Méditations

« Mon âme aspire vers toi pendant la nuit, mon esprit te cherche dès le matin. » (Is 26.9)
Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes
Avatar de l’utilisateur
Normandt
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 413
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » dim. 07 févr. 2021, 14:50

313. Parler de Jésus

Jésus déclare à ses disciples :
« Quiconque se sera déclaré pour moi devant les hommes, le Fils de l’homme aussi se déclarera pour lui devant les anges de Dieu. » Luc, chapitre 12, verset 8

C’est vrai ! Mais qu’est-ce que Jésus veut que nous disions de lui ? La vérité. Mais qu’est-ce que la vérité pour nous ? Là, c’est beaucoup plus délicat.

Image

Pour parler de Jésus (ou d’une personne), passons du temps avec lui, parlons ensemble, partageons ensemble et lisons ce qui se dit de Lui, entrons en communion et en communication avec Lui. Osons la conversion à son Cœur.

Surtout, si nous voulons parler de Jésus, assurons-nous de bien nous connaitre aussi. Car une personne qui n’a pas pris le temps d’être à l’écoute de sa propre vie va difficilement mettre en perspective la réalité de l’autre, tout spécialement celle de Jésus. C’est un travail de tous les jours d’apprendre à nous découvrir et nous connaitre dans la réalité et la vérité.

Livre: … pour l’Amour
Normand Thomas

Carolus
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1157
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Méditations

Message non lu par Carolus » dim. 07 févr. 2021, 23:00

Normandt a écrit :
dim. 07 févr. 2021, 14:50
313. Parler de Jésus

Jésus déclare à ses disciples :
« Quiconque se sera déclaré pour moi devant les hommes, le Fils de l’homme aussi se déclarera pour lui devant les anges de Dieu. » Luc, chapitre 12, verset 8

C’est vrai ! Mais qu’est-ce que Jésus veut que nous disions de lui ?
Considérons la rencontre de S. Thomas avec notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ressuscité, cher Normandt. :)
CEC 448 Dans la rencontre avec Jésus ressuscité, [le nom SEIGNEUR] devient adoration : " Mon Seigneur et mon Dieu ! " (Jn 20, 28). Il prend alors une connotation d’amour et d’affection qui va rester le propre de la tradition chrétienne : " C’est le Seigneur ! " (Jn 21, 7).
Moi aussi, j’adore notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ comme MON SEIGNEUR ET MON DIEU. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 413
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » lun. 08 févr. 2021, 2:48

C'est la Vérité :oui:

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 413
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » lun. 08 févr. 2021, 13:36

314. Qui est Jésus ?

Dans les Évangiles, il y a beaucoup d’information au sujet de Jésus. Sa présence, au cœur de notre histoire, s’inscrit particulièrement dans l’histoire de son temps. Il est juif et il est entouré de personnes qui témoignent de sa présence.

Il y a des bibliothèques garnies de livres à son sujet. De tout ce que nous pouvons lire sur Jésus et pour bien discerner comment il est réellement, demandons à la Personne qui le connait bien de nous renseigner. Nous voulons l’Esprit de Vérité !

Seul l’Esprit Saint et le Père connaissent véritablement Jésus. Jésus se connait bien aussi. Mais comment saisir l’Esprit Saint si nous ne le voyons pas ? Demandons son Amour sur nous et en nous, et nous découvrirons graduellement la Vérité qu’est Jésus.

Image

Plus nous développerons notre relation à Jésus, plus nous allons le connaitre. Moins nous nous approchons de Jésus, moins nous le connaitrons.
Jésus nous a donné l’Église pour nous aider à mieux le connaitre. L’Église saura nous offrir les meilleurs documents pour entrer en relation avec lui. Cependant, notre accueil de l’Église et de la Trinité sera nécessaire.

Seul l’Amour du Père, du Fils et du Saint-Esprit nous conduit à la vérité sur Dieu, sur nous et sur les personnes autour de nous. Cela prend une conversion quotidienne et à vie, de notre cœur au Cœur de Dieu.

Partons toujours de l’Amour pour connaitre la Trinité. S’il y a un moindre manque d’Amour, ce n’est pas Jésus, ce n’est pas la Trinité. Cette démarche de foi en la Trinité va rendre la route plus aisée et nous la verrons agir dans le cœur des personnes.

Livre: … pour l’Amour
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 413
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » mar. 09 févr. 2021, 14:02

315. À l’écoute

Être à l’écoute de nous-mêmes va nous aider grandement. Nous offrir un peu de temps pour vérifier notre intérieur peut nous éviter bien des situations désagréables. Prendre le temps de regarder le film de notre journée sera le meilleur film que nous pourrons voir chaque soir et à vie.

Il n’y a pas plus « réalité » que le déroulement de notre vie. Il nous enseignera beaucoup sur nos pensées, nos attitudes et nos gestes. Apprécions ces instants qui nous permettent de nous connaitre, de nous ajuster et cette pratique nous aidera à mieux continuer sur la route, à vivre heureux.

Lorsque nous nous couchons le soir, ou avant, nous pouvons vérifier comment notre journée s’est déroulée. Qui avons-nous rencontré pendant la journée ? À quel endroit avons-nous rencontré des personnes ? Comment les avons-nous accueillis ? Comment les personnes nous ont-elles accueillis ?

Vivre avec le désir que Dieu puisse être le seul maitre de notre vie demande des efforts de vivre dans le réel et dans la recherche de la vérité et du bien. Veiller dans la prière avec un cœur ouvert à Dieu est aussi un moyen de nous garder du mal.

Image

Est-ce que nous avons été à l’écoute de nous-mêmes et à l’écoute des autres ? Nous apprenons beaucoup lorsque nous sommes dans de petits groupes de partages sur des sujets de foi, d’espérance, de charité, d’échanges sur la Parole de Dieu, de prières.

Est-ce que nous avons remis au Seigneur ce qui ne semble pas aller, le négatif que nous avons entendu, par exemple ? Est-ce que nous avons essuyé la peine et les pleurs de la personne qui s’est confiée ? Est-ce que nous avons remis la détresse, l’angoisse de certaines personnes à Jésus ? Sommes-nous demeurés calmes et avons-nous dédramatisé les situations pénibles ? Devenons-nous des instruments de paix ?

Ce sont quelques questions qui peuvent aider à nous améliorer et à faire le ménage dans nos pensées et dans notre mémoire. Surtout, nous sommes invités à tout remettre à Jésus. Il est le seul qui peut dégager notre être de tout ce qui est négatif, de la tristesse, de la peine. Devenons ainsi amis avec nous-mêmes. Engageons-nous dans la joie, l’espérance, la paix.

Plaçons-nous toujours sous l’Amour de Dieu et nous verrons que nous avons encore beaucoup à réaliser, peu à peu, en respectant nos limites. Respectons l’itinéraire de la croisière, l’itinéraire de notre cheminement vers la rive éternelle.

Offrons une joie et une peine à Jésus et croyons qu’il va se réjouir de la joie avec nous et pour ce qui est de la peine, il va la transformer, nous libérer, afin que nous puissions avancer de plus en plus librement avec lui, vers lui. Préparons notre cœur à la Présence de Jésus. Il est présent. Parlons-lui, librement.

Livre: … pour l’Amour
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 413
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » mer. 10 févr. 2021, 13:18

316. Revenir à Jésus

Dieu sait que, malgré les efforts, nous sommes parfois fautifs et nous peinons. Personne n’est parfait et Jésus ne demande pas nécessairement la perfection de ce que nous sommes et de ce que nous réalisons. Acceptons de ne pas être parfaits. Nous allons faire des fautes, nous allons pécher. Il nous demande simplement de partager son Amour. Son Amour qui triomphera dans notre cœur fera son œuvre, et nous en ressentirons les bienfaits, et nous en verrons le déploiement.

Il souhaite que nous soyons de plus en plus semblables à lui et que nous marchions vers la perfection de notre être. Acceptons d’être là où nous sommes rendus en ce moment. Nous avançons avec ce que nous sommes et avec ce que nous vivons. Nous faisons notre possible.

Image

Demeurons en Jésus, lui qui embrasse notre cœur malgré les peines, la maladie, les égarements, les manques d’intérêt, les oublis, les fautes.

Soyons prompts à demander les grâces de l’Esprit Saint dans les activités, vraiment toutes les activités, afin qu’il éclaire, qu’il inspire nos partages et nos efforts. Que le Seigneur demeure avec nous au travail, à la maison et dans la participation aux activités.
Prions partout où nous le pouvons, et si possible à chaque instant.

Parfois nous partons par différents chemins pour plusieurs raisons. Mais si notre cœur veille, nous serons toujours redirigés vers celui qui nous tend son Cœur ouvert, Jésus.

Jésus nous accueille dès que nous revenons silencieusement (humblement), chaque soir, vers Lui. Que le Seigneur veille sur nous, qu’il nous réponde, qu’il nous préserve de nous éloigner de la route qui conduit à l’éternité. Que notre cœur veille en lui, la nuit, le jour.

Livre: … pour l’Amour
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 413
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » jeu. 11 févr. 2021, 13:35

317. Conversion et liberté

L’Esprit Saint nous aide dans la foi comme le dit Paul :
« L’Esprit Saint vient au secours de notre faiblesse, car nous ne savons pas prier comme il faut. L’Esprit lui-même intercède pour nous par des gémissements inexprimables. Et Dieu, qui scrute les cœurs, connait les intentions de l’Esprit puisque c’est selon Dieu que l’Esprit intercède pour les fidèles. Nous le savons, quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout contribuer à leur bien, puisqu’ils sont appelés selon le dessein de son amour. » Lettre de Paul aux Romains, chapitre 8, versets 26 à 28

Aimer Dieu, c’est premièrement l’accueillir en nous. Paul nous dit qu’il y a une réalité que nous allons vivre, que nous connaissions le Christ ou non :
« Il passe, ce monde tel que nous le voyons. » 1re lettre de Paul aux Corinthiens, chapitre 7, verset 31 b

Ce monde dans lequel nous vivons, ce monde visible à nos yeux ne demeurera pas. Nos yeux verront un jour la réalité et la vérité, ainsi que notre transformation imminente, jusque-là plus ou moins réussies, lors de l’entrée en la vie éternelle.

Nous passons en cette vie pour apprendre à nous aimer les uns les autres, de l’Amour. Le règne de Dieu est près de chaque personne. Jésus nous invite à nous convertir constamment, afin d’être le plus libres possible, lorsque nous paraîtrons devant lui.

Image

Cela ne veut pas dire de se faire des ulcères et des maux de tête avec nos fautes, puisque nous les remettons à Jésus. Cela veut simplement dire de trouver tous les moyens de nous approcher de l’Amour de Dieu.

Ne vivons pas dans le passé avec des regrets et des blessures qui s’entassent et qui alourdissent notre cœur. Nous avons le droit de vivre libérés de tout ce qui nous assaille et nous étouffe.

Il est important de ne pas garder les yeux rivés sur nos fautes, mais bien de trouver des moyens de nous en défaire, afin de nous approcher de Dieu. Demandons à l’Esprit Saint de nous aider à trouver des solutions, puis continuons de développer la foi reçue du Seigneur en nous laissant guérir par Jésus.

Livre: … pour l’Amour
Normand Thomas

Carolus
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1157
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Méditations

Message non lu par Carolus » jeu. 11 févr. 2021, 21:56

Normandt a écrit :
jeu. 11 févr. 2021, 13:35

Ce monde dans lequel nous vivons, ce monde visible à nos yeux ne demeurera pas. Nos yeux verront un jour la réalité et la vérité, ainsi que notre transformation imminente, jusque-là plus ou moins réussies, lors de l’entrée en la vie éternelle.
Merci de votre méditation, cher Normandt. :)
CEC 1027 Ce mystère de communion bienheureuse avec Dieu et avec tous ceux qui sont dans le Christ dépasse toute compréhension et toute représentation.
« Nos yeux verront un jour la réalité et la vérité » (Normandt) qui « dépasse[nt] toute compréhension et toute représentation » (CEC 1027).

Gloire à notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ! :clap:

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 413
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » ven. 12 févr. 2021, 2:22

Gloire à Jésus! :D

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 413
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » ven. 12 févr. 2021, 13:40

318. Dieu nous aime

Tôt ou tard, et nous l’avons possiblement vécu, nous entendons des personnes qui semblent avoir pris le contrôle de leur vie. Ils vont dire des choses qui semblent les placer au-dessus de Dieu. Les plus fragiles vont souvent emboiter le pas ou commencer à le répéter ou à vivre comme elles.

L’habitude du mal, celle que nous n’apercevons plus en nous, conduit d’autres personnes à se détourner du bien. Tout ce qui est contre Dieu conduit les plus vulnérables à s’éloigner de Dieu. Ne repoussons pas Dieu. Il est celui qui nous aime.

Voici un exemple frappant d’une publicité qui passe pendant la diffusion d’une station importante de nouvelles aux États-Unis. Un homme fait de la promotion pour les gens athées, payé par son association. Il parle pour eux et en même temps, il se moque des chrétiens. Il initie et invite fortement à devenir athée (bien que le terme d’athée n’existe pas dans la réalité), à renier leur foi chrétienne. Il ajoute qu’il ne craint pas de brûler en enfer. Ce sont ses derniers mots.

Prions pour lui et pour ceux qui suivront sa pensée.

Image

Il détourne des personnes de la chrétienté. Il coupe aussi le pont qui existe entre lui et Dieu. Et ce qu’il dit risque de le conduire où il ne souhaiterait pas. Il ne sait pas ce qu’il dit. Il ne perçoit pas les conséquences de ses paroles qui bloquent sa route et celle des autres vers Dieu.

Personne ne veut aller en enfer. Mais ses paroles sont tout de même dites. Il est convaincu de ce mensonge et il risque d’éloigner d’autres personnes de Dieu. Quelle erreur ! Il a un grand besoin de demander pardon à Dieu et aux humains. Prions pour que son cœur s’ouvre à la Trinité et à la reconnaissance de l’Amour.

Soyons prudents avec ce que nous demandons. Nous ne savons pas à quel point nous pouvons nous éloigner de Dieu et en éloigner d’autres gens aussi. Cela a pour conséquence d’augmenter le mal dans le monde.

Prions pour que les personnes, qui développent un sentiment aversif contre Dieu, se laissent toucher le cœur et vivent une conversion profonde.

Puis, rendons grâce, à nouveau, pour toutes les personnes qui embarquent réellement sur le chemin de la perfection de la foi. Contrairement à ce dernier témoignage contre la foi et contre Dieu, elles nous permettent de voir la manifestation du Seigneur dans leur vie. Elles nous encouragent, tout simplement, par leurs gestes et leurs attitudes, par leurs paroles et leurs écrits, à continuer notre route vers la sainteté !

Livre: … pour l’Amour
Normand Thomas

Carolus
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1157
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Méditations

Message non lu par Carolus » ven. 12 févr. 2021, 21:42

Normandt a écrit :
ven. 12 févr. 2021, 13:40

Prions pour que les personnes, qui développent un sentiment aversif contre Dieu, se laissent toucher le cœur et vivent une conversion profonde.
En effet, prions pour qu’ils se laissent toucher le cœur, cher Normandt. 🙏
CEC 1432 Le cœur de l’homme est lourd et endurci. Il faut que Dieu donne à l’homme un cœur nouveau (cf. Ez 36, 26-27).
Que notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ nous donne un cœur nouveau ! 🙏

Carolus
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1157
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Méditations

Message non lu par Carolus » ven. 12 févr. 2021, 23:13

Il faut que je me corrige :

En effet, prions pour qu’elles se laissent toucher le cœur, cher Normandt. 🙏

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 413
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » sam. 13 févr. 2021, 14:58

hihi

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 413
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations

Message non lu par Normandt » sam. 13 févr. 2021, 15:02

319. La venue du Sauveur

L’Avent est un bon moment pour nous réjouir. Avec humilité, nous méditons, nous prions et nous descendons vers la crèche où nous découvrons l’Enfant.

C’est un moment joyeux pour rendre témoignage à notre famille et à nos amis de la foi en la présence de la Lumière de Dieu et en le partageant simplement par nos actions, nos paroles et nos prières.

Mais comment ? Comment préparer notre cœur ? Il serait plus simple de dire : Comment nous préparons-nous pour recevoir Dieu ?
Imaginons, surtout pour les hommes, que nous attendons un enfant, nous sommes enceintes (La mère sait tout ce que cela comporte). Notre attention se porte sur l’être qui va venir. C’est spécial, parce que nous ne le voyons pas, mais nous sommes conscients qu’il est dans notre ventre. Nous vivons une grande joie.

Nous imaginons bien à quel point les parents sont dans la joie dès qu’ils savent qu’un beau bébé est en formation. La mère est aussi en formation par la présence de bébé en elle. Le bébé lui dévoile sa mission de mère.

Image

Notre cœur se prépare à recevoir cet enfant. Nous continuons à réaliser ce que nous faisons, mais notre attention est différente. Nous vivons quelque chose de plus, de remarquable. Ce petit enfant retient notre attention. Que nous soyons à la maison, au travail ou ailleurs, il devient une préoccupation constante. Il fait partie de notre existence.

De la même manière, notre être est tourné vers Dieu. Mais est-ce que nous attendons Dieu autant qu’un bébé ? Peut-être que oui, peut-être que non. Nous sommes pourtant invités à le considérer.

Nous sommes invités à nous recentrer sur la naissance de Dieu pour notre monde, tout spécialement pendant la période de Noël. Non seulement il est Dieu qui est au-dessus de nous, mais notre Dieu est un Dieu au milieu de nous et au cœur de notre personne.

Prenons souvent le temps, d’ici le rappel de la naissance de Jésus à Noël, de nous recentrer sur le ventre de Marie et entrons dans la joie des anges et des saints au ciel comme des personnes saintes ici sur terre. Le Sauveur est là pour nous !

Essayons de prier et méditer qu’elle était le regard de Marie tourné vers la Vie intérieure. Quel plus beau partage, quelle plus belle relation entre elle et l’être de Dieu qui s’emmitoufle de la nature humaine !

Écoutons dans notre cœur ce que Dieu nous dit déjà :
« Ce qu’il dit, c’est la paix pour son peuple. » Psaume 84, verset 9

Ce que Dieu nous dit, c’est la paix pour nos familles, pour chacun de nous. Dieu est venu pour semer la paix dans le monde.

Livre: La mission du coeur
Normand Thomas

Carolus
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1157
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Méditations

Message non lu par Carolus » sam. 13 févr. 2021, 22:30

Normandt a écrit :
sam. 13 févr. 2021, 15:02

Dieu est venu pour semer la paix dans le monde.
Merci de votre méditation, cher Normandt. :)

Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ « est venu pour semer la paix » qui dépasse tout ce qu’on peut concevoir.
Jn 14, 27 Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé.
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ veut que notre « cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. » :clap:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités