Jean-Luc Mélenchon : défendre la liberté du culte !

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7680
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Re: Jean - luc Mélenchon : défendre la liberté du culte !

Message non lu par Christophe » sam. 14 nov. 2020, 10:15

Kerniou a écrit :
mar. 10 nov. 2020, 19:52
Dans les petits magasins, les"barrières"et "distances" sont moins faciles à respecter; par ailleurs, plus on se déplace, plus le virus circule ...
Les autorités, soucieuses de l'économie, ne cherchent pas les moyens d'empêcher la population de consommer avant Noël ... elles essaient de la protéger de la contamination...
Le risque fait partie de l'existence et c'est la comparaison des coûts et du risque qui devrait guider les décisions rationnelles.
En l’occurrence, l'Occident a choisi de mettre un coup d'arrêt brutal à sa vie économique, sociale, culturelle, intellectuelle (bref, de se suicider) et de mettre en suspens les libertés publiques (libertés de circulation, d'association, de réunion, de culte) pour combattre cette épidémie. On peut effectivement parler de "dictature sanitaire" lorsque l'on place "la santé" au pinacle de toutes les considérations sociales. On sacrifie l'avenir du pays et de notre jeunesse au lieu de mettre en place des mesures ciblées à destination des publics à risques...

La dictature sanitaire mise ne place depuis mars oublie de plus que la santé est un tout. On peut "sauver des vies", mais si la qualité de celle-ci baisse sensiblement, y a-t-il un gain réel ? Si l'on provoque une psychose collective (stress, troubles du sommeil), si l'on perturbe le développement intellectuel et psychologique des enfants, si l'on paupérise des millions de travailleurs, si l'on rompt les liens sociaux... aurons nous réellement "sauvé des vies" ? Celui qui veut sauver sa vie la perdra...

Il faut que les gens reviennent sur Terre... ce n'est pas la peste noire. La moyenne d'âge des victimes du covid (paix à leur âme) est de 84 ans... (soit plus que l'espérance de vie moyenne). La première vague a fait 30'000 victimes en France et la seconde en fera sans doute autant. Au total, nous aurons toujours moins de morts que le nombre annuel de victimes du tabagisme (75'000 en France) sans que personne pense à interdire le tabac. En 2020, il n'y aura au final pas eu plus de morts qu'en 2019... étrange pour l'un des pays les plus durement touchés par la pandémie...
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

JeremyTheBoos
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : sam. 25 juil. 2020, 13:22

Re: Jean-Luc Mélenchon : défendre la liberté du culte !

Message non lu par JeremyTheBoos » sam. 14 nov. 2020, 10:28

Le risque fait partie de l'existence et c'est la comparaison des coûts et du risque qui devrait guider les décisions rationnelles.
Ce n'est pas le rôle des politiques puisque les peuples veulent avoir la liberté de disposer d'eux même, les politiques ne sont que des gestionnaires, ils n'ont pas l'objet de retirer à la population son droit à l'auto détermination.

Les politiques font ce que la population veut, en l’occurrence en France les vieux de 65 ans et plus ne veulent pas prendre le risque de mourir d'un virus comme le COVID et cela quelque soit le prix à payer. Ils ont l'intelligence pour voter et ont donc assez d'intelligence pour savoir qu'ils vont sacrifier la vie de leurs enfants et petits enfants avec leurs désirs impossibles.

Vous parlez du nouvel ordre mondial, mais c'est la population qui le demandera ! c'est la population qui demandera à ne pas s'asseoir avec de potentiels contaminés dans les avions ou au travail. c'est la population qui veut être protégé quelqu'en soit le prix des terroristes.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7680
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Re: Jean-Luc Mélenchon : défendre la liberté du culte !

Message non lu par Christophe » sam. 14 nov. 2020, 10:47

JeremyTheBoos a écrit :
sam. 14 nov. 2020, 10:28
Le risque fait partie de l'existence et c'est la comparaison des coûts et du risque qui devrait guider les décisions rationnelles.
Ce n'est pas le rôle des politiques puisque les peuples veulent avoir la liberté de disposer d'eux même, les politiques ne sont que des gestionnaires, ils n'ont pas l'objet de retirer à la population son droit à l'auto détermination.

Les politiques font ce que la population veut, en l’occurrence en France les vieux de 65 ans et plus ne veulent pas prendre le risque de mourir d'un virus comme le COVID et cela quelque soit le prix à payer. Ils ont l'intelligence pour voter et ont donc assez d'intelligence pour savoir qu'ils vont sacrifier la vie de leurs enfants et petits enfants avec leurs désirs impossibles.

Vous parlez du nouvel ordre mondial, mais c'est la population qui le demandera ! c'est la population qui demandera à ne pas s'asseoir avec de potentiels contaminés dans les avions ou au travail. c'est la population qui veut être protégé quelqu'en soit le prix des terroristes.
A ma connaissance, il n'y a eu (dans aucun pays) de consultation populaire sur la question sanitaire. Les politiques agissent donc de leur propre initiative, avec les pleins pouvoirs octroyés à l'exécutif par l'état d'urgence sanitaire. La souveraineté populaire est devenue dans l'UE une illusion (à laquelle il est parfois bon pour le pouvoir de faire parfois référence pour asseoir sa légitimité). Tout le monde sait que le consentement se fabrique, et c'est le rôle social des médias de construire ce consentement (et non pas d'informer) : les dirigeant décident ce que le peuple doit penser vouloir, et les médias exécutent.

Et vous avez raison, le peuple consent à ce qui se passe. Il demande déjà le durcissement des mesures liberticides. Mais ce n'est pas de sa propre volonté qu'il les réclame (parce que c'est contre son propre intérêt) : les médias ont volontairement instillés le virus de la peur, qui s'est répandu bien au delà des seuls "vieux". Si il y avait un réel clivage générationnel dans le consentement, ce serait beaucoup plus difficile à gérer politiquement. D'où l'insistance sur le fait que "le virus n'épargne pas les jeunes" (en dépit de la réalité statistique), et la culpabilisation de tout un chacun (suspect d'apporter la mort à ses aînés).
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

JeremyTheBoos
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : sam. 25 juil. 2020, 13:22

Re: Jean-Luc Mélenchon : défendre la liberté du culte !

Message non lu par JeremyTheBoos » sam. 14 nov. 2020, 12:02

Je pense que chaque citoyen est responsable, lorsqu'il y aura le vaccin COVID, beaucoup demanderont à leurs amis de présenter la preuve de leur vaccination.

Plus personne ne veut mourir ! nos ancêtres traversaient le monde pour la gloire et l'honneur, les humains matérialistes refusent de prendre le risque de mourir pour pouvoir consommer du loisir.

Moi je veux vivre dans un monde où je peux mourir car on me refuse à l’hôpital en cas de pandémie, malheureusement je sais que je suis seul à avoir cet état d'esprit.

Entre le diable promettant une longue vie mais la compromission avec le mensonge (ce qui se passe durant ce COVID) et Dieu qui promet la vie éternelle mais impose d'accepter que nous ne sommes que des hommes, tout le monde (ou presque) choisira le diable.

Et dans ce monde COVID, rappeler que nous ne sommes que des hommes, c'est être le diable pour beaucoup ! car les hommes d'aujourd'hui ne veulent plus entendre la vérité, ils préfèrent écouter tous les mensonges qui passent.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités