Marthe Robin : le père Vignon prend sa défense

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 287
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Marthe Robin : le père Vignon prend sa défense

Message non lu par Désird'humilité » mer. 03 mars 2021, 10:31

Vous devez sans doute être au courant de l'étude de Conrad de Meester qui a fait beaucoup de bruit.

Le Père Vignon vient de publier un livre qui la contredit et qui remet en avant Marthe Robin et sa sainteté : https://youtu.be/5Wu_bGvyQIc

Il faut savoir que ce prêtre est un témoin oculaire de la vie de Marthe Robin, et qu'il a entretenu des liens étroits avec elle. Cette interview est vraiment intéressante, je vous la conseille.
Je suis catéchumène.

Avatar de l’utilisateur
Simili modo
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mer. 12 avr. 2017, 12:08
Conviction : Catholique romain

Re: Marthe Robin : le père Vignon prend sa défense

Message non lu par Simili modo » mer. 03 mars 2021, 12:26

Je n'avais pas suivi la parution de ce livre de Conrad de Meester. Je viens de rattraper ces dernières secousses concernant Marthe Robin en menant quelques recherches documentées sur internet, notamment quelques bonnes feuilles de son ouvrage.

Je vais suivre avec passion les échanges sur ce sujet. Marthe Robin est pour moi la manifestation de la grande diversité des sensibilités qui peuvent s'exprimer par et dans la foi.

Une histoire, une vie qui défie les croyances à mon goût.

J'ai un souvenir de moi enfant très précis à propos de M. Robin.

J'avais interrogé mes parents à son sujet car je trouvais son histoire, que j'avais découverte je-ne-sais-où, littéralement incroyable. Alors, au cours d'une conversation avec un prêtre à la sortie d'une messe dominicale, ma chère et tendre mère m'avait quelques peu décontenancé en abordant frontalement devant le curé mon scepticisme à propos de Marthe Robin . Elle avait alors aiguillé la conversation pour me faire exposer de moi-même, en mes propres termes, mon questionnement. Très gêné – je devais avoir 11 ans... – le curé m'avait alors simplement répondu : « Eh bien oui... Il faut le croire, aussi fou que cela puisse paraître. »

Depuis ce souvenir, mes « crises de foi » occasionnelles – que je relie à ma condition d'être cartésien particulièrement sensible au rationalisme mathématique dans les moments où la fides servirait de ciment chez d'autres – ne font que faire resurgir la figure de Marthe Robin dans mon esprit.

Quand je doute, je pense à elle
Puisque je pense à elle quand je doute,
Je finis par douter d'elle.

Je n'ai pas apporté grand chose au « dossier » mais j'ai pensé nécessaire de me et vous faire part de ce souvenir marquant.

Bonne journée à tous.

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 287
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Marthe Robin : le père Vignon prend sa défense

Message non lu par Désird'humilité » mer. 03 mars 2021, 13:04

Je trouve votre contribution très intéressante ! Personnellement, je ne sais trop quoi penser de Marthe Robin, mais j'aurais plutôt tendance à penser qu'elle est sainte, étant donné que l'Église a tranché.
Je suis catéchumène.

Avatar de l’utilisateur
Simili modo
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mer. 12 avr. 2017, 12:08
Conviction : Catholique romain

Re: Marthe Robin : le père Vignon prend sa défense

Message non lu par Simili modo » mer. 03 mars 2021, 14:21

Merci d'aborder ce sujet en tout cas.

Elle est à ce jour vénérable, le chemin vers une éventuelle béatification voire canonisation est donc toujours en cours.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10482
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Marthe Robin : le père Vignon prend sa défense

Message non lu par Cinci » mer. 03 mars 2021, 21:45

DDH :
Vous devez sans doute être au courant de l'étude de Conrad de Meester qui a fait beaucoup de bruit.
J'ai vu l'émission des "hommes en noir" qui aborde le sujet. Hier ou avant-hier ...

Je ne m'attendais pas à une telle charge de dynamite. Quand on écoute le compte-rendu qui est fait du livre, il est à peu près impossible de sortir de l'émission sans être absolument convaincu, du coup, que Marthe Robin n'aurait été qu'une falsificatrice ayant pu chercher à mystifier tout le monde. Si c'était vrai, on imagine bien que la fraude ne pourrait qu'éclabousser d'autres personnes comme le fameux père Finet.

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 287
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Marthe Robin : le père Vignon prend sa défense

Message non lu par Désird'humilité » jeu. 04 mars 2021, 23:55

Cinci a écrit :
mer. 03 mars 2021, 21:45
DDH :
Vous devez sans doute être au courant de l'étude de Conrad de Meester qui a fait beaucoup de bruit.
J'ai vu l'émission des "hommes en noir" qui aborde le sujet. Hier ou avant-hier ...

Je ne m'attendais pas à une telle charge de dynamite. Quand on écoute le compte-rendu qui est fait du livre, il est à peu près impossible de sortir de l'émission sans être absolument convaincu, du coup, que Marthe Robin n'aurait été qu'une falsificatrice ayant pu chercher à mystifier tout le monde. Si c'était vrai, on imagine bien que la fraude ne pourrait qu'éclabousser d'autres personnes comme le fameux père Finet.
À propos du père Finet, j'étais tombé sur cet article de Golias (magasine qui a plutôt tendance à attaquer l'Église ) qui explique qu'il y'a eu un acharnement injustifié contre lui https://www.golias-editions.fr/2020/06/ ... nt-page-1/#

Sinon, pour l'émission, cela serait super si vous pouviez me l'envoyer !

ÉDIT : je suis allé chercher et j'ai trouvé, je le mets à disposition de ceux que ça interesserait.

https://www.hommenouveau.fr/3360/religi ... n-noir.htm
Je suis catéchumène.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10482
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Marthe Robin : le père Vignon prend sa défense

Message non lu par Cinci » ven. 05 mars 2021, 20:48

Désird'humilité,

Merci pour le lien de Golias (!) ... Eh oui, Golias qui se pose des questions - Golias ? ; qui aurait pu deviner ? -au sujet de l'entreprise de démolition post-mortem du père Georges Finet. Pour Golias, une fois n'est pas coutume ...

J'avais déjà songé à ce type de manoeuvre diabolique pour le père Finet. C'est très possible. Très très possible ... Et c'est infiniment dommage. Ce l'est, pour moi, dans le sens que même si je ne crois pas d'emblée que le père Finet aurait pu être ce tricheur projeté, je ne le pense pas, il n'en sera pas moins vrai, après cela, que je ne voudrais rien savoir des Foyers de charité. Je ne souhaiterai pas encourager la poursuite de l'oeuvre, c'est à dire cautionner ce genre de manoeuvre (procès cadavérique) ou soutenir une administration complice de ce type de coup de force qui sali la réputation des défunts.

Dans un roman, mon propre personnage dirait :

- "Y en a marre de ces geignard (e) s. C'est incapable de loger une plainte du vivant des intéressés, même en disposant de soixante ans pour le faire ! Pas capables de déposer une vraie plainte à la police et d'engager une vraie poursuite en temps utile." Le scandale, pour moi, c'est plutôt là qu'il se situe; également, dans le fait qu'il puisse se trouver autant de frères ou soeurs si prompts à vouloir recueillir les effluves de charognes, pour se dépêcher si vivement de vouloir saloper la figure du serviteur, lequel aura pourtant si utile aux uns et aux autres. Le scandale n'étant pas seulement l'évocation tardive des comportements fautifs suggérés (la révélation de la faute), mais le pharisaïsme potentiel (à l'américaine) des réclamateurs de justice - Que celui qui est sans péché jette le premier ...

Pour Marthe Robin, là, c'est un peu différent. Parce que si la perspective d'une éventuelle béatification continue de flotter dans l'air, il est un peu normal que si quelqu'un penserait pouvoir démontrer une impossibilité à ce qu'un jugement positif soit rendu il puisse le faire savoir, après la mort de la personne.

A priori, j'aurais du mal à concevoir qu'une si énorme supercherie alléguée aurait pu se maintenir pendant si longtemps et sans jamais que rien filtre à l'extérieur. C'est gros. Je peine à concevoir la chose. Une personne gravement handicapée, issue d'un milieu catholique rural d'une France de la première moitié du XXe siècle, qui serait capable de mentir sciemment à tant de religieux, prêtres ou évêques, de se livrer à une fraude aux conséquences extrêmement graves ; tout en communiant. Prendre à témoin le Seigneur lui-même pour frauder dans le domaine du sacré ? Il n'y a pas pire péché mortel envisageable. Donc, concernant Marthe Robin, je conserve une présomption d'innocence, au moins jusqu'à plus ample connaissance du dire des autres contre-experts.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3375
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Marthe Robin : le père Vignon prend sa défense

Message non lu par Trinité » ven. 05 mars 2021, 22:59

Cinci a écrit :
ven. 05 mars 2021, 20:48


-



A priori, j'aurais du mal à concevoir qu'une si énorme supercherie alléguée aurait pu se maintenir pendant si longtemps et sans jamais que rien filtre à l'extérieur. C'est gros. Je peine à concevoir la chose. Une personne gravement handicapée, issue d'un milieu catholique rural d'une France de la première moitié du XXe siècle, qui serait capable de mentir sciemment à tant de religieux, prêtres ou évêques, de se livrer à une fraude aux conséquences extrêmement graves ; tout en communiant. Prendre à témoin le Seigneur lui-même pour frauder dans le domaine du sacré ? Il n'y a pas pire péché mortel envisageable. Donc, concernant Marthe Robin, je conserve une présomption d'innocence, au moins jusqu'à plus ample connaissance du dire des autres contre-experts.
Je suis entièrement de votre avis Cinci!
Pourtant, vous connaissez mes doutes relatifs aux mystiques. :)

Avatar de l’utilisateur
Désird'humilité
Quæstor
Quæstor
Messages : 287
Inscription : jeu. 08 août 2019, 22:15
Conviction : Disciple de Notre Seigneur Jésus

Re: Marthe Robin : le père Vignon prend sa défense

Message non lu par Désird'humilité » sam. 06 mars 2021, 0:55

Cinci a écrit :
ven. 05 mars 2021, 20:48
Désird'humilité,

Merci pour le lien de Golias (!) ... Eh oui, Golias qui se pose des questions - Golias ? ; qui aurait pu deviner ? -au sujet de l'entreprise de démolition post-mortem du père Georges Finet. Pour Golias, une fois n'est pas coutume ...

J'avais déjà songé à ce type de manoeuvre diabolique pour le père Finet. C'est très possible. Très très possible ... Et c'est infiniment dommage. Ce l'est, pour moi, dans le sens que même si je ne crois pas d'emblée que le père Finet aurait pu être ce tricheur projeté, je ne le pense pas, il n'en sera pas moins vrai, après cela, que je ne voudrais rien savoir des Foyers de charité. Je ne souhaiterai pas encourager la poursuite de l'oeuvre, c'est à dire cautionner ce genre de manoeuvre (procès cadavérique) ou soutenir une administration complice de ce type de coup de force qui sali la réputation des défunts.

Dans un roman, mon propre personnage dirait :

- "Y en a marre de ces geignard (e) s. C'est incapable de loger une plainte du vivant des intéressés, même en disposant de soixante ans pour le faire ! Pas capables de déposer une vraie plainte à la police et d'engager une vraie poursuite en temps utile." Le scandale, pour moi, c'est plutôt là qu'il se situe; également, dans le fait qu'il puisse se trouver autant de frères ou soeurs si prompts à vouloir recueillir les effluves de charognes, pour se dépêcher si vivement de vouloir saloper la figure du serviteur, lequel aura pourtant si utile aux uns et aux autres. Le scandale n'étant pas seulement l'évocation tardive des comportements fautifs suggérés (la révélation de la faute), mais le pharisaïsme potentiel (à l'américaine) des réclamateurs de justice - Que celui qui est sans péché jette le premier ...

Pour Marthe Robin, là, c'est un peu différent. Parce que si la perspective d'une éventuelle béatification continue de flotter dans l'air, il est un peu normal que si quelqu'un penserait pouvoir démontrer une impossibilité à ce qu'un jugement positif soit rendu il puisse le faire savoir, après la mort de la personne.

A priori, j'aurais du mal à concevoir qu'une si énorme supercherie alléguée aurait pu se maintenir pendant si longtemps et sans jamais que rien filtre à l'extérieur. C'est gros. Je peine à concevoir la chose. Une personne gravement handicapée, issue d'un milieu catholique rural d'une France de la première moitié du XXe siècle, qui serait capable de mentir sciemment à tant de religieux, prêtres ou évêques, de se livrer à une fraude aux conséquences extrêmement graves ; tout en communiant. Prendre à témoin le Seigneur lui-même pour frauder dans le domaine du sacré ? Il n'y a pas pire péché mortel envisageable. Donc, concernant Marthe Robin, je conserve une présomption d'innocence, au moins jusqu'à plus ample connaissance du dire des autres contre-experts.
Je suis d'accord avec vous concernant Marthe Robin, d'autant plus qu'il y'a quand-même eu une vaste enquête faite par l'Église et que l'Église est très rationnelle sur le sujet, afin d'eviter des fraudes mystiques.

Après, je dois vous avouer que je connais très peu les sujets du père Finet et de Marthe Robin. J'ai une intuition qui me fait pencher en faveur de Marthe Robin, mais que je ne saurais étayer. J'ai cette même intuition pour Maria Valtorta,ça vaut ce que ça vaut. Et à vrai dire, j'aimerais m'y intéresser mais je ne sais pas par où commencer ! (Comme l'indique ma description, je suis catéchumène, alors dites-vous que ce que vous connaissez depuis des années, et bien... je ne le connaissais même pas il y'a deux ans, j'ai du entendre parler de Marthe Robin en 2020.)
Je suis catéchumène.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 7 invités