Fichage des convictions religieuses, politiques, philosophiques et syndicales

« Voici maintenant que ce monde est jugé ! » (Jn 12.31)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté autour des questions d'actualité.
Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Fichage des convictions religieuses, politiques, philosophiques et syndicales

Message non lu par Ermite moderne » dim. 24 janv. 2021, 0:49

Bonjour (ou bonsoir si vous préférez),

Oui, ça craint. J'ai survolé les messages mais si j'ai bien compris, on va ficher les gens selon leurs croyances ?
Quelle ironie ! Notre société, peut-être la moins chrétienne qui soit, se pense libre ( "laïque") mais elle est
la plus liberticide qu'on ait connu. Bon, je ne suis pas du tout un expert en la question, sur les dictatures et tout,
mais on peut quand même penser qu'elle est effectivement l'antithèse des valeurs chrétiennes et qu'elle est
contraire à la véritable liberté. Pfiou, quelle décadence !

Mais tenons bon, on peut y arriver si on a Dieu de notre côté. :fleur:
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Simili modo
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mer. 12 avr. 2017, 12:08
Conviction : Catholique romain

Re: Fichage des convictions religieuses, politiques, philosophiques et syndicales

Message non lu par Simili modo » dim. 24 janv. 2021, 15:17

Ermite moderne a écrit :
dim. 24 janv. 2021, 0:49
Bonjour (ou bonsoir si vous préférez),

Oui, ça craint. J'ai survolé les messages mais si j'ai bien compris, on va ficher les gens selon leurs croyances ?
Qu'il est surprenant d'assumer une lecture partielle de documents conduisant à un jugement délibérément partial sur ceux-là.

En tentant de cadenasser les trois décrets précités à un « objectif » unique afin de vous économiser l'esprit et vous épargner une quantité d'informations demandant technique, rigueur et précision, vous sombrez dans la sphère grise prise dans l'entre-deux de la malhonnêteté intellectuelle et du racolage mensonger.

Regrettable.

Je vous renvoie à... la lecture de l'article, voire aux précisions de Jean-Mic du 6 janv. 2021, 16:36, pour besoin.

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Fichage des convictions religieuses, politiques, philosophiques et syndicales

Message non lu par Ermite moderne » dim. 24 janv. 2021, 15:37

Bonjour Simili modo,

Vous avez raison, j'ai commis une maladresse. Je viens de lire l'article et j'ai effectivement du mal avec certaines choses plus
techniques.

En revanche, j'assume mes positions sociétales. Même si j'ai déformé le message, je pense quand même que notre société est très critiquable.
J'ai ce parti pris, et je l'assume. ( mais c'est un autre sujet ) J'avoue que j'ai beaucoup de mal avec les difficultés que nous traversons. Ce n'est pas
de la sensiblerie, je pense.

Puis n'étant pas spécialement cultivé, je pense que ça ne m'empêche d'y voir clair sur certains sujets. Et j'ai peut-être simplement mal choisi
l'endroit où poster ce genre de message. Je précise que je respecte ceux qui ont des opinions différentes des miennes. En général, ce sont les
miennes qui ne sont pas respectées.

Ceci dit, milles excuses pour cette maladresse. J'essaierai de lire et réfléchir davantage la prochaine fois.

Cordialement.
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Avatar de l’utilisateur
Simili modo
Censor
Censor
Messages : 76
Inscription : mer. 12 avr. 2017, 12:08
Conviction : Catholique romain

Re: Fichage des convictions religieuses, politiques, philosophiques et syndicales

Message non lu par Simili modo » dim. 24 janv. 2021, 17:09

Bonjour Ermite moderne,
(je n'avais pas pris le temps de vous saluer, un peu « remonté » contre votre message, je vous présente mes excuses)

Je me permets de décortiquer votre message dans un ordre épars parce que votre posture et votre réflexion qui en est issue sont, pour le coup, aussi intéressantes qu'intelligentes.

Vous avez raison, j'ai commis une maladresse. [...]
Ce « japonisme » est tout à votre honneur. Je crois – et j'espère – que mon orgueil sera épargné de la flatterie d'avoir « eu raison » comme vous m'accordez ici le point de la justesse. Néanmoins, si je devais m'en remplir – que Dieu m'en garde – ce serait davantage car ravi que mon message (un peu trop) véhément vous pemette de porter un regard éclairé sur votre propre parole. Ainsi, ce n'est pas tant pour moi que je me réjouis, mais pour vous.

J'essaierai de lire et réfléchir davantage la prochaine fois [...] Puis n'étant pas spécialement cultivé, je pense que ça ne m'empêche d'y voir clair sur certains sujets. [...]
Voilà à quoi nous aspirons avec ce formidable outil qu'est notre Cité catholique : se rapprocher de notre Seigneur et de ses enseignements, accéder à sa parole, ouvrir l'appétit du savoir, stimuler notre intellect sur des sujets variés, se questionner, etc. Pourvu que l'on accepte la possibilité d'avoir raison comme celle d'avoir tort, deux axiomes indispensables à la cordialité des échanges et la qualité de notre argumentation pour s'élever vers la contemplation de la Vérité.

Aussi, sur votre « culture », nous sommes tous spécialement cultivés, au contraire. La spécialité de cette culture est celle qui affirme notre condition unique, car le Seigneur nous accueille en tant que Je, que tous ces Je forment le Nous », le Nous, le peuple de Dieu qui osons dire « oui » au Seigneur. Ainsi, vous me permettrez de vous répondre que vous aussi spécialement cultivé que moi...

J'ai bien conscience que vous cherchez à mesurer la superficie de votre jardin – j'imagine que c'est du potager dans notre tête puisque vous me parler de « cultiver » – à quantifier votre récolte en absolu.

Alors, je vous vous assure que je suis aussi peu cultivé que vous... :-D

Ne soyez pas si petit, vous n'êtes pas si grand.

En revanche, j'assume mes positions sociétales [...] J'ai ce parti pris, et je l'assume. ( mais c'est un autre sujet ) J'avoue que j'ai beaucoup de mal avec les difficultés que nous traversons. Ce n'est pas de la sensiblerie, je pense.
Je vous félicite de tenir vos convictions dans un climat qui n'est pas propice à la survie, osons le mot, de celles-ci. Je vous encourage dans votre démarche. Pour ainsi dire, je partage vos craintes concernant le futur de notre société et je soutiens votre analyse en présence : « ce n'est pas de la sensiblerie » que de dresser ce bilan, en effet.

Même si j'ai déformé le message, je pense quand même que notre société est très critiquable.
Vous avez plein droit à la formulation d'une critique et même le plein droit de la défendre. J'oserais même dire que vous avez la liberté de vous faire une idée erronée de ce qu'est une critique, de ce qu'est une bonne critique. Mais il est en l'espèce de mon devoir d'interlocuteur que de vous objecter que vous vous faites une idée erronée de la critique dans ce contexte.

À mon sens, les deux propositions de votre phrase ne peuvent être logiquement liées par un quelconque moyen. Un message déformé ne saurait permettre d'appuyer votre critique de la société autant que l'émission d'une critique ne doit conduire à déformer la pensée de l'objet critiqué. Cela reviendrait, dans ces deux cas, à user de moyens détournés et fallacieux pour arriver à sa fin.

Je précise que je respecte ceux qui ont des opinions différentes des miennes. En général, ce sont les miennes qui ne sont pas respectées.
Votre règle de conduite est extrêmement bonne à suivre. Nous devrions tous nous en inspirer, vous compris car, j'imagine, que celle-ci est difficile à tenir en toute circonstance : « celui d’entre [nous] qui est sans péché, qu’il soit le premier à [...] jeter une pierre. »

Je vous souhaite de parvenir à atteindre les objectifs que vous vous fixez. Qu'ils puissent museler d'autant plus ceux qui châtient votre parole actuelle. Et que cela renforce la sagesse et la quiétude de votre parole de demain.

Avatar de l’utilisateur
Ermite moderne
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : ven. 22 janv. 2021, 22:49
Conviction : catholique et anticonformiste

Re: Fichage des convictions religieuses, politiques, philosophiques et syndicales

Message non lu par Ermite moderne » dim. 24 janv. 2021, 17:23

Bonjour Simili modo,

Je vous avoue que je me suis dit " Mince, alors ! Qu'est ce que j'ai encore fait ! ".
Je pense que mon manque de confiance en moi transparait.

Ceci dit, je vous invite à aller voir mes autres messages si vous voulez discuter. ( ce n'est pas super positif, je vous préviens )
Mais pas ici, on est en train de faire du hors-sujet là. :-D
L'amour n'a rien d'irrationnel ; il est la raison suprême, le rationalisme à son paroxysme.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 12 invités