Je veux devenir une soeur chrétienne

« Dieu nous a sauvés, et il nous a donné une vocation sainte » (2Tm 1.9)
Règles du forum
Forum d'aide pour le discernement des vocations sacerdotales et religieuses
Avatar de l’utilisateur
Mira
Barbarus
Barbarus

Re: Je veux devenir une soeur chrétienne

Message non lu par Mira » lun. 05 oct. 2020, 3:34

Bonjour, je m’appelle Mira, j’ai vécu beaucoup de difficultés dans la vie que j’ai pu surmonter à cause de Jésus qui était toujours à mon côté. J’ai 46 ans , je suis divorcée et j’ai 2 jeunes hommes qui vivent seuls et je les adore. Sainte Rita a toujours été ma sainte préférée et proche du cœur. Est-ce que vous pensez que je peux un jour donner le reste de ma vie complètement à Dieu, penser rien qu'à Lui tous les jours. J’ai un bon travail, mais je veux quelqu'un qui peut cheminer avec moi et que je reste avec lui le restant de ma vie

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11268
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Je veux devenir une soeur chrétienne

Message non lu par Fée Violine » lun. 05 oct. 2020, 11:43

Bonjour Mira,
"deux jeunes hommes", voulez-vous dire "deux fils" ?
Si vous désirez entrer au couvent, il faut en parler à votre évêque qui étudiera votre situation en tant que divorcée et qui éventuellement transmettra à Rome. Dans certains cas, il est possible qu'une personne divorcée entre au couvent (par exemple, si votre ex-mari est remarié et qu'il n'y a aucune possibilité qu'il revienne avec vous), mais c'est Rome qui décide, ce n'est pas nous sur ce forum.
Que Dieu vous accompagne sur votre chemin !

Avatar de l’utilisateur
Béa
Barbarus
Barbarus

Re: Je veux devenir une soeur chrétienne

Message non lu par Béa » jeu. 08 avr. 2021, 18:25

Bonjour,

J'ai 49 ans et célibataire et sans enfant. Depuis toute petite, je suis fascinée par les églises ou les couvents, quand j'en vois un couvent, mon âme est transportée de joie, mais une joie immense, pleine de quiétude et de paix. Je ne sais pas comment décrire cette joie que je ressens. Je lis beaucoup la bible quand je ressens un mal être ou en grande détresse et comme si que Dieu était là près de moi pour m'apaiser.

Pensez-vous que le Seigneur m'appelle et que je pourrais être un jour devenir une religieuse ?
Je précise que je ne suis pas catholique mais mon seul support de foi est la bible, il n'y a que en elle que je me réfugie quand je suis en grande détresse.

Merci d'avance pour vos conseils.

Bien à vous.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11268
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Je veux devenir une soeur chrétienne

Message non lu par Fée Violine » jeu. 08 avr. 2021, 23:37

Bonjour Béa,

pourquoi ne pas poser vos questions aux soeurs d'un couvent ? Elles vous répondront mieux que nous qui ne vous connaissons pas.
Il est possible que Dieu vous appelle à être religieuse, mais dans ce cas il faudra évidemment que vous deveniez catholique. Encore qu'il existe aussi des couvents de soeurs protestantes (pas beaucoup, mais ça existe).

Que le Saint Esprit vous éclaire !

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2037
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Je veux devenir une soeur chrétienne

Message non lu par Altior » sam. 10 avr. 2021, 10:36

Bonjour, Béa!
Béa a écrit :
jeu. 08 avr. 2021, 18:25
Bonjour,

J'ai 49 ans et célibataire et sans enfant. Depuis toute petite, je suis fascinée par les églises ou les couvents, quand j'en vois un couvent, mon âme est transportée de joie, mais une joie immense, pleine de quiétude et de paix. Je ne sais pas comment décrire cette joie que je ressens. Je lis beaucoup la bible quand je ressens un mal être ou en grande détresse et comme si que Dieu était là près de moi pour m'apaiser.

Pensez-vous que le Seigneur m'appelle et que je pourrais être un jour devenir une religieuse ?
Quand Dieu nous appelle, le plus souvent il nous infuse dans l'âme un fort désir. Une des différences entre les désirs qui viennent de Dieu et les désirs qui ne viennent pas de Lui est justement cette sensation de paix. C'est la Pax Christi. Donc, je pense que oui, cette joie que vous décrivez pourrait bien être un signe de vocation.

Néanmoins, le discernement ne doit pas se limiter au ressenti. Les monastères, les couvents, les prieurés ne sont pas toujours des hâvres de sérénité et de paix. Là, on travaille et on prie. Parfois on doit faire face à des malentendus, à des jugements présomptueux, même à des commérages, voire à des malveillances. Comme dans une famille, car une communauté de sœurs n'est pas, finalement, autre chose qu'une famille évangélique. Lisez la vie de quelques sœurs que l'Église nous propose en tant qu'exemples, comme Sainte Thérèse de Lisieux: vous verrez qu'elles n'ont pas toujours eu la vie facile.
Je précise que je ne suis pas catholique mais mon seul support de foi est la bible, il n'y a que en elle que je me réfugie quand je suis en grande détresse.
Là, il pourrait s'agir d'une difficulté, mais pas du tout insurmontable. Vous ne précisez pas si vous êtes baptisée ou pas. Si vous en êtes, alors c'est largement plus facile. Tout ce que vous avez à faire est une profession de la foi catholique de manière formelle. Dans mon cas, lorsque je suis (r)entré dans l'Église catholique en tant qu'orthodoxe, tout ce que j'ai eu à faire a été d'écrire de ma propre main et de signer le Credo, puis de m'inscrire dans le registre paroissial des baptisés. Cela après avoir eu quelques clarifications doctrinales avec le curé désigné par l'archevêché. Dans quelques communautés traditionnelles, on demande parfois une procédure d'abjuration des hérésies, mais probablement ça ne sera pas votre cas.

Quelles seraient les étapes prochaines dans votre effort de discernement ? Je pense que le mieux serait de visiter au moins deux (mais mieux encore trois ou quatre) communautés de religieuses de spiritualités différentes. Puis, si votre désir se confirme pour l'une ou pour une autre, continuez le parcours en vous laissant guidée par le prêtre qui s'occupe des vocations dans votre diocèse. Il y en a toujours un. Moi, j'ai eu son nom et ses coordonnées simplement en téléphonant à l'archevêché au numéro que j'ai trouvé dans l'annuaire. Vous voyez ? Souvent les choses sont plus simples qu'on ne le pense...

En vous souhaitant bon discernement,
A.

Avatar de l’utilisateur
Béa
Barbarus
Barbarus

Re: Je veux devenir une soeur chrétienne

Message non lu par Béa » dim. 11 avr. 2021, 18:02

Merci beaucoup à Fée Violine et Altior pour vos messages.

@ Altior :

Bonjour,

Merci infiniment pour toutes ces précisions, je suis parfaitement consciente que la vie en communauté avec les soeurs n'est pas un long fleuve tranquille. C'est partout pareil.

Mais j'ai envie de servir Dieu, il y a dix ans, j'avais déjà envisagé de suivre cette voie, un événement inattendu m'avait empêchée de poursuivre ma démarche.

Pour répondre à votre question, je ne suis ni catholique ni protestante et ni baptisée, mais j'ai toujours eu foi en Dieu. Quand j'avais 21 ans, une amie catholique m'avait invitée pour un week-end à Reims faire un pèlerinage entre les étudiants catholiques. Car elle savait que j'étais très croyante, j'étais heureuse, j'avais rencontré des jeunes catholiques qui voulaient que je me baptise, mais toujours un évènement inattendu avait mis un frein à mon projet. C'était pour vous dire, que j'avais toujours voulu devenir religieuse.

Merci infiniment de prendre la peine de me répondre.
Que la paix soit avec vous.
Je vous souhaite une bonne fin d'aprés-midi

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 17 invités