L'Église aux États-Unis d'Amérique

« Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde. » (Mt 5.13-14)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions ecclésiales
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8419
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

L'Église aux États-Unis

Message non lu par jean_droit » jeu. 09 sept. 2010, 8:09

Dans le site de Americatho voici un article réjouissant :

Remarques personnelles :
Voici des bonnes nouvelles ... venant d'Amérique.
Ce qui veut dire que tout est toujours possible.
Et si c'est possible en Amérique ou dans les milieux traditionalistes ce doit être possible dans tous nos séminaires diocésains.
Si l'on veut s'en donner les moyens, sans doute différents d'une vidéo "branchée".
J'ai remarqué la référence au "tiers des séminarises qui abandonnent en cours de formation"
33 % c'est bien beaucoup ....
En connaitre les raisons serait intéressant.

http://www.americatho.org/vocations-rel ... oo%21+Mail

Extrait :
Le St. Paul Seminary de la University of St. Thomas (St. Paul, Minnesota) enregistre cette année un nombre record d’entrées, le plus grand depuis 1981 : 33 nouveaux séminaristes ! Ce qui porte à 92 le nombre de jeunes gens se préparant au sacerdoce. À supposer même, comme les statistiques habituelles le disent, qu’un tiers des séminaristes quittera la formation avant l’appel aux ordres, c’est une bonne soixantaine de nouveaux prêtres qu’on peut espérer dans les années à venir. Deo gratias ! Le handicap c’est que les capacités d’accueil sont arrivées à saturation… Très intéressante aussi cette photo que je prélève sur le blogue de l’American Papist de Thomas Peters et qui nous offre un bel ensemble des séminaristes de cett rentrée du Mount St. Mary Seminary d’Emmitsburg (Maryland), un séminaire, évidemment, créé par des Français – et je crois même que c’est le premier séminaire édifié aux États-Unis… Le nombre total de séminaristes y est de… 163 !

J R
Quæstor
Quæstor
Messages : 375
Inscription : ven. 12 févr. 2010, 22:11

Re: Des séminaires aux Etats Unis

Message non lu par J R » dim. 12 sept. 2010, 11:58

A Jean Droit
J'ai demandé une fois, d'où venait ce taux de séminariste ne suivant pas, à un responsable de séminaire.
Il m'a dit que les sorties étaient dues pour moitié aux séminaristes, qui se rendaient compte qu'ils n'avaient pas la vocation, pour l'autre moitié au responsable du séminaire qui voyaient des hommes qui voulaient être prêtre mais n'en n'avaient pas la vocation.
Il m'a expliqué, qu'un homme ne peut tenir par la volonté, s'il n'a pas été prévu par Dieu pour le sacerdoce.
La volonté ne tient qu'un temps. Il faut donc détecter ces personnes et leur montrer trés habilement qu'ils n'ont peut être pas la vocation qu'ils pensaient avoir, ou, que leur milieu pensait pour eux.
C'est un travail extrèmement délicat.

J R
Ainsi parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni chaud, je te vomirai de ma bouche.
Apocalypse 3.16

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8419
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Des séminaires aux Etats Unis

Message non lu par jean_droit » mar. 14 sept. 2010, 11:56

Dans americatho voici encore d'autres bonnes nouvelles.
Il serait intéressant d'analyser les causes de cette reprise des vocations et, si quelque piste est tangible, de voir si elle peut s'appliquer à la France.
De toute façon : Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !

http://www.americatho.org/vocations-rel ... oo%21+Mail
Au présent, peut-être pas encore. Mais au futur… Vous avez sans doute encore en mémoire mon article du 9 septembre annonçant le nombre record d’entrées au St. Paul Seminary de St. Paul (Minnesota), un nombre jamais enregistré depuis… trente ans ! Mais ce n’est pas un cas unique, tant pour les vocations sacerdotales que religieuses. Toujours dans le Minnesota, le diocèse de St. Cloud (eh oui ! saint Cloud !) possède aujourd’hui plus de jeunes gens se formant à la prêtrise qu’il n’en a jamais eu depuis quarante ans. Le séminaire du Sacred Heart School of Theology de Franklin (Wisconsin) a enregistré la plus forte rentrée depuis vingt ans : 42 nouveaux séminaristes ce qui porte à 210 le nombre total de jeunes se formant au sacerdoce. Encore une fois : qui dit mieux en France ? Chez les religieux, on signale également de très encourageantes tendances. Les Dominicains, que ce soit dans leurs branche masculine ou féminine, connaissent ce que observateurs attentifs n’ont pas craint de qualifier « d’explosion spirituelle ». En août, les Dominican Sisters of Mary, Mother of the Eucharist de Nashville (Tennessee), ont reçu 22 postulantes dont l’âge moyen est de 21 ans (l’âge moyen dans cette congrégation enseignante est de 26 ans). Fondée en 1997 par quatre religieuses, cette congrégation en compte désormais 113… et envisage d’essaimer soit en Californie, soit en Texas où de généreux donateurs leur ont offert des terrains. Le 2 août dernier, la province dominicaine de St. Joseph (c’est celle de la partie est des États-Unis) a reçu 21 novices : le plus grand nombre enregistré depuis 1966 ! L’âge moyen de ces jeunes hommes est de 24 ans. Les sœurs dominicaines de St. Cecilia à Nashville (Tennessee) – à ne pas confondre avec la congrégation citée plus haut – pensait, l’année dernière, que le nombre de postulantes entrées dans leur maison serait le plus important depuis des années : 23 jeunes filles ! Cela ne s’était pas vu depuis, depuis… Cette année, les postulantes sont au nombre de 27 ! Moyenne d’âge : 24 ans…

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8419
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Un nouveau séminaire à Whashington

Message non lu par jean_droit » sam. 23 oct. 2010, 14:23

Toujours une bonne nouvelle.

http://www.americatho.org/vocations-rel ... oo%21+Mail

Début article :
C’est l’archevêque Donald Wuerl, qui a été nommé hier cardinal par Benoît XVI, qui en a fait l’annonce mardi dernier : l’archevêché de Washington D.C. va se doter d’un second séminaire. Le premier séminaire, celui de Hyattsville (Maryland) avait ouvert ses portes en 2001 pour préparer des jeunes gens de toutes origines géographiques à devenir prêtres missionnaires pour l’archidiocèse afin de servir comme prêtres missionnaires dans l’archidiocèse ou dans le monde entier. Mais le besoin s’est fait sentir de créer une nouvelle maison de formation. Le désormais cardinal Wuerl s’en est ainsi justifié : « Dans une époque où les enseignement de le foi catholique semblent aller contre la culture [dominante], nous constatons un intérêt accru pour le sacerdoce, en particulier chez des hommes assez jeunes qui veulent contribuer à l’évangélisation dans notre société.
Et voici quelques informations statistiques intéressantes :
Depuis quelques années, le nombre de nouveaux séminaristes pour l’archidiocèse oscille entre 9 et 15 chaque annuellement. Le nouveau séminaire projeté, et qui devrait ouvrir ses portes l’année prochaine, pourra accueillir trente personnes qui y suivront leurs années de philosophie en même temps qu’ils poursuivront leurs études à la Catholic University of America, mais ils devront faire leur théologie dans d’autres maisons de formation. L’an passé, on comptait 3 493 séminaristes en philosophie et 1 443 en théologie. Après trois décennies de déclin, les entrées dans les séminaires américains se sont stabilisées depuis une quinzaine d’années.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8419
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Statistiques sur les Eglises américaines

Message non lu par jean_droit » mar. 22 févr. 2011, 12:38

Voici des statistiques intéressantes venant de Americatho :

Remarques personnelles : Ce qui serait intéressant c'est de commenter ces chiffres. Pourquoi les progressifs déclinent ? Pourquoi les conservateurs progressent ?
Intéressant aussi de comparer le poids respectif des différentes églises.

http://www.americatho.org/evangile-de-l ... oo%21+Mail

Début de l'article :
Les communautés chrétiennes conservatrices en hausse aux États-Unis ; les progressistes en chute libre
Depuis l’étude de Dean Kelly parue en 1972, Why Conservative Churches Are Growing (pourquoi les “Églises” – pour mieux dire, les dénominations – conservatrices progressent), la tendance se confirme année après année : les dénominations chrétiennes les plus progressistes voient fondre le nombre de leurs adhérents, tandis que celui des dénominations les plus conservatrices ne cesse de croître.

Avatar de l’utilisateur
Eriluc
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 684
Inscription : dim. 08 févr. 2009, 16:17
Localisation : Grenoble

Re: Statistiques sur les Eglises américaines

Message non lu par Eriluc » mar. 22 févr. 2011, 22:55

"Le monde s'est divisé entre Conservateurs et Progressistes. L'affaire des Progressistes est de continuer à commettre des erreurs. L'affaire des Conservateurs est d'éviter que les erreurs ne soient corrigées." [G. K. Chesterton]

:zut: ce n'était peut-être pas la bonne réponse ! <:
"Être détaché de tout - première condition pour n'être indifférent à rien." [Gustave Thibon]

Avatar de l’utilisateur
Anonymus
Senator
Senator
Messages : 732
Inscription : ven. 22 janv. 2010, 13:54

Re: Statistiques sur les Eglises américaines

Message non lu par Anonymus » mar. 22 févr. 2011, 23:11

La progression des catholiques fait plaisir, mais est à modérer par l'apport de l'immigration.

Je regrette la progression des témoins de Jéhovah et des mormons, qui sont peut être les plus éloignés de nous.

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2589
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Statistiques sur les Eglises américaines

Message non lu par Nanimo » mer. 23 févr. 2011, 0:31

Je ne crois pas que la progression de catholiques soit le fait de l'immigration, étant donné que l'immigration en Amérique du Nord n'est plus européenne depuis longtemps, encore qu'elle soit latino-américaine. Il y a eu l'Europe de l'Est, toutefois, quand le rideau de fer est tombé, mais ceci n'explique pas cela. Pas entièrement. On constate le même phénomène au Canada-anglais. L'autre explication sont les dérives des mouvements issus de la Réforme (le mariage des homosexuels, l'avortement, etc.) qui poussent les chrétiens à voir ailleurs (l'Église catholique, mais aussi quelques autres, il est malheureusement vrai). Je m'étais déjà exprimée à ce sujet : ici
:D
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8419
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Une paroisse épiscopalienne devient catholique

Message non lu par jean_droit » mar. 07 juin 2011, 19:14

Voilà encore deux exemples du succès de la main tendue du Saint Père vers certaines communautés protestantes.

Alléluia ! Alléluia !

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog ... tique.html
La bonne nouvelle d'Outre-Atlantique

Rapportée par Daniel Hamiche : la paroisse épiscopalienne St. Luke de Bladensburg (Maryland) est passée à l’Église catholique.

"Une décision prise conjointement par le pasteur et la centaine de membres de sa congrégation dès janvier après deux années de réflexions mais aussi de “catholicisation” du culte. La reconnaissance officielle de cette congrégation épiscopalienne comme paroisse catholique surviendra dans les tout prochains mois. À signaler que cette séparation de la communauté épiscopalienne locale se passe plutôt dans la bonne entente puisque l’“évêque” épiscopalien dont elle dépendait, accepte que la communauté et son pasteur demeurent dans leur église et qu’elle puisse, à terme, la racheter.

La demande de cette ancienne paroisse St. Luke a été favorablement reçue par l’archevêque de Washington D.C., le cardinal Donald Wuerl, chargé par Benoît XVI de l’application d’Anglicanorum Cœtibus aux États-Unis (voir ici et là)."

Michel Janva
Et puis :

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog ... ourdh.html
7 nouveaux prêtres pour les ex-Anglicans

Yves Daoudal nous donne des nouvelles de l'ordinariat des ex-Anglicans :

"L’archevêque de Southwark ordonne aujourd’hui [samedi] sept prêtres pour l’ordinariat Notre-Dame de Walsingham. Il y aura d’autres ordinations sacerdotales le 10 juin à la cathédrale de Westminster. Les ornements que portaient les concélébrants lors de la béatification de John Henry Newman ont été donnés à l’ordinariat. Ainsi, lorsque les prêtres de l’ordinariat revêtiront ces chasubles, ils souligneront le lien particulier entre l’ordinariat, son patron, et le Saint-Père."

Michel Janva

Avatar de l’utilisateur
stephlorant
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1725
Inscription : sam. 12 mars 2011, 21:09

Re: Une paroisse épiscopalienne devient catholique

Message non lu par stephlorant » mar. 07 juin 2011, 20:59

Je suis heureux de terminer mes lectures sur le forum aujourd'hui avec ces très bonnes nouvelles !
In manus tuas, Domine, commendo spiritum meum
http://www.youtube.com/watch?v=WDV94Iti5ic&feature=related (Philippe Herreweghe)

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8419
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Une nouvelle congrégation féminine aux Etats Unis

Message non lu par jean_droit » ven. 24 juin 2011, 8:01

Lu dans Américatho :

Remarques personnelles :
Il faut, bien sûr, se réjouir de telles fondations.
Cela montre, aussi, le dynamisme de l'Eglise aux Etats Unis comme nous le signalait le père Guy.
Surtout que ce n'est pas un cas isolé.
Comme on dit : "C'est tout bon !"
Alléluia !

Bien sûr, en France, il faut que nos évêques poussent à de telles fondations. Monseigneur Rey l'a parfaitement compis avec les résultats que l'on connait.

http://www.americatho.org/congregations ... oo%21+Mail
Une religieuse irakienne va fonder une congrégation féminine à Boston

Sœur Olga Yaqob
Sœur Olga Yacob, 44 ans, qui était membre de l’Église assyrienne (non unie à Rome), s’est convertie au catholicisme voici 6 ans. Habitant Boston (Massachusetts), elle fut très active dans les paroisses de l’archidiocèse et auprès des étudiants de la Boston University, et son ministère fut signalée à l’archevêque, le cardinal Sean O’Malley qui, après nombre d’entretiens avec elle, finit par lui proposer en 2008 de fonder une congrégation religieuse féminine. Après un peu plus de deux ans de réflexion et de prière, sœur Olga Yacob a pris la décision de se lancer dans cette grande aventure spirituelle. Les Daughters of Mary, Our Lady of Nazareth (Filles de Marie, Notre-Dame de Nazareth) devraient donc voir le jour cette année car des jeunes étudiantes de la Boston University, et d’autres jeunes filles des paroisses de l’archidiocèse et même d’autres États, ont déjà postulé. La congrégation se définit comme une communauté qui sera à la fois contemplative et apostolique : adoration Eucharistique, dévotion mariale et ministère de charité dans le monde – d’où une tenue “adaptée” : habit bleu, voile blanc et chapelet.
Il est encourageant de voir une telle congrégation sur le point d’être érigée dans cet archidiocèse ravagé notamment par la crise des abus sexuels du clergé… J’ai lu, quelque part, que c’était la troisième congrégation féminine à se créer cette année aux États-Unis. J’ignore tout des deux autres. Si quelqu’un de mes lecteurs en savait plus…

Un catholique
Censor
Censor
Messages : 57
Inscription : ven. 16 juil. 2010, 20:01

Vu par un prêtre américain

Message non lu par Un catholique » jeu. 07 juil. 2011, 19:18

L'abbé John Todd Zuhlsdorf est connu aux États-Unis pour ses chroniques dans The Wanderer (le flâneur, le promeneur, le vagabond...) hebdomadaire national catholique plus que centenaire et pour son blog très couru. Luthérien converti, il a été ordonné prêtre par le Pape Jean-Paul II en 1991.

Il rapporte le 4 juillet avoir reçu des réflexions d'un prêtre ami dont il donne ici http://wdtprs.com/blog/2011/07/10-point ... e-priests/ quelques points que je traduis en français.
(merci à Daniel Hamiche qui a fait une première traduction dans Americatho)

1. Les futurs prêtres (religieux ou diocésains) ne recherchent pas d’abord une vie communautaire comme celle que nous vivons. Ils recherchent une mission d’Église en laquelle ils croient.
2. Les futurs prêtres veulent savoir ce que le Pape enseigne, pas ce qu'enseigne l’ONU.
3. Les futurs prêtres ne veulent pas être assis avec les vieux “vétérans” et écouter les derniers gémissements sur le Pape, Rome et les évêques.
4. Les futurs prêtres ne sont pas favorables à l’ordination des femmes. Point.
5. Les futurs prêtres n’ont aucune envie d’assister à des Messes qui ressemblent à des réunions de groupes folk, à des assemblées de quakers ou à des services presbytériens.
6. Les futurs prêtres n’ont pas honte du mouvement pro-vie, ils l’approuvent.
7. Les futurs prêtres n’ont pas envie d’entendre leurs frères se moquer du Pape et rouspéter contre les normes liturgiques.
8. Les futurs prêtres ne veulent pas étudier dans des syndicats théologiques ou des séminaires honteux de (var. gênés par) l’enseignement catholique.
9. Les futurs prêtres savent que Vatican II n’est pas le seul ni même le plus important des Conciles œcuméniques.
10. Les futurs prêtres ne sont pas honteux de (var. gênés par) la dévotion mariale et on les voit même prier le Rosaire.

Une hirondelle ? un printemps ?

Prions pour eux.
Dernière modification par Un catholique le jeu. 07 juil. 2011, 20:15, modifié 1 fois.
In Xto rege

Avatar de l’utilisateur
Estel
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 447
Inscription : ven. 05 nov. 2010, 16:57
Localisation : France

Re: Vu par un prêtre américain

Message non lu par Estel » jeu. 07 juil. 2011, 19:30

:clap: :clap:
Tout espoir n'est pas perdu outre-Atlantique !
"Qui cherche trouve"
Luc 11,10

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7019
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Reconstruction de Saint-Nicholas, NY

Message non lu par Anne » lun. 17 oct. 2011, 2:36

Dix ans après les événements du 11 septembre à New-York, la minuscule église orthodoxe Saint-Nicholas, détruite par l'effondrement d'une des tours, sera enfin reconstruite !

Il aura fallu de longues transactions et délais juridiques pour que la seule église détruite lors de la catastrophe renaisse de ses cendres.

Construite à l'origine par des immigrants en 1916, la reconstruction commencera en 2013, une fois que les travaux de construction et d'infrastructure souterraines seront complétée par les autorités portuaires de la ville.

Elle ne sera pas sise à la même adresse, mais tout-de-même tout près de son emplacement original et sur un plus grand site.

L'article complet en anglais, avec un reportage vidéo contenant des photos touchantes : http://www.huffingtonpost.com/2011/10/1 ... _ref=false dont celle qu'on peut voir sur le site de l'église et qui vaut le détour:

http://www.stnicholasnyc.com/.
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13184
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Le Pape s'immisce dans la campagne d'Obama

Message non lu par etienne lorant » ven. 27 janv. 2012, 11:51

Le torchon brûle entre le Vatican et l'administration Obama:

En pleine campagne électorale, le pape Benoît XVI a fustigé les plans du président américain de rembourser la contraception et la pilule abortive, appelant les catholiques à se mobiliser contre eux.

Alors que les évêques américains, représentant quelque 70 millions de fidèles, effectuent ce mois-ci leurs traditionnelles visites de travail "ad limina", les propos inhabituellement sévères du pape, sur "les pratiques intrinsèquement mauvaises" imposées à la société et les "dangers" pesant sur "le don de Dieu de la vie", ont fait sensation.

http://www.lepoint.fr/societe/le-vatica ... 237_23.php
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invités