Point de vue ecclésial sur les chrétiens homosexuels

« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu'il sache discerner le bien du mal » (1R 3.9)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions morales et éthiques. Certaines discussions de ce forum peuvent heurter la sensibilité des jeunes lecteurs.
Materno
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : mar. 03 mars 2009, 10:08

Point de vue ecclésial sur les chrétiens homosexuels

Message non lu par Materno » mar. 10 mars 2009, 13:00

J'aimerais connaître le point de vue de l'Eglise sur les homosexuel(le)s chrétien(e)s pratiquant(e)s qui aimeraient sortir de ce péché et n'y parviennent pas.

Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1937
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

Re: Point de vue Ecclésial sur les chrétiens Homosexuels

Message non lu par Pneumatis » mar. 10 mars 2009, 13:21

Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013

Ungarsduweb
Censor
Censor
Messages : 54
Inscription : lun. 09 mars 2009, 23:06

Re: Point de vue Ecclésial sur les chrétiens Homosexuels

Message non lu par Ungarsduweb » sam. 14 mars 2009, 11:21

L'homophobie est une érésie cela veut dire haïr quelqu'un pour ce qu'il est et non ce qu'il fait , c'est aussi idiot que de dire je deteste les blond ou je deteste les arabes ou les noir .
Quelqu'un qui nait homosexuelle n'est pas responsable de ce qu'il est il doit apprendre a vivre avec .

alou202
Civis
Civis
Messages : 1
Inscription : sam. 14 mars 2009, 11:24

Re: Point de vue Ecclésial sur les chrétiens Homosexuels

Message non lu par alou202 » sam. 14 mars 2009, 11:32

Il faut dire que l'Eglise est contre et la condamne.
Je ne suis pas d'accord avec la position de l'Eglise

Avatar de l’utilisateur
Eriluc
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 675
Inscription : dim. 08 févr. 2009, 16:17
Localisation : Grenoble

Re: Point de vue Ecclésial sur les chrétiens Homosexuels

Message non lu par Eriluc » sam. 14 mars 2009, 15:20

Bonjour Materno,

La position de l'Église en quelques mots ne serait qu'une ouverture à une polémique stérile.
Vous posez votre question à l'Église alors qu'elle se pose à la personne qui vie une situation qu'elle sait, en conscience, différente de l'idéal de vie humaine que propose l'Église à humanité.
Pour répondre correctement à votre question il faudrait commencer par exposer l'entièreté du projet du Christ pour l'humanité.

Je vous conseille la lecture de ce livre : "Lettres à David. A propos de l'homosexualité" (Jutta Burggraf).

Très cordialement

Eric
"Être détaché de tout - première condition pour n'être indifférent à rien." [Gustave Thibon]

chevy
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 451
Inscription : ven. 06 mars 2009, 0:12

Re: Point de vue Ecclésial sur les chrétiens Homosexuels

Message non lu par chevy » sam. 14 mars 2009, 15:39

Bonjour

je me permets d'intervenir en ne posant qu'une seule question :

l'homosexualité est-elle un choix ou est-ce que cela tombe sur lma personne concernée sans qu'elle ne l'ait souhaité ???

Je penche pour la deuxième hypothèse (même si , dans certains cas, la première puisse être vraie)

Donc, ce n'est pas un état VOLONTAIRE ... (les ACTES seront volontaires, mais pas la nature même de l'homosexuel)...

je pense donc qu'il faut parler des ACTES HOMOSEXUELS et non pas de l' HOMOSEXUALITE en elle-même ...

(Au fait : bonjour Eric : j'attends votre nouvelle réponse sur la question du temps dans le monde spirituel ... ;) )

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5780
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Point de vue Ecclésial sur les chrétiens Homosexuels

Message non lu par coeurderoy » sam. 14 mars 2009, 17:56

Materno a écrit :J'aimerais connaître le point de vue de l'Eglise sur les homosexuel(le)s chrétien(e)s pratiquant(e)s qui aimeraient sortir de ce péché et n'y parviennent pas.
Notre-Seigneur ayant enseigné de pardonner, à notre frère pécheur, non pas 7 fois mais 77 fois 7 fois (c'est à dire toujours) il est clair que l' Eglise, en la personne du prêtre confessant le pécheur ne peut qu'enseigner et adopter l'attitude du Maître.
Je pense, comme chevy, que l'homosexualité, dans la quasi totalité des cas, "tombe sur la personne concernée sans qu'elle l'aie souhaité" : méditons le comportement et l'enseignement du Christ lors de sa rencontre avec l'aveugle-né ... Devant tel ou tel handicapé ou "anormal" de naissance l'humanité s'est toujours complue à rechercher un responsable du mal : les parents ? la société ? l'intéressé lui-même ? Ces questions sont faussées et oiseuses nous dit Jésus, ces blessures sont le lieu où Il me plaît de manifester Ma Gloire, Mon Pardon, Ma Tendresse, et là beaucoup se sentent ...gênés aux entournures car Ses pensées ne sont pas nos pensées !

Même dans des milieux cathos pratiquants on a parfois du mal à admettre cette prédilection de Jésus pour les personnes blessées. Le témoignage de chrétiens homosexuels convertis, pratiquants et l'encouragement de prêtres aimant les pécheurs (et non le péché) me confortent dans cette certitude que Jésus nous attend spécialement sur Son Coeur par cette blessure même, quels que puissent être les résultats effectifs du combat que nous menons, du moment que nous le menons.

Cordialement !

:)

et songeant au...blindage auquel fait allusion Péguy (celui de certaines âmes "habituées" et auto-satisfaites, blindage imperméable à la Grâce) je serais tenté, Materno, en songeant au destin de l'aveugle-né, de vous inviter à considérer la blessure homosexuelle comme une...chance : tout change lorsqu'au lieu d'adopter le regard culpabilisateur de l'adversaire - le nôtre ou celui de la société - on entre dans le plan du Père sur notre vie, Son attention toute aimante et Sa recherche insatiable de la brebis égarée (et non galeuse, nuance !) : c'est alors que comme Marie-Madeleine on peut entrer dans une action de grâce et une louange ardentes et nuptiales... :saint:
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Yves54
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1132
Inscription : lun. 16 avr. 2007, 19:48
Localisation : Paris

Re: Point de vue Ecclésial sur les chrétiens Homosexuels

Message non lu par Yves54 » lun. 16 mars 2009, 15:51

L'Église est très claire au niveau de l'homosexualité. Une condamnation claire et nette de l'acte homosexuel et un accueil charitable et aimant de la personne homosexuelle.

Cet accueil charitable et aimant sera aussi de lui dire qu'il est dans l'erreur si il pratique l'homosexualité au lieu de la chasteté requise dans ce cas.


J'espère que je vous aurais au moins partiellement répondu même si mon message est assez bref il est vrai.

Cordialement,


Yves
« Commettre des erreurs est le propre de l'humain, mais il est diabolique d'insister dans l'erreur par orgueil »
Saint Augustin
(sermon 164, 14)

chevy
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 451
Inscription : ven. 06 mars 2009, 0:12

Re: Point de vue Ecclésial sur les chrétiens Homosexuels

Message non lu par chevy » lun. 16 mars 2009, 22:11

Bonjour coeurderoy

ravi de vous retrouver sur ce sujet.
Je suis également content que vous soyez d'accord avec moi mais je vous cite et j'apporte ensuite une précision :

"Je pense, comme chevy, que l'homosexualité, dans la quasi totalité des cas, "tombe sur la personne concernée sans qu'elle l'aie souhaité" : méditons le comportement et l'enseignement du Christ lors de sa rencontre avec l'aveugle-né ... Devant tel ou tel handicapé ou "anormal" de naissance l'humanité s'est toujours complue à rechercher un responsable du mal : les parents ? la société ? l'intéressé lui-même ?"

Précision : bien que votre phrase ne soit pas ambigue si on la lit correctement, je tiens à préciser que je ne considère pas les homosexuels comme des handicapés ou des "anormaux" de naissance, ni même des malades.

La sexxualité est un problème complexe : on parle ici des homosexuels (pas des pédophiles car c'est encore autre chose) mais chez les hétérosexuels, il y a aussi des attirances diverses.
Certain(e)s ne sont attiré(e)s que par des personnes d'une autre race ou d'une certaine couleur de cheveux ou d'un certtain poids ou possédant certains attributs ... volumineux..

Un(e) homosexuel(le) est attiré(e) par de personnes du même sexe, mais a aussi ses propres critères : tous les homosexuels masculins ne sont pas attirés par tous les hommes, en général ....

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5780
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Point de vue Ecclésial sur les chrétiens Homosexuels

Message non lu par coeurderoy » lun. 16 mars 2009, 22:40

Bonsoir chevy,
peu de temps ce soir, ce fil a été très étoffé ( voir "position de l'Eglise sur l'homosexualité", fil clos) en le lisant vous verrez que beaucoup d'intervenants ont apporté l'éclairage de l'Eglise, des témoignages personnels enrichissants, conseils, soutiens, exhortations, tout cela dans le respect de la vérité, l'amour de l'Eglise, la compasion envers les personnes.
Anormal, dans le sens où ce n'est pas la norme en matière de sexualité (humaine ou non) je maintiens le mot (sans jugement) : j'aime mon frère trisomique, alcoolique, handicapé moteur : des "anormaux" le mot est dangereux mais je me considère tel, ou blessé si vous préférez.
Tous nous sommes porteurs de la tache originelle, bien des anomalies graves (difformités de l'âme telles que la dureté de coeur, la duplicité, le narcissisme) sont invisibles chez des gens parfaitement "normaux", intégrés, efficaces, appréciés en société.
Ce qui me touche particulièrement dans l'Evangile de l'aveugle-né (médité lors d'une retraite), c'est cette affirmation de Jésus : non ce ne sont pas ses parents ni lui-même les responsables. Vous cherchez la cause du mal là où elle n'est pas, moi Je suis là pour manifester ma Gloire dans sa blessure même, mes pensées ne sont pas les vôtres...
Bien des personnes homosexuelles n'ont pas choisi leur orientation sexuelle : au lieu de cette torture culpabilisante (faute de Maman trop protectrice, de Papa trop absent..) bref de cette recherche du responsable du mal, du "coupable" Jésus apporte Sa Paix et Son Amour : les oeuvres du Père (La miséricorde principalement) se manifestent davantage sur vos misères : réjouissez vous donc au lieu de déplorer constamment la présence du péché, c'est ce péché (cette blessure) même qui m'attire !
Je ne pense pas trop extrapoler (encore moins blasphémer), la lecture du Père Molinié (tout sauf un mou, un laxiste) m'a convaincu, comme l'a fait Thérèse de l'Enfant Jésus que je fais la joie du Seigneur en m'acceptant effectivement anormal, blessé, handicapé...J'accepte ce qui est souvent misère, frustration, déception (d'un point de vue strictement humain) et confie ma pauvreté (c'en est une) au foyer d'Amour qu'est le Coeur de Jésus.

Bien cordialement et "Confiance en Dieu, en Lui seul !"
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
PAROLIER37
Barbarus
Barbarus

Re: Point de vue Ecclésial sur les chrétiens Homosexuels

Message non lu par PAROLIER37 » lun. 13 avr. 2009, 1:59

( Lettre à un ami GAY)



Réversion 







Ami, dans un sursaut, inverse le temps,
par un seul de tes pas remonte l’ ouragan.
Change et transforme le cours de ton histoire,
vers un autre soleil, une autre trajectoire.

Ouvre une fenêtre vers un nouvel horizon,
brise les liens tissés par l’ indécision.
D’un seul coup d’ aile envole-toi,
direction la bergerie : le nid d’ autrefois.

Use une nuit à écouter les voix persistantes,
des témoins invisibles aux paroles suppliantes.
Ne le reconnais-tu pas celui qui t’ appelle ?
il te demande, malgré tout, d’ être fidèle.

Mon ami n’ai pas la prétention de pénétrer ton cœur,
il est vaste, profond, il est vrai et trompeur.
Dirige ta jeunesse dans les voies du vrai bonheur,
là-bas, avec le Seigneur, loin des chants séducteurs.

C’est le chant d’un soir de tristesse,
air triste et doux, là dans ma tête.
Clair-obscur et fol espoir
qu’une vie amie change de trajectoire.


PAROLIERS37




------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Réversion : cela signifie ( d’après le Petit Robert ) :
a) Droit de retour
b) Mutation se produisant en sens inverse d’une mutation antérieure



SOLEIL : Apocalypse 1 – 16
BERGERIE : Jean 10 – 16
NID : Proverbes 27 – 8
TEMOINS : Hébreux 12 – 1


:coeur: :coeur:

Avatar de l’utilisateur
PAROLIER37
Barbarus
Barbarus

Re: Point de vue Ecclésial sur les chrétiens Homosexuels

Message non lu par PAROLIER37 » lun. 13 avr. 2009, 2:13

Materno a écrit :J'aimerais connaître le point de vue de l'Eglise sur les homosexuel(le)s chrétien(e)s pratiquant(e)s qui aimeraient sortir de ce péché et n'y parviennent pas.
REPONSE:
IL FAUT RESTER FIDELE AUX ENSEIGNEMENTS DE L'EVANGILE DE JESUS-CHRIST
ET S'ABSTENIR DE PRATIQUER LE MAL : PAR DES ACTES OU DES PRATIQUES
SUR LE CORPS DE NOTRE SEMBLABLE.
EN 1 MOT : ABSTINENCE :coeur:
Dernière modification par Christophe le lun. 13 avr. 2009, 18:37, modifié 1 fois.
Raison : Merci de ne pas rédiger vos messages en majuscules. Vos autres messages n'ont pas été validés pour cette raison.

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5780
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Point de vue Ecclésial sur les chrétiens Homosexuels

Message non lu par coeurderoy » lun. 13 avr. 2009, 19:40

Ce qui est le plus beau, dans votre poème, parolier37, c'est le mot ami : nous ne nous aiderons, les uns-les autres dans ce combat où notre Chef nous conduit, que par la compréhension, le soutien, l'aide amicale.
N'oublions pas l'image de la cordée : certains plus vaillants, vétérans plus entraînés sont là pour guider et soutenir ceux qui flanchent. Par excès de solitude et de tristesse, on peut se jeter dans le péché comme d'autres se jettent d'un pont un soir de tristesse...Prions pour que l'Esprit-Saint nous aide à nous encourager en toute vérité et loyauté. A nous de savoir, au sein de nos paroisses, entourer les plus fragiles et isolés, en nous gardant bien d'éteindre la mèche qui fume encore par trop de condescendance, de jugements rigides, de méfiance...
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Ungarsduweb
Censor
Censor
Messages : 54
Inscription : lun. 09 mars 2009, 23:06

Re: Point de vue Ecclésial sur les chrétiens Homosexuels

Message non lu par Ungarsduweb » dim. 26 avr. 2009, 17:41

PAROLIER37 a écrit :
Materno a écrit :J'aimerais connaître le point de vue de l'Eglise sur les homosexuel(le)s chrétien(e)s pratiquant(e)s qui aimeraient sortir de ce péché et n'y parviennent pas.
REPONSE:
IL FAUT RESTER FIDELE AUX ENSEIGNEMENTS DE L'EVANGILE DE JESUS-CHRIST
ET S'ABSTENIR DE PRATIQUER LE MAL : PAR DES ACTES OU DES PRATIQUES
SUR LE CORPS DE NOTRE SEMBLABLE.
EN 1 MOT : ABSTINENCE :coeur:
L'abstinence totale à vie c'est ce dont tu parles ?

antoine93
Censor
Censor
Messages : 99
Inscription : mar. 19 août 2008, 12:30

Re: Point de vue Ecclésial sur les chrétiens Homosexuels

Message non lu par antoine93 » lun. 27 avr. 2009, 1:40

PAROLIER37 a écrit :
Materno a écrit :J'aimerais connaître le point de vue de l'Eglise sur les homosexuel(le)s chrétien(e)s pratiquant(e)s qui aimeraient sortir de ce péché et n'y parviennent pas.
REPONSE:
IL FAUT RESTER FIDELE AUX ENSEIGNEMENTS DE L'EVANGILE DE JESUS-CHRIST
ET S'ABSTENIR DE PRATIQUER LE MAL : PAR DES ACTES OU DES PRATIQUES
SUR LE CORPS DE NOTRE SEMBLABLE.
EN 1 MOT : ABSTINENCE :coeur:
Bien sûr qu'il faut rester fidèle aux enseignement de Jésus, et de s'abstenir de pratiquer le mal, mais rien n'empêche un "homo" de cesser de se comporter et de penser comme un homosexuel.

Il peut très bien commencer ou recommencer à se comporter et à penser comme un hétérosexuel, car que je sache, rien ne les en empêche.
Ungarsduweb a écrit :L'homophobie est une érésie cela veut dire haïr quelqu'un pour ce qu'il est et non ce qu'il fait , c'est aussi idiot que de dire je deteste les blond ou je deteste les arabes ou les noir .
Quelqu'un qui nait homosexuelle n'est pas responsable de ce qu'il est il doit apprendre a vivre avec .
L'Eglise est défavorable à l'homosexualité, mais casser de l'homo ne va pas arranger les choses...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 33 invités