Je me pose beaucoup de questions!

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Aesculapius
Censor
Censor
Messages : 130
Inscription : jeu. 31 mars 2011, 18:20
Localisation : Quelque part dans l'univers...

Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par Aesculapius » mar. 24 mai 2011, 22:40

Bonsoir,

Certains d'entre vous commencent à me connaître, je suis actuellement en pleins questionnement sur la Religion, je découvre et en apprend de jour en jour afin de peut-être un jour, croire en un Dieu, mais lequel..?! Telle est la question.

Voici une liste de questions, s'agit-il de pêchés ? Est-ce interdit ? Pourquoi ? Que se passe-t-il si cela n'est pas respecté ?

Je me pose souvent des questions, voici celles qui me viennent de suite :

- le Don d'organes ou le don du sang ?
- Quelle est la position de la Religion Chrétienne au sujet de l'homosexualité ?
- Est-il autorisé de manger du porc ?
- Après avoir blasphémé Dieu, nous pardonne -t-il si on le lui demande ?
- Pourquoi y a -t-il différentes "sortes" de Chrétienté (pardonnez mon expression peut-être pas tout à fait juste) ? (je fais allusion aux Protestants, Évangélistes, Catholiques, etc.)
- Quelles sont les points de convergences et de divergences entre elles-toutes ? (j'ai cherché, mais c'est assez compliqué les textes trouvés...!)
- J'entends souvent dire qu'il faut "rester vierge avant le mariage" est-ce vrai ? ceci s'applique évidement aux hommes et aux femmes ?
- Les rapports sexuels sont obligatoirement avec la personne avec qui on est marié, de ce fait ?
- L’infidélité est-elle un péché ?
- La contraception est-elle interdite ?
- Le divorce est-il interdit ?
- Les rapports sexuels n'ayant pas le but de procréation sont-ils interdits ?
- Y a t-il des pratiques sexuelles interdites comme dans l'Islam ?
- Un nombre et une fréquence de prières obligatoire ?
- La polygamie est-elle interdite ?
- Nos péchés nous sont-ils totalement pardonnés ?
- Qui est destiné au purgatoire ?
- Y a t-il, comme dans la Religion Musulmane, des "points de bonne conduite" ? (Dans l'Islam cela se dit "hassanates")
- Existe-t-il une période de jeûne ?
- L'alliance entre un Homme Chrétien et une Femme Musulmane est-elle à bannir ?
- Les animaux sont également les créations de Dieu, donc viennent-ils au Paradis/enfer ? Comment est-ce jugé ?
- En cas de non respect des "lois de Dieu", est-ce grave ?

Voilà, si'il me vient d'autres questions, je reviendrai les ajouter.
Merci :)

Marie
Dernière modification par Aesculapius le dim. 29 juil. 2012, 16:37, modifié 1 fois.
Aide toi et le Ciel t'aidera.

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1608
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par Laurent L. » mer. 25 mai 2011, 2:12

Bonjour Marie ! :)
Je me pose souvent des questions, voici celles qui me viennent de suite :

- Quelle est la position de la Religion Chrétienne au sujet de l'homosexualité ?

C'est un grave péché impur contre l'ordre de la nature que de désirer ou pratiquer de tels actes.

- Est-il autorisé de manger du porc ?

Oui.


- Après avoir blasphémé Dieu, nous pardonne -t-il si on le lui demande ?
Oui, si on se repent sincèrement.

- Pourquoi y a -t-il différentes "sortes" de Chrétienté (pardonnez mon expression peut-être pas tout à fait juste) ? (je fais allusion aux Protestants, Évangélistes, Catholiques, etc.)
Les chrétiens se sont divisés en raison de désaccords doctrinaux ou de gouvernance.

- Quelles sont les points de convergences et de divergences entre elles-toutes ? (j'ai cherché, mais c'est assez compliqué les textes trouvés...!)
En gros, les catholiques et les orthodoxes sont assez proches. C'est surtout la question de l'autorité du pape qui divise catholiques et orthodoxes, ainsi que quelques questions théologiques (le filioque, etc.)
Les protestants rejettent la tradition et ne gardent que les écritures. Voilà pourquoi les différences sont plus grandes avec eux. Notamment, ils ne reconnaissent que deux sacrements sur les sept.

- J'entends souvent dire qu'il faut "rester vierge avant le mariage" est-ce vrai ? ceci s'applique évidement aux hommes et aux femmes ?
Oui. Les relations sexuelles avant le mariage sont peccamineuses pour les hommes comme pour les femmes. Néanmoins, les pensées impures ainsi que les actes sexuels solitaires sont des péchés aussi. Un pécheur repenti, non vierge, est vierge aux yeux de Dieu s'il s'est confessé, contrairement à une personne vierge pleine de pensées impures et non repentie.
- Les rapports sexuels sont obligatoirement avec la personne avec qui on est marié, de ce fait ?
Oui.
- L’infidélité est-elle un péché ?
Oui.
- La contraception est-elle interdite ?
Oui.
- Le divorce est-il interdit ?
C'est compliqué !
Le mariage est indissoluble. Le divorce est une offense grave à la loi naturelle et fait injure à l'Alliance de salut. La séparation des époux avec maintien du lien matrimonial peut être légitime en certains cas prévus par le Droit canonique (violence, etc.). Néanmoins, si le divorce civil reste la seule manière possible d’assurer certains droits légitimes, le soin des enfants ou la défense du patrimoine, il peut être toléré sans constituer une faute morale.

Mais les époux divorcés civilement restent mariés aux yeux de Dieu et le "remariage civil" est donc interdit.

- Les rapports sexuels n'ayant pas le but de procréation sont-ils interdits ?
On peut avoir des rapports sexuels pendant les périodes infécondes de la femme, si c'est ce que vous voulez dire...
- Y a t-il des pratiques sexuelles interdites comme dans l'Islam ?
Oui.
- Un nombre et une fréquence de prières obligatoire ?
Il nous faut "prier sans cesse" et je ne vois pas comment on peut quantifier "les" prières...
En revanche, il existe des offices obligatoires. Les fidèles ont l'obligation d'assister à la messe tous les dimanches et fêtes de précepte. Les religieux s'engagent à dire l'Office divin (ou "liturgie des heures" répartie en 8, 7 ou 5 offices par jour).

- La polygamie est-elle interdite ?
Oui.
- Nos péchés nous sont-ils totalement pardonnés ?
Cela dépend.
- Qui est destiné au purgatoire ?
Les âmes des justes qui ne sont pas tout à fait "propres", si je puis dire. Le purgatoire est un sas pour le paradis.
- Y a t-il, comme dans la Religion Musulmane, des "points de bonne conduite" ? (Dans l'Islam cela se dit "hassanates")
Qu'est-ce ?
- Existe-t-il une période de jeûne ?
Oui, c'est le carême.
- L'alliance entre un Homme Chrétien et une Femme Musulmane est-elle à bannir ?
Pas absolument. Il faut une dispense de l'évêque pour un tel mariage et s'engager à éduquer les enfants dans la religion chrétienne.
- Les animaux sont également les créations de Dieu, donc viennent-ils au Paradis/enfer ? Comment est-ce jugé ?
Les animaux n'ont pas d'âme immortelle, il me semble.
- En cas de non respect des "lois de Dieu", est-ce grave ?
Ça dépend. La faute peut être grave ou vénielle.

Voilà, si'il me vient d'autres questions, je reviendrai les ajouter.
Merci :)

Marie
Une remarque : vous avez une approche assez légaliste du christianisme (péché / pas péché). Le christianisme est autre chose qu'une loi à respecter, même si suivre Jésus-Christ implique de rejeter le mal et de tendre au bien.

Bien à vous,
Laurent.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6945
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par Anne » mer. 25 mai 2011, 3:35

Gros contrat, lmarie38 ! :exclamation:
Je vous donne la réponse courte. La plupart de ces sujets ont été traités ailleurs sur le forum. Je vous recommande de faire une recherche (en haut à droite des pages) pour trouver les réponses complètes...
lmarie38 a écrit :Bonsoir,

Certains d'entre vous commencent à me connaître, je suis actuellement en pleins questionnement sur la Religion, je découvre et en apprend de jour en jour afin de peut-être un jour, croire en un Dieu, mais lequel..?! Telle est la question.
Il n'y en a pourtant qu'un seul... ;)
- Quelle est la position de la Religion Chrétienne au sujet de l'homosexualité ?
C'est contre nature. L'Église condamne l'homosexualité, mais est clémente envers les homosexuels.
- Est-il autorisé de manger du porc ?
Oui.
- Après avoir blasphémé Dieu, nous pardonne -t-il si on le lui demande ?
Oui. Il s'agit alors de se confesser à un prêtre.
- Pourquoi y a -t-il différentes "sortes" de Chrétienté (pardonnez mon expression peut-être pas tout à fait juste) ? (je fais allusion aux Protestants, Évangélistes, Catholiques, etc.)
Grosso modo, il y a eu un schisme entre les Catholiques et les Orthodoxes. Cependant, ces deux "poumons" du christianisme ont encore beaucoup en commun et des tentatives de rapprochements sont toujours en cours.
Pour les autres dénominations, il s'agit d'un certain nombre de personnes qui se sont "parties en affaires" pour différentes raisons.
Quelles sont les points de convergences et de divergences entre elles-toutes ? (j'ai cherché, mais c'est assez compliqué les textes trouvés...!)
La plupart ont en commun la Bible et le Christ. Après ça, c'est le "free for all".
- J'entends souvent dire qu'il faut "rester vierge avant le mariage" est-ce vrai ? ceci s'applique évidement aux hommes et aux femmes ?
Oui.
- Les rapports sexuels sont obligatoirement avec la personne avec qui on est marié, de ce fait ?
Oui.
- L’infidélité est-elle un péché ?
Oui.
- La contraception est-elle interdite ?
Oui, à certaines exceptions.
- Le divorce est-il interdit ?
Oui. Quoique certains "mariages" puissent être "annulés"
- Les rapports sexuels n'ayant pas le but de procréation sont-ils interdits ?
Non.
- Y a t-il des pratiques sexuelles interdites comme dans l'Islam ?
Oui.
- Un nombre et une fréquence de prières obligatoire ?
Non.
- La polygamie est-elle interdite ?
Oui.
- Nos péchés nous sont-ils totalement pardonnés ?
Oui, en confession à un prêtre.
- Qui est destiné au purgatoire ?
Le purgatoire est un lieu de purification.
- Y a t-il, comme dans la Religion Musulmane, des "points de bonne conduite" ? (Dans l'Islam cela se dit "hassanates")
Non.
- Existe-t-il une période de jeûne ?
Oui.
- L'alliance entre un Homme Chrétien et une Femme Musulmane est-elle à bannir ?
L'interdiction est du côté de l'islam. Il est possible de s'unir avec des gens d'autres religions, à certaines conditions.
- Les animaux sont également les créations de Dieu, donc viennent-ils au Paradis/enfer ? Comment est-ce jugé ?
Qui sait ?
- En cas de non respect des "lois de Dieu", est-ce grave ?
Oui. Mais Dieu est infiniment miséricordieux... Il pardonne à qui se repent sincèrement.

Pour des réponses plus raffinées, je vous conseille de nouveau de faire une recherche qui vous permettra de mieux connaître la position de l'Église sur ces sujets et de comprendre quelles en sont les raisons et sur quelles Paroles de la Bible elle se fonde.

P.S. Je viens de voir que Laurent vous a déjà répondu. Bon, on n'est jamais assez radoteur pédagogue ! ;)
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Aesculapius
Censor
Censor
Messages : 130
Inscription : jeu. 31 mars 2011, 18:20
Localisation : Quelque part dans l'univers...

Re: Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par Aesculapius » mer. 25 mai 2011, 10:58

Bonjour,

Je vous remercie pour ces réponses ! Je vais effectivement me lancer dans des recherches afin d'obtenir des réponses plus complètes (non pas que les vôtres ne me conviennent pas ! Mais par exemple la différence entre les différentes Chrétientés est plus complexe, donc afin de comprendre je vais me pencher davantage là-dessus!)

Quelques questions me viennent à l'esprit :


- Se confesser auprès d'un prêtre, à chaque péchés réalisé, ne s'agit-il pas un peu de "tricherie" ? Commettre un péché et finalement se le voir immédiatement pardonné juste parce que l'on s'est confessé ? Au final, on peut 'pécher' toute sa vie et aller quand même au Paradis puisque l'on aura finalement été se confesser ?! Je trouve cela étrange, un peu injuste :/ Je pense que l'on doit assumer nos actes... Qu'il devrait y avoir une limite.

- Un homme dangereux (du style meurtrier, violeur, pédophile, ...) peut-il se voir pardonner ses atroces actes ?

- Où donc les gens se confessent -ils ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Marie
Aide toi et le Ciel t'aidera.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3966
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par Mac » mer. 25 mai 2011, 11:17

lmarie38 a écrit :croire en un Dieu, mais lequel..?! Telle est la question.
Bonjour cher lmarie38,

Il faut croire en Celui qui pardonne tous ces péchés parce qu'Il est miséricordieux et Vrai Dieu : Jésus Christ ressuscité!

Si je peux me permettre tachez de pas vous laissez égarer, vivez cette grâce d'être sauvé dans la joie et la paix en cheminant sur le chemin de la sanctification, grâce que Notre Seigneur vous offre par sa passion.

Personnellement j'ai déjà vu Notre Seigneur et pas que Lui, voilà pourquoi je vous dit d'être vigilant.

Fraternellement en Notre Seigneur Jésus Christ.

Avatar de l’utilisateur
SweetieLoLy
Quæstor
Quæstor
Messages : 287
Inscription : mar. 21 avr. 2009, 23:19
Localisation : dijon
Contact :

Re: Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par SweetieLoLy » mer. 25 mai 2011, 15:21

lmarie38 a écrit :Bonjour,

Je vous remercie pour ces réponses ! Je vais effectivement me lancer dans des recherches afin d'obtenir des réponses plus complètes (non pas que les vôtres ne me conviennent pas ! Mais par exemple la différence entre les différentes Chrétientés est plus complexe, donc afin de comprendre je vais me pencher davantage là-dessus!)

Quelques questions me viennent à l'esprit :


- Se confesser auprès d'un prêtre, à chaque péchés réalisé, ne s'agit-il pas un peu de "tricherie" ? Commettre un péché et finalement se le voir immédiatement pardonné juste parce que l'on s'est confessé ? Au final, on peut 'pécher' toute sa vie et aller quand même au Paradis puisque l'on aura finalement été se confesser ?! Je trouve cela étrange, un peu injuste :/ Je pense que l'on doit assumer nos actes... Qu'il devrait y avoir une limite.

- Un homme dangereux (du style meurtrier, violeur, pédophile, ...) peut-il se voir pardonner ses atroces actes ?

- Où donc les gens se confessent -ils ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Marie

en regle general les gens se confesses dans les eglises pendant les periodes prevues pour ça :amoureux: apres tu peux prendre un rendez vous avec un pretre si le besoin de reconcialition se fait pressant! :clap:

apres pour etre pardonné, du moins par dieu, il faut aussi se repentir sincerement, la personne qui va se confesser y va souvent avec humilité, non pas pour tricher comme tu le dit genre "tient je vais avouer toutes mes fautes comme ça je serai lavé et je pourrai recommencer de plus belle" ça ne marche pas comme ça meme si une personne le fait avec cet etat d'esprit là il se met le doigt dans l'oeil et n'a rien compri à ce sacrement, qui a mon humble avis sera nul!...souvent ceux qui vont se confesser vont soulager leur âme car ils en ont gros sur le coeur, ou alors il y vont pour tenter d'arreter leurs, certain sont prisonnier de leur pechés, en souffrent et voudraient s'en debarrasser....à chaque confession il font un pas vers la "guérison" un peu tu vois...mais leur coeur doit y etre aussi et ce sincerement!peut etre que le pretre ne sait pas toujours si le coeur y est sincerement mais dieu lui... :p on ne l'a pas si facilement, héhéhéhé! ;)

nan, nan se confesser ne sert pas à se deculpabiliser pour mieux continuer à faire des choses mauvaises loin de là...c'est une mauvaise image que garde la confession,à ce compte là ça serait trop facile et bien sur injuste...

d'ailleur, je ne sais pas si tu as dejà eu l'occasion de le tenter mais ce sacrement est tres difficile à vivre..enfin je veux dire par là que beaucoup n'ose pas le faire, même si leur coeur y est...il demande beaucoup d'humilité, limite beaucoup de courage...car la crainte reste là, malgré la sincerité de vouloir avouer ses fautes...

ce n'est pas du tout fidele à l'image vehiculé par je ne sais quel prejugé qui montre de mauvaises gens aller avouer froidement leurs fautes et ressortir en se frottant les mains, genre "c'est bon je suis sortie d'affaire, chic!"... :oops:

Aesculapius
Censor
Censor
Messages : 130
Inscription : jeu. 31 mars 2011, 18:20
Localisation : Quelque part dans l'univers...

Re: Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par Aesculapius » mer. 25 mai 2011, 22:23

Bonsoir,

Je vous remercie tous pour vos réponses !

Cependant j'en ai encore ^^

- Si jamais "demain" je deviens Chrétienne, devrai-je me confesser pour mes péchés anterieurs ? Ou cela ne vaut qu'à partir du moment où je suis Chrétienne ?
- Doit-on confesser TOUS nos péchés pour espérer un pardon de Dieu (en les enumérant) ?
- Ou bien pouvons-nous faire nos excuses de manière globale ("pardonne tous mes péchés...") la liste est longue pour moi alors, étant athée !

Mes questions peuvent paraître bête, mais ne sommes-nous pas dans la catégorie "le Christiannisme pour les nuls" ? :-D

Merci à vous ! :)
Aide toi et le Ciel t'aidera.

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 764
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par Anaisunivers » mer. 25 mai 2011, 23:23

Marie, je voudrais revenir sur les "hassanates". Il n'y a pas de balance où Dieu pèserait notre vie, nos bonnes ou mauvaises actions ; ce n'est pas non plus une carte de fidélité à points. La foi est une histoire de confiance en une personne vivante : Jésus. Ce n'est pas un échange comme 'je crois en Toi, et je suis sauvé(e) en contre-partie". C'est une relation d'amour...

Par le baptême, TOUT les péchés sont pardonnés. Après il faut aller se confesser si l'on pèche : les péchés mortels en premier, puis les véniels dont on se souvient. Cela serait trop facile si cela serait de manière "globale", le but est aussi de verbaliser nos péchés pour en prendre conscience.

Il n'y a pas de question bête =)

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1608
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par Laurent L. » mer. 25 mai 2011, 23:30

Bonsoir Marie !
- Si jamais "demain" je deviens Chrétienne, devrai-je me confesser pour mes péchés anterieurs ? Ou cela ne vaut qu'à partir du moment où je suis Chrétienne ?
Vous ne confesseriez les péchés commis que depuis votre baptême. En effet, le baptême vous lave de vos péchés et la pénitence restaure l'état de grâce baptismal.
- Doit-on confesser TOUS nos péchés pour espérer un pardon de Dieu (en les enumérant) ?
Il faut confesser tous les péchés graves que l'on a sur la conscience et donc en mémoire. Si l'on a commis plusieurs fois le même péché, inutile de donner le détail de chaque occurrence, on dit le péché et le nombre de fois (approximatif).
- Ou bien pouvons-nous faire nos excuses de manière globale ("pardonne tous mes péchés...") la liste est longue pour moi alors, étant athée !
En fait, si vous n'êtes pas baptisée, il n'y aurait pas ce problème. En revanche, ça l'est pour les personnes baptisées bébés qui ne se confessent que tardivement. Évidemment, la confession sera moins précise, mais on ne dira pas une formule aussi globale. On insistera sur les péchés les plus graves, ceux qui pèsent sur notre conscience. L'important, c'est de ne pas dissimuler volontairement un péché grave gênant au prêtre. Il faut être humble et sincère.
Je vous recommande la lecture de ceci : http://www.vatican.va/archive/compendiu ... cc_fr.html.
C'est relativement court et cela expose d'une manière claire et synthétique, sous forme de questions/réponses, le contenu de la foi catholique.

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1608
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par Laurent L. » mer. 25 mai 2011, 23:40

lmarie38 a écrit :Aide toi et le Ciel t'aidera.
Sage proverbe !

J'aime encore plus cette citation de Ste Thérèse :
Il faut toujours prier comme si l'action était inutile et agir comme si la prière était insuffisante.
;)

Bien à vous,
Laurent.

Aesculapius
Censor
Censor
Messages : 130
Inscription : jeu. 31 mars 2011, 18:20
Localisation : Quelque part dans l'univers...

Re: Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par Aesculapius » jeu. 26 mai 2011, 11:16

Bonjour,

merci pour toutes ces réponses :)
Le problème c'est que moi, j'ai été Baptisée à l'âge de 2 ans (il me semble) mais bref, lorsque j’étais bébé.
Puis-je donc me "re-baptiser" afin de me purifier, me laver, de tous mes péchés ? Car je vous avoue que,
n'étant point Chrétienne mais dans le désir de le devenir, j'en ai commis des péchés, la liste est longue ! :-D (lol) et si je devais tous les énumérer euuh... :siffle:
ben j'en aurai pour une semaine :zut: et j'ai peur d'en oublier et donc de ne pas avoir demandé le pardon pour certains de mes péchés :incertain:
Car malgré le fait que j'ai été baptisée, que j'ai grandit dans un foyer Chrétien, j'ai très vite "lâché" la Religion, après ma Communion,
et perdu la Foi, j'ignore d'ailleurs si je l’eus ne serait-ce qu'un instant, j'étais trop jeune pour penser par moi-même à ce sujet à vrai dire !
Aide toi et le Ciel t'aidera.

Avatar de l’utilisateur
katolik
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1114
Inscription : ven. 29 avr. 2011, 12:54
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Nouvelle-Aquitaine
Contact :

Re: Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par katolik » jeu. 26 mai 2011, 12:41

Voici quelques réponses aux premières questions :
-Quelle est la position de la Religion Chrétienne au sujet de l'homosexualité ?
Dans le « Catéchisme de l’Eglise Catholique » :
2357 L’homosexualité désigne les relations entre des hommes ou des femmes qui éprouvent une attirance sexuelle, exclusive ou prédominante, envers des personnes du même sexe. Elle revêt des formes très variables à travers les siècles et les cultures. Sa genèse psychique reste largement inexpliquée. S’appuyant sur la Sainte Écriture, qui les présente comme des dépravations graves (cf. Gn 19, 1-29 ; Rm 1, 24-27 ; 1 Co 6, 10 ; 1 Tm 1, 10), la Tradition a toujours déclaré que " les actes d’homosexualité sont intrinsèquement désordonnés " (CDF, décl. " Persona humana " 8). Ils sont contraires à la loi naturelle. Ils ferment l’acte sexuel au don de la vie. Ils ne procèdent pas d’une complémentarité affective et sexuelle véritable. Ils ne sauraient recevoir d’approbation en aucun cas.
2358 Un nombre non négligeable d’hommes et de femmes présente des tendances homosexuelles foncières. Cette propension, objectivement désordonnée, constitue pour la plupart d’entre eux une épreuve. Ils doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse. On évitera à leur égard toute marque de discrimination injuste. Ces personnes sont appelées à réaliser la volonté de Dieu dans leur vie, et si elles sont chrétiennes, à unir au sacrifice de la croix du Seigneur les difficultés qu’elles peuvent rencontrer du fait de leur condition.
2359 Les personnes homosexuelles sont appelées à la chasteté. Par les vertus de maîtrise, éducatrices de la liberté intérieure, quelquefois par le soutien d’une amitié désintéressée, par la prière et la grâce sacramentelle, elles peuvent et doivent se rapprocher, graduellement et résolument, de la perfection chrétienne.

Visiter également ce site :

http://www.portstnicolas.net/L-homosexu ... glise.html


- Est-il autorisé de manger du porc ?
Visiter sur ce site, la discussion :
http://www.cite-catholique.org/viewtopic.php?p=54600

- Après avoir blasphémé Dieu, nous pardonne -t-il si on le lui demande ?
Matthieu 12.31. C’est pourquoi je vous dis : Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera point pardonné.
32 Quiconque parlera contre le Fils de l’homme, il lui sera pardonné ; mais quiconque parlera contre le Saint–Esprit, il ne lui sera pardonné ni dans ce siècle ni dans le siècle à venir.

voir :
http://www.entretienschretiens.com/065% ... 0Mt%20.htm

voir aussi sur ce site :
http://www.cite-catholique.org/viewtopic.php?p=124509


- Pourquoi y a -t-il différentes "sortes" de Chrétienté (pardonnez mon expression peut-être pas tout à fait juste) ? (je fais allusion aux Protestants, Évangélistes, Catholiques, etc.)

- Quelles sont les points de convergences et de divergences entre elles-toutes ? (j'ai cherché, mais c'est assez compliqué les textes trouvés...!)
Lisez ceci :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Catholicisme

- J'entends souvent dire qu'il faut "rester vierge avant le mariage" est-ce vrai ? ceci s'applique évidement aux hommes et aux femmes ?
Cliquez sur :
http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... age#p75332

- Les rapports sexuels sont obligatoirement avec la personne avec qui on est marié, de ce fait ?
Si une personne (homme ou femme) est mariée , il est préférable que cette personne ai des rapports avec la personne avec qui elle est mariée….Sinon, cherchez l’erreur….
- L’infidélité est-elle un péché ?
Sur ce site :
http://www.blog-catholique.com/post/L-i ... A9ch%C3%A9

- La contraception est-elle interdite ?
Dans le « Catéchisme de l’Eglise Catholique » :

2370 La continence périodique, les méthodes de régulation des naissances fondées sur l’auto-observation et le recours aux périodes infécondes (cf. HV 16) sont conformes aux critères objectifs de la moralité. Ces méthodes respectent le corps des époux, encouragent la tendresse entre eux et favorisent l’éducation d’une liberté authentique. En revanche, est intrinsèquement mauvaise " toute action qui, soit en prévision de l’acte conjugal, soit dans son déroulement, soit dans le développement de ses conséquences naturelles, se proposerait comme but ou comme moyen de rendre impossible la procréation " (HV 14) :
Au langage qui exprime naturellement la donation réciproque et totale des époux, la contraception oppose un langage objectivement contradictoire selon lequel il ne s’agit plus de se donner totalement l’un à l’autre. Il en découle non seulement le refus positif de l’ouverture à la vie, mais aussi une falsification de la vérité interne de l’amour conjugal, appelé à être un don de la personne tout entière. Cette différence anthropologique et morale entre la contraception et le recours aux rythmes périodiques implique deux conceptions de la personne et de la sexualité humaine irréductibles l’une à l’autre (FC 32).
- Le divorce est-il interdit ?

Dans le « Catéchisme de l’Eglise Catholique » :

Le divorce
2382 Le Seigneur Jésus a insisté sur l’intention originelle du Créateur qui voulait un mariage indissoluble (cf. Mt 5,31-32 ; 19, 3-9 ; Mc 10,9 ; Lc 16,18 ; 1 Co 7, 10-11). Il abroge les tolérances qui s’étaient glissées dans la loi ancienne (cf. Mt 19,7-9).
Entre baptisés, " le mariage conclu et consommé ne peut être dissout par aucune puissance humaine ni pour aucune cause, sauf par la mort " (⇒ CIC, can. 1141).

2383 La séparation des époux avec maintien du lien matrimonial peut être légitime en certains cas prévus par le Droit canonique (cf. ⇒ CIC, cann. 1151-1155).
Si le divorce civil reste la seule manière possible d’assurer certains droits légitimes, le soin des enfants ou la défense du patrimoine, il peut être toléré sans constituer une faute morale.

2384 Le divorce est une offense grave à la loi naturelle. Il prétend briser le contrat librement consenti par les époux de vivre l’un avec l’autre jusqu’à la mort. Le divorce fait injure à l’Alliance de salut dont le mariage sacramentel est le signe. Le fait de contracter une nouvelle union, fût-elle reconnue par la loi civile, ajoute à la gravité de la rupture : le conjoint remarié se trouve alors en situation d’adultère public et permanent :
Si le mari, après s’être séparé de sa femme, s’approche d’une autre femme, il est lui-même adultère, parce qu’il fait commettre un adultère à cette femme ; et la femme qui habite avec lui est adultère, parce qu’elle a attiré à elle le mari d’une autre (S. Basile, moral. règle 73 : PG 31, 849D-853B).

2385 Le divorce tient aussi son caractère immoral du désordre qu’il introduit dans la cellule familiale et dans la société. Ce désordre entraîne des préjudices graves : pour le conjoint, qui se trouve abandonné ; pour les enfants, traumatisés par la séparation des parents, et souvent tiraillés entre eux ; pour son effet de contagion, qui en fait une véritable plaie sociale.

2386 Il se peut que l’un des conjoints soit la victime innocente du divorce prononcé par la loi civile ; il ne contrevient pas alors au précepte moral. Il existe une différence considérable entre le conjoint qui s’est efforcé avec sincérité d’être fidèle au sacrement du mariage et se voit injustement abandonné, et celui qui, par une faute grave de sa part, détruit un mariage canoniquement valide (cf. FC 84).
- Les rapports sexuels n'ayant pas le but de procréation sont-ils interdits ?
Non !!!!!
Dans son ouvrage « Pour parler d’Amour », l’Abbé Denis Sonet a écrit :

« …il est urgent que les chrétiens disent à notre monde une parole juste et belle sur le plaisir…mais sur un plaisir de qualité qui est avant tout plaisir de faire plaisir.

Qu’ils ouvrent la Bible :

-« Jouis de la femme de ta jeunesse, Biche amoureuse et gracieuse gazelle. Que ses seins te comblent en tout temps. Enivre-toi de son Amour (Livre des Proverbes)
- Pie XII disait « .. ;Les époux ne font pas de mal à prendre les jouissance attachées à leur état »…
- et Saint Thomas disait « le plaisir est sain et bon dans la mesure où il est voulu en même temps que l’acte visé »…

la suite quand je peux :-D
« Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, je suis chargée de vous le dire » (Sainte Bernadette Soubirous)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11274
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par Fée Violine » jeu. 26 mai 2011, 13:25

On n'est baptisé qu'une fois. Bon courage pour faire votre liste! ;)

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 764
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par Anaisunivers » jeu. 26 mai 2011, 18:53

lmarie38 a écrit :Puis-je donc me "re-baptiser" afin de me purifier, me laver, de tous mes péchés ? Car je vous avoue que,
n'étant point Chrétienne mais dans le désir de le devenir, j'en ai commis des péchés, la liste est longue ! :-D (lol) et si je devais tous les énumérer euuh... :siffle:
Comme on ne reçoit que le baptême une fois, vous pouvez "confirmer" votre baptême par la confirmation.
Étant baptisée, vous pouvez aller vous confessez auprès d'un prêtre. Si faut y passer la nuit, le prêtre restera à vous écoutez ^^

Aesculapius
Censor
Censor
Messages : 130
Inscription : jeu. 31 mars 2011, 18:20
Localisation : Quelque part dans l'univers...

Re: Je me pose beaucoup de questions!

Message non lu par Aesculapius » jeu. 26 mai 2011, 20:11

Merci pour vos réponses !! Mais :rire: ... C'est horrible ! :exclamation: La liste est trop longue :sonne:
Non je ne suis pas une criminelle :diable: je vous rassure, c'est juste que bon, j'ai pas agis en tant que Chrétienne durant toute ma vie (normal, je ne l'ai jamais vraiment été...)
Si je fais ma Confirmation, c'est bon ?? :-D Je serai lavée de tous mes péchés, pardonnée ?
Donc si je comprends bien je dois aller confesser tous mes péchés ? Mais si j'en oublis ??! :sonne:

Merci @Katolik je vais consulter ces liens :)
Aide toi et le Ciel t'aidera.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], Jean-Mic, Maranatha_, nano et 19 invités