Propagande à l'école

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3069
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Suliko » mar. 29 sept. 2020, 16:45

L'extrait que vous publiez, Suliko, aborde la "formation "de l'élève et non celle des maîtres
Oui, parce qu'il s'agit du sujet de ce fil : quelle éducation pour les enfants catholiques ? Et Léon XIII est très clair sur le fait qu'une éducation laïque, ou seulement partiellement catholique, ne peut pas être envisagée avec sérieux par des parents catholiques. Les statistiques me semblent semblables dans tous les pays occidentaux : les chrétiens (catholiques ou protestants, je n'ai pas regardé du côté orthodoxe) qui transmettent le mieux la foi à leurs enfants les ont mis dans des écoles pleinement chrétiennes ou ont opté pour l'éducation à domicile.
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3390
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Héraclius » mer. 30 sept. 2020, 9:43

Ce serait triste si nous n'avions d'alternative qu'entre l'internat autoritariste produisant des enfants traumatisés et l'école catholique de nom où les jeunes ont tous des rapports sexuels à 14 ans et aucune instruction religieuse substantielle... J'ose croire qu'on peut concevoir un juste milieu !
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3069
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Suliko » mer. 30 sept. 2020, 21:23

Bonjour Héraclius,

Je n'ai pas spécialement parlé d'internats, mais simplement d'écoles catholiques ou d'instruction à domicile. Et puis, tous les élèves d'internat sont loin d'être tous traumatisés par leur éducation. De toute façon, je pense que si des parents ont le choix entre un internat et un externat, ils auront vite choisi la seconde solution, ne serait-ce que pour des raisons financières. C'est juste que ce n'est pas toujours possible, étant donné la rareté des écoles catholiques.
Je ne pense pas que ce soit un hasard si les auteurs catholiques de jadis insistaient tant sur la nécessité d'une éducation profondément catholique et combattaient l'idée d'une école laïque, à des époques où les mœurs n'étaient pourtant pas ce qu'elles sont aujourd'hui !
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2040
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Altior » jeu. 01 oct. 2020, 11:55

Suliko a écrit :
mer. 30 sept. 2020, 21:23
Je ne pense pas que ce soit un hasard si les auteurs catholiques de jadis insistaient tant sur la nécessité d'une éducation profondément catholique et combattaient l'idée d'une école laïque, à des époques où les mœurs n'étaient pourtant pas ce qu'elles sont aujourd'hui !
Encore faut-il faire attention à ceux qui seraient censés faire cette éducation catholique. Car la racine de la dérive de nos jours n'est pas dans les moeurs, mais dans la foi. La foi est la cause, les moeurs sont le résultat. Piètre foi, petites moeurs. Or, quand on voit tant d'idées hétérodoxes, sinon carrément blasphématoires, même sur ce forum catholique chez ceux qui se disent catholiques (Notre Seigneur qui est un fou souffrant de délire paranoïaque, faisant semblant d'être dans un corps humain, la Sainte Vierge qui est vierge spirituellement mais pas littéralement, le Déluge qui est une figure de style et j'en passe), alors il faut commencer par une catéchèse des catéchistes des écoles sous l'égide de la Congregatio pro doctrina fidei.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4546
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Kerniou » jeu. 01 oct. 2020, 12:43

C'est au sein des familles, hélas, que les abus sexuels sont les plus nombreux ... la majorité des prédateurs sont des pères de famille ... Donc le sempiternel devoir de chasteté des prêtres sans cesse évoqué ne peut être retenu comme causalité.
je pense que la "dépravation" a toujours existé ... mais on en parlait que peu ou prou ...
Dois-je repréciser que je suis "un produit" de l'école catholique, que mes enfants sont allés en pension dans des institutions catholiques où, Dieu merci, ils n'ont rencontré aucun problème de ce genre et que ma fille était prof d'anglais dans l'enseignement catholique; elle enseignait dans l'institution où elle avait été pensionnaire quand on a découvert qu'elle était malade... Mon amie assistante sociale est une mère de famille catholique pratiquante qui n'a pas crié sur les toits l'histoire de ce petit sixième ...
Les religieux et les enseignants de l'enseignement catholique sont des êtres humains avec leurs qualités remarquables et leurs faiblesses, hélas tout aussi réelles et dangereuses que celles des autres ... mais je regrette que l'on s'attache plus à défendre les institutions qu'à mesurer la souffrance des enfants abusés.
je terminerais en disant que : autorité et abus de pouvoir n'ont pas lieu d' être confondus ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Propagande à l'école

Message non lu par la Samaritaine » jeu. 01 oct. 2020, 16:23

Kerniou a écrit :
ven. 25 sept. 2020, 17:48

Par rapport à la discipline "stricte" appliquée dans les "vraies" écoles catholiques je raconterais une anecdote récente: un soir vers 20 heures, l'assistante sociale du secteur, une amie très proche, voit, un soir d'octobre, un tout jeune garçon faire du stop; elle s"arrête et le jeune garçon un sixième la supplie de ne pas le conduire à la gendarmerie parce que ses parents devraient encore venir le chercher et que son père ne serait pas content du tout ... en pleurs, il lui demande de l'emmener chez elle ... "Madame, je vais faire la vaisselle et le ménage, je peux dormir parterre ... mais surtout ne m'emmenez pas à la gendarmerie". Elle l'a emmené chez elle mais l'a prévenu qu'elle appellerait la gendarmerie quand il aurait dîné sinon elle contreviendrait à la loi et aurait des problèmes professionnels ...
Il a donné son accord; quand les gendarmes sont venus le chercher, il s'accrochait à elle en pleurant et la suppliant de le garder ... Les gendarmes, en bons pères de famille, ont été très sympas avec lui et ont dit à posteriori que" c'était la troisième fois cette semaine" et que de la rentrée au mois de novembre, les petits sixièmes fuguaient de "cet établissement intégriste" ... Par leurs soins un signalement a été fait à la préfecture mais il est resté sans suite ... pressions, interventions en haut lieu ?
Bien des enfants vont en pension lors de leur entrée sixième ... Ils ont sans doute le cafard les premiers temps ... Mais peu d'établissements comptent autant de fugues ... et celui-ci fait sa publicité sur la fermeté de sa discipline exemplaire ...
Alors, la discipline, certes oui ... mais jusqu'à un certain point ...
Bonjour chère Kerniou,

cette histoire sent très mauvais et nécessite une enquète dans cet établissement. Je ne comprends pas, étant donné que votre amie est assistante sociale, pourquoi les services sociaux ne sont pas diligentés. Si la préfecture prévenue par les gendarmes ne fait rien, il faut que votre amie écrive (en recommandé)au Ministère des Solidarités et de la Santé et raconte les faits et ce que lui ont dit les gendarmes. Par les temps qui courent, il devrait y avoir une réaction. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, lorsque l'on écrit aux Ministères, au président de la République ou à la première Dame, ils sont très réactifs et efficaces, bien plus que l'administration classique. En effet, une batterie d'employés au courrier travaillent pour eux et agissent en fonction, uniquement dévoués à cette cause. C'est très peu connu.

J'ai 2 exemples : il y un certain nombre d' années, j'ai été admise en classe prépa à Paris et non en Bretagne ou mes parents habitaient. Mon père a écrit au Ministre concerné pour se plaindre du fait : on l'a appellé pour dire que "c'était réglé" et qu'un place m'attendait en prépa à Nantes... Ils ont dû croire à Nantes que mon père était un haut placé proche du ministre mais pas du tout.
Plus récemment, une jeune fille, dans sa banlieue du 93 m'a raconté qu'elle ne trouvait pas de stage dans le cadre de son BTS et elle a écrit ...au président de la République. "On" l'a appellée...et "on" lui a trouvé un stage !
Notre démocratie fonctionne, le plus obscur peut être entendu mais il faut frapper haut et direct. Le mille feuille administratif et toutes ses strates est nettement moins efficace.

Ces enfants malheureux qui fuguent, ce n'est absolument pas normal et ça fait froid dans le dos. Il se passe peut-être des choses extrêmement graves. Il est dommage que votre amie n'ait pas pris le temps d'interroger cet enfant pour lui demander des précisions sur la raison de sa fugue. (mais peut-être l'a t elle fait et qu'il n'a pas parlé). Et ces gendarmes ? Ne les interrogent-ils pas ? Il est urgent de creuser.

Bien à vous,

Samaritaine

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3069
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Suliko » jeu. 01 oct. 2020, 21:41

C'est incroyable de voir comment la discussion a pu être déviée ! Nous ne parlions pas à la base des abus sexuels, mais bien de l'importance d'une éducation intégralement catholique pour la jeunesse...
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

Avatar de l’utilisateur
Philon
Barbarus
Barbarus

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Philon » ven. 02 oct. 2020, 9:03

Entièrement d'accord avec vous :fleur: Suliko.

JeremyTheBoos
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : sam. 25 juil. 2020, 13:22

Re: Propagande à l'école

Message non lu par JeremyTheBoos » ven. 02 oct. 2020, 15:17

En prétendant s'attaquer à l"islam, Macron va s'attaquer à détruire le peu qu'il reste du catholicisme :

https://news.google.com/articles/CAIiEI ... id=FR%3Afr

Avatar de l’utilisateur
Milla
Censor
Censor
Messages : 156
Inscription : sam. 19 août 2017, 8:34
Conviction : chrétienne orthodoxe
Localisation : Bretagne

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Milla » ven. 02 oct. 2020, 16:18

Suliko a écrit :
mar. 29 sept. 2020, 16:45
Les statistiques me semblent semblables dans tous les pays occidentaux : les chrétiens (catholiques ou protestants, je n'ai pas regardé du côté orthodoxe) qui transmettent le mieux la foi à leurs enfants les ont mis dans des écoles pleinement chrétiennes ou ont opté pour l'éducation à domicile.
En France, l’instruction à domicile est dans le viseur d’Emmanuel Macron : https://www.ouest-france.fr/education/e ... le-6998350
Dire que Dieu se détourne des méchants revient à dire que le soleil se cache des aveugles.
Philocalie des pères neptiques

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Propagande à l'école

Message non lu par la Samaritaine » ven. 02 oct. 2020, 16:20

JeremyTheBoos a écrit :
ven. 02 oct. 2020, 15:17
En prétendant s'attaquer à l"islam, Macron va s'attaquer à détruire le peu qu'il reste du catholicisme :

https://news.google.com/articles/CAIiEI ... id=FR%3Afr
Mais la très grande majorité des Catholiques mettent leurs enfants en Ecole privée sous contrat ou en école laique ! Une minorité les met en écoles privées hors contrat et une infime minorité les éduque à la maison. Les catholiques ne sont pas concernés.

ici, le président s'attaque au séparatisme islamiste (et non pas à l'Islam) et ses stratégies pour isoler les enfants Musulmans et les endoctriner de leur idéologie mortifère. Les autres religions ne sont pas en cause. Si ce discours remarquable est suivi d'effets concrets (enfin !), la République met une main de fer sur le monde musulman en France, mettant en place un arsenal juridique entre autres pour contrôler, orienter, sanctionner, mettre fin aux influences étrangères et aux financements opaques, tout en aidant à la connaissance de la richesse culturelle et religieuse de la civilisation arabo musulmane en France (soutien à la Fondation de l'Islam de France). Autrement dit, poser un regard lucide sur le projet politico-religieux totalitaire islamiste, contrecarrer leur projet par des mesures concrètes, favoriser le travail des hommes de bonne volonté dans l'islam qui défendent d'autres valeurs.

Cette fermeté correspond à l'attente de beaucoup de Français dont beaucoup de Français Musulmans qui en ont marre d'être pris en otage par une mouvance qui ne leur répond pas à leurs valeurs.

Bien à vous,

Samaritaine

Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3069
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Suliko » ven. 02 oct. 2020, 18:02

En France, l’instruction à domicile est dans le viseur d’Emmanuel Macron : https://www.ouest-france.fr/education/e ... le-6998350
Sous prétexte de lutter contre certaines pratiques de l'islam, on va également restreindre les libertés éducatives des catholiques... Mais tout cela est ridicule, car qui va bien croire que les musulmans vont cesser de l'être ou édulcorer leur religion pour faire plaisir à la République ? Ils n'ont aucune raison de le faire, et n'étant pas une petite minorité, ils ne le feront pas...
C'est pourquoi elle seule, prédestinée avant les générations et annoncée par les prophètes, la Mère du Créateur de tout l'univers, non seulement n'a participé en rien à la tache originelle, mais elle est toujours demeurée pure comme le ciel et toute belle. (extrait du règlement pour le monastère de Biélokrinitsa (1841)

JeremyTheBoos
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : sam. 25 juil. 2020, 13:22

Re: Propagande à l'école

Message non lu par JeremyTheBoos » ven. 02 oct. 2020, 20:15

On peut tout de même voir comment Macron est bon dans son art, sous couvert de s'attaquer à l'islamisme, il va détruire un peu plus le catholicisme tout en ne faisant rien contre l'islamisme qui va au contraire prospérer en réaction à l'annonce de cette attaque de l'islam... c'est une vague fondamentaliste qui va se mettre en place.

L'opinion n'y verra que du feu...

Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Quæstor
Quæstor
Messages : 327
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Localisation : France

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Fleur de Lys » ven. 02 oct. 2020, 23:14

La Samaritaine,
Re-scolariser des enfants qui étaient maintenus dans un environnement sectaire est évidemment une bonne chose.
Mais pour la scolarisation à domicile, il devait y avoir un contrôle du maire sur les motivations de la famille et les conditions de travail à la maison ET un contrôle de l'Education Nationale sur le niveau scolaire. Cela ne suffisait pas à déceler les problèmes sectaires?

Sur les 50 000 (sauf erreur) enfants concernés combien issus de familles musulmanes intégristes?

Il faudrait en savoir plus pour juger du bien fondé de cette mesure qui arrive comme ça sans prévenir...

Idem pour l'école obligatoire dès 3 ans: les familles ont dû batailler pour faire accepter que l'enfant immature ne puisse venir que le matin (et faire la sieste dans la sécurité de son chez lui: tous les petits ne grandissent pas au même rythme)
Macron, décidément, adore l'école!

https://www.google.fr/amp/s/www.franceb ... 1601653642
Faut-il encore que la mesure soit acceptée...

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4546
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Propagande à l'école

Message non lu par Kerniou » dim. 04 oct. 2020, 11:26

Pour ce que je connais du sujet, la scolarisation à domicile chez les musulmans, ne concernerait-elle pas majoritairement les filles?
Pour les éloigner des garçons de culture française juive, chrétienne et athée ...
Dans la mesure où la tradition musulmane considère et pose comme postulat que l'enfant prendra la religion de son père, les garçons peuvent épouser des "chrétiennes" et/ou des juives ... mais les filles doivent absolument épouser des musulmans ... Afin d'éviter que l'islam ne meure ... Donc, de ce point de vue, écarter prioritairement les filles du système scolaire représente une garantie ...
Alors que le fait de se connaître voire de s'apprécier amenuise le rejet de l'autre ...
Par ailleurs, même si les jeunes ne se comportent pas toujours de manière très"intelligente"( ils ont l'excuse d'être jeunes ! ), le fait que l'enseignement soit collectif représente indéniablement un enrichissement social formateur pour tous ...
En effet, les collègues et les chefs ne sont pas toujours tolérants ni compréhensifs ... Il nous faut pourtant faire avec ... Le fait d' écarter nos enfants" du tout venant" ne les préparent pas à la réalité sociale ni à celle du monde du travail ...
Il les en protègent, certes, mais ne faut-il pas, aussi, leur permettre de rencontrer des gens différents, de les connaître voire de s'y confronter ?
Ne faut-il pas, un jour, sortir du cocon familial ?
La différence de valeurs religieuses culturelles et philosophiques entre l'école et la famille sont aussi, l'objet de discussions entre les parents et leurs enfants ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 27 invités