La poussée du FN

« Par moi les rois règnent, et les souverains décrètent la justice ! » (Pr 8.15)
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10453
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: La poussée du FN

Message non lu par Cinci » lun. 09 juin 2014, 14:17

Héraclius,

Je faisais de la Norvège le contre-exemple à l'effet qu'il serait catastrophique (impossible, impensable, etc) de ne pas participer de la superstructure. La Suisse aurait été un bon contre-exemple aussi bien entendu. Et les Suisses n'ont pas de pétrole comme les Américains ou les Arabes. Alors la poignée de sel balancée par-dessus l'épaule (puis le signe de croix; Paster Noster ...) l'était en fonction du commentaire de Kerniou.

:)



Non, je ne crois pas que ce soit une question de posséder d'abord ceci ou cela, comme l'impossibilité de refuser la participation à l'Union à moins d'être un pays qui contrôlerait des mines d'or ou de Platine. Plutôt, il y aurait ce que j'avais souligné dans le petit article ébauché par un contributeur de Wiki. Possiblement une volonté bien arrêtée chez les Norvégiens de conserver leur propre autonomie et personnalité nationale et soit une attitude qui fut longtemps celle des Britanniques aussi (un Nigel Farage n'est pas descendu de la machine)

Pour moi l'Union européen c'est mal dans la mesure où la structure correspond à un déni de démocratie, impose aux européens la politique étrangère des États-Unis d'Amérique, force l'implantation de ce libéralisme conservateur qui est préjudiciable aux peuples (ces obsessions du déficit, de l'austérité, de la mise au pas de la main d'oeuvre grâce à la terreur du chômage perpétuel, etc.)

Le «monstre structurel» procède de ce primat qui voudrait placer l'économie avant tout, en oubliant juste de faire remarquer au passage qu'il n'est rien de neutre dans le fait de devoir se fondre dans un grand ensemble, de devoir se regrouper à 300 ou 500 millions de personnes comme pour atteindre la taille de la Chine ou de l'ex-empire des soviets et des États-Unis. C'est qu'il n'y a pas moyen d'obtenir une démocratie dans de grands ensembles politiques pareils.

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 961
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Re: La poussée du FN

Message non lu par MB » lun. 09 juin 2014, 16:17

Cinci a écrit :
Pour moi l'Union européen c'est mal dans la mesure où la structure correspond à un déni de démocratie, impose aux européens la politique étrangère des États-Unis d'Amérique, force l'implantation de ce libéralisme conservateur qui est préjudiciable aux peuples (ces obsessions du déficit, de l'austérité, de la mise au pas de la main d'oeuvre grâce à la terreur du chômage perpétuel, etc.)

Le «monstre structurel» procède de ce primat qui voudrait placer l'économie avant tout, en oubliant juste de faire remarquer au passage qu'il n'est rien de neutre dans le fait de devoir se fondre dans un grand ensemble, de devoir se regrouper à 300 ou 500 millions de personnes comme pour atteindre la taille de la Chine ou de l'ex-empire des soviets et des États-Unis. C'est qu'il n'y a pas moyen d'obtenir une démocratie dans de grands ensembles politiques pareils.
Cher Cinci,

Vous y allez un peu loin, les politiques commerciales américaines et européennes sont souvent antagonistes.
De plus, la lutte contre les déficits n'a rien de scandaleux. Ce n'est pas l'Union européenne qui amène les technocrates français à préparer tous les ans, en connaissance de cause, des budgets déficitaires, et les hommes politiques à les voter !

Je suis d'accord avec vous sur le manque de légitimité des institutions actuelles, qui se veulent essentiellement techniques et gestionnaires (avec tous les risques de lobbying que l'on connaît), mais il ne s'agit que d'un type particulier de superstructure. Toutes les superstructures ne sont pas à jeter par principe, c'est à examiner. Comme je le disais plus haut, une Europe fédérale - que l'on peut justifier, non par l'économie, mais par la politique, la culture, etc. - nous donnerait beaucoup plus de liberté et de démocratie, tout en les conciliant avec une action cohérente à l'extérieur.

Bien à vous
MB

aur15
Quæstor
Quæstor
Messages : 246
Inscription : ven. 28 mars 2014, 21:01

Re: La poussée du FN

Message non lu par aur15 » lun. 09 juin 2014, 19:54

Un euro fort profite a l'allemagne qui a un commerce fait pour.
Mais tout les autres pays souffre de cet euro trop fort.
Car normalement le but de l'euro c'était la parité avec le dollar, mais la l'euro même en crise fait 30% de plus.
Nos exportation sont freiné par ce cout de l'euro vis a vis des pays en dehors de l'euro.
Nos usine ferme pour aller à l'étranger du coup il y a plus de chomeur moins de pouvoir d'achat.
Il faut pas tomber non plus dans la monnaie russe qui a été dévaluer plusieurs fois.
Mais bon la n'importe quel bon économiste pourra dire que l'euro est trop fort vis a vis du dollar et des autres monnaie, pas étonnant que notre commerce extérieur soit faible les autres pays regarde aussi le rapport qualité prix. Si ont a pas des produits de hautes technologies comme l'allemagne et qui sont indispensable, un euro fort est plus pénalisant qu'autres chose.
Il faut revenir à la parité, un euro un dollar comme ça aurais du l'être. Du moins si on souhaite encore résorber un peu le chomage.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3390
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: La poussée du FN

Message non lu par Héraclius » lun. 09 juin 2014, 20:09

MB parle fort sagement... :p

Je ne suis pas pour le superlibéralisme de l'UE, ni pour son aspect technocrate et anti-démocratique. Je ne suis pas non plus pour la politique menée jusqu’à il a peu par Sa Normalité FH, ni pour la corruption de l'oligarchie politique et financière. Ca ne m'empêche pas d'être pour l'UE et pour l'état français. ;)

Maintenant, pour ce qui est de l'austérité... C'est quoi l'autre solution ? La relance ? Au sortir des trentes glorieuses, les keynésiens nous ont dit "pas grave, il suffit de s'endetter pour que l'économie reste stable, vivons au dessus de nos moyens jusqu’à ce que la croissance redécolle". Qu'en est il, plusieurs décennies après ? On est toujours dans la **** et la dette bat des records... Dès lors, se dire qu'on s'est peut-être trompé et ralentir la machine avant de voir la France sombrer dans un abîme à l'espagnole semble plutôt sage, si vous voulez mon avis. Après... Je ne suis pas économiste et ne peux me prévaloir d'en avoir lu antant que vous, mais j'ai quand même un doute.

:)


Héraclius -
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

aur15
Quæstor
Quæstor
Messages : 246
Inscription : ven. 28 mars 2014, 21:01

Re: La poussée du FN

Message non lu par aur15 » lun. 09 juin 2014, 21:27

Il me semblait que la stratégie de keyne était au contraire de faire en sorte que la monnaie perde de sa valeur assez rapidement.
Du coup les dettes perdes aussi de leur valeur, alors qu'avec une inflation à taux presque nul, on se prend la valeur de la dette de plein fouet.
Mais bon on paie le prix de notre politique déficitaire et sans l'arme de la planche a billet pour combler le trou, ou s'y met dedans les deux pieds joins...

Avatar de l’utilisateur
Guersen
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : sam. 07 juin 2014, 21:40
Localisation : Toulouse

Re: La poussée du FN

Message non lu par Guersen » mar. 10 juin 2014, 22:05

Cinci a écrit : Pour moi l'Union européen c'est mal dans la mesure où la structure correspond à un déni de démocratie ...
On entend effectivement souvent ce discours. Mais je voudrais savoir où est exactement le déni de démocratie.

Quelques rappels sur ces fameuses institutions ici :

http://commons.wikimedia.org/wiki/File: ... A9enne.svg

Alors certes, la plupart des français n'ont jamais fait l'effort de comprendre quelques choses à ces institutions ... qui ne sont finalement à peine plus complexes que les institutions françaises (malgré le fait que l'exécutif est issus de l'ensemble des pays membres de l'UE parfois représenté par des ministres, parfois représentés par leur chef d'états ou de gouvernement)

Quelques explications sur ce joli graphique (je cite wikipedia) :
* Le Conseil européen désigne le sommet des chefs d'État ou chefs de gouvernement des vingt-huit États membres de l'Union européenne, sous la tutelle d'un président chargé de faciliter l'apparition d'un compromis.
* Le Conseil, souvent appelé Conseil de l'Union européenne, [...] est l'organe institutionnel exécutif, et décide des actes législatifs et budgétaires au sein de l'Union européenne. Il partage sa compétence avec le Parlement européen dans les domaines soumis à la codécision. Ceux qui y siègent sont les ministres des États membres de l'Union européenne en lien avec l'ordre du jour de chaque réunion

Dites moi où est le déni de démocratie !!! Ca n'est pas pire que notre Sénat ;)
Mais on s'écarte du sujet !

Avatar de l’utilisateur
Lys_Sul
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 479
Inscription : mar. 10 juin 2014, 22:45
Conviction : Catholique
Localisation : Divine Comédie

Re: La poussée du FN

Message non lu par Lys_Sul » mer. 11 juin 2014, 22:25

L’esprit est à soi-même sa propre demeure ; il peut faire en soi un Ciel de l’Enfer, un Enfer du Ciel.

Livre I, Le Paradis perdu - John Milton

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2230
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: La poussée du FN

Message non lu par Peccator » mer. 11 juin 2014, 23:03

Guersen a écrit :
Cinci a écrit : Pour moi l'Union européen c'est mal dans la mesure où la structure correspond à un déni de démocratie ...
On entend effectivement souvent ce discours. Mais je voudrais savoir où est exactement le déni de démocratie.
Je vous accorde que le terme "déni de démocratie" est probableement excessif. Il n'en reste pas moins que certaines choses sont pour le moins étonnantes pour un systéme supposé démocratique. La plus criante d'entre elle étant l'initiative législative. Le Parlement Européen est probablement le seul parlement "démocratique" au monde à ne pas pouvoir proposer de projet de texte.

Et l'actualité, avec l'initiative populaire "Un de nous", n'a rien fait pour convaincre les européens que leurs instances sont soucieuses de démocratie.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4545
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: La poussée du FN

Message non lu par Kerniou » jeu. 12 juin 2014, 10:17

Je le rappelle, la France a rejeté la constitution Européenne qui prévoyait un fonctionnement plus démocratique des institutions de l'UE. Celles qui sont restées en vigueur étaient transitoires pour être remplacées par les mesures démocrates prévues dans le projet de constitution d'inspiration française, je le répète ...
Si l'UE "est mal", La France, la première, a clairement choisi ce mal. Le vote a une signification et des conséquences.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

elenos
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1034
Inscription : mer. 22 août 2012, 14:10
Localisation : France

Re: La poussée du FN

Message non lu par elenos » ven. 13 juin 2014, 10:24

aur15 a écrit :Bonjour
Je voulais savoir ce que vous pensiez de la poussée du FN ? aux européennes ?
Par votre question, vous avez initié ce sujet qui a eu de nombreuses réponses. Je ne fais aucun commentaire personnel. La réponse à votre question est dans le contenu du journal "LES 4 VÉRITÉS"
Un des articles a le mérite de regrouper Les multiples raisons du vote FN". Je ne donnerai pas d'autres réponse. Lisez seulement cet article.

12 JUIN 2014 par LES4V dans POLITIQUE avec 8 COMMENTAIRES

Dans le n° 946, M. Trémeau nous affirme que « le chômage est le principal responsable de ce tremblement de terre électoral » (le succès du FN).
Outre que, manifestement, il considère que les gens qui ont voté FN ne savaient pas ce qu’ils faisaient, son affirmation est bien imprudente.
En effet, et en plus du chômage voici une liste en vrac et non exhaustive des motivations à voter FN plutôt que pour des partis qui se disent « de gouvernement » :
Raisons économiques avec aucun budget à l’équilibre depuis Georges Pompidou et aujourd’hui une dette abyssale.
Raisons de civilisation avec une immigration encouragée et non contrôlée, bénéficiant de toute la mansuétude financière et juridique de nos dirigeants.
Raisons sécuritaires avec une délinquance en augmentation impressionnante et impunie (voire des attentats non anticipés et systématiquement mis sur le compte du « fourre-tout » qu’on appelle l’extrême droite, pourtant jamais en cause in fine).
Raisons culturelles avec une « Éducation nationale » dont le monopole imposé ne produit que des illettrés bien formatés à la « bien-pensance » et au repentir en vogue à l’UMPS, totalement ignorants de notre Histoire (enseignée de manière totalement tendancieuse et mensongère) et pour qui, d’après Luc Chatel, puis Vincent Peillon, puis Benoit Hamon, il est indispensable d’enseigner la théorie du genre dès le plus jeune âge (sans demander leur avis aux parents bien sûr).
Raisons familiales puisque, l’État devant se substituer à la famille, il convient de détruire cette dernière (sauf si elle est immigrée).
Raisons religieuses, car la religion catholique « n’est pas compatible avec la démocratie » (dixit Vincent Peillon !), alors que tout est permis aux religions musulmane et juive (qu’il est interdit par la loi de critiquer quoi qu’elles fassent) – sans parler du fait que pour M. Chirac, « nos racines sont musulmanes ».(sic)
Raisons « précaution » et État-providence ruineux financièrement et moralement qui fait dire à une quincaillière implantée à Saint-Ouen depuis des décennies qu’elle « quitte la nurserie » pour la Suisse (Valeurs actuelles).
– Racket fiscal qui atteint des sommets.
Affaires politico-médiatico-judiciaires très louches dont nos « élites » se sortent presque toujours sans dommage (pour des délits qu’elles font en violation de lois qu’elles promulguent elles-es).
Dégringolade de la France dans le monde (en 1960, la France était dix fois plus grande qu’aujourd’hui sans que les métropolitains en aient conscience) et trahison de toutes les populations qui nous ont fait confiance et se sont battues pour notre pays.
Les héros qui ont fait notre pays sont traînés dans la boue, les traîtres, les déserteurs et ceux qui ch… sur notre drapeau sont mis au Panthéon (Jean Zay par exemple). Le FLN – qui a fait 152 000 morts rien qu’à Oran en 1962 (et dans des conditions atroces) –, ainsi que les armées du Vietminh communiste – qui ont torturé et massacré des milliers de nos soldats –, sont invités à défiler sur les Champs-Élysées le 14 juillet prochain.
Une Europe de 505 millions d’habitants qui n’est qu’une zone de libre-échange sans autre idéal que matériel, qui ne pèse rien dans le monde avec ses 28 ministres des Affaires étrangères, qui se contente de coûter très cher et d’établir des normes très contraignantes pour que le fromage soit fait de la même façon en Corse et en Suède.
Etc.... dont le chômage.
Bref, chaque électeur n’a que l’embarras du choix pour justifier son vote FN, même si ce parti n’est sûrement pas parfait. Il n’a pas fait ses preuves contrairement, et malheureusement, à l’UMP et au PS.
Aussi, pour moi, le vote FN est globalement un refus du suicide de notre pays et des valeurs de notre civilisation, le chômage n’étant qu’un élément (et une conséquence) parmi d’autres. Il n’est pas objectif d’en faire la cause principale du succès du FN.
Hervé de Gromard dans "Les 4 vérités" http://www.les4verites.com/
Dernière modification par elenos le ven. 13 juin 2014, 14:03, modifié 1 fois.

Extasy
Ædilis
Ædilis
Messages : 28
Inscription : lun. 09 juin 2014, 16:04

Re: La poussée du FN

Message non lu par Extasy » ven. 13 juin 2014, 12:52

Le vote FN progresse suite à la montée du chomage et de la pauvreté en France. Et, à mon avis, en 2017, Marine sera au second tour.
Personnellement, le FN me fait très peur: c'est le retour aux années noires en France.
C'est un parti initialement antisémite ( il n'y a qu'à voir les " blagues" de mauvais gout du père), intolérant et xénophobe.Et, sous fond de laicité revendiquée, Marine accentuerait un anticléricarisme déjà bien présent dans notre pays ( très mal vu quand on dit qu'on fait carème ou qu'on a une croix autour du cou)..
Je ne suis pas sure, que nous Chrétiens, nous ne soyions pas pourchassés..car la mouvance " dure" du FN prone un retour au néo_paganisme ( néonazis), même s'ils n'en parlent évidemment pas.
D'un autre coté, je comprends les électeurs du FN qui ne savent plus vers qui se tourner!!!.
Ce n'est que mon avis, et j'ai peut être tort!!!Mais je ne voterai jamais pour eux.
Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ( LC 2,15)
Amicalement
Catherine

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9459
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La poussée du FN

Message non lu par PaxetBonum » ven. 13 juin 2014, 13:30

Kerniou a écrit :A Paxetbonum:
La balance commerciale de l'Allemagne qui produit cher et vend en euro est largement excédentaire.
Mais il faut s'interroger du coup de la main d'œuvre allemande et avec qui commerce l'Allemagne.
L'euro c'est bon pour l'Allemagne mais pas pour le système social français.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9459
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La poussée du FN

Message non lu par PaxetBonum » ven. 13 juin 2014, 13:35

Extasy a écrit : Personnellement, le FN me fait très peur: c'est le retour aux années noires en France.
Parce qu'elles sont blanches les dernières années écoulées ?
Le FN prône un retour aux racines nationales de chaque pays.
Que le Maroc soit fiers de son passé musulman, que la France soit fière de ses racines judéochrétiennes.
Aucun antisémitisme là-dedans, juste du bon sens.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

MB
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 961
Inscription : lun. 26 juil. 2004, 0:03

Re: La poussée du FN

Message non lu par MB » ven. 13 juin 2014, 15:12

PaxetBonum a écrit :
Kerniou a écrit :A Paxetbonum:
La balance commerciale de l'Allemagne qui produit cher et vend en euro est largement excédentaire.
Mais il faut s'interroger du coup de la main d'œuvre allemande et avec qui commerce l'Allemagne.
L'euro c'est bon pour l'Allemagne mais pas pour le système social français.
Le coût du travail en Allemagne est à peu près au même niveau qu'en France ; il n'y a pas de différence significative. De plus, une grande partie du commerce extérieur allemand se fait avec les pays européens de la zone euro, donc l'effet de change est annulé.

De plus, si les Allemands sont forts dans ce domaine, ce n'est pas qu'ils nous "volent" quelque chose, c'est qu'ils ont des qualités que nous pourrions imiter si nous en avions la volonté, et ce sans leur faire détriment :
- main d'oeuvre beaucoup plus qualifiée qu'en France (et souvent mieux payée, en plus !), grâce à un système d'apprentissage efficace ;
- spécialisation dans les produits de haute technologie.
A l'inverse, il y a un certain nombre de problèmes, en France, donnant lieu à de graves handicaps :
- difficulté de licencier et donc de s'adapter au marché (ça peut prendre des années et coûter bonbon, sans parler du chaos législatif permanent ; ça passe pour une grande firme, mais pour une PME, c'est dramatique ; or ce sont les PME qui créent les emplois).
- réputation lamentable de l'apprentissage (pour des raisons souvent stupides) qui fait qu'on oriente mal des milliers de jeunes qui y seraient pourtant bien compétents
- et tous les problèmes politiques... Un exemple récent avec les plus militants des intermittents du spectacle, qui sont en train de couler la seule "industrie" française qui marche bien aujourd'hui !

Tout cela fait qu'on a moins de produits à exporter.
La désindustrialisation française est dramatique, mais c'est indiscutablement l'effet pervers de l'obésité de l'Etat qui a le plus joué ici. La preuve, justement, c'est qu'il reste des industries en Allemagne, en Italie, pays de la zone euro, et aux Etats-Unis (et pas que des trucs hyper-tertiaires ! aussi des usines de clous !) ; donc on peut les garder si on s'y met.

Pour en revenir au sujet, si le FN propose des mesures concrètes pour remédier à ces problèmes, pourquoi pas ? Ce sera très bien qu'ils le fassent. Je souscris à une grande partie de l'article posté plus haut par Elenos. Mais n'insérez pas cela dans une théorie générale, le "nouvel ordre mondial", etc.

Amicalement
MB

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9459
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La poussée du FN

Message non lu par PaxetBonum » ven. 13 juin 2014, 16:54

MB a écrit : Le coût du travail en Allemagne est à peu près au même niveau qu'en France ; il n'y a pas de différence significative. De plus, une grande partie du commerce extérieur allemand se fait avec les pays européens de la zone euro, donc l'effet de change est annulé.
Le salaire minimum est 1€ de moins en Allemagne depuis peu.
Sinon je souscris au reste de votre analyse, particulièrement les formations catastrophiques de notre système éducatif qui forme des incompétents incapables.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités