A propos des tatouages

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
BCB
Barbarus
Barbarus

Re: Les tatouages péché !?

Message non lu par BCB » jeu. 27 déc. 2018, 19:30

Cher AxelRamos,

Un chrétien n'est pas soumis au Lévitique. Il est soumis au Seigneur Jésus qui, sur la croix, a donné sa vie pour lui ; et qui nous a commandé de nous aimer les uns les autres comme Il nous a aimés (Jean 15, v.12-13).
A ceci se résument désormais la Loi et les Prophètes (Matthieu 22, v.40).

Aussi, il n'y a pas en soi de péché dans votre projet de tatouage.
Cependant, je vous encourage à en parler au prêtre : il a l'habitude de répondre à toutes sortes de questions et je pense qu'il sera heureux de le faire pour vous aussi. Si vous êtes "un peu perdu", il vous aidera à voir clair car, pour finir, c'est dans votre cœur que doit se graver le visage de Lumière de Notre Seigneur. Dieu demande toujours le cœur.

Gardez courage : c'est le travail de toute une vie, d'une vie belle …


[Bienvenue AxalRamos! Votre message a été fusionné avec fil existant sur le sujet. Les avis sont partagés. A consulter. La Modération]

Avatar de l’utilisateur
Valentin
Barbarus
Barbarus

À propos des tatouages

Message non lu par Valentin » mar. 26 févr. 2019, 15:41

Il semblerait que le tatouage chrétien soit en effet une tradition ancienne :
D’après les explications qui figurent dans le célèbre guide de voyage Atlas Obscura, la tradition chrétienne du tatouage serait vieille de plus de mille ans. Les premiers à se faire tatouer furent, précisément, les chrétiens nés en Terre Sainte au VIe siècle, conformément au témoignage de Procope de Gaza, probablement un des plus importants rhéteurs gréco-chrétiens de la Seconde Sophistique. Des pèlerins aussi se firent tatouer des croix ainsi que le nom du Christ, et apportèrent cette pratique en Égypte, où les coptes l’adoptèrent dans leurs traditions. Au fil des années, les chrétiens qui réalisaient le pèlerinage en Terre Sainte se firent également tatouer, comme preuve non seulement de leur dévotion, mais aussi du voyage accompli.
Et puis, en Orient, porter ce petit témoignage indélébile au vu et au su de tous n'est pas exempt de courage :
Vianney a passé quatre ans entre le Liban et la Jordanie auprès des chrétiens d’Orient. Il a vu ces chrétiens marqués du signe de la croix alors qu’ils étaient persécutés. C’est un évènement dramatique qui a déclenché chez Vianney le souhait de se faire tatouer une croix. L’attentat du 26 mai 2017 en Égypte, dans le gouvernorat de Minya, au lendemain de l’Ascension. Des islamistes ont attaqué deux bus de pèlerins coptes faisant 35 morts et 25 blessés. Les djihadistes avaient fait descendre plusieurs passagers coptes puis leur avaient ordonné de renier leur foi, ce qu’ils avaient tous refusé. Vianney voit beaucoup de courage dans cette population. Comme les coptes, Vianney est marqué de la croix du Christ, au niveau du poignet : « Si on me demande de renier ma foi, ce sera impossible, c’est marqué sur moi. J’aime cette idée de ne pas pouvoir faire demi tour ».

Gaudens
Senator
Senator
Messages : 717
Inscription : mer. 25 avr. 2018, 19:50
Conviction : chrétien catholique

Tatouage

Message non lu par Gaudens » mar. 22 sept. 2020, 19:51

Désolé,je lance ce message comme une bouteille à la mer,ne retrouvant nulle part dans l'Accueil du site la façon de créer un fil de discussion.Merci à un modérateur de bien vouloir le faire à ma place. [Ce n'est pas à la page d'accueil du site, mais à la page d'accueil de chaque section : il suffit de cliquer sur "nouveau message". D'autre part, votre question a été fusionnée avec un fil existant sur le sujet. La modération]

Le tatouage vu d'un oeil chrétien.

Longtemps discret et quasi anecdotique, réservé aux marins et à quelques marginaux,le tatouage se fait de plus en plus envahissant dans nos sociétés post-modernes où on ne compte plus les boutiques de tatoueurs, même dans de simples bourgs. Il serait temps que l'Eglise réfléchisse à ce phénomène et lance des paroles de sagesse et d'avertissement là dessus.

Dernier épisode en date: l'homme "le plus tatoué de France" (dont le pseudo est Freaky Hoody") est un "professeur des écoles" de 31 ans ,qui commença ses tatouages à 27 ans et après s'être fait tatoué TOUT le corps,parties invisibles incluses(langue,palais...) en est à sa "deuxième couche"(sic,sur youtube). Il vient de rendre public son différend avec l'administration de l'Education Nationale,suite à quelques plaintes de parents ( mais ses élèves comprennent,dit-il,après un temps d'étonnement - il s'agit d'élèves de 4 à 7 ans ....).
Hier soir,même sur CNews,pourtant chaine relativement ouverte au non-politiquement correct, nous avons eu droit à un concert d'approbations amusées de la conduite de cet instituteur, y compris de la part de l'animateur,pourtant tenu à une certaine réserve... Apprentissage de la tolérance, de la diversité,etc... tout y est passé. Aucun parallèle ne semble avoir été fait avec l'interdiction de signes religieux ostentatoires. Bref toute la guimauve convenue sans que personne s'interroge sur le sens de tout cela, le message réel transmis aux enfants, le risque d'émulation (dans la société de mimétisme où nous vivons, comme le montra René Girard), voire le risque sanitaire...
Cette généralisation doit pourtant dire des choses : éloignement de la tradition judéo-chrétienne(une fois de plus ...),le Deutéronome l'interdisant totalement (Ancien Testament,je sais mais quand même ...), non -respect de la figure humaine si centrale dans notre civilisation ,etc... Rien à voir avec le tatouage rituel de certaines sociétés traditionnelles (polynésiennes) qui m'inspire un certain respect. Là c'est plutôt à la rupture avec la tradition qu'on a à faire. Pitoyable .

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2028
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Catholicisme et magie dans l'histoire. Auriez-vous des ressources documentaires ?

Message non lu par Altior » mar. 22 sept. 2020, 20:26

Bonjour, Gaudens!

Ce n'est pas tant la manie du tatouage qui me pose des soucis. Je suis plutôt d'avis que le tatouage, en soi-même, n'est pas un péché, mais un fait moralement neutre. Ce qui m'inquiète est le message que pas mal de tatouages comprennent. Des messages provenant soit d'une doctrine contre le foi, comme par exemple la figure de Ché Guévara, soit provenant carrément du satanisme ou d'une culture de la mort (chose qui revient au même): je vois tatoués plein de crânes, de tombeaux, de pierres tombales, de bêtes fauves, trucs comme ça.

Néanmoins, même si je viens de dire que le tatouage en soi-même n'est pas un péché, il témoigne souvent d'un problème d'ordre psychologique, sinon un problème culturel dans l'air du temps. Il est vrai que la motivation puisse être purement esthétique et alors je ne m'inquiète pas. Au contraire, cette ferveur des tatouages peut marquer un desarroi envers l'image de soi-même, un désir d'être autre chose qu'on en est. Finalement, dans un monde où les noirs comme Michael Jackson dépensent une fortune pour essayer de se faire blancs tendis que les blancs et les blanches s'abonnent au salons de bronzage, dans un monde où les nains veulent jouer du basket tendis que les maigres du rugby, dans un monde où les femmes veulent être comme des hommes sinon de changer carrément leur genre, tendis que les hommes s'efféminisent quand ils ne s'émasculent pas, n'est-il pas «normal» que les gens, en désaccord envers eux-même et envers le monde, se fassent tant de tatouages?

Avatar de l’utilisateur
Maxime42
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : jeu. 27 févr. 2020, 19:32
Conviction : Catholique

Re: A propos des tatouages

Message non lu par Maxime42 » jeu. 31 déc. 2020, 19:29

Je suis d'accord, je cite :
Ce n'est pas tant la manie du tatouage qui me pose des soucis. Je suis plutôt d'avis que le tatouage, en soi-même, n'est pas un péché, mais un fait moralement neutre. Ce qui m'inquiète est le message que pas mal de tatouages comprennent. Des messages provenant soit d'une doctrine contre le foi, comme par exemple la figure de Ché Guévara, soit provenant carrément du satanisme ou d'une culture de la mort (chose qui revient au même): je vois tatoués plein de crânes, de tombeaux, de pierres tombales, de bêtes fauves, trucs comme ça.
Cela dépend ce que véhicule le tatouage, il faut bien sûr respecter notre corps c'est un fait. Après la plupart des tatouages sont soit esthétiques soit beaucoup plus... profonds.

Je pense qu'il faut tout simplement éviter les excès en tous genres, ce que nous enseignent les écritures. Pour ma part, Dieu nous donne la liberté de choisir. Mais un tatouage discret justement pour éviter les excès et de prendre le risque de flatter l'égo me parait préférable, si je peux donner conseil.

Un esprit sain dans un corps sain :oui: .

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 28 invités