Basilique de Saint-Denis, tombeau des Rois de France

Anthropologie - Sociologie - Histoire - Géographie - Science politique
desarrance
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : mar. 18 mars 2008, 0:43

Basilique de Saint-Denis, tombeau des Rois de France

Message non lu par desarrance » mar. 18 mars 2008, 18:18

La basilique de Saint-Denis, tombeau des Rois de France, n'est-elle pas en train d'éprouver, mais lentement, le sort funeste de Sainte-Sophie de Constantinople, autrement dit, de se retrouver de plus en plus cernée, et en terre d'islam, en France? Saint-Denis, la Seine-Saint-Denis, le "9-3", c'est tout un symbole qui donne envie de se souvenir:"Monjoie et Saint-Denis"?

Pour avoir connu l'Orient je sais ce que vivre en chrétien minoritaire veut dire, l'environnement de la basilique Saint-Denis me donne de plus en plus l'impression d'une église ou d'un monastère syrien ou égyptien cerné par des villages musulmans. Non que je veuille m'avancer sur un sujet polémique , c'est un simple constat, autrefois , nos églises allaient vers la mer de sable des mondes de l'islam, aujourd'hui c'est le ressac de cette mer qui entoure nos églises locales, et sur leur propre sol.

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2475
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: Saint-Denis , un tombeau des Rois de France cerné.

Message non lu par Boris » mar. 18 mars 2008, 23:33

desarrance a écrit :Non que je veuille m'avancer sur un sujet polémique , c'est un simple constat, autrefois , nos églises allaient vers la mer de sable des mondes de l'islam, aujourd'hui c'est le ressac de cette mer qui entoure nos églises locales, et sur leur propre sol.
Oui, c'est pourquoi une cathédrale vient d'être érigée au Quatar !

Je pense que vous partiellement raison : St Denis est effectivement "assiégé".
Par contre, si le catholicisme décline en Europe, c'est bien le seul endroit où il décline par manque de Foi.
Car du point de vue mondial, il progresse au moins aussi vite que la population mondiale.
UdP,
Boris

desarrance
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : mar. 18 mars 2008, 0:43

Re: Saint-Denis , un tombeau des Rois de France cerné.

Message non lu par desarrance » mer. 19 mars 2008, 22:41

Pour le catholicisme le salut viendra peut-être des Amériques, le Brésil, immense, est en expansion démographique et c'est le plus grand pays catholique au monde (le plus grand pays protestant étant les Etats-Unis , mais avec un catholicisme en progression et le plus grand pays orthodoxe la Russie; la réponse à l'islam viendra peut-être de ces grands pays chrétiens.

En tout cas , ayant visité le Liban et la Syrie, j'ai pu constater que les chrétiens regroupaient leurs quartiers auprès de leurs églises et surtout de leurs cathédrales (en prenant par exemple Damas , quartiers catholique , arménien, orthodoxe et , surtout le coeur même du vieux Damas, majoritairement chrétien, avec sa kyrielle d'Eglises et d'échopes dont les marchands sont des chrétiens autour de la maison de Saint-Paul etc...), nous, au contraire, nous tournons le dos à cette magnifique basilique qui se retrouve ainsi bien esseulée dans un environnement qu'elle ne reconnaît plus, est ce que nous souhaitons aussi pour Notre-Dame et le Sacré-Coeur?

En bons chrétiens , racheter et réhabiliter des appartements dans ces quartiers et, surtout , tout près des églises serait un acte de résistance spirituelle de protection (tags, dégradations sur les murs de l'église) et de reconquête, d'autant que l'immobilier y est moins cher qu'ailleurs.
Ne dit-on pas que l'argent est le nerf de la guerre?

Avatar de l’utilisateur
Arzur
Seminarius
Seminarius
Messages : 901
Inscription : jeu. 18 oct. 2007, 17:11
Localisation : Breiz / Bretagne

Re: Saint-Denis , un tombeau des Rois de France cerné.

Message non lu par Arzur » jeu. 20 mars 2008, 18:47

desarrance a écrit :Ne dit-on pas que l'argent est le nerf de la guerre?
D'accord avec vous là dessus.


Sur le reste,
Sans tomber dans la peur et la haine envers nos frères musulmans, le problème est plus général.

Comment, nous catholiques, allons nous nous organiser dans une société hostile à l'Église du Christ ?


Sans tomber dans un communautarisme qui nous couperait de la France et de nos frères, je pense que nous devons nous organiser en communauté chrétienne soudée, et effectivement à proximité de nos lieus de culte.


Les jeunes catholiques dans leur majorité ont compris qu'ils vivent dans un milieu hostile, nous ne sommes pas du monde, mais dans le monde. Sans esprit militant (dans le bon sens du terme), l'Église va disparaitre ...

Or la clé du militantisme est l'argent. tant que les catholiques considéreront leur Foi comme quelques chose de secondaire, l'Église continuera a décliner en Occident.

Mais j'ai une grande confiance en l'avenir ! Autour de moi je vois des choses magnifiques ! Le week end des Rameaux dans mon diocèse est une preuve que l'on peut faire des chose !

Et comme dirait mon évêque :
Mgr LE VERT aux jeunes du diocèse de Quimper et Léon a écrit :Avec vous, si vous le désirais, nous pourrons faire de grandes choses !
Gloire au Christ Roi !

In Christo Rege
+ Arzur
Ar brezoneg hag ar feiz a zo breur ha c'hoar e Breiz !
La langue Bretonne et la foi sont frère et soeur en Bretagne !

desarrance
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : mar. 18 mars 2008, 0:43

Re: Saint-Denis , un tombeau des Rois de France cerné.

Message non lu par desarrance » jeu. 20 mars 2008, 23:10

Chaque église , même la plus humble des chapelles, est un trésor pour la communauté qui l'entoure , un peu comme la Crèche vénérable de la Nativité ou comme le lieu de la Table servie de la Pâque.
Les chrétiens doivent en être conscients, car l'islam , sans pour autant qu'il soit question de diaboliser les musulmans , ne nous ménagera pas , pas plus qu'il ne ménagea les chrétiens de Damas, sous les Omeyyades, en grignotant peu à peu l'ancienne église dédiée à Saint-Jean, une église qui allait devenir par la suite la future mosquée des Omeyyades (le grand philosophe catholique et islamologue Roger Arnaldez y consacra d'ailleurs une excellente conférence, il y a quelques années, que l'on peut lire ou écouter sur Canal Académie).
Le respect , certes, mais suffisament têtu pour que nous ne cédions plus, que nous n'ayons plus honte, que nous n'ayons plus jamais peur d'être ce que nous sommes.
Aujourd'hui le Jeudi Saint, que le chemin de Croix soit beau autour du tombeau de nos rois et de la basilique Saint-Denis.
L'immigration , mais aussi la sécularisation, ont fait de nos communautés, regroupées autour des églises non plus des villages (souvenons-nous de Paris au cent villages), mais des archipels en résistance comme ces villages chrétiens que j'ai eu l'honneur de visiter en Syrie , au Liban, dans le Tour Abdin.

Avatar de l’utilisateur
Arzur
Seminarius
Seminarius
Messages : 901
Inscription : jeu. 18 oct. 2007, 17:11
Localisation : Breiz / Bretagne

Re: Saint-Denis , un tombeau des Rois de France cerné.

Message non lu par Arzur » ven. 21 mars 2008, 1:37

Je suis d'accord avec desarrance.
desarrance a écrit :Le respect , certes, mais suffisament têtu pour que nous ne cédions plus, que nous n'ayons plus honte, que nous n'ayons plus jamais peur d'être ce que nous sommes.
Je suis avec vous à 100%.

Sinon, je vous invite à vous présenter ( http://www.cite-catholique.org/viewforum.php?f=87 ) si vous le désirez desarrance. Cela facilite les échanges et en espérant que vous apporterait souvent votre contribution pour sanctifier le forum !


In Christo Rege
+ Arzur
Ar brezoneg hag ar feiz a zo breur ha c'hoar e Breiz !
La langue Bretonne et la foi sont frère et soeur en Bretagne !

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 987
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Le nouvel autel de la Basilique Saint-Denis comparé à l'ancien

Message non lu par VexillumRegis » lun. 29 janv. 2018, 11:34

Le 14 janvier dernier, un nouvel autel - avec son ambon - a été consacré par Mgr Pascal Delannoy à la Basilique royale de Saint-Denis.

Voici trois photos du nouveau mobilier (vous pouvez en trouver d'autres ici).

1.Image2.Image3.Image

Le socle de l’autel est en travertin d’Arménie, une pierre sédimentaire qui a plusieurs centaines de millions d’années. Plus claire vers le bas, la roche est striée de brun. Elle représente "l'humanité du Christ". Elle est surmontée d’une épaisse dalle en verre optique, qui irradie la lumière et évoque "la pureté du Christ". L'alliance du verre et de la pierre a été voulue pour s'accorder avec la basilique elle-même, merveille de pierre et de verre conçue par l'abbé Suger (1080/81-1151), et qui est à l'origine de l'art gothique.

La croix incrustée dans l'autel (3.), avec les reflets des vitraux sur la dalle de verre, est d'un bel effet. Mais il ne semble pas que les fidèles, de leur place, puissent en profiter.

Voici, à titre de comparaison, à quoi ressemblait l'ancien autel de la basilique tel qu'il était disposé vers 1500. On le trouve représenté à cette date dans le tableau de la Messe de Saint Gilles, peint par un anonyme. Cet autel a été démembré et ses parties d'orfèvrerie précieuses fondues par les vandales jacobins en 1793.

4.Image5.Image6.Image7.Image

L'autel était surmonté, bien mise en évidence, par la grande croix de Saint-Éloi (7.), mesurant environ deux mètres de hauteur, en or cloisonné et chargée de joyaux. Elle aurait été réalisée par saint Éloi pour Dagobert Ier, fondateur de l'abbaye.

Le panneau d'or rectangulaire rehaussé d'énormes gemmes constituait à l'origine le devant - antépandium - du maître-autel. Mais dès la fin de l'époque gothique, il sera placé en retable sur le même autel. C'est comme cela qu'il est représenté sur le tableau de la messe de saint Gilles (6.). Il a été offert à l'abbaye par Charles le Chauve (823-877). Suger compléta cet antépandium par trois autres tables, pour les trois autres côtés libres de l'autel. Les deux tables latérales furent faites sur place. Elles étaient divisées comme la table de Charles le Chauve, par trois grands arcs, qui étaient eux-mêmes surmontés de trois cercles. Sur l'une des tables étaient figurées dans les cercles la visitation, la nativité et l'annonciation, sous les arcs, la vierge à l'enfant entre les prophètes Ézéchiel et Isaïe. Sur l'autre, l'agneau de dieu était entouré de deux anges thuriféraires dans les cercles ; sous les arcs, les saint Rustiques, Denis et Éleuthère. Le roi, placé près de saint Denis, était sans doute Louis VI ou Louis VII. La table postérieure, oeuvre d'orfèvres étrangers, représentait six scènes typologiques : à l'entrée de Jérusalem, en haut, correspondait au-dessous la promesse de dieu à Abraham ; à la Cène, l'offrande de Melchisédech ; au portement de la croix, le portement de la grappe de raisin.

Le tout devait former un ensemble d'un splendeur équivalente au célèbre autel d'or de saint Ambroise à la cathédrale de Milan (voir ici). Si, faute de ressources suffisantes, on ne pouvait rehausser l'autel de tels joyaux d'orfèvrerie, on pouvait le décorer de panneaux peints (voir un exemple ici). Dans tous les cas, que ce soit l'autel lui-même ou le retable le surplomblant, il y avait toujours quelque scène figurative illustrant l'histoire du salut ou l'histoire des saints, pour rehausser la beauté du culte et édifier les fidèles.

- VR -
Dernière modification par VexillumRegis le dim. 25 févr. 2018, 9:35, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2878
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Le nouvel autel de la Basilique Saint-Denis comparé à l'ancien

Message non lu par AdoramusTe » lun. 29 janv. 2018, 12:07

VexillumRegis a écrit :
lun. 29 janv. 2018, 11:34
Le 14 janvier dernier, un nouvel autel - avec son ambon - a été consacré par Mgr Pascal Delannoy à la Basilique royale de Saint-Denis.
Et combien a couté au diocèse cet aquarium ?
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7153
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Le nouvel autel de la Basilique Saint-Denis comparé à l'ancien

Message non lu par Anne » mar. 30 janv. 2018, 6:37

Miracle ! Je remarque que ce bon Suger est mort tout rajeuni! :-D

Pour le reste: une autre "bébelle lette* pas rap" dans une cathédrale médiévale... :mal:

S'cusez-la...



*Lette: laide au superlatif en bon :qc:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Prætor
Prætor
Messages : 838
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Conviction : Catholique de Rit latin.
Localisation : Berlin, Allemagne.

Re: Le nouvel autel de la Basilique Saint-Denis comparé à l'ancien

Message non lu par Théodore » mar. 30 janv. 2018, 16:20

Et une basilique défigurée de plus, une...
Unam peti a Domino, hanc requiram,
Ut inhabitem in domo Domini omnibus diebus vitae meae.
Ut videam voluptatem Domini, et visitem templum eius.


Psaume XXVI, verset 7-8.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Le nouvel autel de la Basilique Saint-Denis comparé à l'ancien

Message non lu par Héraclius » mar. 30 janv. 2018, 18:21

Au-delà du mauvais goût, la position surélevée du choeur et donc du clergé me semble scandaleuse. D’un cléricalisme symbolique terrifiant. L’autel n’est plus le point le plus élevé de l’église, la figure de la montagne sainte, mais est surblombée par les prêtres.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1134
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Le nouvel autel de la Basilique Saint-Denis comparé à l'ancien

Message non lu par Altior » mar. 30 janv. 2018, 19:34

Héraclius a écrit :
mar. 30 janv. 2018, 18:21
L’autel n’est plus le point le plus élevé de l’église, la figure de la montagne sainte, mais est surblombée par les prêtres.
Moi, je vois une table en style post-moderniste devant. L'autel est bien à sa place, derrière les prêtres. Il attend leurs prières au bas de l'autel.

Introibo ad altare Dei,
A.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3400
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Le nouvel autel de la Basilique Saint-Denis comparé à l'ancien

Message non lu par Héraclius » mar. 30 janv. 2018, 19:45

...ad Deum laetitiae exsultationis meae. :-D (Nova Vulgata powaaaa)

Epagnez-nous votre mauvais esprit. :p
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2878
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Le nouvel autel de la Basilique Saint-Denis comparé à l'ancien

Message non lu par AdoramusTe » mar. 30 janv. 2018, 21:03

Héraclius a écrit :
mar. 30 janv. 2018, 18:21
Au-delà du mauvais goût, la position surélevée du choeur et donc du clergé me semble scandaleuse. D’un cléricalisme symbolique terrifiant. L’autel n’est plus le point le plus élevé de l’église, la figure de la montagne sainte, mais est surblombée par les prêtres.
En dehors du mauvais goût, ce qui m'inquiète le plus dans ce type d'affaire est le comportement des évêques qui engagent leurs diocèses dans des dépenses ruineuses et inutiles (souvent plusieurs centaines de milliers d'euros) jusqu'à les mettre en grave difficulté, à la manière d'un PDG du CAC 40 ferait une acquisition au-dessus des moyens de son entreprise.
Nous savons aujourd'hui que les diocèses sont quasi tous en difficulté et tout ceci parait complètement déconnecté de la réalité.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Cepora
Barbarus
Barbarus

Re: Le nouvel autel de la Basilique Saint-Denis comparé à l'ancien

Message non lu par Cepora » ven. 23 févr. 2018, 21:27

Un article concernant le nouveau chœur pour la basilique Saint-Denis vient d'être publié sur le site narthex.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités