Le Dividende Universel (DU)

Écoles et doctrines - Économie politique - Politique monétaire - Comptabilité nationale

Êtes-vous favorable à la mise en place du Dividende Universel ?

Oui
12
41%
Non
16
55%
Bouh !
1
3%
 
Nombre total de votes : 29

La Rochejaquelein
Ædilis
Ædilis
Messages : 47
Inscription : lun. 23 oct. 2006, 21:25

Message non lu par La Rochejaquelein » mar. 23 janv. 2007, 0:20

"Que celui qui ne travaille pas, ne mange pas" Saint Paul.

La Rochejaquelein
Ædilis
Ædilis
Messages : 47
Inscription : lun. 23 oct. 2006, 21:25

Message non lu par La Rochejaquelein » mar. 23 janv. 2007, 0:44

guillaume a écrit :
"Que celui qui ne travaille pas, ne mange pas" Saint Paul.
Donc le jour où j'aurai un bébé, je ne lui donne rien à manger tant qu'il travaille pas?
pff, vous savez très bien de quoi St Paul parlait.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7680
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Message non lu par Christophe » mar. 23 janv. 2007, 8:59

Relisez Saint Paul : "Que celui qui ne veut pas travailler, qu'il ne mange pas non plus !" (2 Th 3.10)
Sinon, la phrase déformée est moralement intenable...

Cf également mon commentaire dans le fil sur le droit au logement opposable : http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 5100#25100, en particulier le paragraphes Droit à l'accès aux richesses et devoir de travail et suivants.

Pax vobiscum
Christophe
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

Avatar de l’utilisateur
Wistiti
Quæstor
Quæstor
Messages : 235
Inscription : ven. 29 déc. 2006, 5:17

Re: Le Dividende Universel (DU)

Message non lu par Wistiti » lun. 06 août 2007, 2:21

Salut à tous.

Ben beau St-Paul, mais en qu’elle année?! Le système de production était basique.

Comme les biens terrestres ont été créés pour les humains et comme nous avons tous des besoins, de par notre condition nous avons droit à un pouvoir d’achat, pour répondre à nos besoins devant produits-services.
L'occident montre une haine envers lui-même, qui paraît étrange et peut être considérée uniquement comme un phénomène pathologique. L'occident ne s'aime plus, dans son histoire il voit uniquement ce qui est blâmable et destructif, il n'est plus capable de reconnaître ce qui est grand et pur.
(Benoit XVI)

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7680
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Re: Le Dividende Universel (DU)

Message non lu par Christophe » lun. 06 août 2007, 9:35

Wistiti a écrit :Comme les biens terrestres ont été créés pour les humains et comme nous avons tous des besoins, de par notre condition nous avons droit à un pouvoir d’achat, pour répondre à nos besoins devant produits-services.
Bien sûr que nous avons droit à un pouvoir d'achat pour subvenir à nos besoins matériels. Mais, pour les personnes aptes au travail, ce droit est corrélatif au devoir de travailler.

PaX
Christophe
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

Avatar de l’utilisateur
Wistiti
Quæstor
Quæstor
Messages : 235
Inscription : ven. 29 déc. 2006, 5:17

Re: Le Dividende Universel (DU)

Message non lu par Wistiti » ven. 31 août 2007, 8:34

Mais non causal, car il y a le progrès. Particulier que tant la gauche que la droite demandent l’embauchage intégral.
L'occident montre une haine envers lui-même, qui paraît étrange et peut être considérée uniquement comme un phénomène pathologique. L'occident ne s'aime plus, dans son histoire il voit uniquement ce qui est blâmable et destructif, il n'est plus capable de reconnaître ce qui est grand et pur.
(Benoit XVI)

Christian
Senator
Senator
Messages : 918
Inscription : dim. 05 déc. 2004, 10:25
Localisation : Londres

Re: Le Dividende Universel (DU)

Message non lu par Christian » ven. 31 août 2007, 9:30

" Quoi, un dividende universel, un revenu à vie, un logement garanti, des soins gratuits, une éducation à l’œil pour les gamins… ? Qu'avez-vous fait pour tant de biens ! Vous vous êtes donné la peine de naître dans un pays que vos ancêtres ont enrichi, et rien de plus."

Beaumarchais (revu et corrigé)

Avatar de l’utilisateur
Wistiti
Quæstor
Quæstor
Messages : 235
Inscription : ven. 29 déc. 2006, 5:17

Re: Le Dividende Universel (DU)

Message non lu par Wistiti » dim. 02 sept. 2007, 6:24

Normal que le logement est garanti, car il existe, certains depuis un boute et les travailleurs ont été payés. La santé, l’éducation n’ont pas à être gratuit (socialisme), mais le pouvoir d’achat appartient à l’individu devant produits-services existant pour eux.
Vous vous êtes donné la peine de naître dans un pays que vos ancêtres ont enrichi, et rien de plus."
C’est déjà beaucoup et je ne vois pas en quoi ce progrès devrait plus appartenir à des assistés sociaux internationaux qu’à la population.

Le dividende social par pays n’entraînera pas la paresse. Et contrairement à l’assistance socialle actuelle qui crée de la mendicité, technocratie et enlève le goût de travailler, le dividende social a l’avantage de motiver la personne, parce son chèque ne sera pas coupé s’il travaille. Aussi, plus le monde améliorera le climat social du pays, plus le dividende augmentera.
L'occident montre une haine envers lui-même, qui paraît étrange et peut être considérée uniquement comme un phénomène pathologique. L'occident ne s'aime plus, dans son histoire il voit uniquement ce qui est blâmable et destructif, il n'est plus capable de reconnaître ce qui est grand et pur.
(Benoit XVI)

Avatar de l’utilisateur
Wistiti
Quæstor
Quæstor
Messages : 235
Inscription : ven. 29 déc. 2006, 5:17

Re: Le Dividende Universel (DU)

Message non lu par Wistiti » dim. 02 sept. 2007, 8:08

La Liberté:
http://www.michaeljournal.org/150Kbps/f ... 50kbps.wmv
Trop drôle, en 1965 ils demandaient 600$/année et nous, en 2007, on demande rien, un gros 0 :rire:
L'occident montre une haine envers lui-même, qui paraît étrange et peut être considérée uniquement comme un phénomène pathologique. L'occident ne s'aime plus, dans son histoire il voit uniquement ce qui est blâmable et destructif, il n'est plus capable de reconnaître ce qui est grand et pur.
(Benoit XVI)

Avatar de l’utilisateur
Wistiti
Quæstor
Quæstor
Messages : 235
Inscription : ven. 29 déc. 2006, 5:17

Re: Le Dividende Universel (DU)

Message non lu par Wistiti » dim. 02 sept. 2007, 9:09

Ce qui donna au curé ''Laverne'' une croix, dont lui seul senti tout le poids. Il su l’embrasser, mais ça ne la supprima pas.
Louis Even
L'occident montre une haine envers lui-même, qui paraît étrange et peut être considérée uniquement comme un phénomène pathologique. L'occident ne s'aime plus, dans son histoire il voit uniquement ce qui est blâmable et destructif, il n'est plus capable de reconnaître ce qui est grand et pur.
(Benoit XVI)

Avatar de l’utilisateur
Brindille
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 438
Inscription : mer. 27 avr. 2011, 11:32
Localisation : Yvelines

Re: Le Dividende Universel (DU)

Message non lu par Brindille » ven. 18 nov. 2011, 22:32

Parfaitement d'accord avec l'analyse de Christophe , je me permettrais juste de la compléter par

La création d'une allocation "femme au foyer" ou "père au foyer" :dance: dans le cadre des allocations familiales serait parfaitement envisageable et conforme à la Doctrine Sociale de l'Église.

:clap:
Fraternellement.

"Cependant, que ce ne soit pas ma volonté, mais la tienne qui se fasse !" Luc XXII, 42

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2880
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Le Dividende Universel (DU)

Message non lu par ti'hamo » sam. 19 nov. 2011, 15:42

Ah, c'est amusant, ça : c'est un vieux sujet qui remonte, mais bien à propos, de mon point de vue, puisque j'ai découvert ce principe et ces idées il y a peu...

Je dois avouer que personnellement je trouve séduisant le principe de départ de "l'allocation universelle" - reste à savoir en pratique si c'est applicable -, et que les critiques listées, pour l'instant, ne me convainquent guère :

. l'argent de la politique sociale ne sera plus mis "là où il y en a besoin" : il ne l'est déjà pas.

. de nos jours, l'accumulation d'allocations et aides diverses ne semblent franchement pas atteindre le but visé. Ceux qui devraient être aidés ne le sont pas, ou pas comme il faudrait.
L'allocation universelle aurait vocation à remplacer toutes les allocations existantes : le minimum vital étant assuré, chacun ensuite y ajouterait ce que lui rapporte son travail.

Dans les versions les plus logiques, une somme est également allouée à chaque citoyen mineur (sinon ça n'a aucun sens : les familles se trouveraient défavorisées, en devant utiliser une même somme pour plus de personnes).
Dans son principe même, l'allocation universelle est donc une allocation familiale et une allocation parent au foyer.



. la valorisation du travail :
en fait, le principe de l'allocation universelle n'est pas qu'on peut se la couler douce et se tourner les pouces. L'idée à son fondement est plutôt que, étant assurée la simple survie, chacun peut se consacrer davantage, et mieux, à son travail - y compris, du coup, à un travail bénévole.

. l'argument de la dignité de l'homme dans son travail n'est pas convainquant pour une autre raison :
> D'abord, le principe de l'allocation universelle ne supprime pas du tout la récompense du travail par le salaire, la reconnaissance de la valeur d'un travail par sa rémunération : le travail continuerait à être salarié.
Le nécessaire à la survie serait assuré par l'allocation universelle, et chacun gagnerait en plus ce que lui rapporte son travail.

Donc, au contraire, la valeur du travail serait d'autant mieux reconnue que, ainsi, ce que chacun gagnerait par son travail lui permettrait non pas de survivre mais d'améliorer son ordinaire. La fierté de gagner un salaire mérité ne disparaît donc pas du tout, elle serait même d'autant plus marquée.


> D'autre part, ce n'est pas uniquement le salaire en argent qui fait la dignité du travail ; d'ailleurs, un artisan qui aime réellement son travail, voudra continuer à le pratiquer même s'il n'en avait plus besoin pour assurer sa subsistance.
Ce qui fait la dignité du travail, c'est sa qualité, c'est sa reconnaissance par autrui. Or, cette reconnaissance se manifeste autrement que par l'argent.

Cet argument peut d'ailleurs être complètement retourné :
un système qui réduit le travail à un "gagne-pain", ne laisse pas pleinement place à une réelle reconnaissance de la valeur et de la dignité du travail, ni au développement de toutes les qualités du travailleur (l'angoisse du salaire, des prêts et des fins de mois difficiles n'est pas franchement propice à la pleine liberté d'esprit nécessaire à un exercice libre et réussi de son travail ; on travaille mieux l'esprit libre).

Le fait de découpler le travail de la simple survie donne donc au travail une autre place, autrement plus élevée : serait souligné l'importance du travail non pas seulement comme un labeur obligatoire dont dépend la survie, mais comme indispensable participation à la vie en société - certains, d'ailleurs, on l'a dit, se trouveraient plus libres de se consacrer à des activités bénévoles tout aussi respectables (par exemple, le marché du soutien scolaire de nos jours est une véritable honte, ça devrait être en grande partie bénévole).



Le principe de l'allocation universelle ne dévalorise donc pas du tout le travail. Je lis les arguments en ce sens, et, objectivement, je conclue qu'ils sont faux, en ce qu'ils sont complètement passés à côté d'un aspect essentiel de la réalité.

Je ne dis pas que cette allocation universelle soit le remède miracle à tous nos problèmes, la question mériterait une étude encore plus approfondie,
je dis simplement que les objections soulevées par Christophe ne me convainquent pas du tout et qu'elles font appel à une conception du travail qui n'est pas la mienne.
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13139
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re:

Message non lu par etienne lorant » sam. 19 nov. 2011, 18:28

La Rochejaquelein a écrit :"Que celui qui ne travaille pas, ne mange pas" Saint Paul.
Chaque fois que des paroles des Écritures sont citées hors de leur contexte, je préconise de ne pas en tenir compte. C'est comme pour la petite phrase: "Aime et fais ce que veux"... Une fois tirée de son contexte, on peut en tirer une foule de conclusions contraires.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités