Le parler en langues

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 218
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Le parler en langues

Message non lu par Désird'humilité » mar. 23 févr. 2021, 18:37

Cinci a écrit :
lun. 22 févr. 2021, 21:59
DDH :
L'Église s'attiédit un peu en refusant cet aspect très sensible des manifestations de l'Esprit.
Bonjour,

Ce qui est probablement vrai - l'attiédissement. Et puis c'est aussi ce que dise les gens du Renouveau charismatique.

:)

De toute façon, je pense que chez nous tout ce qui fonctionne "encore" du côté de l'Église, si je pense à tous .les centres de rencontres, de retraites, de guérisons intérieures, d'enseignement, de prière, de grandes rencontres annuelles, mais ce sont tous des gens qui sont reliés au Renouveau charismatique de près ou de loin. Le reste ? Les communautés traditionnelles disparaissent, les religieux et religieuses sont trop vieux, les églises sont à vendre, les paroisses sont désertes. Il reste les grands sanctuaires, puis les groupes du Renouveau. On va dire que ce sont les gens du Renouveau qui ressemblent le plus à ce que l'on s'attend à ce qu'un chrétien devrait ressembler ! Je pense à des gens chaleureux, sympas, faciles d'accès, qui ont moins de barrières mentales par rapport aux charismes, qui sont aidants, qui ne sont pas mal à l'aise avec le surnaturel.

Quand je suis allé aux funérailles du père Dingman en 2018, Il n'y avait là que bon monde. C'était tous des croyants plus ou moins en lien avec le Renouveau. Le père qui était missionnaire à temps plein au Mexique était lui-même accompagné partout par des phénomènes charismatiques. Quand même il n'aurait pas voulu. C'était autre chose que le parler en lange dans son cas. Henri Lemay qui était alors président du Renouveau charismatique au Canada était sur place (il était juste en face de moi), parce que c'est lui qui avait soutenu la mission au Mexique depuis des années.

https://www.youtube.com/watch?v=nCZ7KK0za9I&t=2557s

(on le voit ici qui explique brièvement le don des langues vers la 42e minute)

DDH = Désird'humilité
100% d'accord avec vous, je fréquente une aumônerie tenue par des gens du Renouveau et franchement, je n'ai jamais été aussi renforcé dans ma foi qu'à leur contact.
Je suis catéchumène.

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 218
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Le parler en langues

Message non lu par Désird'humilité » mar. 23 févr. 2021, 18:47

Léon a écrit :
mar. 23 févr. 2021, 10:42
Bonjour à tous,

je suis d'accord avec Thurar sur le fait que cette technique se résume à de la sensiblerie je trouve.
Je ne comprends pas en quoi la recherche de ressenti prouve un quelconque amour et donc digne d'intérêt.
Difficile de voir le rapport de ça avec la foi, avec l'Evangile et avec l'Enseignement de l'Eglise, ainsi qu'avec la pratique de la charité.

Pour ce qui est de la tiédeur présumée de l'Eglise sur le "parler en langues", je ne suis pas d'accord car son absence ne diminue en rien la vie spirituelle ni ne fait consentir à pécher.
Définition de la tiédeur selon l'Eglise catholique en France:
Etat de relâchement, de négligence, de torpeur spirituelle qui s’accompagne habituellement de l’acceptation du péché véniel consenti. Elle a pour conséquence l’affaiblissement de la vie spirituelle. (Apocalypse 3, 16)
https://eglise.catholique.fr/glossaire/tiedeur/

Bref, à mes yeux le parler en langues est actuellement un gadget pentecôtiste plus que douteux...
En effet, ça me fait plus penser à de l'ésotérisme, du chamanisme, du spiritisme, voire de la magie et de la superstition: autrement dit, dans cette technique, on ne sait pas explicitement ni clairement quel esprit est invoqué, ce qui représente un danger spirituel certain je trouve.
On peut donc remercier l'Eglise pour sa prudence sur ce sujet, et son attention pour les personnes les plus fragiles et vulnérables qui pourraient perdre la tête avec ce genre de choses plus que bizarres.

Saint Paul ayant annoncé la disparition du parler en langues, à terme, ça signifie que nous n'en avons pas vraiment besoin donc inutile de faire joujou avec ça, à mon avis.
Par contre, il y a un grand besoin pour tous les baptisés de vrai dialogue entre eux franchement et de manière édifiante afin d'honorer l'Unité des disciples du Christ comme Lui-même a manifestement prié et intercédé auprès du Père céleste pour cela.
Nous prions souvent pour ça à la Messe aussi.

Sur ce, bonne journée à tous, et bonne montée vers la Pâques du Christ !
Le parler en langue est secondaire par rapport à l'amour,Saint Paul le dit bien. Cela n'est donc pas nécessaire, mais pas mauvais non plus. Pour autant,le fait d'en avoir peur,et de pourchasser ce charisme me paraît assez pathologique. Dieu se manifeste de différentes manières. Les miracles existent. Alors pourquoi pas par la glosollalie ? J'ai l'impression qu'il y'a une demi-mesure,une tiédeur que j'avais (avant de parler en langues) et qui est le résultat de tas de clichés conscients ou inconscients sur le Renouveau.

Bonne journée à vous aussi,soyez bénis !

DDH
Je suis catéchumène.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités