Aller aux cultes des autres chrétiens

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1657
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par cmoi » sam. 30 janv. 2021, 3:08

Désird'humilité a écrit :
ven. 29 janv. 2021, 18:00

:saint:
Prier peut-il être un péché ? Il faut y réfléchir... Je vous avais donné le critère dernier.
Si « prier avec » peut entraîner des confusions, lesquelles ?, car « prier pour » peut-il être interdit ? Et n’est-ce pas alors une façon de prier avec...
Peut-il y avoir des raisons pour que cela nous soit interdit ? A quoi tiendraient-elles ?
Il n’y a qu’un seul Dieu, n’est-ce pas, et il est unique ! C’est ce que nous croyons et défendons.
Ce qui à cause de cela ne peut nous être interdit à l’égard de n’importe quelle religion, pourvu de croire en ce Dieu, sans sinon tomber dans de la superstition, ne peut-on aller plus loin quand la religion est chrétienne ?
Jean-Michel vous en a donné les limites, mais il aurait été bon de les retrouver par vous-même, à travers le sens de nos actes.
Seulement obéir est insuffisant. Il faut adhérer. Et si vous ne le faites pas pour quelque chose, en discuter. Trouver qui a raison et pourquoi.
Le pire, c’est d’obéir pour de mauvaises raisons. Il vaut mieux désobéir pour de bonnes raisons.
Quand on n'est pas sûr, il reste à obéir pour obéir, mais c'est toujours à défaut de mieux.

Si Dieu nous a donné l'intelligence, ce n'est pas pour rien.
Notre conscience est un juge absolu et impartial, elle seule aura des comptes à rendre, autant que ce ne soit pas pour une hypocrisie.

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 269
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par Désird'humilité » sam. 30 janv. 2021, 10:37

Je suis 100% d'accord avec vous. À vrai dire,je me doutais de la réponse mais j'ai quand-même demandé sur ce forum pour en avoir le coeur net.

Il est évident que nous ne pouvons appliquer bêtement, cela serait contraire à tout ce que le Christ nous dit !
Je suis catéchumène.

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1483
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par Foxy » sam. 30 janv. 2021, 12:18

Milla a écrit :
sam. 30 janv. 2021, 0:22

J'ai survolé la page Wikipédia et le site de l'abbaye. Je n'ai pas l'impression qu'elle accueille des moines orthodoxes ? De ce que je comprends, ce sont (tous ?) des moines bénédictins, dont une partie célèbre suivant le rite byzantin.
J'ai peut-être mal compris :fleur:
Bonjour Milla
Oui, dans un sens, c'est cela, mais ils sont bien séparés et ont chacun leurs offices.
Sur ce lien, vous vous verrez : https://www.monasteredechevetogne.com/offices
et pouvez trouver beaucoup d'autres renseignements dans les autres rubriques.

Je connais personnellement un moine (catholique) et devions passer l'été dernier là-bas. J'espère que cela pourra se faire cette année :)
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1657
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par cmoi » sam. 30 janv. 2021, 13:30

Approfondissons un peu les choses, DDH.
En lecture de référence, je vous recommande la seconde partie du chapitre 14 (-Romains)
et les chapitres 8 et 10 (Corinthiens 1)
De fait, cette question rappelle celle à l'époque des viandes offertes aux idoles et vendues même au supermarché (de l'époque).
Ce qu'en dit Paul est :
en théorie, que nous importe puisque ces idoles n'existent pas, nous pouvons en manger, ce serait sinon leur accorder crédit de quelque chose et de la superstition
en pratique, par charité, nous ne le devons pas devant quelqu'un qui s'en offusquerait ou chercherait par ce moyen à nous piéger ou nous mettre en contradiction. Il faut éviter le scandale.
J'irai plus loin : s'il n'y a pas de scandale, je dénoncerai ceux qui veulent en voir un et expliquerait pourquoi, que ne me soit pas interdit un aliment qui peut-être est moins cher, meilleur ou que sais-je. Bref, il n'y a pas de raison que des méchants prennent prétexte de quelque chose de faux pour me manipuler.

Concernant les protestants (mais vous n'êtes que catéchumène, donc la question de la communion ne se pose pas pour vous !).
De fait, il faut distinguer le sacrement de la prière.
Il convient d'abord de s'assurer que pour eux, cela ne pose pas de problème qu'un catholique communie : car même si le pape était lui d'accord, par délicatesse il faudrait vous abstenir.
Chez les orthodoxes, comme ils ont plusieurs chefs, certains disent oui, d'autres non.

Je me souviens qu'à votre âge, nous étions allés plusieurs cathos à une de leur messe. Ils avaient voulu savoir si nous souhaitions communier. Ma réponse fut : si c'est possible, oui. Ils nous avaient séparés et interrogés : certains ont pu, d'autres non. Leur critère n'avait pas été que nous soyons catho (le prêtre qui m'interrogea le constata et me fit observer les différences) mais que nous ayons une vraie doctrine et spiritualité, au moins sur "tronc commun". Je me souviens qu'une des questions fut très pointue et me subjugua, et que je dus demander un délai pour répondre. Il a dû apprécier mes réponses...

Le point de vu de Suliko est intéressant, car il vous permet de savoir en quoi vous pourriez devoir vous abstenir et donc de réfléchir.
A l'inverse, il faut faire attention à la superstition que cache cette rigidité.
Car soit le corps du Christ est bien présent (auquel cas, pourquoi vous en voudrait-il de communier ?) soit il ne l'est pas (pour les protestants seulement, auquel cas, cela ne peut vous faire aucun mal, à moins que vous l'adoriez à tort).
Dans le doute, cela oblige du coup à une attitude particulière "conditionnelle".
(L'Eglise pense un peu différemment aujourd'hui mais qui sait demain ? On voit bien qu'elle a eu des avis divergents jusqu'ici, que la vérité n'est donc pas absolue, et l'exemple de St Paul est excellent car son conseil tient par un raisonnement et il peut y en avoir un meilleur...)

Les raisons de Son absence tiendraient au fait qu'ils n'ont plus la succession apostolique et pose une question de fond qui peut se résoudre par la charité. Il n'empêche qu'ils font bien ce que le Christ leur a commandé et qu'ils en seraient sinon privés par nous !

Le fait que des chrétiens nés dans le protestantisme ne sont pas "responsables" etc. (JPII) devrait nous inciter à une autre réflexion : si nous ne parvenons pas à les convaincre de leur erreur, alors qu'ils sont 100% sincères et honnêtes autant que nous, nous devons admettre leur droit à être aussi légitimes que nous ...

Bon je m'arrête là, j'en dis toujours trop ... ce qui devient pas assez.
J'attendrai donc plutôt vos réactions pour continuer ou non

Avatar de l’utilisateur
Milla
Censor
Censor
Messages : 156
Inscription : sam. 19 août 2017, 8:34
Conviction : chrétienne orthodoxe
Localisation : Bretagne

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par Milla » sam. 30 janv. 2021, 13:46

Foxy a écrit :
sam. 30 janv. 2021, 12:18
Oui, dans un sens, c'est cela, mais ils sont bien séparés et ont chacun leurs offices.
Sur ce lien, vous vous verrez : https://www.monasteredechevetogne.com/offices
Bonjour Foxy
Justement, sur ce lien, il est précisé que "la communauté de Chevetogne est catholique et que les règlementations de l’Église Catholique y sont donc d’application".
Du coup, il ne me semble pas exact de présenter ce monastère comme rassemblant des moines catholiques et orthodoxes.
Dire que Dieu se détourne des méchants revient à dire que le soleil se cache des aveugles.
Philocalie des pères neptiques

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1483
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par Foxy » sam. 30 janv. 2021, 16:24

Milla a écrit :
sam. 30 janv. 2021, 13:46
Foxy a écrit :
sam. 30 janv. 2021, 12:18
Oui, dans un sens, c'est cela, mais ils sont bien séparés et ont chacun leurs offices.
Sur ce lien, vous vous verrez : https://www.monasteredechevetogne.com/offices
Bonjour Foxy
Justement, sur ce lien, il est précisé que "la communauté de Chevetogne est catholique et que les règlementations de l’Église Catholique y sont donc d’application".
Du coup, il ne me semble pas exact de présenter ce monastère comme rassemblant des moines catholiques et orthodoxes.
je vous mets un mp
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 269
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par Désird'humilité » sam. 30 janv. 2021, 19:04

cmoi a écrit :
sam. 30 janv. 2021, 13:30
Approfondissons un peu les choses, DDH.
En lecture de référence, je vous recommande la seconde partie du chapitre 14 (-Romains)
et les chapitres 8 et 10 (Corinthiens 1)
De fait, cette question rappelle celle à l'époque des viandes offertes aux idoles et vendues même au supermarché (de l'époque).
Ce qu'en dit Paul est :
en théorie, que nous importe puisque ces idoles n'existent pas, nous pouvons en manger, ce serait sinon leur accorder crédit de quelque chose et de la superstition
en pratique, par charité, nous ne le devons pas devant quelqu'un qui s'en offusquerait ou chercherait par ce moyen à nous piéger ou nous mettre en contradiction. Il faut éviter le scandale.
J'irai plus loin : s'il n'y a pas de scandale, je dénoncerai ceux qui veulent en voir un et expliquerait pourquoi, que ne me soit pas interdit un aliment qui peut-être est moins cher, meilleur ou que sais-je. Bref, il n'y a pas de raison que des méchants prennent prétexte de quelque chose de faux pour me manipuler.

Concernant les protestants (mais vous n'êtes que catéchumène, donc la question de la communion ne se pose pas pour vous !).
De fait, il faut distinguer le sacrement de la prière.
Il convient d'abord de s'assurer que pour eux, cela ne pose pas de problème qu'un catholique communie : car même si le pape était lui d'accord, par délicatesse il faudrait vous abstenir.
Chez les orthodoxes, comme ils ont plusieurs chefs, certains disent oui, d'autres non.

Je me souviens qu'à votre âge, nous étions allés plusieurs cathos à une de leur messe. Ils avaient voulu savoir si nous souhaitions communier. Ma réponse fut : si c'est possible, oui. Ils nous avaient séparés et interrogés : certains ont pu, d'autres non. Leur critère n'avait pas été que nous soyons catho (le prêtre qui m'interrogea le constata et me fit observer les différences) mais que nous ayons une vraie doctrine et spiritualité, au moins sur "tronc commun". Je me souviens qu'une des questions fut très pointue et me subjugua, et que je dus demander un délai pour répondre. Il a dû apprécier mes réponses...

Le point de vu de Suliko est intéressant, car il vous permet de savoir en quoi vous pourriez devoir vous abstenir et donc de réfléchir.
A l'inverse, il faut faire attention à la superstition que cache cette rigidité.
Car soit le corps du Christ est bien présent (auquel cas, pourquoi vous en voudrait-il de communier ?) soit il ne l'est pas (pour les protestants seulement, auquel cas, cela ne peut vous faire aucun mal, à moins que vous l'adoriez à tort).
Dans le doute, cela oblige du coup à une attitude particulière "conditionnelle".
(L'Eglise pense un peu différemment aujourd'hui mais qui sait demain ? On voit bien qu'elle a eu des avis divergents jusqu'ici, que la vérité n'est donc pas absolue, et l'exemple de St Paul est excellent car son conseil tient par un raisonnement et il peut y en avoir un meilleur...)

Les raisons de Son absence tiendraient au fait qu'ils n'ont plus la succession apostolique et pose une question de fond qui peut se résoudre par la charité. Il n'empêche qu'ils font bien ce que le Christ leur a commandé et qu'ils en seraient sinon privés par nous !

Le fait que des chrétiens nés dans le protestantisme ne sont pas "responsables" etc. (JPII) devrait nous inciter à une autre réflexion : si nous ne parvenons pas à les convaincre de leur erreur, alors qu'ils sont 100% sincères et honnêtes autant que nous, nous devons admettre leur droit à être aussi légitimes que nous ...

Bon je m'arrête là, j'en dis toujours trop ... ce qui devient pas assez.
J'attendrai donc plutôt vos réactions pour continuer ou non
Bonjour Cmoi, j'ai décidé d'attendre avant de vous répondre, j'avais du travail et je suis allé à l'adoration eucharistique, et je voulais prendre le temps de bien lire les chapitres que vous m'aviez indiqué. :oui:

Concernant la communion, je ne communie effectivement pas. Mais,quand je le peux, je vais à l'adoration eucharistique et je me prépare à la première communion de cette manière, prenant ainsi conscience de ce qu'est l'Eucharistie, et profitant ainsi de la présence du Christ.

Concernant les orthodoxes, j'avais lu que tous les sacrements présents dans les églises d'Orient étaient valides chez nous, et donc que la communion ne posait aucun problème. Concernant les protestants, je m'étais intéressé à la question de l'intercommunion et j'en avais déduit que la position de la congrégation de la doctrine de la foi (interdire carrément l'intercommunion ) était juste : les protestants niant la présence concrète du Christ, et donnant une dimension symbolique à la communion, nous ne pouvons communier ! Cela revient à approuver leur vision des choses et à commencer à mettre de l'eau dans son vin et du Nutella sur son pain.

Les autres églises (ou Églises ) ont des moyens partiels de Salut,mais il ne les ont pas tous. Je pense que tant que l'on entre pas dans ce qui pose problème, par exemple si l'on prie avec eux,comme vous disiez,cela ne pose pas de problèmes. Mais que,la où l'on accepte ce qui pose problème à l'Église (manger leur simili corps du Christ), on commence à trop "ouvrir les vannes" et à tomber dans les dérives qu'il y'a pu avoir avec une application trop libérale de Vatican II. La où les gens comme Suliko ont raison,c'est que l'Église a trop souvent confondu "libéralité " avec "fête du slip". Et la fête du slip,ça mène à la mondanité, surtout dans un monde qui renverse les hiérarchies et inverse les valeurs. J'ai d'ailleurs trouvé que les positions du Très Saint Père sur la pandémie (Respectez les confinements ! Portez les masques ! Vaccinez massivement en faisant usage d'un produit dont on ne connaît pas les effets secondaires !) étaient assez gênantes car elles manquaient de recul et surtout du courage dont Jésus fait preuve dans les Évangiles. La FSSPX a eu plus de couilles ! Cela peut paraître hors-sujet, mais je pense que l'Église tend trop souvent à devenir mondaine et que c'est problématique. Aussi,moins on est mondains,mieux c'est. À une époque je regardais la télé, et je faisais exprès de penser strictement le contraire de ce qui y était dit ! C'était stupide mais j'ai parfois l'impression que la pastorale ecclésiastique a tendance à regarder la télé pour penser strictement conformément à ce qui y est dit. Mais je fais comme vous,j'écris comme je parle, je fais même pire que vous : je me lis écrire/m'écoute parler, et je disgresse,je disgresse !
Je suis catéchumène.

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1657
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par cmoi » sam. 30 janv. 2021, 19:40

Désird'humilité a écrit :
sam. 30 janv. 2021, 19:04
Mais je fais comme vous,j'écris comme je parle, je fais même pire que vous : je me lis écrire/m'écoute parler, et je disgresse,je disgresse !
C'est pas grave, cela m'a permis de comprendre que vous avez bien su mesurer les choses.
Juste un truc, pour les orthodoxes que je connais bien : il arrive qu'ils soient plus stricts que les catholiques sur ce qui nous sépare, donc si vous voulez y aller, quand vous pourrez communier, il faudra vraiment faire attention car il faut que les 2 parties soient d'accord !
Les lectures conseillées vous ont-elles apporté quelque chose ?
Il me semble que certains protestants croient en la présence réelle.

En tout cas, il n'y a rien de mal à vouloir connaître la liturgie d'autres chrétiens, je dirai que cela aide au contraire à les connaître et comprendre . Mais attention, si on veut être strict : cela n'est pas comme si vous aviez rempli l'obligation de la messe dominicale, donc il faudrait y aller un autre jour ou "doubler".

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3119
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par Jean-Mic » sam. 30 janv. 2021, 19:41

Désird'humilité a écrit :
sam. 30 janv. 2021, 19:04
J'ai d'ailleurs trouvé que les positions du Très Saint Père sur la pandémie (Respectez les confinements ! Portez les masques ! Vaccinez massivement en faisant usage d'un produit dont on ne connaît pas les effets secondaires !) étaient assez gênantes car elles manquaient de recul et surtout du courage dont Jésus fait preuve dans les Évangiles. La FSSPX a eu plus de couilles ! Cela peut paraître hors-sujet, mais je pense que l'Église tend trop souvent à devenir mondaine et que c'est problématique. Aussi,moins on est mondains,mieux c'est. ... mais j'ai parfois l'impression que la pastorale ecclésiastique a tendance à regarder la télé pour penser strictement conformément à ce qui y est dit.
Vous affirmez que vous êtes catéchumène ? Je me demande dans quelle Église vous vous préparez à entrer par le baptême !!! :sonne:

Quant à ce que vous appelez "la fête du slip" :cry: je ne vois pas cela vient faire ici. Outre sa vulgarité, cette expression révèle un profond mépris qui n'augure, à mes yeux, rien de bon quant à votre désir de vouloir entrer en confiance et en pleine communion dans l'Église catholique romaine.

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1657
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par cmoi » sam. 30 janv. 2021, 20:02

J'avoue que l'expression m'a quelque peu choqué aussi, mais je n'ai plus de contacts avec le jargon des jeunes...

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 269
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par Désird'humilité » sam. 30 janv. 2021, 21:16

Jean-Mic a écrit :
sam. 30 janv. 2021, 19:41
Désird'humilité a écrit :
sam. 30 janv. 2021, 19:04
J'ai d'ailleurs trouvé que les positions du Très Saint Père sur la pandémie (Respectez les confinements ! Portez les masques ! Vaccinez massivement en faisant usage d'un produit dont on ne connaît pas les effets secondaires !) étaient assez gênantes car elles manquaient de recul et surtout du courage dont Jésus fait preuve dans les Évangiles. La FSSPX a eu plus de couilles ! Cela peut paraître hors-sujet, mais je pense que l'Église tend trop souvent à devenir mondaine et que c'est problématique. Aussi,moins on est mondains,mieux c'est. ... mais j'ai parfois l'impression que la pastorale ecclésiastique a tendance à regarder la télé pour penser strictement conformément à ce qui y est dit.
Vous affirmez que vous êtes catéchumène ? Je me demande dans quelle Église vous vous préparez à entrer par le baptême !!! :sonne:

Quant à ce que vous appelez "la fête du slip" :cry: je ne vois pas cela vient faire ici. Outre sa vulgarité, cette expression révèle un profond mépris qui n'augure, à mes yeux, rien de bon quant à votre désir de vouloir entrer en confiance et en pleine communion dans l'Église catholique romaine.
Je me suis plié au principe de papauté, au fait que tous les conciles sont vrais,que tous les sacrements sont vrais, que l'Église et sa Tradition sont nécessaires pour comprendre les Saintes Écritures etc... Je dis juste que les positions du Pape par rapport à la pandémie actuelle ne sont pas appropriées.
Je suis catéchumène.

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 269
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par Désird'humilité » sam. 30 janv. 2021, 21:23

cmoi a écrit :
sam. 30 janv. 2021, 19:40
Désird'humilité a écrit :
sam. 30 janv. 2021, 19:04
Mais je fais comme vous,j'écris comme je parle, je fais même pire que vous : je me lis écrire/m'écoute parler, et je disgresse,je disgresse !
C'est pas grave, cela m'a permis de comprendre que vous avez bien su mesurer les choses.
Juste un truc, pour les orthodoxes que je connais bien : il arrive qu'ils soient plus stricts que les catholiques sur ce qui nous sépare, donc si vous voulez y aller, quand vous pourrez communier, il faudra vraiment faire attention car il faut que les 2 parties soient d'accord !
Les lectures conseillées vous ont-elles apporté quelque chose ?
Il me semble que certains protestants croient en la présence réelle.

En tout cas, il n'y a rien de mal à vouloir connaître la liturgie d'autres chrétiens, je dirai que cela aide au contraire à les connaître et comprendre . Mais attention, si on veut être strict : cela n'est pas comme si vous aviez rempli l'obligation de la messe dominicale, donc il faudrait y aller un autre jour ou "doubler".
Je vois concernant les orthodoxes. Autant ne pas communier plutôt que de leur demander avant,mieux vaut ne pas se faire remarquer.

Et je vois. Je n'y avais pas pensé. J'y penserai si jamais je vais aux cultes orthodoxes ou protestants.
Je suis catéchumène.

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3069
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par Suliko » sam. 30 janv. 2021, 22:30

A l'inverse, il faut faire attention à la superstition que cache cette rigidité.
Ben voyons... Ce n'est pas de la rigidité, c'est l'enseignement traditionnel de l'Eglise, que Vatican II et ses suites ont envoyé balader, avec les résultats que l'on sait...
Concernant les orthodoxes, j'avais lu que tous les sacrements présents dans les églises d'Orient étaient valides chez nous, et donc que la communion ne posait aucun problème.
Que les sacrements soient valides (ce qui n'est pas ailleurs pas le cas de la pénitence) ne signifie pas en rien qu'ils soient licites. Ils ne le sont pas, sauf en cas d'extrême urgence (mais vous n'êtes pas concerné). Et contrairement à ce que beaucoup de catholiques pensent, on ne peut pas parler au sens strict de succession apostolique pour ces Eglises séparées, car cette succession suppose la licéité, et donc le lien avec Rome.
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3069
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par Suliko » sam. 30 janv. 2021, 22:33

Suliko, par curiosité, est-ce que cette interdiction vaut/valait aussi pour les mariages ou les enterrements ?
Je suis à peu près sûre que dans ces cas, une assistance purement passive est permise, mais je n'ai pas les références sous les yeux.
Et que l'on me traite de rigide ne me fait ni chaud ni froid. Quand on sait que les musulmans et les Juifs n'ont pas le droit de mettre les pieds dans une église, y compris en dehors des heures de culte, la rigidité, elle a bon dos !



note de la modération : quelles sont vos sources pour soutenir que les musulmans et les juifs n'ont pas le droit d'entrer dans les églises ?
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

cmoi
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1657
Inscription : jeu. 28 févr. 2019, 12:07

Re: Aller aux cultes des autres chrétiens

Message non lu par cmoi » dim. 31 janv. 2021, 4:44

Suliko a écrit :
sam. 30 janv. 2021, 22:33
Et que l'on me traite de rigide ne me fait ni chaud ni froid.
Ce n'est pas vous que j'ai traitée ainsi, mais une certaine attitude que vous êtes libre d'adopter ou non,voire de récuser. Ce que vous écrivez signifie le contraire de ce qui y est écrit et j'en suis désolé
Suliko a écrit :
sam. 30 janv. 2021, 22:30
A l'inverse, il faut faire attention à la superstition que cache cette rigidité.
Ben voyons... Ce n'est pas de la rigidité, c'est l'enseignement traditionnel de l'Eglise, que Vatican II et ses suites ont envoyé balader, avec les résultats que l'on sait...
Je n'ai pas cherché longtemps quel mot employer et me suis rabattu sur un que je n'avais pas à inventer mais reprendre, ce qui le banalisait à mes yeux. Je suis encore une fois désolé s'il vous a blessé, si vous me proposez un meilleur terme je l'adopterai, mais le fond de mon propos est plutôt dans l'idée de superstition et à cela vous ne répondez pas.

"Rigidité" veut dire refus de changer, d'accepter que les choses bougent, évoluent, vivent : je ne vois pas ce que ce terme a de péjoratif ni d'incorrect pour désigner un comportement qui refuse à l'Eglise et au pape un comportement que vous cautionnez vous-même (sinon il n'y aurait plus de tradition) tant qu'il eut lieu avant Vatican II.

Je suis tout de même étonné que quelqu'un comme vous, qui connaît si bien l'histoire de l'Eglise, ne soit pas capable de faire le rapprochement entre votre attitude et avec toutes ces "résistances" et contestations qui ont déjà eu lieu dans l'Eglise aux changements que des papes ont entrepris et qui se sont avérés avec le temps judicieux et pertinents, visionnaires. "Votre" tradition contient déjà et inclus de grandes réformes qui n'ont rien à envier à celle de Vatican II.
Suliko a écrit :
sam. 30 janv. 2021, 22:33
Que les sacrements soient valides (ce qui n'est pas ailleurs pas le cas de la pénitence) ne signifie pas en rien qu'ils soient licites. Ils ne le sont pas, sauf en cas d'extrême urgence (mais vous n'êtes pas concerné). Et contrairement à ce que beaucoup de catholiques pensent, on ne peut pas parler au sens strict de succession apostolique pour ces Eglises séparées, car cette succession suppose la licéité, et donc le lien avec Rome.
En effet, mais toutes ces distinctions (validité, licéité, légitimité...) valent quoi au regard de la charité fraternelle et de la prière ardente de Jésus, la veille de sa passion, pour notre unité ?
Si vous dépensez tant d'énergie pour maintenir de telles distinctions et l'écart, refuser le baiser, pour de semblables différences et sachant tout ce qui nous unit malgré tout, que ferez-vous et vous en restera-t-il (aucune ou alors un débordement de quelle violence !) et pour quoi faire par rapport à tout ce qui divise et déchire l'humanité sur tant d'autres sujets sur lesquels nous sommes tous frères, dans le même bateau ?
C'est vraiment pour moi inquiétant. Vous enfermez chacun de nous dans une tell solitude ! Car au final et si on poursuit votre démarche dans sa logique d'analyse au microscope, il n'y a pas 2 personnes qui soient susceptibles de s'entendre sans une épreuve de force qui supprime à l'amour tout son potentiel de joie, d'harmonie, de diversité, de paix et de guérison.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 23 invités