Épiscopat, clergé : disparitions. Paix à leur âme !

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Décès de monseigneur Madec

Message non lu par jean_droit » jeu. 07 févr. 2013, 13:44

Monseigneur Madec, le prédecesseur de monseigneur Rey, vient de mourir.

Comme monseigneur Rey il a fait preuve d'une grande activité.

Surtout il a rouvert le fameux séminaire de La Castille.

Un grand serviteur de l'Eglise du Christ

http://www.zenit.org/fr/articles/france ... -de-la-foi
France: Mgr Madec s'éteint, en l'Année de la foi

Rome, 6 février 2013 (Zenit.org). Anita Bourdin | 128 clics

Le diocèse de Fréjus-Toulon dit sa « grande émotion » à la nouvelle du décès de Mgr Joseph Madec, évêque émérite, qui s’est éteint à l’âge de 89 ans (1923-2013), en l'Année de la foi: sa foi était de granite comme sa Bretagne natale. "Je crois en l'Eglise et au Seigneur de l'Eglise", disait-il en rouvrant le séminaire de la Castille.

Il est décédé le mardi 5 février 2013 dans l’après-midi, dans son Morbihan natal, des suites d’une crise cardiaque. Ses obsèques seront célébrées à la cathédrale de Toulon samedi prochain, 9 février, à 18h.

Nommé évêque par Jean-Paul II en 1983, pour le diocèse de Fréjus-Toulon, il a assumé cette fonction jusqu'à sa retraite en 2000. Il avait choisi comme devise épiscopale :
« Sur ta parole je jetterai le filet » 
(Lc 5, 5).

Qu’il nous soit permis d’évoquer ce souvenir romain: le voyage de Mgr Madec avec ses jeunes en car pour la première JMJ des Rameaux convoquée à Rome par Jean-Paul II en 1985.

A Sainte-Marie Majeure, il s'est adressé aux milliers de jeunes francophones, assis sur les mosaïques de l'école cosmatesque, pour les encourager à répondre à l'appel du Christ et à faire en sorte que cet appel de Dieu trouve tous les éléments nécessaires pour qu'il germe et s'épanouisse une solide vocation.

Grâce à lui, le séminaire de Toulon, à la Castille, a rouvert ses portes: «Je crois, disait-il, en l'avenir des vocations sacerdotales et religieuses, parce que je crois en l'Eglise et au Seigneur de l'Eglise.»

Il était revenu à Rome, notamment en novembre 2004, pour participer à un congrès organisé à l'occasion des 150 ans du séminaire pontifical français, où il avait étudié.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Décès de monseigneur Madec

Message non lu par jean_droit » ven. 08 févr. 2013, 12:02

Paterculus, sur le Forum catholique, fait la remarque suivante :
C'est grâce à son patient travail et à celui de son prédécesseur, Mgr Barthe, que la voie est libre pour Mgr Rey.
Il avait une grande dévotion mariale, et ne manquait pas de venir célébrer le 19 mars à Cotignac.
Ce qui est remarquable c'est de voir qu'une succession de bons évêques, monseigneur Barthe, monseigneur Madec, monseigneur Rey, a réussi, patiemment et, on s'en doute, au milieu des difficultés, à maintenir, vaille que vaille, la Foi dans le diocèse de Toulon.

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3121
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Décès du P. Pierre-Marie Delfieux

Message non lu par Jean-Mic » ven. 22 févr. 2013, 11:15

Frère Jean-Christophe Calmon, prieur général,
Sœur Violaine Divry, prieure générale,
les frères et sœurs de Jérusalem,
les familles Delfieux et Angles,
confient à votre prière
le Père Pierre-Marie Delfieux
fondateur des Fraternités Monastiques de Jérusalem
,
parti vers la Maison du Père le 21 février 2013.

La messe d’A-Dieu, présidée par le Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris,
sera célébrée le mercredi 27 février, à 10h00, en la cathédrale Notre-Dame de Paris.
L’inhumation dans le cimetière de Magdala se fera dans l’intimité
en présence de la communauté et de la famille.

Image
lien vers sa biographie sur le site des FMJ :
http://jerusalem.cef.fr/frere-pierre-ma ... biographie

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13139
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Épiscopat, clergé : disparitions. Paix à leur âme

Message non lu par etienne lorant » jeu. 17 juil. 2014, 18:48

Décès du Père Alphonse Dethier

Sur le lien ci-après, l'annonce du décès du Père Alphonse, que j'avais connu lors de mon passage de trois années au Collège franciscain de Tournai. Je l'aimais beaucoup. Il fut le premier à entendre le récit de ma conversion au cours de l'automne 1985.

A l'époque, parti à pieds et le pouce levé, j'avais rejoint sa communauté près de Pepinster et je lui avais exprimé mon souhait de vivre "hors du monde". Je lui disais : je suis redevenu comme un enfant qui devrait tout réapprendre, même à marcher !

Il me manquera beaucoup... Il y a tant de choses que je ne comprends plus dans le fonctionnement du monde à notre époque !

Merci de prier pour lui comme pour moi... Voici le lien :

http://freres-capucins.fr/obseques-de-f ... thier.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Décès du Père Alphonse Dethier

Message non lu par jean_droit » sam. 19 juil. 2014, 9:05

Merci, Etienne Lorant, pour votre témoignage.

Nous prierons pour lui !

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2394
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Décès du Père Alphonse Dethier

Message non lu par poche » lun. 21 juil. 2014, 6:40

Que son ame et les ames de tous les fideles reposent en paix.
:ange: :ange: :ange:

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13139
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Décès du Père Alphonse Dethier

Message non lu par etienne lorant » lun. 21 juil. 2014, 14:44

Le père Alphonse était très jeune lorsqu'il a dû fuir son coin de pays d'origine (tout proche de la frontière allemande). A l'époque, les frères portaient toujours la robe de bure, les sandales et la ceinture. Ainsi équipé, ils ont fui... et le futur père Alphonse, jeune novice, a failli être fusillé comme faisant partie de la fameuse "cinquième colonne" dans la "poche" de Dunkerque, en 1940. Un souvenir qu'il m'a rapporté en riant beaucoup ... sur le moment, il a dû avoir très peur tout de même. On rit toujours, ... après....
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10448
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Disparition de l'abbé Gravel

Message non lu par Cinci » mar. 12 août 2014, 15:14

L'abbé est mort

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/so ... phie.shtml

L'homme était manifestement bien reçu par la quasi-totalité des Québécois, par le monde politique en passant par le monde artistique et tout. Il ne faisait pas des heureux du côté des associations pro-vie cependant, pas du côté des ''conservateurs'', des traditionnalistes d'un genre prompt à troquer la diminution d'impôts des riches contre un crucifix au parlement, à bien accueillir l'anti-démocratie et s'opposer à la souveraineté du Québec, etc.

Je l'avais rencontré en personne il y a près d'une dizaine d'années, Raymond Gravel, à l'occasion d'un débat entre lui et Claude Ryan (ex-directeur du journal Le Devoir dans les années 1960 et 1970, ancien chef du Parti libéral et chef de la campagne du Non en 1980 lors du référendum portant sur la souveraineté du Québec - en quoi le cinéaste Pierre Falardeau s'était par la suite fendu d'un "Salut, pourriture !" bien senti dans la presse le lendemain du décès du chef fédéraliste).

D'accord ou pas avec lui sur différents sujets, il reste que l'homme était sympathique. Que l'abbé repose en paix !

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3061
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Disparition de l'abbé Gravel

Message non lu par AdoramusTe » mar. 12 août 2014, 15:53

Cinci a écrit :L'abbé est mort
L'homme était manifestement bien reçu par la quasi-totalité des Québécois, par le monde politique en passant par le monde artistique et tout. Il ne faisait pas des heureux du côté des associations pro-vie cependant, pas du côté des ''conservateurs'', des traditionnalistes d'un genre prompt à troquer la diminution d'impôts des riches contre un crucifix au parlement, à bien accueillir l'anti-démocratie et s'opposer à la souveraineté du Québec, etc.
Après avoir lu sa biographie sur wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Raymond_Gravel (merci de corriger si on y trouve des erreurs), il y a de quoi être interloqué d'un tel hommage.

Les bons vieux "conservateurs" "traditionalistes" sont comme d'habitude rangés du côté des mauvais mais comme souvent, on comprend les raisons de leur combat.

Donc paix à son âme mais aucun panégyrique.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2394
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Disparition de l'abbé Gravel

Message non lu par poche » mer. 13 août 2014, 7:53

Que son ame et les ames de tous les fideles reposent en paix.
:ange: :ange: :ange:

Avatar de l’utilisateur
Sam
Censor
Censor
Messages : 119
Inscription : dim. 12 sept. 2010, 16:38

Re: Disparition de l'abbé Gravel

Message non lu par Sam » dim. 17 août 2014, 11:45

malgré les errements doctrinaux qui l'ont fait aimé du monde plus que de l'Église, prions le Seigneur pour le salut de son âme. Puisse-t-il reposer en paix dans la joie du Christ Sauveur. Amen !
Et Verbum caro factum est,
et habitavit in nobis :
et vidimus gloriam ejus,
gloriam quasi unigeniti a Patre,
plenum gratiæ et veritatis.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Épiscopat, clergé : disparitions. Paix à leur âme

Message non lu par jean_droit » sam. 15 nov. 2014, 8:36

Adieu à monseigneur Brincard

Bel hommage lu dans Belgicatho reproduisant un texte de l'Homme Nouveau :

http://belgicatho.hautetfort.com/archiv ... 90093.html
Disparition d’une haute figure de l’épiscopat français : Mgr Henri Brincard
Lu sur le blog du bimensuel « L’Homme Nouveau » :

Ce vendredi 14 novembre, Mgr Henri Brincard, évêque du Puy-en-Velay a rendu son âme à Dieu, dans sa 75e année à Caluire (Rhône). C'était un ami de L'Homme Nouveau. Nous publions ci-dessous le communiqué de la Conférence des évêques de France :
« Nous apprenons avec tristesse le décès de Mgr Henri Brincard, évêque du Puy-en-Velay survenu ce jour, le vendredi 14 novembre 2014 dans sa 75ème année à Caluire (Rhône). Gravement malade, Mgr Henri Brincard désira rester jusqu'au bout en tenue de service pour son diocèse.

Prêtre en 1975

Né le 18 novembre 1939 à Savennières (Maine-et-Loire), Mgr Henri Brincard a été ordonné prêtre le 23 août 1975 comme oblat perpétuel des chanoines réguliers de saint-Augustin de la congrégation de Windesheim-Saint-Victor. Il fit ses études supérieures à l’école des Chartres ainsi que des études de philosophie et de théologie au séminaire des Carmes et à l’Université catholique de Fribourg en Suisse.

Il a exercé son ministère de prêtre comme directeur spirituel, prédicateur de retraites pour les prêtres et religieux, ainsi que pour les associations et foyers chrétiens. Il a été également chargé de cours pour la communauté Saint-Jean de Rimont et de cours de philosophie à la Grande-Chartreuse. Au sein de sa congrégation, il assurait des cours de philosophie et de théologie à l’abbaye Saint-Pierre à Champagne-sur-Rhône.

Evêque en 1988

Mgr Henri Brincard fut nommé évêque du Puy-en-Velay le 8 août 1988 par le pape Jean-Paul II et fut consacré évêque le 2 octobre 1988. Il succède à Mgr Louis Cornet qui fut évêque du Puy-en-Velay de 1978 à 1987.

Il fut évêque accompagnateur du Centre national des archives de l’Église de France de 2000 à 2011 et fut chargé de la coordination de la pastorale sur les chemins de Saint-Jacques (France-Espagne) jusqu’en 2012. Depuis 2007 jusqu’à 2013, il fut évêque accompagnateur de l’Association des œuvres mariales et par ailleurs Président de l’Association des directeurs d’établissements chrétiens (ADDEC).

Il était commissaire en 2011 et 2012 puis depuis 2013 délégué pontifical pour la congrégation des Sœurs contemplatives de Saint-Jean et assistant religieux pour les Frères de Saint-Jean et les Sœurs apostoliques de Saint-Jean.

Fidèle à Marie et défenseur de la famille

Mgr Henri Brincard était l’auteur du livre Marie et l’Eglise dans la lumière du Jubilé de l’an 2000 (Salvator).

Le cercueil sera déposé à la cathédrale du Puy-en-Velay à partir de ce samedi 15 novembre en fin d’après-midi. Les obsèques auront lieu le mercredi 19 novembre à 15h en la cathédrale du Puy.

On retiendra notamment de Mgr Brincard son entière consécration à la cause éthique et spirituelle de la famille.

"Elle est icône de la Trinité, répétait-il inlassablement en écho à Jean-Paul II. Elle est le premier visage de l'Eglise. Soyons courageux, inventifs et audacieux pour la promouvoir ».

Ref. Adieu à Mgr Brincard
Mgr Brincard est aussi un ancien de la célèbre Ecole des Roches, qui fut notamment dirigée par André Charlier, un écrivain et musicien (1895-1971), ami de Paul Claudel, de Jacques Copeau, et grand admirateur de Péguy comme son frère aîné Henri Charlier. Son œuvre écrite, plus restreinte que celle du sculpteur Henri, se range toutefois à ses côtés par la qualité de la pensée qui est celle d'un maître de sagesse et d'un éducateur au plein sens du mot.

Cette école fut fondée en 1899 près de Verneuil-sur-Avre (Eure) dans un esprit s'inspirant des institutions scolaires britanniques : il y a des chefs de maison, des capitaines, le sport et la nature y sont favorisés. Les Roches se veulent une école libre, religieuse mais non confessionnelle, pour les élites nouvelles, dans le cadre de la mouvance pédagogique d’une éducation nouvelle.

Henri Brincard est l’un des fleurons de ce cercle des poètes pas encore tout à fait disparus…

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Adieu à monseigneur Brincard

Message non lu par jean_droit » sam. 15 nov. 2014, 19:24

Sainte Vierge Marie, mère de Jésus-Christ, nos aînés dans la foi vous ont choisie pour être leur mère et la protectrice de leur pays.

Veillez sur la France et tous ses habitants, comme vous avez veillé sur Jésus. Faites d’eux des frères et des artisans d’unité et de paix.

Femme, qui écrasez la tête du serpent, secourez-nous dans nos luttes contre l’Adversaire. Mère, revêtue de soleil, gardez-nous dans la foi de notre baptême.

Immaculée, dont la lune est le marchepied, faites de nous des témoins fidèles de l’Évangile.

Notre-Dame de France, étoile de l’espérance, montrez-nous l’astre véritable qui ne connaît pas de couchant : Jésus, ressuscité d’entre les morts.

Amen.

Mgr Henri Brincard

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8383
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Adieu à monseigneur Brincard

Message non lu par jean_droit » dim. 16 nov. 2014, 13:00

De riposte catholique :
Ses derniers mots à son vicaire général et à l’ancien recteur de la cathédrale, après leur visite auprès de lui dimanche dernier furent : « à toujours ! à toujours ! ».

Hostie
Censor
Censor
Messages : 79
Inscription : mar. 07 oct. 2014, 16:04
Conviction : catholique

Clergé : disparitions

Message non lu par Hostie » mar. 18 nov. 2014, 16:06

Au regretté Père Tardif (vidéo renouveau charismatique)

Bonjour à tous :)

Voici un prêtre que j'aime beaucoup, le Père Tardif, regretté, on en aimerait bien des comme lui à notre époque, Seigneur !

https://www.youtube.com/watch?v=MvCWvGVXwAc


Juste magnifique :) :coeur:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], Majestic-12 [Bot] et 29 invités