quand je suis allé dans une Messe Novus Ordo, les batteries du haut-parleur du prêtre se sont séchées juste avant le Canon, ce qui, joint au fait que cette Messe était Ad Orientem (et qu'il ne voulait pas élever sa voix), lui a rendu essentiellement muet sans désobéir les rubriques. Alors, peut-être que cela soit une possibilité.
Il est probable que quand les conditions supposent que la messe soit célébrée acoustiquement, cela soit permis. Mais je pense que ça reste une exception due à la technique... par contre, coïncidence "amusante" entre les batteries à plat et le canon :>

Fraternellement dans le Christ,
Jb
"Adjutorium nostrum in nomine Domini, qui fecit caelum et terram" (Ps CXXIII)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités