L'Église en Espagne

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1980
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

L'Église en Espagne

Message non lu par Théophane » lun. 06 mars 2006, 20:58

L'influence de l'Opus Dei en Espagne
Les laïcs de l'Opus Dei occupant des postes influents dans la société espagnole, d’aucuns parlent de l'influence de l'Opus Dei en Espagne. Pourriez-vous nous dire ce qu’il en est exactement ?


De même que pour l'ensemble de l'Église — âme du monde —, l'influence de l'Opus Dei sur la société civile n'est pas à caractère temporel, — social, politique, économique etc.— même si son empreinte est forte sur l’aspect éthique de toutes les activités humaines. Elle tient à un ordre différent et supérieur, bien spécifié par un verbe précis : sanctifier.

Et cela nous conduit à parler des personnes de l'Opus Dei que vous dites influentes. Pour une association à but politique déclaré, sont influents ceux de ses membres qui occupent un siège au Parlement ou au Conseil des Ministres. Si l'association est culturelle, les membres qui se sont fait un nom dans la philosophie, ou parmi les grands prix littéraires, etc. sont considérés influents. Si, comme c’est le cas de l’Opus Dei, l’association se propose en revanche de sanctifier le travail ordinaire de tout homme, qu’il soit manuel ou intellectuel, il faudra, bien évidemment, considérer que tous ses membres sont influents, puisqu’ils travaillent tous — l’appel au travail qui concerne tout être humain a dans l’Œuvre des incidences disciplinaires et ascétiques spéciales —et que tous essaient de réaliser leur travail — quel qu'il soit — saintement, chrétiennement, dans un désir de perfection. Aussi, pour moi, le témoignage d'un de mes enfants, mineur de fond, est-il tout aussi influent parmi ses collègues, aussi important et aussi nécessaire que celui d'un recteur d'université parmi les membres du corps professoral.

D'où vient donc l'influence de l'Opus Dei ? Du simple fait de la réalité sociologique que nous constatons, faite de gens de tous les bords, de tous les métiers ou professions, de tous les états civils : des femmes et des hommes, des prêtres et des laïcs, des vieux et des jeunes, célibataires et mariés, universitaires, ouvriers, paysans, employés, membres de professions libérales ou fonctionnaires, etc. Avez-vous pensé au rayonnement chrétien d’une gamme aussi large et aussi variée de personnes, se comptant en plus par dizaines de milliers et animées d'un même esprit apostolique : sanctifier leur profession ou leur métier —dans leur milieu social, quel qu’il soit, là où elles évoluent —, se sanctifier dans ce travail et sanctifier les autres par ce travail ?

À ces apostolats personnels, il faut ajouter la croissance de nos œuvres collectives d'apostolat: des foyers d'étudiants, des centres de rencontres, l’université de Navarre, des centres de formation pour ouvriers et paysans, des instituts techniques, des lycées, des écoles de formation pour la femme, etc. Il est incontestable que ces œuvres ont toujours été des foyers d'où rayonne l'esprit chrétien. Elles sont fondées par des personnes, dont c’est le travail professionnel, par des citoyens tout court, tout comme leurs collègues qui exercent la même tâche ou le même métier, et comme elles sont ouvertes à des personnes de tous bords et de tous milieux, elles ont sensibilisé de vastes couches de la société au besoin de donner une réponse chrétienne aux questions que leur pose l'exercice de leur profession ou de leur emploi.

C'est tout cela qui met en relief l'importance sociale à l'Opus Dei. Ce n’est pas le fait que certains de ses membres occupent des postes humainement influents, — cadet de nos soucis qui ne revient qu’au libre choix et à la responsabilité de chacun —, mais le fait que tous, — et la bonté de Dieu permet qu'ils soient nombreux—, accomplissent des tâches — y compris les plus humbles — porteuses d’une influence divine.

Et c’est dans la logique des choses : qui pourrait en effet se dire que l'influence de l'Église aux États-Unis a commencé le jour où fut élu président le catholique John Kennedy ?[/align]

Image
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Larmorencourt
Censor
Censor
Messages : 171
Inscription : dim. 09 oct. 2005, 23:59

L'Église en Espagne

Message non lu par Larmorencourt » ven. 06 oct. 2006, 11:44

Voici un cas affligeant d'autocensure:

http://www.lefigaro.fr/international/20 ... uista.html

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7682
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Message non lu par Christophe » mar. 10 oct. 2006, 13:36

Dans l'absolu, je vois plutôt d'un bon oeil cette "modération" dans les cérémonies commémoratives de la Reconquista, parfois bien éloignées de l'esprit chrétien... mais je regrette les arrières-pensées qui motivent cette modération.

Le pleutre Occident se fait confisquer par l'Islam toute sa liberté d'expression... c'est franchement regrettable. Qu'on arrête de décapiter les effigies de Mahomet et des mahométans, mais que l'on ose la vérité sur ce gourou et sur sa secte !

Pax
Christophe
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

Larmorencourt
Censor
Censor
Messages : 171
Inscription : dim. 09 oct. 2005, 23:59

Message non lu par Larmorencourt » jeu. 12 oct. 2006, 12:15

Christophe a écrit :Dans l'absolu, je vois plutôt d'un bon oeil cette "modération" dans les cérémonies commémoratives de la Reconquista,
Moi, j'y vois un signe de "Rereconquista".

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7682
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Message non lu par Christophe » jeu. 12 oct. 2006, 12:40

Et vous avez malheureusement raison... :-x
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

Rafael
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : ven. 02 mars 2007, 2:21
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par Rafael » sam. 03 mars 2007, 1:40

Il rest a l'Espagne un petit peuple qui se declare catholique encore et qui garde les traditions de ses ancêtres. Mais la revolution, comme un dragon avec deux têtes (droit et gauche) utilise les pires armes contre eux et l'Eglise, Mère et ame d'Espagne, qui a été nommée par le Pape Jean Paul II comme la Terre de Marie.

Et effectivement, il faut recommencer une nouvelle Reconquista. Mais n'est plus une question exclusivement espagnole: l'ennemi est global, et la menace affecte toute la Chrétienté. C'est pourquoi, il faut globaliser la lutte et combattre avec des armes spirituelles et materielles.

Tous les peurs et complexes des espagnols liberaux sont contradictoires, mais il est chaque fois plus facile de differencier telles qui sont part de la solution de telles qui restent part du problème. L'histoire de cette infiltration commence en 1812, ce n'est pas nouveau.
En Christ le Roi, Etor bedi Zure Erreñua!

Avatar de l’utilisateur
CATHO
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : jeu. 18 janv. 2007, 23:33
Localisation : SPAIN

Message non lu par CATHO » mer. 09 mai 2007, 22:24

Il faut apprécier le pouvoir du pétrole…………………. De plus le comble le grand père de zp était un franc maçon :sombrero:
El hombre más alto es aquel que esta arrodillado

Avatar de l’utilisateur
giorgino
Barbarus
Barbarus

Message non lu par giorgino » mer. 09 mai 2007, 22:59

Les actes symbolique de violence ont été allégés sur recommandation de l' Eglise catholique elle même , vous oubliez soigneusement de le préciser . ca vous gène ??

Avatar de l’utilisateur
CATHO
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : jeu. 18 janv. 2007, 23:33
Localisation : SPAIN

Message non lu par CATHO » jeu. 10 mai 2007, 7:18

giorgino a écrit :Les actes symbolique de violence ont été allégés sur recommandation de l' Eglise catholique elle même , vous oubliez soigneusement de le préciser . ca vous gène ??
Tous les pays ont droit de célébrer la victoire d’une occupation par exemple l’Europe du nazisme et l’Espagne démocratiquement doit commémorer sa victoire sur la tyrannie de l’islam, l’empêcher de telle acte est une hypocrisie ou un chantage conditionnée par le pétrole

Salutations
El hombre más alto es aquel que esta arrodillado

Avatar de l’utilisateur
giorgino
Barbarus
Barbarus

Ben voyons !!

Message non lu par giorgino » jeu. 10 mai 2007, 11:14

Ce n' est quand même pas las fautes des Maures si les églises se vident ????

Avatar de l’utilisateur
CATHO
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : jeu. 18 janv. 2007, 23:33
Localisation : SPAIN

Re: Ben voyons !!

Message non lu par CATHO » jeu. 10 mai 2007, 13:51

giorgino a écrit :Ce n' est quand même pas las fautes des Maures si les églises se vident ????
:???: Les églises se vident ?????? En Espagne ça fait 20 ans avait le 97% de croyants actuellement il y a 85% ce 12% de difference vident les églises ???????? :P :lol:

Salutations
El hombre más alto es aquel que esta arrodillado

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1520
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Re: Ben voyons !!

Message non lu par FMD » jeu. 10 mai 2007, 14:06

catholique a écrit : :???: Les églises se vident ?????? En Espagne ça fait 20 ans avait le 97% de croyants actuellement il y a 85% ce 12% de difference vident les églises ???????? :P :lol:
Y a-t-il de fortes différences entre les régions espagnoles au niveau de la pratique religieuse?

Avatar de l’utilisateur
CATHO
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : jeu. 18 janv. 2007, 23:33
Localisation : SPAIN

Re: Ben voyons !!

Message non lu par CATHO » jeu. 10 mai 2007, 15:54

Ben oui, Madrid et Barcelone (Catalogne) sont concentrés la plupart des musulmans, dans le reste des capitales des provinces c’est insignifiant.

Les évangéliques sont dans les capitales des provinces 500.000 espagnols et 200.000 sud-américains qui sont venus en Espagne en 5 ans.

Salutations
El hombre más alto es aquel que esta arrodillado

Avatar de l’utilisateur
JRM1
Barbarus
Barbarus

"Des espagnols renient leurs engagement catholique" (figaro)

Message non lu par JRM1 » mar. 25 mars 2008, 6:44

Bonjour à tous, avez vous vu cet article :

Si j'ai compris, des Espagnols renieraient leur attachement au catholicisme à cause des prises de positions dans la politique, mais ils ne renieraient pas leur foi pour autant, mais juste leurs attaches avec cette église Espagnole.

http://www.lefigaro.fr/international/20 ... olique.php

Qu'en penser, et surtout qu'en pensez-vous ?

Avatar de l’utilisateur
giorgino
Barbarus
Barbarus

L'Église d'Espagne

Message non lu par giorgino » mer. 26 mars 2008, 12:45

Dans l' espagne d' aujourd'hui , on dit :" el PP es unicamente las cenizas del franquismo . " L' eglise espagnole soutenant les " cendres " ( cenizas) du franquisme , il n'est pas étonnant que des catholiques manifestent leur désaccord .

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 45 invités