Ordination à la prêtrise & tendances homosexuelles

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
el Padrecito
Quæstor
Quæstor
Messages : 301
Inscription : ven. 24 nov. 2006, 0:06
Localisation : Paris

Message non lu par el Padrecito » mar. 29 mai 2007, 23:11

Raistlin a écrit :
L'immaturité affective prend bien des formes et concerne aussi les hétérosexuels (incapacité à aimer une seule personne, ne pas se sentir prêt pour avoir des enfants, pour se fixer, ne pas faire confiance à l'être aimé, etc....)
Tout à fait d'accord avec vous.

Toutefois, je n'ai pas vu l'Eglise interdire la prêtrise à des hétérosexuels qui auraient ce genre d'immaturité ?
Mais peut-être que je me trompe... :oops:
Juste une question, comment l'auriez-vous vu?

Dieu merci, ce n'est pas tous les jours qu'on refuse des séminaristes pour immaturité affective.

De plus, si jamais cela arrive qu'un soit refusé, on ne va pas le crier sur les toits!

Pour moi, l'immaturité affective n'est pas un frein à servir le Christ car ce qui compte dans ce service, c'est l'amour de Dieu et de son prochain ainsi que la volonté de servir et d'aider ses frères.
Si elle est très importante.

La vie de prêtres est très éprouvante, physiquement, psychologiquement, et l'affection compte beaucoup.
J'en parlais encore ce soir à propos des nominations, un prêtre doit s'avoir créer des liens, mais savoir quelque part les rompre...

Il faut être bien construit affectivement pour pouvoir avoir une vie stable, et cela est aussi vrai pour quelqu'un de marié.
in Christo Rege.

Quentin.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8048
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Message non lu par Raistlin » mer. 30 mai 2007, 11:07

Bonjour,
Il se trouve que le pourcentage de personne possédant cette tendance est entre 1% et 3%. Ainsi, l'instruction du Vatican concernant le refus a l'ordination s'adresse a ceux pour qui la tendance ne peut être corrigé... i.e. 10% des 3% (au plus 0,3% de la population). Il n'y a pas de quoi en faire un drame!
Peut-être que ça ne représente pas beaucoup, mais ce n'est pas ça le coeur du problème. Car que faire de ceux qui sont dans ce cas ? On leur dit simplement "comprenez, ce n'est pas si grave, ça ne concerne pas tant de monde que ça finalement" ? On pourrait dire la même chose pour les maladies orphelines...

Bref, ma question est de savoir si le Vatican a raison de refuser l'ordination aux prêtres homosexuels. Car je pense que le Saint Siège a peur d'autres dérives pédophiles et fait un amalgame homosexualité/pédophilie, ce qui est fort dommage car je maintiens qu'un homosexuel peut faire un aussi bon prêtre qu'un hétérosexuel.
Le pire dans ce que vous dites, c'est que vous refusez ainsi la possibilité aux homosexuels d'aimer d'un amour véritable leur partenaire, puisque leur relation découle forcément soit d'un désir idolâtre soit d'un servage.


Ce n'est pas ça le pire! Alors que l'Église invite - au contraire - ses personnes a se tourner vers l'amour véritable, la société fait tout son possible pour les en détourner!
Heu, personnellement, je trouve que le fait de nier la capacité à aimer (aimer d'un amour vrai j'entends) d'un être humain est largement pire... C'est pour moi un déni de son humanité, c'est aussi simple que ça.
Dans le texte de Charles, celui-ci sous-entend clairement que l'amour qu'un homosexuel ressent pour son partenaire est forcément faux, ou basé sur l'idôlatrie ou le servage.
C'est tellement faux de dire ça, que j'en suis resté bouche bée de longues minutes... :sick:
La vie de prêtres est très éprouvante, physiquement, psychologiquement, et l'affection compte beaucoup.
J'en parlais encore ce soir à propos des nominations, un prêtre doit s'avoir créer des liens, mais savoir quelque part les rompre...
Très bonne remarque. Merci pour votre éclairage.
Mais je pense qu'un homosexuel est autant capable de faire face à ces situations qu'un hétérosexuel. Vous savez, les homosexuels ne sont pas tous des pédophiles ou des pervers en puissance. Certains arrivent à maîtriser leurs passions, à les sublimer et à donner énormément à leurs semblables. Ca fait partie de la dignité de l'être humain, homosexuel ou pas.

En Christ,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

patrick_mtl
Censor
Censor
Messages : 115
Inscription : lun. 19 févr. 2007, 5:04

Message non lu par patrick_mtl » mer. 30 mai 2007, 18:20

C'est pour moi un déni de son humanité, c'est aussi simple que ça.
Non ce n'est pas un déni de son humanité. Dieu a créé l'homme pour la femme. Le déni de son humanité c'est ça.

L'amour entre deux hommes (ou 2 femmes) peut être très profond mais tôt ou tard il est confronté a un mur: celui de l'immaturité affective. C'est une des raisons qui explique toute les difficultés vécues par les personne de tendance homosexuelle.

Une façon d'éviter toute cette souffrance, pour eux, c'est de se détourner de la tendance homosexuelle avec l'aide d'un bon thérapeute et d'un conseiller spirituel. C'est ce que j'ai moi-même fait.

Pour ce qui est de l'Église: elle se dit experte en humanité... elle se doit d'ordonner des hommes pleinement accompli sur tous les plans.

a+

patrick

Avatar de l’utilisateur
Deo Gratias
Quæstor
Quæstor
Messages : 241
Inscription : ven. 01 sept. 2006, 13:04
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Normandie

Re: Un avis très personnel

Message non lu par Deo Gratias » mer. 30 mai 2007, 19:38

Christophe a écrit :[align=justify]Une fois n'est pas coutume, je suis assez d'accord avec Raistlin : l'interdiction de l'accès à la prêtrise de personnes à tendances homosexuelles me semble motivée par les scandales pédophiles qui ont lourdement entachées la réputation et les finances de l'Eglise. Mais l'Eglise n'a pas souhaité faire officiellement le rapprochement entre homosexualité et pédophilie, pour des raisons assez évidentes... Pour le reste, cela ne me semble effectivement que des prétextes, et l'Eglise aurait aussi bien pu autoriser, d'un point de vue disciplinaire, l'ordination de prêtres vivant chastement leur tendances homosexuelles.

Pax
Christophe[/align]
Je suis assez d'accord avec Christophe,l'Eglise a eu une tendance à confondre "homosexualité" et "pédophilie".On peut être "pédophile" et "hétérosexuel".
Je ne sais si c'est une légende,mais on dit que St Aelred de Rielvaux,à eu des amours homosexuelles à la cour du roi david d'Ecosse.Ensuite il s'est converti et est entré au monastère.Là,il a écrit des ouvrages de vie spirituelle,et l'un d'entre eux "Le miroir de la charité",expose l'amitié spirituelle,d'une manière qui aujourd'hui serait équivoque.
Dernière modification par Deo Gratias le mer. 30 mai 2007, 21:33, modifié 1 fois.
CHRISTUS VINCIT!
CHRISTUS REGNAT!
CHRISTUS IMPERAT!

Goudouane
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 20
Inscription : ven. 28 sept. 2007, 18:35

Re: Ordination des prêtres homosexuels

Message non lu par Goudouane » dim. 30 sept. 2007, 16:18

Il faudrait être un peu plus lucide! Il est évident que si l'on demandait aux prêtres homosexuels de rendre leur soutane, l'Eglise connaîtrait plus qu'une crise!au même titre d'ailleurs que les coiffeurs, ou les professionnels de la mode.Il suffit pour cela d'entendree l'avis de beaucoup de psychologues, qui recueillent les détresses de beaucoup de pêtres.

Goudouane
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 20
Inscription : ven. 28 sept. 2007, 18:35

Re: Ordination des prêtres homosexuels

Message non lu par Goudouane » dim. 30 sept. 2007, 16:28

Quelle horeur que ce mot homosexuel qui est si réducteur par rapport à la richesse d'un être, qui est d'abord une personne non limitée à son orientation sexuelle, Homophile serait plus adéquate. Pour reprendre le sujet du bonheur de deux "homosexuels", tout dépend justement ce que l'on met derrière le mot homosexuel? Deux homophiles ne peuvent-ils pas vivre une AMITIE authentique dans une vie commune, sans que cette relation d'amitié n'implique de relation sexuelle? il faudrait lire le traité d'amitié d'Aelred de Rivaux.

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: Ordination des prêtres homosexuels

Message non lu par Boris » dim. 30 sept. 2007, 20:30

Goudouane a écrit :Il faudrait être un peu plus lucide! Il est évident que si l'on demandait aux prêtres homosexuels de rendre leur soutane, l'Eglise connaîtrait plus qu'une crise!au même titre d'ailleurs que les coiffeurs, ou les professionnels de la mode.Il suffit pour cela d'entendree l'avis de beaucoup de psychologues, qui recueillent les détresses de beaucoup de pêtres.
Quels sont vos sources ?
Car lorsque l'on écoute les prêtres, on entend plutôt le contraire de ce que vous dites.
UdP,
Boris

Goudouane
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 20
Inscription : ven. 28 sept. 2007, 18:35

Re: Ordination des prêtres homosexuels

Message non lu par Goudouane » dim. 30 sept. 2007, 22:33

Il suffit d'écouter ce que beaucoup de prêtres confient et de constater qu'un grand nombre ne parvienne pas à l'avouer.

Avatar de l’utilisateur
el Padrecito
Quæstor
Quæstor
Messages : 301
Inscription : ven. 24 nov. 2006, 0:06
Localisation : Paris

Re: Ordination des prêtres homosexuels

Message non lu par el Padrecito » dim. 30 sept. 2007, 22:36

Boris a écrit :Quels sont vos sources ?
Car lorsque l'on écoute les prêtres, on entend plutôt le contraire de ce que vous dites.
Mêmes questions!

Vous venez nous faire de la pub pour les homo(sexuels ou phyles) et vous voulez prouver que cela est bon parce que tous les prêtres ou presque le sont...

De 1, votre a priori sur les prêtres est faux, de deux les prêtres ne sont pas toujours dans le droit chemin, car homme et donc pécheur!
De 2, vos psychologues doivent être du genre à dire que toute personne qui ne vit pas mariée avec une personne du sexe opposé est une personne homophyle, alors allez leur dire de ma part, qu'ils sont très fragiles psychiquement et affectivement, et quils doivent se soigner avant de vouloir conseiller ou soigner d'autres moins malades qu'eux!

Bonne soirée!
in Christo Rege.

Quentin.

Goudouane
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 20
Inscription : ven. 28 sept. 2007, 18:35

Re: Ordination des prêtres homosexuels

Message non lu par Goudouane » lun. 01 oct. 2007, 11:52

cher Monsieur,
D'abord je vous trouve bien agressif en vos propos, je crois qu'il serait peut-être bon de relire la chartre que vous avez acceptée. Vous me prêtez des propos qui ne sont que la projection de vos ellucubrations, comme si je voulais prouver que l'homosexualité était "bonne" je vous site.Délirant!!!! On se calme un peu ok!!!! c'est en tant que prêtre que je parle, et je sais ce qu'est la souffrance de beaucoup de prêtres à ce sujet, je ne suis en aucun cas entrain de faire l'appologie de l'homosexualité, je dis que beaucoup souffrent de l'homosexualité et qu'il ne faut pas se boucher les yeux ni les oreilles.

Avatar de l’utilisateur
el Padrecito
Quæstor
Quæstor
Messages : 301
Inscription : ven. 24 nov. 2006, 0:06
Localisation : Paris

Re: Ordination des prêtres homosexuels

Message non lu par el Padrecito » lun. 01 oct. 2007, 23:08

Goudouane a écrit :cher Monsieur,
D'abord je vous trouve bien agressif en vos propos, je crois qu'il serait peut-être bon de relire la chartre que vous avez acceptée. Vous me prêtez des propos qui ne sont que la projection de vos ellucubrations, comme si je voulais prouver que l'homosexualité était "bonne" je vous site.Délirant!!!! On se calme un peu ok!!!!
Est-ce à moi que vous vous adressez cher Monsieur?
Si tel est le cas, veuillez accepter mes excuses si je vous ai blessé, mais sachez que j'en ai ras la casquette d'en entendre de telles à longueur de journée...
c'est en tant que prêtre que je parle, et je sais ce qu'est la souffrance de beaucoup de prêtres à ce sujet, je ne suis en aucun cas entrain de faire l'appologie de l'homosexualité, je dis que beaucoup souffrent de l'homosexualité et qu'il ne faut pas se boucher les yeux ni les oreilles.
Vous parlez en tant que prêtre? Je suppose donc que vous êtes prêtre?! Aurons-nous la joie, que vous vous présentiez quelque peu en réponse à l'invitation de Franck?
Si vous êtes prêtre, dites-le haut et fort, que ça se sache, on allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais sur le lampadaire.

Je connais beaucoup de prêtres aussi, et j'avoue ne pas connaître une telle souffrance chez eux.

Au plaisir de vous lire.
in Christo Rege.

Quentin.

Goudouane
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 20
Inscription : ven. 28 sept. 2007, 18:35

Re: Ordination des prêtres homosexuels

Message non lu par Goudouane » mar. 02 oct. 2007, 13:52

Je ne vois pas en quoi j'aurais à hurler haut et fort que je suis prêtre, je l'ai dit une fois et je crois que cela suffit, et je crois qu'à part vous tous les lecteurs l'avaient compris.

Avatar de l’utilisateur
el Padrecito
Quæstor
Quæstor
Messages : 301
Inscription : ven. 24 nov. 2006, 0:06
Localisation : Paris

Re: Ordination des prêtres homosexuels

Message non lu par el Padrecito » mar. 02 oct. 2007, 18:45

Goudouane a écrit :Je ne vois pas en quoi j'aurais à hurler haut et fort que je suis prêtre, je l'ai dit une fois et je crois que cela suffit, et je crois qu'à part vous tous les lecteurs l'avaient compris.
Vous l'avez dit une fois, certes, mais pas dès le début. Rien ne laisse présager dans vos premiers messages que vous êtes prêtre, au contraire, vous tapez dessus avec une phrase qui laisse sous entendre qu'à part quelques rares exceptions, tous les prêtres sont homosexuels!

Si vous dites cela en tant que prêtre, de un c'est d'une vérité douteuse, cela fut-ce vrai, quelle charité!!!
in Christo Rege.

Quentin.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7682
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Re: Ordination des prêtres homosexuels

Message non lu par Christophe » mar. 02 oct. 2007, 19:24

Bonjour et bienvenue, Goudouane :)
Goudouane a écrit :Il est évident que si l'on demandait aux prêtres homosexuels de rendre leur soutane, l'Eglise connaîtrait plus qu'une crise!au même titre d'ailleurs que les coiffeurs, ou les professionnels de la mode.Il suffit pour cela d'entendree l'avis de beaucoup de psychologues, qui recueillent les détresses de beaucoup de pêtres.
De quelles "détresses" parlez-vous ?

PaX
Christophe
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

Goudouane
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 20
Inscription : ven. 28 sept. 2007, 18:35

Re: Ordination des prêtres homosexuels

Message non lu par Goudouane » mar. 02 oct. 2007, 22:18

Bonjour,
Je parle de la détresse immense de prêtres qui ont une orientation homosexuelle, (celle ci parfois s'étant déclanchée de nombreuses années après avoir été ordonné,) et qui se retrouvent dans des situations de souffrance intérieures à la limite du supportable, ne sachant plus comment gérer leur état.
Très longtemps nous avons ( Nous = Eglise) fermé les yeux sur des cas d'homosexualité chez des candidats au sacerdoce, puisqu'à côté de cela sans limiter la personne à son orientation sexuelle, ceux-ci présentaient de véritables aptitudes au sacerdoce, mais il faut lire le Père Xavier Thévenot dans son ouvrage par exemple:"Repères ethiques pour un monde nouveau" dans lequel il explique qu'il est pratiquement impossible de demander à un homosexuel de vivre la chasteté, puisque la compulsion est très souvent présente dans la "pathologie " homosexuelle.
Cette détresse sans vouloir la généraliser comme certains sur ce site tentent de me le faire dire, est pourtant fréquente.
De plus l'Eglise se prononcant contre l'ordination d'homosexuels, cette mesure met très mal à l'aise bon nombre de bons prêtres non moins homosexuels qui ressentent une forme de rejet.
Donc je souligne simplement ce côté très douloureux de ces prêtres qui je le répète sont assez nombreux, personnellement j'en ai rencontré dans des rassemblement, sessions ou autres que l'on peut être amené à vivre. Il est fréquent de recevoir en entretien ou en confession ce type de situation, je ne juge pas du tout ces prêtres, bien au contraire, mais je trouve que sans vouloir rejoindre les médias qui se complaisent à vouloir systématiser l'homosexualité des prêtres, il y a tout de même beaucoup de prêtres qui sont dans cette situation terrible, et pour qui l'Eglise n'offre pas beaucoup de recours, puisqu'Elle est au coeur d'un combat où ces prêtres sont la cible. J'en ai connu un encore il n'y a pas plus de 6 mois qui a quitté le sacerdoce tellement cette situation lui était devenue intolérable.
Tout cela pour dire quoi ? Qu'il serait je pense très urgent non pas de faire la chasse aux sorcières, mais de bien étudier la vie affective des candidats au sacerdoce, et de ne pas encourager des tendences homosexuelles trop marquées, à poursuivre la voie Sacerdotale, je pense que maintenant tout le monde va dans ce sens, mais il n'empêche qu'il resterait à penser à l'hygienne de vie des prêtres, qui parfois sont livrés totalement à eux mêmes, trop souvent dans une grande solitude, et qui à cause de cela peuvent être en réel danger et ainsi déclancher des ancrages de récupération affectives de tous ordres.
Il serait bon de mieux connaître la maturité affective des candidats.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 30 invités