Le sacrement de baptême

« Assurément, il est grand le mystère de notre religion : c'est le Christ ! » (1Tm 3.16)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions de théologie dogmatique
Avatar de l’utilisateur
Petero
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : dim. 19 juil. 2015, 9:12
Conviction : Catholique

Le sacrement de baptême

Message non lu par Petero » dim. 19 juil. 2015, 9:32

Cela fait 20 ans que je prépare des parents au sacrement de baptême qu'ils demandent à l'Eglise de donner à leurs enfants. Malheureusement, trop peu nombreux sont ceux qui savent ce qu'est ce sacrement, ce qu'ils demandent pour leur enfant et qui sont conscient de la mission que le Seigneur leur confie, par l'Eglise, en acceptant de baptiser leur enfant et que je compare à la mission que Joseph et Marie ont reçu, quand Dieu le père, leur a confié l'enfant Jésus, son enfant, l'enfant de Dieu.

Le baptême, nous le savons par le Christ, c'est "une nouvelle naissance" ; c'est l'entrée dans une Vie Nouvelle, la Vie d'en Haut, après que nous soyons entrés dans la vie d'en bas, la vie dans le monde. Tout comme nos parents ont mission de nous éveiller à la vie du monde, de nous faire grandir dans la vie du monde ; ils ont mission de nous éveiller aussi, avec l'aide de notre sainte mère l'Eglise, avec l'aide de Jésus qui agit par elle, à cette Vie Nouvelle reçue au jour de notre baptême.

Malheureusement trop de parents, une fois que leur enfant a été enfanté dans cette Vie Nouvelle, dans le sein de leur sainte mère l'Eglise, ne grandissent plus dans cette vie, faute de ne pas être nourris via le cordon ombilical des sacrements, de cette Vie qui jaillit du Cœur du Christ devenu le Cœur de son épouse l'Eglise.

Il est urgent de faire comprendre aux parents, combien il est important pour un baptisé, et donc aussi pour eux-mêmes, de se nourrir de la vie d'en haut, que Jésus nous communique via son sang, par le sacrement de l'eucharistie, à l'image de la mère qui nourrit son enfant en son sein, via son sang qu'elle donne à son enfant, via le cordon ombilicale qui le relie à son corps, via le placenta.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3966
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Le sacrement de baptême

Message non lu par Mac » dim. 19 juil. 2015, 19:18

Bonjour Petero, :)

Vous avez une rude mission. :oui:
Petero a écrit :Cela fait 20 ans que je prépare des parents au sacrement de baptême qu'ils demandent à l'Eglise de donner à leurs enfants. Malheureusement, trop peu nombreux sont ceux qui savent ce qu'est ce sacrement, ce qu'ils demandent pour leur enfant et qui sont conscient de la mission que le Seigneur leur confie, par l'Eglise, en acceptant de baptiser leur enfant et que je compare à la mission que Joseph et Marie ont reçu, quand Dieu le père, leur a confié l'enfant Jésus, son enfant, l'enfant de Dieu.


Je ne vois pas où sur le plan scripturaire Jésus parle d'une mission pour les parents lorsqu'ils font baptiser leur enfant. Jésus dit : " Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé....". Donc il n'y a pas à chercher midi à 14h la mission est de baptiser, c'est un commandement Jésus dans l'Ecriture.
Le baptême, nous le savons par le Christ, c'est "une nouvelle naissance" ; c'est l'entrée dans une Vie Nouvelle, la Vie d'en Haut, après que nous soyons entrés dans la vie d'en bas, la vie dans le monde. Tout comme nos parents ont mission de nous éveiller à la vie du monde, de nous faire grandir dans la vie du monde ; ils ont mission de nous éveiller aussi, avec l'aide de notre sainte mère l'Eglise, avec l'aide de Jésus qui agit par elle, à cette Vie Nouvelle reçue au jour de notre baptême.


Tout à fait parce qu'il y a la communion : "Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle en lui".
Malheureusement trop de parents, une fois que leur enfant a été enfanté dans cette Vie Nouvelle, dans le sein de leur sainte mère l'Eglise, ne grandissent plus dans cette vie, faute de ne pas être nourris via le cordon ombilical des sacrements, de cette Vie qui jaillit du Cœur du Christ devenu le Cœur de son épouse l'Eglise.
Votre explication me semble assez simpliste. Premièrement, la parabole du semeur me semble apporter des explications bien plus complètes, cohérentes et explicites et vrais. Deuxièment, vous occultez certains faits scripturaires que l'on ne peut ignorer :

> Luc 22:31 "Le Seigneur dit aussi : Simon, Simon, voici, satan a demandé instamment à vous cribler comme le blé;"
> Éphésiens 6 12Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
> Apocalypse 1217Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.

Et ces trois versets sont à mettre en rapport avec la parabole du semeur bien évidemment.
Il est urgent de faire comprendre aux parents, combien il est important pour un baptisé, et donc aussi pour eux-mêmes, de se nourrir de la vie d'en haut, que Jésus nous communique via son sang, par le sacrement de l'eucharistie, à l'image de la mère qui nourrit son enfant en son sein, via son sang qu'elle donne à son enfant, via le cordon ombilicale qui le relie à son corps, via le placenta.
Oui, mais si vous prenez le corps du Christ indignement vous mangez votre propre condamnation selon Saint Paul.

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Petero
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : dim. 19 juil. 2015, 9:12
Conviction : Catholique

Re: Le sacrement de baptême

Message non lu par Petero » dim. 19 juil. 2015, 20:43

Mac a écrit :Je ne vois pas où sur le plan scripturaire Jésus parle d'une mission pour les parents lorsqu'ils font baptiser leur enfant. Jésus dit : " Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé....". Donc il n'y a pas à chercher midi à 14h la mission est de baptiser, c'est un commandement Jésus dans l'Ecriture.
Expliquez-moi comment un petit enfant croira en Jésus, si ses parents ne lui parlent pas de l'œuvre que Jésus accomplit pour le salut des hommes ? Comment un petit enfant qui n'a jamais entendu parler de Jésus, reçu sa Parole, peut-il croire en lui ?

Les parents ont donc bien une mission d'enseignement à remplir, un témoignage à donner à leurs enfants, pour qu'ils connaissent et aiment Jésus. Ce n'est pas marqué dans les évangiles, mais cela coule de source :)
Mac a écrit :Votre explication me semble assez simpliste. Premièrement, la parabole du semeur me semble apporter des explications bien plus complètes, cohérentes et explicites et vrais. Deuxièment, vous occultez certains faits scripturaires que l'on ne peut ignorer :

> Luc 22:31 "Le Seigneur dit aussi : Simon, Simon, voici, satan a demandé instamment à vous cribler comme le blé;"
> Éphésiens 6 12Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.
> Apocalypse 1217Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.

Et ces trois versets sont à mettre en rapport avec la parabole du semeur bien évidemment.
C'est justement parce que nous avons à lutter contre les dominations célestes que Jésus nous unit à Lui par le baptême, nous fortifie avec son Esprit qui va nous accompagner tout au long de notre vie. Le petit enfant, il a besoin lui aussi, de cette union avec le Christ pour affronter le diable qui est à l'œuvre en ce monde.
Mac a écrit :
Il est urgent de faire comprendre aux parents, combien il est important pour un baptisé, et donc aussi pour eux-mêmes, de se nourrir de la vie d'en haut, que Jésus nous communique via son sang, par le sacrement de l'eucharistie, à l'image de la mère qui nourrit son enfant en son sein, via son sang qu'elle donne à son enfant, via le cordon ombilicale qui le relie à son corps, via le placenta.
Oui, mais si vous prenez le corps du Christ indignement vous mangez votre propre condamnation selon Saint Paul.

Fraternellement. :coeur:
C'est justement le rôle des parents que d'apprendre à leurs enfants, dès qu'ils commencent à communier au Corps du Christ, à la Vie du Christ, à manger dignement le Pain de l'Eucharistie.

Auriez-vous par hasard, un problème avec le baptême des petits enfants et leur éveil à la foi, leur croissance dans leur vie d'enfants de Dieu ?

Serait-ce que pour vous, seul les adultes sont appelés à entrer dans cette Vie nouvelle ?

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3966
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Le sacrement de baptême

Message non lu par Mac » dim. 19 juil. 2015, 21:58

Petero a écrit :Expliquez-moi comment un petit enfant croira en Jésus, si ses parents ne lui parlent pas de l'œuvre que Jésus accomplit pour le salut des hommes ? Comment un petit enfant qui n'a jamais entendu parler de Jésus, reçu sa Parole, peut-il croire en lui ?
"Nul ne vient à moi si le père ne l'appelle". Si une brebis se perd Dieu ne laissera t-Il pas les 99 autres pour aller chercher celle qui est perdue selon l'Ecriture? Sur le plan scripturaire la mission que tu vois n'est pas mentionnée. Si des parents sont devant toi à demander le baptême pour leur enfant c'est que Dieu veut que cet enfant soit baptisé, c'est pour cela que Jésus s'est laissé crucifié. "Vous avez reçu gratuitement, donné gratuitement". "laissez venir à moi les petits enfants"
Les parents ont donc bien une mission d'enseignement à remplir, un témoignage à donner à leurs enfants, pour qu'ils connaissent et aiment Jésus. Ce n'est pas marqué dans les évangiles, mais cela coule de source :)
Pour vous Dieu n'est pas capable d'utiliser les voix qu'Il veut pour palier à la défaillance des parents? C'est problèmatique pour l'enfant qui a deux parents illétrés. Pour moi cela ne coule pas de source puisque Jésus n'a pas établi de condition de ce type, mais c'est plutôt un moyen facile pour refuser le baptême à de pauvre gens.
Mac a écrit : C'est justement parce que nous avons à lutter contre les dominations célestes que Jésus nous unit à Lui par le baptême, nous fortifie avec son Esprit qui va nous accompagner tout au long de notre vie. Le petit enfant, il a besoin lui aussi, de cette union avec le Christ pour affronter le diable qui est à l'œuvre en ce monde.

Oui, nous sommes d'accord l'enfant a besoin du baptême de l'Eglise : "pierre sur cette pierre je baptirais mon Eglise et les puissance de la mort ne prévaudront pas contre elle". Il y a une urgence, celle de baptiser ceux que Dieu t'envoie, parce que c'est Lui qui vous les envoie.
C'est justement le rôle des parents que d'apprendre à leurs enfants, dès qu'ils commencent à communier au Corps du Christ, à la Vie du Christ, à manger dignement le Pain de l'Eucharistie.
Auriez-vous par hasard, un problème avec le baptême des petits enfants et leur éveil à la foi, leur croissance dans leur vie d'enfants de Dieu ?
Serait-ce que pour vous, seul les adultes sont appelés à entrer dans cette Vie nouvelle
Non, vous dites que la solution c'est l'Eucharistie alors que l'enfant n'y a pas accès. Vous établissez une condition qui n'existe pas dans l'Ecriture pour baptiser. C'est pourquoi je vous ai renvoyé à ce que dit Jésus Christ dans l'évangile.

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Petero
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : dim. 19 juil. 2015, 9:12
Conviction : Catholique

Re: Le sacrement de baptême

Message non lu par Petero » dim. 19 juil. 2015, 22:24

Mac a écrit :Si des parents sont devant toi à demander le baptême pour leur enfant c'est que Dieu veut que cet enfant soit baptisé, c'est pour cela que Jésus s'est laissé crucifié. "Vous avez reçu gratuitement, donné gratuitement". "laissez venir à moi les petits enfants"
Et c'est aussi parce que ces parents veulent que leur enfant soit baptisé :) Des parents qui ne veulent pas que leur enfant soit baptisé, ils agissent contre la volonté de Dieu qui demandent qu'on laisse venir à lui les petits enfants.
Mac a écrit :Pour toi Dieu n'est pas capable d'utiliser les voix qu'Il veut pour palier à la défaillance des parents? C'est problèmatique pour l'enfant qui a deux parents illétrés. Pour moi cela ne coule pas de source puisque Jésus n'a pas établi de condition de ce type, mais c'est plutôt un moyen facile pour refuser le baptême à de pauvre gens.
Parce que selon vous, pour transmettre la foi à ses enfants, il faut savoir lire et écrire !!! Dans le temps, nombreux étaient les illétrés qui allaient à la messe et qui était enseignés "oralement" sans avoir besoin de savoir lire et écrire :D Des parents illétrés, ils étaient capable de répéter à leur enfant ce qu'ils avaient appris oralement de la bouche du prêtre :D
Mac a écrit :Oui, nous sommes d'accord l'enfant a besoin du baptême de l'Eglise : "pierre sur cette pierre je baptirais mon Eglise et les puissance de la mort ne prévaudront pas contre elle". Il y a une urgence, celle de baptiser ceux que Dieu t'envoie, parce que c'est Lui qui vous les envoie.
Il est évident que je ne vais pas pouvoir baptiser ceux que les parents ne m'envoient pas ; ceux qui ne sont pas inspirés par l'Esprit de Dieu pour faire baptiser leur enfant.
Mac a écrit :Non, vous dites que la solution c'est l'Eucharistie alors que l'enfant n'y a pas accès. Vous établissez une condition qui n'existe pas dans l'Ecriture pour baptiser. C'est pourquoi je vous ai renvoyé à ce que dit Jésus Christ dans l'évangile.
Les petits enfants ont accès à la communion, car entre 5 et 7 ans, âge où l'on peut faire sa première communion, on est encore des petits enfants :D

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3966
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Le sacrement de baptême

Message non lu par Mac » dim. 19 juil. 2015, 22:57

Petero a écrit :Et c'est aussi parce que ces parents veulent que leur enfant soit baptisé :) Des parents qui ne veulent pas que leur enfant soit baptisé, ils agissent contre la volonté de Dieu qui demandent qu'on laisse venir à lui les petits enfants.
Tout à fait. 1000% avec toi. :D
Parce que selon toi, pour transmettre la foi à ses enfants, il faut savoir lire et écrire !!! Dans le temps, nombreux étaient les illétrés qui allaient à la messe et qui était enseignés "oralement" sans avoir besoin de savoir lire et écrire :D Des parents illétrés, ils étaient capable de répéter à leur enfant ce qu'ils avaient appris oralement de la bouche du prêtre :D
Ben si c'est des choses de la foi hyper simples ne pas savoir lire et écrire ne va pas être trop handicapant. Après il faut voir quand même le niveau de compréhension.
Les petits enfants ont accès à la communion, car entre 5 et 7 ans, âge où l'on peut faire sa première communion, on est encore des petits enfants :D
Oui c'est progressif et je trouve cela brillant.

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9465
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le sacrement de baptême

Message non lu par PaxetBonum » lun. 20 juil. 2015, 8:13

Mac a écrit : Je ne vois pas où sur le plan scripturaire Jésus parle d'une mission pour les parents lorsqu'ils font baptiser leur enfant. Jésus dit : " Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé....". Donc il n'y a pas à chercher midi à 14h la mission est de baptiser, c'est un commandement Jésus dans l'Ecriture.
Non il ne s'agit pas d'un commandement, mais du Chemin ouvert par Jésus.
Vous citez : 'Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé' : comment croire si on n'entend pas parler de ce à quoi l'on doit croire ?
Lors du baptême la première question posée est : "N., que demandez-vous à l’Eglise de Dieu ?"
La réponse est : 'La Foi'

Le baptême est la porte qui ouvre sur le Chemin de la Foi.
Ne pas éduquer son enfant dans la Foi c'est comme ouvrir la porte du véhicule et faire monter la personne sans lui donner la clef pour démarrer, elle n'ira pas loin…
Bref celui qui sera baptisé sans croire, n'aura fait que gâcher les dons de Dieu.
Est-ce cela que veulent les parents ?
N'utilisent-ils pas souvent l'excuse du baptême pour faire une fête comme le jour de leur mariage ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Marie du 65
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1740
Inscription : ven. 10 avr. 2015, 21:00
Localisation : LOURDES 65100

Re: Le sacrement de baptême

Message non lu par Marie du 65 » lun. 20 juil. 2015, 8:32

Bonjour Petero,

Une petite question me "taraude" vous êtes prêtre ? :)
Merci.
Tu Aimeras ton Prochain comme Toi-même

Près de Notre Saint Père

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3966
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Le sacrement de baptême

Message non lu par Mac » lun. 20 juil. 2015, 8:44

Bonjour PaxetBonum, :)
PaxetBonum a écrit :Non il ne s'agit pas d'un commandement, mais du Chemin ouvert par Jésus.
Ben non c'est un commandement puisque le temps du verbe est l'impératif ce qui n'empêche pas par ailleurs d'être un chemin ouvert.
Vous citez : 'Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé' : comment croire si on n'entend pas parler de ce à quoi l'on doit croire ?
Lors du baptême la première question posée est : "N., que demandez-vous à l’Eglise de Dieu ?"
La réponse est : 'La Foi'
Dans l'évangile, excusez- moi mais ceux qui allaient à Saint Jean baptiste ne subissaient pas un interrogatoire, ni même ceux qui allaient à Jésus et encore moins un refus d'être baptisé. Les gens s'il sont devant le prêtre a demander le baptême c'est quand même parce Dieu les a envoyé.
Le baptême est la porte qui ouvre sur le Chemin de la Foi.
Non, il y a des gens qui ont la foi sans être baptisé. Un exemple de l'Ecriture c'est le centurion romain qui demande la guérison de son serviteur.
Ne pas éduquer son enfant dans la Foi c'est comme ouvrir la porte du véhicule et faire monter la personne sans lui donner la clef pour démarrer, elle n'ira pas loin…
Elle n'ira pas loin cela dépend de Dieu.
Bref celui qui sera baptisé sans croire, n'aura fait que gâcher les dons de Dieu.
Mais les gens font baptiser leur enfant parce qu'ils croient.
..N'utilisent-ils pas souvent l'excuse du baptême pour faire une fête comme le jour de leur mariage


Non, je ne pense pas.

Fraternellement. :coeur:

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1018
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Le sacrement de baptême

Message non lu par Jeremy43 » lun. 20 juil. 2015, 8:57

Bonjour,
Mais les gens font baptiser leur enfant parce qu'ils croient.
Dans la plupart des baptêmes, non malheureusement. Les gens ne croient pas et en plus de ne pas croire, ils ne savent même pas ce qu'ils font quand ils s'engagent devant Dieu à éduquer dans la foi leur enfant, on baptise son enfant par pure tradition (dans le mauvais sens du terme).

Mais même des fidèles qui vont à la messe tous les dimanches ne croient pas, comment dès lors des personnes qui ne mettent jamais un pied à l'église pourraient croire ?

La foi c'est un mode d'accès au monde invisible (au vraies réalités, c'est pour ça que Jésus dit toujours qu'Il Est la Vérité car de l'autre côté il y a Dieu ou l'enfer), bien plus réel que le notre mais que nous ne pouvons pas voir avec nos yeux de chair.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3966
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Le sacrement de baptême

Message non lu par Mac » lun. 20 juil. 2015, 9:44

Bonjour Jeremy, :)
Jeremy43 a écrit :Dans la plupart des baptêmes, non malheureusement. Les gens ne croient pas et en plus de ne pas croire, ils ne savent même pas ce qu'ils font quand ils s'engagent devant Dieu à éduquer dans la foi leur enfant, on baptise son enfant par pure tradition (dans le mauvais sens du terme).
Dieu Seul peut sonder les coeurs, on n'est pas là pour juger de la foi des gens dont nous ne connaissons pas le parcours. S'agissant de la tradition n'oubliez pas ce que dit Dieu dans l'AT : "celui qui m'honore sera béni sur 4 générations" (désolé ce n'est pas du mot à mot mais le sens est là)
Mais même des fidèles qui vont à la messe tous les dimanches ne croient pas, comment dès lors des personnes qui ne mettent jamais un pied à l'église pourraient croire ?
Le centurion n'allait pas à la messe tous les dimanches mais selon Jésus Il n'a jamais vu une aussi grande foi en Israel.
La foi c'est un mode d'accès au monde invisible (au vraies réalités, c'est pour ça que Jésus dit toujours qu'Il Est la Vérité car de l'autre côté il y a Dieu ou l'enfer), bien plus réel que le notre mais que nous ne pouvons pas voir avec nos yeux de chair.
Croire je crois que c'est faire ce que dit Jésus conformément à la volonté de Son Père, enfin ce sont ses paroles.

Pour rappel ce que dit Saint Jean Baptiste : "7Mais, voyant venir à son baptême beaucoup de pharisiens et de sadducéens, il leur dit: Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir?"

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9465
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le sacrement de baptême

Message non lu par PaxetBonum » lun. 20 juil. 2015, 10:23

Mac a écrit : Mais les gens font baptiser leur enfant parce qu'ils croient.
Bonjour Mac,

Alors si ils croient la question ne se pose pas : ils vont enseigner leur Foi à leurs enfants et les faire participer aux sacrements.
Nous parlons de personnes qui font baptiser leurs enfants par tradition et contrairement à ce que vous pensez c'est plus que courant.
95% des personnes se disant catholiques ne vont pas à la messe chaque dimanche, cela indique que potentiellement 95% des enfants baptisés n'iront pas à la messe dominicale chaque dimanche avec leurs parents. Or là c'est un commandement : 'Le jour du Seigneur tu sanctifieras…"
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3966
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Le sacrement de baptême

Message non lu par Mac » lun. 20 juil. 2015, 11:01

Bonjour PaxetBonum, :)
PaxetBonum a écrit :Alors si ils croient la question ne se pose pas : ils vont enseigner leur Foi à leurs enfants et les faire participer aux sacrements.
En clair que préconisez-vous : ne pas baptiser ceux qui le demandent Nous ne pouvons pas nous faire la mesure de la foi, car la vie des gens est complexe, difficile bien souvent. Vous voyez?
Nous parlons de personnes qui font baptiser leurs enfants par tradition et contrairement à ce que vous pensez c'est plus que courant.
Ce que je pense en matière de croyance en Jésus Christ c'est ce que je lis en premier lieu: or je ne lis nulle part que ceux qui se font baptiser passe un test. Mais bien sûr que les gens font ça un peu par tradition. En quoi cela est-il gênant? Ils veulent être sauvés ces gens. Je ne sais pas ce que vous espérez, c'est l'idéal, c'est louable mais non réaliste, et relisez mon message précédent sur ce que dit Dieu dans l'AT. Vous vous voulez vous substituez à Dieu qui Lui commandent de baptiser.
95% des personnes se disant catholiques ne vont pas à la messe chaque dimanche, cela indique que potentiellement 95% des enfants baptisés n'iront pas à la messe dominicale chaque dimanche avec leurs parents. Or là c'est un commandement : 'Le jour du Seigneur tu sanctifieras…"
Oh PaxetBonum c'est pas si simple malheureusement! Des catholiques sont obligés de bosser le dimanche, 8 jour sur 7.

Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9465
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le sacrement de baptême

Message non lu par PaxetBonum » lun. 20 juil. 2015, 13:35

Mac a écrit :
En clair que préconisez-vous : ne pas baptiser ceux qui le demandent Nous ne pouvons pas nous faire la mesure de la foi, car la vie des gens est complexe, difficile bien souvent. Vous voyez?
Non je ne suis pas pour refuser le baptême, c'est un don.
Mais il faut former, informer les gens de ce qu'ils demandent et des engagements qui en découlent.
Pourquoi pas un carnet de Baptême digne de ce nom avec un engagement à signer officiellement ?

Mac a écrit : Vous vous voulez vous substituez à Dieu qui Lui commandent de baptiser.
Le baptême n'est ni un commandement de Dieu, ni un commandement de l'Eglise.
Les apôtres baptisaient des gens qui avaient un vrai désir de conversion (ils risquaient leurs vies).
Pour nous dans peu de temps il en ira de même et alors vous verrez que le nombre de baptême se réduira énormément.

Mac a écrit :

Oh PaxetBonum c'est pas si simple malheureusement! Des catholiques sont obligés de bosser le dimanche, 8 jour sur 7.
95% des catholiques sont obligés ?
Dans ce cas ils doivent rattraper cette messe un autre jour, le font-ils ?
Les sondages montrent qu'ils vont à la messe à Noël, Pâques, parfois aux rameaux, une sorte de tradition superstitieuse.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1018
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Le sacrement de baptême

Message non lu par Jeremy43 » lun. 20 juil. 2015, 14:55

Bonjour Mac,
Dieu Seul peut sonder les coeurs, on n'est pas là pour juger de la foi des gens dont nous ne connaissons pas le parcours. S'agissant de la tradition n'oubliez pas ce que dit Dieu dans l'AT : "celui qui m'honore sera béni sur 4 générations" (désolé ce n'est pas du mot à mot mais le sens est là)
L'homme spirituel juge de tout et n'est jugé par personne, ça aussi l'Ecriture le dit, seul Dieu sonde effectivement les coeurs mais le premier fruit de l'Esprit c'est la crainte de l'Eternel qui nous détourne du mal, allez voir un baptême, dans l'ultra majorité des cas les gens ne savent pas du tout ce qu'ils font et cela se voit. Quand on est dans l'Eglise, Dieu est là, il y a la Présence Réelle, il ne faut pas faire n'importe quoi (ni en dehors de l'Eglise d'ailleurs). Les gens croient peut-être en Dieu mais ils ne croient pas au Dieu d'Isaac, d'Abraham et de Jacob devant lequel les anges les plus élevés en gloire se cachent les yeux tellement Il est Saint. Une fois qu'on comprend qui est Dieu, qu'on comprend ce qu'est le péché par rapport à Lui, on comprend ce qu'à fait Jésus et on comprend donc l'intérêt du baptême.
Le centurion n'allait pas à la messe tous les dimanches mais selon Jésus Il n'a jamais vu une aussi grande foi en Israel.
Mais le centurion s'est converti, c'était l'Esprit qui lui enseignait les réalités spirituelles concernant le Christ, les vraies réalités. Que le Christ est le Maître de l'Univers visible et invisible et que tout Lui est soumis, même ceux qui ne veulent pas Lui obéir le feront de force car personne ne résiste à Dieu.
Croire je crois que c'est faire ce que dit Jésus conformément à la volonté de Son Père, enfin ce sont ses paroles.

Pour rappel ce que dit Saint Jean Baptiste : "7Mais, voyant venir à son baptême beaucoup de pharisiens et de sadducéens, il leur dit: Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir?"
Croire nous permet d'accéder à la Vérité c'est à dire à la réalité du monde invisible, spirituel où Dieu seul règne (Il règne aussi en ce monde matériel mais pas de façon visible comme dans l'autre monde, le diable et ses démons ont du pouvoir (celui que leurs donnent les hommes en péchant) ne seront chassés que lors du retour Glorieux du Christ où Il sera tout en tous). Le fait que nous ne vivions pas en pleine lumière nous permet de nous repentir et donc d'éviter la colère à venir en acceptant Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur, Seigneur qui prend en charge notre vie en nous arrachant du mal, du monde et de ses séductions et en nous faisant vivre d'une vie nouvelle, la vie de l'Esprit. Esprit qui nous guide dans la Vérité toute entière et nous donne autorité sur le monde.

Vous pensez vraiment que les personnes qui baptisent leurs enfants haïssent le monde ? car le monde est l'ennemi de Dieu et l'amour du Père ne peut pas être en nous si nous aimons le monde.

Vous avez une vision trop sentimentale des choses Mac je pense, il faut que vous voyez les choses plus selon le prisme de la Vérité car les bons sentiments humains de l'autre côté se volatiliseront pour laisser place à la pleine Lumière de la Vérité : Jésus-Christ, Fils de Dieu. Et si on est incapable de recevoir cette Lumière (qui est expression de la Volonté Divine, volonté qui n'est d'autre que l'être Divin car Dieu est d'une unique nature), on va en enfer, or cette Lumière est la nourriture de notre Esprit (ma nourriture c'est faire la Volonté de Celui qui m'a envoyé), déjà sur terre on peut vivre cette réalité, cette force d'en haut (la force de l'Esprit Saint) qui nous porte au dessus du péché et nous donne la force de lutter (avec le concours de notre volonté) contre la chair, mais on comprend aussi petit à petit que la chair ce n'est pas seulement les désirs corporels (la nourriture, le repos, les relations sexuelles) mais aussi le fait de nos propres raisonnements qui ne valent rien, que nous ne comprenons rien. Nous sommes fait pour recevoir et accomplir, pas pour réfléchir et agir, celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités