La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
Avatar de l’utilisateur
ADISSUS
Barbarus
Barbarus

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par ADISSUS » mar. 17 févr. 2009, 23:40

Bonsoir wanderer,

Ma réalité est celle que je côtoie tous les jours, dans mon travail et dans toutes mes activités. Vous avez trouvé votre communauté et c'est trés bien. Ne me reprochez pas de défendre la mienne.
Arrêtez de me parler de vos "études", la réalité est plus importante. L'état de l'Église en dit plus long que tous vos textes.
Dans mon village, l'Evêché vend tout, et j'ai eu du mal à faire refaire une chapelle de Notre Dame.
Vous me parlez de risque, mais vous vous réfugiez dans une communauté Ecclesia Dei. Qui n'est qu'une pâle copie de la FSSPX.

Désolé, je préfère repartir sur le terrain.
Prouver qu'il existe des catholiques qui sont prêts à descendre dans la rue.
Je préfère finir comme la légion thébaine, plutôt que de poser mes souliers devant une mosquée.
C'est peut être cela qui nous sépare.
Au revoir

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3061
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par AdoramusTe » mer. 18 févr. 2009, 0:40

ADISSUS a écrit : Ma réalité est celle que je côtoie tous les jours, dans mon travail et dans toutes mes activités. Vous avez trouvé votre communauté et c'est trés bien. Ne me reprochez pas de défendre la mienne.
Arrêtez de me parler de vos "études", la réalité est plus importante. L'état de l'Eglise en dit plus long que tous vos textes.
Dans mon village, l'Evêché vend tout, et j'ai eu du mal à faire refaire une chapelle de Notre Dame.
Vous me parlez de risque, mais vous vous réfugiez dans une communauté Ecclesia Dei. Qui n'est qu'une pâle copie de la FSSPX.
Parlons-en de l'état de l'Église. Que faites-vous pour l'Église ? Vous pouvez gesticuler comme vous voulez, jouer les victimes, ça n'aidera jamais l'Église parce que vous faites ça dans votre cercle fermé en dehors de l'Église.
Vous partagez la responsabilité de l'état de l'Église car vous l'avez quittée plutôt que venir en aide à ceux qui y sont restés pour résister.
C'est lâche !
Les personnes qui ont voulu résister et être fidèles au Pape ont été bien plus persécutées que vous. Et les communautés Ecclesia Dei que vous méprisez sont exemplaires de ce point de vue.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par Invité » mer. 18 févr. 2009, 1:21

jeanbaptiste a écrit :Le bouquet final, parfaite désinformation !! La page intitulée La messe traditionnelle : obscurantisme moyenâgeux ou renouveau de l'Eglise ?
En 1969, le pape Paul VI introduisait un nouveau rite de célébration de la messe. Ce rite, fabriqué de toutes pièces par des hommes de bureau, rompait de façon brutale avec la pratique liturgique et l'esprit des siècles précédents. Le rite traditionnel qui avait sanctifié des milliards de chrétiens pendant plus de 15 siècles fut soudainement voué aux gémonies.
Rien que le titre est pervers. Il laisse entendre deux chose :

1) Que l'Église considère le rite de Saint Pie V comme étant "moyenâgeux".

2) Évidemment, que la nouvelle forme du rite n'est pas traditionnelle, et ne se prétend pas être telle.

La suite explicite le titre : Rome voue aux gémonies la messe de Saint Pie V... Je comprends bien que l'on ait pu penser une telle chose à la vue des messes spectacles dont nous sommes les premières victimes, mais tout de même depuis Ecclesia Dei ils auraient pu revoir leur argumentation !!!

Ouvrons Sacrosanctum Concilium et lisons :
4. Enfin, obéissant fidèlement à la tradition, le saint Concile déclare que la sainte Mère l'Église considère comme égaux en droit et en dignité tous les rites légitimement reconnus, et qu'elle veut, à l'avenir, les conserver et les favoriser de toutes manières; et il souhaite que, là où il en est besoin, on les révise entièrement avec prudence dans l'esprit d'une saine tradition et qu'on leur rende une saine vitalité en accord avec les circonstances et les nécessités d'aujourd'hui.
...

Attention de ne pas tomber dans les amalgames qui sont le fait des traditionnalistes. Il n'y a pas de "rite de Saint Pie V". Du point de vue de l'Eglise, il n'y a pas non plus de "rite de Paul VI". Ces deux pratiques, ces deux formes, font partie du rite romain. Donc votre citation de Sacrosanctum Conclium n'est pas applicable puisqu'elle concerne les autres rites que le rite romain pas le soit disant "rite de Saint Pie V".

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5780
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par coeurderoy » mer. 18 févr. 2009, 10:14

Adissus,
"ma réalité est celle que je côtoie dans mon travail, mes activités" : les premiers chrétiens comme ceux d'aujourd'hui peuvent reprendre cette phrase à leur compte : nous sommes tous immergés dans ce monde souvent hostile, antichrétien. L'erreur que vous commettez (à mon avis) en vous posant en futur martyr exemplaire est de négliger peut-être toutes ces âmes proches de vous, qui toutes ne sont pas (Dieu merci !) hostiles à l'Evangile et au témoignage des fidèles du Christ. Les vrais martyrs de l'Eglise sont (entre autres) dans les pays d'Islam actuellement.
Cordialement
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3091
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par jeanbaptiste » mer. 18 févr. 2009, 12:00

@ Touriste : oui, je suis tout à fait d'accord, mais parfois il est nécessaire de parler leur langage pour pouvoir se faire entendre.

wanderer
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 730
Inscription : ven. 03 sept. 2004, 16:49
Localisation : Haute-Savoie

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par wanderer » mer. 18 févr. 2009, 13:37

ADISSUS a écrit :Bonsoir wanderer,

Ma réalité est celle que je cotoie tous les jours, dans mon travail et dans toutes mes activités. Vous avez trouvé votre communauté et c'est trés bien. Ne me reprochez pas de défendre la mienne.
Puis-je vous demander où vous habitez? Je serais surpris que la seule communauté qui puisse assurer un enseignement "presque catholique" soit la fsspx. Je ne vous reproche pas de défendre votre communauté, je vous reproche de critiquer les autres sans les connaître.
ADISSUS a écrit : Arrêtez de me parler de vos "études", la réalité est plus importante. L'état de l'Eglise en dit plus long que tout vos textes.
Dans mon village, l'Evêché vends tout, et j'ai eu du mal à faire refaire une chapelle de Notre Dame.
Vous me parlez de risque, mais, vous vous réfugiez dans une communauté Ecclesia Dei. Qui n'est qu'une pale copie de la FSSPX.
Je réitère ma question. Comment savez-vous que ces communautés sont de pâles copies puisque vous n'y êtes visiblement jamais allé?
En quoi le fait que votre évéché vend tout prouve-t-il que le second concile du Vatican contient des erreurs théologiques?
Pourquoi la théologie serait-elle coupée de la réalité? La fsspx passe son temps à diffuser des études théologiques (de valeur très contestable). C'est vous qui refusez l'intelligence, pas la fsspx. Par contre, j'ai rencontré beaucoup de gens à la fsspx qui se dérobent dans les débats quand ils sentent qu'ils ne sont plus en mesure de répondre.
Votre texte n'a aucune cohérence.
ADISSUS a écrit : Désolé, je préfère repartir sur le terrain.
Prouver qu'il existe des catholiques qui sont prêts à descendre dans la rue.
Je préfère finir comme la légion thébaine, plutot que de poser mes souliers devant une mosquée.
C'est peut être cela qui nous sépare.
Au revoir
Pourquoi croyez-vous que les autres ne vont pas sur le terrain? Je crois qu'il n'y a personne qui fréquente la fsspx sur ce forum et pourtant, nous nous dépensons tous pour faire progresser la Vérité de l'Evangile. Vous êtes coupé du monde et vous perdez votre lucidité et votre contact avec le réel tout en affirmant vous appuyer sur lui pour justifier votre position. Quel paradoxe!

Personne ne nie la crise de l'Eglise ici. Nous savons bien que les choses vont mal et même très mal. Simplement, nous n'avons pas la même analyse sur les causes de la situation. Vous ne vous en rendez pas compte, mais je pense être la personne la plus proche de vous sur ce forum. De mon point de vue, certaines tournures ambiguës de certains textes du concile ont pu jouer un rôle dans la crise actuelle. Simplement, l'attitude catholique face à un texte ambigu n'est pas celle que vous adoptez. C'est cela que vous devez examiner.
« selon la règle de la science théologique toute proposition [du magistère] qui contient en elle un sens douteux doit toujours être comprise selon le sens qui conduit à une affirmation vraie » Romani Pontificis Provide, Sixte IV


Voilà un texte que vous devez reconnaître. Examinez-vous en conscience. Est-ce ainsi que vous vous comportez?

Bien à vous,

Wanderer

:)
Dernière modification par wanderer le mer. 18 févr. 2009, 17:28, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Columbanus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 502
Inscription : jeu. 21 août 2008, 13:53
Conviction : Catholique romain traditionaliste
Localisation : Artois

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par Columbanus » mer. 18 févr. 2009, 16:58

Touriste a écrit :...Attention de ne pas tomber dans les amalgames qui sont le fait des traditionnalistes...
Le gars se pointe sur le forum et dénonce des amalgames en faisant de même par sa généralisation : quelle excellence! :clap:
« Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié... »

BJLP
Quæstor
Quæstor
Messages : 303
Inscription : mar. 18 mars 2008, 8:57

La F S S P X

Message non lu par BJLP » lun. 09 mars 2009, 19:31

La "F S S P X" dans sa revue Fideliter rend le premier mars 2009 une lettre à Benoît XVI où il est déclaré :
"" Ne pas adhérer aux décisions de Vatican II, jugeant les doctrines du dernier concile en opposition avec le magistère de toujours ""
Ces évêques peuvent - ils apporter la preuve théologique que ce qu'ils défendent est le magistère de toujours?
Surtout quand l'un d'eux remet en cause l'histoire de l'humanité.

Peut-on me préciser ce que l'on entend par magistère de toujours ?
Sachant que pour ce qui concerne l'eucharistie, bien des formes ont été employées depuis le commencement de l'histoire de l' Eglise.

Je rappelle que le chrétien est partie prenante de l'humanité, pas un membre à part de cette humanité, bien qu'il soit déjà par le baptême membre du peuple de Dieu qui n'est pas de ce monde tout en étant dans le monde.

Ces évêques et ceux qui les soutiennent font preuve d'un esprit raciste qui n'est pas à leur honneur de chrétien.

Pour ce qui est de la négation de la Shoah, Richard Williamson va nous sortir un de ces jours que la Saint Barthélémy n'a pas eu lieu.

La religion chrétienne n'est pas une religion qui doit se refermer sur elle-même mais qui doit être ouverte au monde.
Jésus a rencontré tout le monde sans se contredire et se compromettre.
La FSSPX flirte un peu trop avec l'extrême-droite, c'est une erreur morale et fondamentale.

Le dialogue interreligieux est plus profitable que la guerre de religions, n'est ce pas messieurs et mesdames membres de la FSSPX.
On n'évangélise pas avec le fusil et le goupillon.
La Foi en Dieu ne se juge pas uniquement sur des manières d'être, des apparences, mais sur des actes de la vie de tous les jours envers son voisin.

Il ne suffit pas de donner aux pauvres mais de faire en sorte qu'il n'y ait plus de pauvres, c'est cela la vraie fraternité dans la solidarité.
C'est fini le temps où les milieux de bonnes familles parlaient de ""leurs pauvres"" mais ne souhaitaient pas qu'il deviennent plus riches et surtout trop instruits.

Virgile
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1118
Inscription : mer. 14 janv. 2009, 10:33

Re: La F S S P X

Message non lu par Virgile » mar. 10 mars 2009, 3:32

Cher BJLP,
BJLP a écrit : Ces évéques et ceux qui les soutiennent font preuves d'un esprit raciste qui n'est pas à leur honneur de chrétien.
BJLP, il y a certainement des gens racistes à la FSSPX. J'en ai connu. Comme on dit un peu vulgairement, il y a des imbéciles partout.
Cependant, l'immense majorité des personnes qui assistent à la messe dans les prieurés de la FSSPX ne sont pas racistes. Vous devriez lire ce qu'à écrit Mgr Fellay sur les propos de Mgr Williamson.
Ce que vous écrivez n'est pas exact. En outre, c'est effectivement diffamatoire. Surtout qu'il n'y a peut-être pas que des "blancs" à la FSSPX...
La FSSPX flirt un peu trop avec l'extéme droite c'est un erreur morale et fondamentale.
Il a toutes sortes de gens qui vont aux messes de la FSSPX. Il y a des gens très simples, des pauvres mêmes, il y a des socialistes, des gens qui se fichent pas mal de la politique...
Ce que vous écrivez n'est pas exact.
BJLP, il ne faut pas avoir une vision "idéologique" de la FSSPX.
Il y a aussi des gens qui fréquentent la Fraternité parce que justement ils y ressentent la "fraternité" qu'on leur refuse ailleurs. Ceci est très grave. Ces gens ne sont pas pires ou meilleurs que vous ou moi. Ce sont des gens qui ont été désorientés, qui se sont sentis perdus, qui souffrent et qui sincèrement cherchent à préserver des choses qui leur semblent importantes... et qui ont aussi, parfois, des idées politiques discutables - comme toutes les idées politiques.
Ces personnes, il faut aussi leur tendre la main et, pourquoi pas, les accueillir: sans rien compromettre de ce que l'Eglise désire et enseigne.
On évangélise pas avec le fusil est le goupillon.
De quoi parlez-vous exactement?
Il faut tout de même faire attention aux termes que vous utilisez.
Sans doute ignorez-vous le travail missionnaire effectué par Mgr Lefebvre en Afrique. C'est tout de même lui qui a africanisé l'épiscopat de ce continent. Et il n'a pas utilisé de "fusil" pour cela. Il a fait ce que l'Eglise lui demandait de faire, et il l'a bien fait.
La Foi en Dieu ne se juge pas uniquement sur des maniéres d'être, des apparences, mais sur des actes de la vie de tous les jours envers son voisin.
Ce que vous ne montrez pas par tout ce que vous écrivez.
Il ne faut généraliser.
Croyez-vous que les personnes qui fréquentent la FSSPX soient tous des "monstres" inactifs et soucieux de leurs "rubans et dentelles"? Il y a des gens admirables et dévoués aussi à la FSSPX. Et il y a aussi des gens détestables, hautains et qui manquent de toute charité ailleurs...
C'est finit le temps ou les milieux de bonnes familles parlaient de ""leurs pauvres"" mais ne souhaitaient pas qu'il deviennent plus riches et surtout trop instruit.
Cher BJLP, j'ai connu autrefois des gens très pauvres. Des gens pauvres mais dignes, et qui seraient scandalisés par vos propos. Je pense que cela ne les empècheraient pas de prier pour vous. Ils allaient à la messe le dimanche chez les "intégristes". Et c'est la raison pour laquelle certaines bonnes âmes de ma paroisse, vrais chrétiens très chics et "en Eglise", refusaient de les aider et de les saluer dans la rue...
Amicalement.
Virgile.
Dernière modification par Virgile le mar. 10 mars 2009, 11:03, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5780
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par coeurderoy » mar. 10 mars 2009, 9:51

Oui,Virgile, la partie "la plus visible" parce que parfois tonitruante de l'iceberg FSSPX cache beaucoup de gens simples, fidèles, dévoués issus de tous milieux sociaux, je peux le confirmer, comme je confirme qu'il existe aussi une bourgeoisie "bien-pensante", conformiste et bien "installée" dans les paroisses "d'Eglise". Les simplifications réductrices de BJLP consistent à vouloir brutalement distinguer le grain et l'ivraie avant le Jugement Dernier, ce qui n'est guère évangélique ni charitable !
cordialement !
Dernière modification par coeurderoy le mar. 10 mars 2009, 14:08, modifié 1 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Serge BS
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 866
Inscription : mer. 08 mars 2006, 6:22
Localisation : Marseille
Contact :

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par Serge BS » mar. 10 mars 2009, 11:05

Tous ici savent ou ont compris que je n'étais pas de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X :-D . J'ai été le premier à lui reprocher certaines choses, mais en citant très exactement mes sources, sans isoler, et je n'ai pas honte d'avoir écrit ce que j'avais écrit, et je n'ai pas le souvenir que cela ait entraîné des conflits. Par contre, j'ai toujours soutenu le retour entier et officiel de ses membres au sein de l'Eglise, et je me réjouis totalement des dernières décisions de Benoît XVI sur ce point :clap: . Et les propos de BJLP m'ont, sinon choqué, pour le moins surpris ! Qu'il y ait des fêlés à la Fraternité, mais il y en a partout ! Qu'il y ait des racistes, mais tous sont-ils vraiment à la Fraternité ? J'en doute, car le racisme n'est pas chrétien ! Maintenant, cela ne doit pas cacher l'immense forêt des fidèles de cette Fraternité qui sont de vrais chrétiens, des chrétiens totaux, des catholiques comme moi, comme nous, même si nos sensibilités nous opposent parfois ! Cela ne doit pas cacher notre unité sur le dogme en lui-même, surtout depuis les actes d'obéissance donnés par la plupart des responsables de cette Fraternité qui est aussi, qui est pleinement l'Eglise, je me répète, malgré les divergences sur certains points !

J'attends de lire la revue en question ! Et puis, pas d'indication de la page, pas de nom d'auteur !

C'est je crois Francis Blanche :rire: qui dans l'un de ces films disait que la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe... Alors, laissons couler l'eau sous les ponts. L'Eglise en a tant vu, et elle en verra d'autres !

:?: Une personne ayant reçu ce numéro de Fideliter pourrait-elle, après accord de la rédaction de ladite revue, nous mettre en ligne l'article dont il serait objet ? Cela nous aiderait à cette heure, certes difficile, mais si pleine de joie de la levée de l'excommunication et du retour à la pleine communion de Foi !

Virgile
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1118
Inscription : mer. 14 janv. 2009, 10:33

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par Virgile » mar. 10 mars 2009, 11:23

Cher Serge BS,
Serge BS a écrit : Une personne ayant reçu ce numéro de Fideliter pourrait-elle, après accord de la rédaction de la dite revue, nous mettre en ligne l'article dont il serait objet ? Cela nous aiderait à cette heure, certes difficile, mais si pleine de joie de la levée de l'excommunication et du retour à la pleine communion de Foi !
je suppose qu'il doit s'agir du texte que l'on peut lire ici:
http://eucharistiemisericor.free.fr/ind ... 097_lettre

Amicalement.
Virgile.

Serge BS
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 866
Inscription : mer. 08 mars 2006, 6:22
Localisation : Marseille
Contact :

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par Serge BS » mar. 10 mars 2009, 11:51

Merci Virgile !

S'il s'agit de cette lettre, je la connaissais déjà, et elle n'est pas véritablement polémique ! Il y a effectivement quelques mots maladroits, mais la "culture" (je précise que je ne dis pas que les membres de la Fraternité sont incultes, très loin de moi cette idée, mais que la Fraternité a développé de faco et intuitu personae une culture de défense qui doit maintenant devenir plus d'ouverture, rien d'autre) de la Fraternité va certainement évoluer au contact de Benoît XVI. Le Pape a fait le premier pas, un pas important ! La Fraternité doit maintenant elle aussi en faire ! Une interrogation qui demanderait précision : qu'entend-on exactement par perte de la Foi dans l'Eglise ? Ceci concerne t-il toute l'Eglise, et dans ce cas, ce serait nier le Corps mystique du Christ ? Or, nul Catholique ne peut le penser, et comme les membres de la Fraternité le sont qu'on le veuille ou non ! Uniquement certaines de ses parties, mais lesquelles ? Un certain indifférentisme de fidèles de Catholiques, là je suis d'accord ! Je pense que les discussions demandées par le Pape le préciseront !

Maintenant, que l'on cesse de faire une fixation sur Monseigneur Williamson. A supposer même qu'il soit ce que l'on prétend qu'il est (en fait je pense qu'il est surtout plus que maladroit, mais supposons...), cela signifie pour moi que ... 75 % des Evêques de la Fraternité sont en communion avec le Pape :-D ! C'est beaucoup ! Le taux est-il différent chez les autres Evêques ? Pas forcément, et, pour moi, il même serait strictement équivalent ! Si 75 % des Catholiques avaient la Foi, par delà les formes qui sont à mes yeux (je sais que là je diverge de certains, mais ce n'est pas le coeur de mon propos) secondaires, des fidèles de la Fraternité, ce serait immense ! C'est là où nous devons nous inspirer de la Fraternité, pas forcément du reste, même si le dépôt de la Tradition est plus qu'important, mais en se souvenant qu'elle est vivante ! Mais, Benoît XVI s'en occupe !

Une idée : pourquoi ne pas faire de la Fraternité une Prélature personnelle ou encore un rite catholique entier, comme il y en a d'autres ? Attention, ce n'est pas un débat que je lance (je serai incapable d'y participer), mais une idée, presqu'un voeu permettant de reconcilier encore mieux et plus vite, de mieux reformer en pleine communion le Corps mystique du Christ qu'est l'Eglise ! Car l'Eglise souffrait de cette déchirure, moi, plutôt progressiste Vatican II le premier ! Tout le monde sait ici que mes deux catéchistes ont été l'un un "progressiste", l'autre l'Abbé Vincent Serralda ! J'ai autant souffert que l'un et l'autre aient été éjectés de l'Eglise. Pour en rester à l'Abbé Serralda, je ne pense pas que quiconque ait pu, malgré parfois quelques écrits surprenants, lui dénier la qualité de grand Catholique ! Je crois surtout que quelques irréductibles se sont efforcés, des deux côtés, à attiser des querelles paroifs "byzantines" aux yeux de beaucoup, à créer des murs là où il n'y en avait pas ! Jean-Paul II a finalement eu raison de faire ce qu'il a fait pour mettre à plat le problème, et Benoît XVI a raison de faire ce qu'il fait pour mieux reconstruire le pan de mur qui s'était ébranlé ! Lorsqu'un mur se lézarde, on ne se contente pas de repeindre, mais on restaure, consolide, replâtre, bouche les trous, etc... (je peux oublier des phases n'étant pas maçon, ni d'ailleurs franc-maçon :-D ).

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Barbarus
Barbarus

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par Théodore » mar. 10 mars 2009, 13:54

Pour dépasser les préjugés, cette lettre d'un musulman témoigne du travail que Mgr Lefebvre a réalisé au Sénégal en dans le reste de l'Afrique.
Je crois que, dans le cadre de discussions sur le dialogue avec les Musulmans, son oeuvre d'évangélisation en Afrique pourrait servir de base. Elle mettrait bien des gens d'accord.

Lettre de Monsieur Ababacar Sadikhe Thiam (musulman sénégalais) au cardinal Hyacinthe Thiandoum, archevêque de Dakar, le 26 mars 1991.

Mon cardinal et cher évêque,

J’ai l’honneur de venir très respectueusement vous présenter mes condoléances les plus émues à l’occasion de la perte de Mon Seigneur Marcel Lefebvre, rappelé à Dieu et à travers vous toute la communauté chrétienne du Sénégal.

Mon Seigneur Lefebvre était plus qu’un ami, un frère, mais un vrai guide spirituel pour moi, hormis de tout matérialisme, un homme que j’adorais.

Je vous avoue que j'étais un fidèle pèlerin d’Écone où il me parlait souvent de vous, lors de mes voyages en Suisse, une des raisons pour laquelle je vous envoie chaque fin d’année une carte de vœux.

Monseigneur l’Évêque, le Dakarois, le Sénégalais, le plus grand bâtisseur, l’homme de Dieu de foi est parti.

Je ne prendrais plus un repas à ses côtés à Écône, au milieu de ses paroissiens de toutes nationalités.

Et en me bénissant, en priant pour moi au milieu de tout ce monde, des fidèles venus de tous les coins du monde, il aimait à me présenter comme un musulman sénégalais, aussi j’en étais fier et content. Un bel homme, d’une vive intelligence et qui n’avait d’amour que pour Dieu et Jésus.

En vous priant de bien vouloir m’accorder une audience afin que je puisse vous présenter à vive voix, mes condoléances, je serai à la messe de requiem pour le repos de son âme que vous envisagez.

Ci-joint une photocopie de sa carte de vœux et une photocopie de la prière, il me les envoyait chaque année. Que Dieu le tout puissant l’accueille dans son paradis éternel.

Veuillez agréer, cher cardinal et évêque de Dakar, en vous demandant de prier pour votre peuple et tous les hommes de la terre.

Recevez mes salutations les meilleurs.


A.S. THIAM

PS : Mon livre de chevet, Fideliter. Mgr Lefebvre, mes quarante ans d’épiscopat, qu’il m’a offert.

http://christus.imperat.over-blog.com/

Avatar de l’utilisateur
Popeye
Le vrai marin
Le vrai marin
Messages : 684
Inscription : sam. 19 nov. 2005, 12:31

Re: La Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX)

Message non lu par Popeye » mar. 24 mars 2009, 13:22

Christophe a écrit :
Note de la Secrétairerie d'État
Après les réactions suscitées par le récent Décret de la Congrégation pour les Évêques, par lequel on lève l'excommunication aux quatre prélats de la Fraternité Saint-Pie X, et en relation avec les déclarations négationnistes ou réductionnistes sur la Shoah de la part de Monseigneur Williamson de la même fraternité, on considère opportun d'éclaircir certains aspects de l'événement.

1. Levée de l'excommunication

Comme on l'a déjà publié précédemment, le Décret de la Congrégation pour les Évêques, en date du 21 janvier 2009, a été un acte par lequel le Saint-Père allait avec bienveillance au-devant des demandes répétées de la part du Supérieur général de la Fraternité Saint-Pie X.

Sa Sainteté a voulu enlever un empêchement qui compromettait l'ouverture d'une porte pour le dialogue. Il s'attend maintenant à ce qu'une disponibilité semblable soit exprimée par les quatre évêques dans une adhésion totale à la doctrine et à la discipline de l'Église.

La très grave peine de l'excommunication latae sententiae, qu'avaient encourue ces évêques le 30 juin 1988, et qui a été déclarée ensuite formellement le 1er juillet de la même année, était une conséquence de leur ordination illégitime par Mgr Marcel Lefebvre.

La levée de l'excommunication a libéré les quatre évêques d'une peine canonique gravissime, mais elle n'a pas changé la situation juridique de la Fraternité Saint-Pie X, qui, au moment présent, ne jouit d'aucune reconnaissance canonique dans l'Église catholique. Les quatre évêques, bien que libérés de l'excommunication, n'ont pas de fonction canonique dans l'Église et n'exercent pas de ministère licite en son sein.


Texte original : italien
Traduction française : Zenit
Source : Zenit

Décidément, chers administrateurs, il faut rétablir le smiley lanceur de tomates. :oui:

Parce que, franchement, cette « levée de l'excommunication » est une pitrerie pontificale sans aucune consistance. Qu'on en juge :

La contumace est le mépris de l'autorité ecclésiastique, mépris manifesté par une désobéissance à un ordre donné avec menace de peine médicinale ou vindicative, latae ou ferendae sententiae.
- Lorsque la peine est latae sententiae, la commission du délit vaut contumace.
- Lorsque la peine est ferendae sententiae, il est requis de par le droit que le délinquant reçoive une monition canonique l'avertissant de changer de conduite, et ce n'est que suite au mépris de cette monition que le délinquant pourra être jugé contumace et se voir infliger la peine ferendae sententiae.
- Il y a toutefois un cas où les peines ferendae sententiae se rapprochent à s'y méprendre des peines latae sententiae. Quand la peine ferendae sententiae frappe la transgression non d'un délit prévu par la loi mais d'un précepte particulier donné par un supérieur à un inférieur, et pour autant que ce précepte soit accompagné de la menace d'une peine ferendae sententiae, la jurisprudence estime monition est donnée dans le précepte.

Or l'excommunication, quelle soit latae ou ferendae sententiae, est toujours une censure, qui ne peut être levée que pour autant que l'excommunié fasse disparaître sa contumace. :
- « La remise d'une censure ne peut être accordée si ce n'est au délinquant qui a mis fin à sa contumace, selon le canon 1347 §2 ; mais elle ne peut être refusée à qui y a mis fin. » Canon 1358 §1 CIC 1983.
- « Il faut considérer comme ayant mis fin à sa contumace le coupable qui se sera vraiment repenti de son délit et qui, de plus, aura réparé de façon appropriée les dommages et le scandale, ou qui, du moins, aura sérieusement promis de le faire. » Canon 1347 §2 CIC 1983.

Or d'aucune façon les évêques de la FSSPX n'ont mis fin à leur contumace. Ils persistent à dire que l'excommunication qui les frappe est invalide ; continuent de se réclamer du canon 1323 4° et 7° ; continuent d'affirmer qu'existe un état de nécessité lié à la prostitution doctrinale de Rome suite au Concile Vatican II. Par ailleurs le Pape, qui a plénitude de juridiction sur l'Église entière, peut changer le droit, mais tant qu'il ne le change pas, il lui est soumis : le Pape, quoi que législateur suprême, n'est pas au-dessus du droit. Ce qui revient à dire que la levée de l'excommunication est nulle de plein droit (voyez infra). Partant, de deux choses l'une. Soit les évêques de la FSSPX était réellement excommuniés, et ils le sont encore. Soit ils ne l'étaient pas, à raison du canon 1323 4° et 7°, et ne le sont pas plus aujourd'hui qu'ils ne l'étaient hier.

On peut certes exciper du précédent par lequel Paul VI a levé en 1965 l'excommunication qui avait été décrétéeen 1094 contre l'Eglise prétendument orthodoxe. Sous le pontificat de Paul VI, c'était le Code de 1917 qui s'appliquait. Voici ce qu'il portait : « Il faut dire que la contumace a pris fin lorsque le coupable s'est vraiment repenti de son délit et en même temps a donné une satisfaction convenable pour les dommages et le scandale, ou du moins a sérieusement promis de satisfaire ; il appartient à celui à qui est demandé l'absolution de la censure de juger, si oui ou non, la pénitence est sincère, la satisfaction convenable ou la promesse sérieuse. » Canon 2242 §3 CIC 1917. Or, que je sache, les byzantins ne regrettent nullement d'être hérétiques et schismatiques. Tout au contraire, ils s'affirment comme la véritable Église de Dieu, l'Église « orthodoxe », et considèrent l'Église catholique comme un vestige schismatique et hérétique. En d'autres termes, la décision de Benoît XVI, comme celle de Paul VI, aboutit à cette monstruosité doctrinale : la « communion imparfaite ». Puisqu'on lève l'excommunication, laquelle exclut de la communion de l'Église, celui qui jouit de cette levée est en communion avec l'Église. Mais d'un autre côté, en tant que cette communion prétendue est imparfaite, il n'est pas en pleine communion. Bref, il est en communion sans l'être, tout en l'étant, bien que ne l'étant pas. Du grand n'importe quoi doctrinal et juridique.

Cette bêtise monstrueuse, lot des Papes depuis Vatican II - mais sont-ils Papes ? - a-t-elle force de loi ? Je veux dire : doit-on considérer que les actes de Paul VI et Benoît XVI ont créé une coutume ayant force de loi ? C'est impossible, pour plusieurs raisons.
- D'une deux actes échelonnés sur plus de quarante ans ne suffisent pas à créer une coutume.
- De deux, d'aucune façon une coutume ne peut s'opposer au droit en vigueur, à moins d'être raisonnable (cf. canon 27 §§ 1 et 2 du Code de 1917 ; canons 6 §2 et 24 §§ 1 et 2 CIC 1983). Or il est profondément déraisonnable de lever la censure de qui refuse de revenir à résipiscence : c'est contraire à la morale et favorise le désordre ; raison pourquoi la levée de l'excommunication est nulle de plein droit.
- De trois, le canon 28 du Code de 1983 porte qu'une coutume (raisonnable) contraire à la loi est révoquée par une loi contraire, sauf à être une coutume immémoriale ou centenaire. À supposer donc que le seul acte de Paul VI ait pu constituer une coutume raisonnablement contraire à la loi (canon 2242 §3 CIC 1917) - ce qui doit être doublement nié, ni un seul acte ne constitue une coutume, ni l'acte en question n'était raisonnable - restera que cette coutume supposée a été abrogée par le canon 1347 §2 CIC 1983. Et puisqu'un seul acte ne peut créer une coutume, l'acte de Benoît XVI n'a pas force de loi, ce d'autant qu'il est profondément déraisonnable.

:-D


Trop drôle, le droit canon.

:D

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités