Polémique autour de la tenue du Hellfest

Patrimoine - Cinéma - Médias - Photographie - Musique - Peinture - Architecture
Avatar de l’utilisateur
Squiky le Pinson
Barbarus
Barbarus

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par Squiky le Pinson » mer. 24 juin 2009, 17:44

Christophe a écrit :Bon, alors je résume. :saint:

Quand des groupes de métal appellent au meurtre des chrétiens, c'est un manifestation de la liberté d'expression.
Si des catholiques s'en indignent, c'est une marque de haine et d'intolérance.

C'est clair. :s
:-D :clap: ha ha, excellent!

Tiens bah puisque je vois vos émoticones, c'est normal sur ce genre de forum chrétien blanc comme neige? :bomb: :furieux: :boxe: :diable: :nule:

Bon, passons. Sachez que j'ai lu tous vos messages avant de poster le mien. Eh bien, voir autant de conneries me dépite. C'est assez incroyable de voir que certains hommes soient restés aussi arriérés... Je ne citerai pas les noms au cas pour éviter la censure de l'administrateur et je vais cesser de vous attaquer aussi bêtement que vous pouvez attaquer la communauté metal dont je fais partie. Ce n'est pas pour autant que je sacrifie/scarifie/profane ou toute autre action que vous dénoncez. Je suis plutôt "intelligent en société" comme on pourrait dire, tout comme la plupart des membres originels de Mayhem (un des premiers groupes de black metal Norvégien) cela dit au passage, même avec des personnes âgées qui ont la foi chrétienne. Certains posts sont plutôt intéressant, et des deux côtés, Agathe, Raistlin, Mesh et Maxime_L par exemple. Certains critiquent le fait que nous essayons de nous défendre, pourtant je vais quand même en rajouter une couche, ce genre de chose n'évoluera, à mon sens, que par le dialogue et non pas par le conflit et la surdité dont peut faire preuve Amorius.

Alors avant tout qu'est-ce que le metal. Au risque de m'opposer à certains confrères, je remonterais à des entités comme Jimi Hendrix et Black Sabbath (réputé pour être sataniste, mais ce n'était qu'une vaste blague), dans les années 1970. Les années marquées par le mouvement hippie et sa volonté de paix.

Le metal est anti-chrétien. Propos très réducteur. Il faudrait connaître avant de dénigrer. Sur les 108 groupes programmés, moins de dix étaient des groupes de black metal, le genre le plus extrême au niveau anti-religion. Je dis bien anti-religion car vous vous prenez pour les uniques victimes mais toutes les religions sont visées, seulement ce type de musique à du mal à vivre dans les pays du Moyen-Orient à cause d'une fermeture d'esprit pire que la votre. Melechesh par exemple s'est exilé d'Israel pour vivre aux Pays-Bas. Et certains groupes, contrairemant à ce que vous croyez en vous faisant passr pour des victimes, se revendiquent anti-juif car cette religion est à l'origine de toutes les religions actuelles, religions à l'origine de tellement de guerres qu'il nous est impossible de croire vos pseudo-espoirs de paix.

Moi-même étant plus jeune je m'étais juré de ne jamais écouter de black metal, principalement à cause des clichés de son idéologie et des évènements qui ont eu lieu en Norvège au début des années 1990 à la naissance de ce mouvement (à savoir la destruction des églises en bois par le feu) mais des groupes comme Enslaved (présent au Hellfest cette année) m'ont ouvert l'esprit. Ils font partie de ces groupes qui se sont éloignés de l'extrémisme et n'ont jamais vraiment (à ma connaissance) revendiqué de position sataniste (mais plutôt un attachement aux racines païennes de la Scandinavie), ce genre de groupe qui privilégie la musique, en témoigne Vertebrae, leur dernier album développant des ambiances dignes de Pink Floyd. Car dites-vous bien qu'avant toue chose, il s'agit de musique.

Parmi les autres groupes, il y en a eu 8 de grindcore, genre plutôt lié au mouvement punk qui n'est pas vraiment sataniste (encore que le titre Religion is a Fraud de Disrupt est bien marrant :> ) mais qui se bat contre les inégalités, la corruption, etc... Vous dénonciez plus tôt la participation de Coca-Cola ou de Kronembourg, une affaire de gros sous au-delà de la morale. Dans un sens le grindcore c'est aussi ça, ils dénoncent les affaires de gros sous qui contaminent l fonctionnement de notre monde. Il suffit de se renseigner sur le titre du dernier album de Napalm Death (groupe fondateur du genre, également présent au HF cette année): Time Waits for no Slave. Comprenez bien qu'ils luttent pour le juste.

Voilà pour les deux styles les plus extrêmes représentés dans la culture et les festivals metal qui me sont chers.

Pour le reste, citer Haemorrhage n'est pas un argument très convaincant quand on s'y connait un peu. Pourquoi pas Rompeprop tant qu'on y est!? :-D Du goregrind qui, comme le death metal, doit être pris au second degré s'il vous plaît.

Marylin Manson? Mouahahahaha!! Un poseur has been, sataniste à la mie de pain, et si vous voulez tout savoir, les seules qui applaudissaient et hurlaient de joie dans le public étaient des pucelles de 15 ans accompagnées de papa-maman qui, je l'espère, déchanteront assez vite.

Attaquer un groupe parce qu'il s'appelle Pentagram? Osez me dir qu'il sont de dangereux satanistes et j'éclate de rire comme si vous me souteniez les paroles du pape qui accusait le groupe Queen de l'être! Pareil pour tous les autres groupes de hard rock, de heavy metal que je ne prendrai pas la peine de défendre car il me semble évident que vous faites fausse route. Hardcore (plutôt lié au punk) et deathcore (plutôt naze) je ne défendrais pas non plus car je n'en écoute que très peu et je sais qu'il n'y a pas de danger de ce côté. Le thrash metal parle de violence? Peut-être, mais rien de concret, et pas que de ça. Je vais reprendre la personne qui citait Slayer, regardez le documentaire A Headbanger's Journey (traduit en Français: Metal, Voyage au Coeur de la Bête) ou un des membres, en commentant le titre de leur album God Hates us all, "Actually, God doesn't really hate us..."

Alors qui sont les métalleux? En fait non je ne vous pose pas la question, j'ai bien assez vu vos réactions, je vais essayer de faire un tour d'horizon en commençant par un ancien camarade de classe (mais toujours ami) en BTS Négociation Relation Client dans un lycée catholique (lycée Saint-Félix à Nantes): cheveux longs et barbe, mais premier de la classe (personnellement j'étais 4ème je crois), conduite exemplaire, chouchou des profs, aimable avec tous et ouvert d'esprit. Je vous le jure. Comme je vous l'ai déjà dit je respecte et entretien de bonnes relations avec des personnes âgées chrétiennes convaincues, je suis ouvert, prêt à offrir mon amitié, à faire preuve de solidarité, (à prêter mon duvet ^^), je joue à la pétanque (tradition ^^), je vais au don du sang pour sauver des vies (et ça la bible est contre si l'on en croit les témoins de Jehovah :p )... bien loin des clichés néo-nazis que je condamne autant que vous. Certains métalleux le sont, tout comme certains sont chrétiens, d'autres végétariens... Et pleins de néo-nazis sont des abrutis qui n'ont rien à voir avec le milieu du metal. Ca c'est un peu né à cause de Burzum à l'origine, le groupe de Varg Vikernes: il était jeune, il faisait partie d'un partie politique nationaliste. Bon après il a tué un de ses collègues, il a puré la peine de prison qu'il méritait et n'a plus qu'une envie: vivre tranquille dans sa ferme avec sa famille. Regardez sa tête:

Image

On dirait plus un saint qu'un assassin non? :hypocrite: Pour les nazis il faut aussi creuser dans le courant musical neo-folk, ceux-là on ne sait pas vraiment ce qu'ils pensent, mais je ne connait pas très bien et ne m'y intéresse de toute façon pas.

En fait, quelqu'un vous l'a fait remarquer en vous traitant de vieux bigots, votre réaction est un peu idiote. Pourquoi des gens se tournent-ils vers des musiques extrêmes? Pourquoi décident-ils de se revendiquer satanistes? Pour la liberté. Là où vous êtes idiots c'est que vous rentrez totalement dans le jeu, vous incarnez exactement le rôle que l'on dénonce, celui de la censure. Vous voulez absolument interdire le Hellfest et les musiques qui y sont jouées, en faisant cela vous vous mettrez plein de gens à dos, des gens qui ne vous en voulaient pas avant et qui ne vous auraient fait aucun mal, et vous renforcerez les convictions de ceux qui ne vous portaient pas dans leur coeur auparavant. Moi-même le fait d'avoir lu vos propos m'énerve (vous vous sentez attaqués dans votre foi, moi dans ma passion, je soutien les précédents auteurs de posts comparant la religion et le metal qui bien que contredits retranscrivent plutôt bien le lien qui uni le metal à ses fans) seulement je sais faire la part de choses, je comprends votre appréhension vis-à-vis de cette musique et prends donc le temps de vous éclaircir un peu sur ce phénomène. Bref, plus vous voudrez interdire, plus cela vous sera reproché, logique non?

Maintenant revenon sur l'organisation du HF. On vous a déjà confirmé qu'il s'est déroulé sans problème (si ce n'est que pour 16 000 personnes par jour il faudrait prévoir plus que 40 cabines de toilettes...) et que la population de Clisson nous accepte maintenant. De retour avant-hier, j'ouvre le journal: xx blessés suite à des rixes pendant la fête de la musique. Un évènement ou le metal est peu présent voir inexistant car en général les membres des petits groupes qui pourraient y jouer assistent au Hellfest. Donc pour les actes de violences, il faudra chercher ailleurs que dans le metal. Un employé d'une société de sécurité le confirmait d'ailleurs (je ne sais plus s'il s'agissait du Hellfest ou du bar rock/metal de Nantes Le Ferrailleur où j'ai déjà dansé le French Can-Can plusieurs fois avec des inconnus sur des airs de goregrind et de crust-punk) il y a beaucoup plus de débordements dans les soirées rap ou R'n'B que dans les concerts de metal.

Josef Fritzl était-il catholique? Je n'en sais rien, mais ce que je veux dire c'est qu'il y a certainement plus de crimes (ou délits) commis par des non-metalleux que par des metalleux. J'en mettrais ma main à couper.

Je vous le répète une dernière fois, les metalleux sont plus que très rarement satanistes au sens propre du terme, il s'agit plutôt d'un athéisme extrême. Prenez le dernier album du groupe de black metal Français Otargos intitulé Fuck God Disease Process; en gros son concept est "ni dieu ni diable" (et le titre considère donc comme une maladie humaine le fait de s'inventer des entités supérieures nommées "dieux"). Et même si c'était le cas, les religions, avec toutes les guerres qu'elles ont pu provoquer, ont certainement fait plus de victime que le satanisme. Ce n'est pas pour autant que Clisson est mis à feu et à sang et que les prêtres sont crucifiés. J'ai envie de dire "Au contraire!". Si je voyais un prêtre à un tel festival, cela me ferait extrêmement plaisir (tout comme cela m'a fait extrêmement plaisir de pouvoir discuter avec des gens venant de Belgique, d'Angleterre, de Norvège, des Pays-Bas et d'Australie) car cela démontrerait une ouverture d'esprit qui vous manque encore. N'oubliez pas, il s'agit avant tout de musique, difficile à apprécier pour la majorité des gens, mais de la musique quand même. D'autres tentatives comme la vôtre ont eu lieu pour des festivals Allemands (Wacken ou Summerbreeze), sachez donc que vous n'êtes pas seuls, mais que pourtant le Wacken, le Summerbreze, le Metalcamp (Slovénie), le Tuska (Finlande), le Maryland Deathfest (U.S.A), le Neurotic Deathfest (Pays Bas) et pleins d'autres survivent depuis des années (20ans pour le Wacken) c'est donc que l'on ne fait pas tant de mal que ça... J'ai une Bible chez moi, je ne l'ai pas encore lue mais je sais que je le ferai un jour. Je ne sais pas si la Bible prône la tolérance, si oui mettez-la en oeuvre s'il vous plaît.
Squiky le Pinson, qui ne doit son pseudo qu'à l'humour

PS: Merci d'accorder de l'attention à ce message que j'ai essayé d'écrire intelligemment et avec patience, si toutefois certains points restent confus, n'hésitez pas à m'en faire part. De même, je reste ouvert au débat si mes propos d'homme dénué de foi vous semblent incompréhensibles, choquant, ou inenvisageables, car les choses n'avanceront pas par le conflit mais par le dialogue.

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5780
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par coeurderoy » mer. 24 juin 2009, 17:51

Bonjour festivalier,
eh bien tant mieux si l'enfer reste "folklorique" pour vous dans ce type de rencontre. J'imagine bien que comme dans toute réunion importante les échanges et le partage ont leur place - une fraternité humaine que j'ai connue dans des milieux forts différents, chrétiens ou pas...L'Eglise est experte en humanité, née dans une société en pleine décrépitude où la philosophie d'une élite prospérait aux détriments des plus faibles soumis à l'esclavage, je ne pense pas qu'elle ait des leçons à recevoir en matière de fraternité...
L'altruisme, la bonté et la générosité, j'essaie de ne pas les réserver à ma tribu, mon clan, ma communauté et j'espère que vous faites de même : aider un membre de sa famille ou un inconnu, écrire régulièrement à des prisonniers , visiter une personne totalement dépourvue de famille, ne pas juger sur les apparences, etc, les petits actes d'amour ou de souci de l'autre, nous le faisons en Eglise parce que nous croyons justement à l'infinie dignité de chaque être humain, par pour passer pour des gens bien ou pour avoir "une belle place au Ciel".
Ce que vous avez pu lire sur ce forum est simplement souci de votre bien (quelle intrusion isn'it ;) !?). Passer de bons moments avec des amis, faire la fête, boire même outre mesure, j'ai connu voyez-vous... admettre des paroles blasphématoires, offensantes, insultantes à l'égard de la religion chrétienne (évidemment !) dans un pays qui assure en principe la liberté d'exercice du culte est autre chose... Quant à savoir si la "bonté" rayonne effectivement de votre coeur après de tels rassemblements et devient contagieuse...vu le "message" véhiculé par les paroles de certains groupes, vous me permettrez de continuer à avoir des doutes sérieux à ce propos...
Cordialement !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 261
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par Gaudeamus » mer. 24 juin 2009, 18:31

Touriste a écrit :Le chanteur Ozzy Osbourne a toujours était considéré comme l'anté-christ incarné. Cependant il a déjà confirmé plusieurs fois qu'il est un fervent chrétien depuis longtemps.
C'est précisément ceci le coeur du satanisme : la profanation.
Pas de messes noires sans prêtres.

Avatar de l’utilisateur
Zvjezdana62
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 546
Inscription : mar. 05 août 2008, 23:23

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par Zvjezdana62 » mer. 24 juin 2009, 18:47

MESH a écrit:
Cette première phrase me permet déjà de répondre a Zvjezdana62. La musique métal c'est un peu comme les endives y'en a qui aime d'autres non.(musicalement parlant)
Non MESH, ce n’est pas comme les endives, c’est plutôt comme du tabac, on peut avoir chance et se sortir sans conséquences, on peut avoir de problèmes de sante ou d’aggravement des problèmes déjà existants de tout genre et dans la solution pire un cancer des poumons incurable. (je laisse à côté tous les autres arguments sauf ceux exclusivement médicaux parce que vous et les autres fans de la musique métal ne le croyez pas).

Musique métal et surtout heavy métal et rap est stressante, elle peut provoquer des problèmes psychologiques, auditifs, même la surdité surtout chez ceux qui jouent les instruments, puis un resserrement des vaisseaux sanguins, des maux de tête etc.


Voici un lien tout à fait impartial et en dehors de tout ‘contexte chrétien’:

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tal_(musique)

Je vous propose surtout:

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tal ... ume_sonore

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tal ... au_suicide
"Invoque-moi, je te répondrai, je te révélerai de grandes choses, des choses inaccessibles que tu ne connais pas."

Jérémie, 33, 3

Avatar de l’utilisateur
Unknown
Barbarus
Barbarus

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par Unknown » mer. 24 juin 2009, 19:21

Pour les risques de troubles auditifs, c'est valable pour tout style de musique amplifié :)

Pour la question du suicide :

Judas Priest :

"...accusé à tort d'avoir inséré des messages subliminaux suggérant de se suicider..."

"...les accusations n'étaient fondées sur aucune base crédible et le groupe a été innocenté à l'issue de leur procès..."

Ozzy Osbourne :

"Malgré le titre de la chanson qui paraît explicite à première vue..."

"...il ne s’agit aucunement d’une ode au suicide mais seulement d’une description de la perversité des effets de l’alcoolisme et du caractère suicidaire qu’il y a à se réfugier derrière une bouteille."

Bref :

"...il arrive malgré tout que certains groupes traitent de la question du suicide..."

"La plupart du temps, ces groupes ne visent pas à encourager leur public à le faire..."

Quel lien inutile...

Avatar de l’utilisateur
MESH
Barbarus
Barbarus

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par MESH » mer. 24 juin 2009, 19:38

"Non MESH, ce n’est pas comme les endives, c’est plutôt comme du tabac"

Ha ben j'ai pas de chance étant donné que je suis fumeur, metalleux et batteur de surcroît. :-D

Par contre je n'ai pas réussi a ouvrir les liens que vous (tu?) avez posté je vais donc uniquement me reporté au titre des liens. Il faut que vous sachiez aussi (je dit ça sans aucune mauvaise foi) qu'il y a a boire et a manger sur wikipedia...J'y suis confronté dans mon travail et les informations que j'en tire je les prends avec des pincettes (quelque soit le sujet).

Le métal est une musique agressive c'est un fait, mais on peut trés bien avoir des problèmes auditifs en écoutant de la pop qu'en faisant de la plonger sous-marine.
Il y 'a des lois sur le volume sonore en concert qui sont entièrement respecté aux hellfest et énormément de festivaliers se protègent. Bon c'est vrai les bouchons ça vaut ce que ça vaut mais en tant que musicien mes oreilles c'est un peu mon outil de travail et rassurez-vous elle vont très bien.
C'est une musique stressante, certes pas plus que certaines œuvres de Wagner ou Stravinsky.
Personnellement, quand j'ai eu une journée difficile, paf un petit "Entombed" et me revoilà fin prêt a aimé mon prochain.

"puis un resserrement des vaisseaux sanguins, des maux de tête etc."

C'est valable pour tout les musiciens et particulièrement ceux qui pratique la musique de façon intensive (qu'ils soient guitaristes de death metal ou chefs d'orchestre symphonique).

Le deuxième lien que je n'ai put ouvrir s'appelle: messages_subliminaux_et_incitation_au_suicide

Il n'y a pas plus de suicidaire chez les metalleux qu'ailleurs. Seulement quand deux adolescents écoutant du black-metal se jettent par la fenêtre c'est plutôt le résultat d'une série d'incompréhensions finaliser par ce style (C'est sûre ils auraient écoutés du Chantal Goya les risques été minimes).

J' été ado (de la pire espèce) quand j'ai découvert ce milieu, avec toutes les tensions parentales que ça implique, je n'ai absolument aucun reproche a faire sur l'éducation que j'ai reçus.
Résultat je suis un amateur de métal et bien d'autres choses sans aucune pensée négative qui entretient de très bonnes relations sociales avec Autrui.

Par contre il est tout a fait compréhensible que vous n'aimiez pas ce style de musique et vous seriez loin d'être le(la) seul(e).

PS: Si vos lien refonctionne je suis tout disposé à les lires.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7680
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Frankistan

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par Christophe » mer. 24 juin 2009, 21:30

Comme quoi, les chrétiens n'ont le monopole... ni du cœur... ni des préjugés... :p

Un message aux "métalleux" de bonne volonté - et Dieu sait, je pense, qu'il y en a - : soyez honnêtes et admettez que les chrétiens puissent être légitimement indignés par les propos/images/comportements satanistes et explicitement christianophobes de certains groupes de métal. Imaginez la même chose sur les juifs, les musulmans, les athées, les noirs, les arabes, les homosexuels... Que pensez-vous qu'il se passerait ? Ces groupes seraient attaqués en justice - et justement condamnés - pour incitation à la haine religieuse, à la haine raciale, à l'homophobie, etc. Le festival Hellfest a programmé de tels groupes et a été sponsorisé par l'argent de collectivités locales et de grandes compagnies. Vous vous êtes habitués à de telles expressions de haine, à tel point que cela ne vous choque plus... et que vous assimilez l'indignation contre cette violence à de l'intolérance. Mais que pensez-vous que les chrétiens puissent ressentir ?

Maintenant, un message à mes frères catholiques : admettons que le mouvement métal n'est pas un bloc homogène ; admettons - quoique l'on pense de la qualité intrinsèque de ce style musical, et de la morbidité de la culture métal - que le satanisme et la christianophobie ne sont pas une réalité vécue par une large frange des membres de la communauté "métal", mais un élément de "folklore". Ne condamnons pas "en bloc" la communauté métal, n'essayons pas de censurer "en bloc" les manifestations métal... Mais défendons nos droits, par des actions en justice si nécessaire, car il n'y a pas lieu de tolérer que des groupes qui appellent au meurtre se produisent sur la scène publique, et soient subventionnés par l'argent du contribuable. Alertons et faisons pression sur les sponsors, les pouvoirs publics, les organisateurs du festival, pour que les groupes qui propagent un message de haine soient déprogrammés. Ouvrons également les yeux des membres de la communauté métal sur cette violence "ordinaire", pour qu'ils prennent conscience qu'il ne suffit pas de se réclamer du "folklore" pour excuser ni légitimer l'appel à la haine.

Et dans quelques années, des "métalleux" nous remercierons d'avoir contribué à assainir leur "folklore" de ces scories... :-D

Que Dieu vous bwaahhhhhhhhhh ! :dwarf:
« N'ayez pas peur ! » (365 occurrences dans les Écritures)

Avatar de l’utilisateur
lil'
Barbarus
Barbarus

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par lil' » mer. 24 juin 2009, 21:35

8 pages... j'avoue ne pas avoir tout lu dans le détail.
Je suis une festivalière de 30 ans. Professeur équilibrée, solide je pense, et épanouie.


De tout ceci, je retiens finalement peu de choses.

Je vous situe le contexte... je suis de culture catholique italienne forte. Très forte. Ma culture n'en est pas moins restée chrétienne lorsque mes parents ont changé de confession, laissant prendre le pas sur la doctrine et la lettre, l'esprit de la lettre:
La simple notion d'amour, genre, 'tu aimeras ton prochain comme toi même', et 'tu ne tueras point.'
Je n'ai pas communié bien qu'ayant suivi jusqu'au bout le catéchèse. J'ai simplement été élevée sur la base de ce principe, le voyant concrètement mis en oeuvre tous les jours, au sein de ma famille, et de mes coreligionnaires.

Bref.

Mon attachement aux rituels et doctrines a rencontré la souffrance (comme beaucoup d'entre nous, la vie n'épargnant je pense personne) et de cela, je garde le principal:

La notion de Créateur, et ce principe (que certains trouveront naïf) d'amour inconditionnel, et d'absence de jugement... il me semble que seul Une personne a en effet le droit de porter un jugement. Car une seule s'il en est, a le pouvoir de soupeser les motivations de chacun.

Me basant sur ces notions essentielles et non sur des doctrines construites sur des années de traditions humaines, j'en viens à la conclusion suivante:

1. Je ne me rapproche instinctivement que des musiques qui n'appellent pas à la haine. Contrairement à la forme que peuvent revêtir certaines et qui peut paraitre agressive, le fond n'est qu'un appel à l'honneur, et à la droiture. Chose dont beaucoup manquent, y compris les différentes organisations chrétiennes de ce monde.

2. L'esprit dans ce rassemblement est à l'absence de jugement. Et à la fraternité inconditionnelle.
Alors que la piété telle que vous la présentez n'est QUE conditions.

Non que la notion de mérite n'aie pas sa place, au contraire.

Mais au lieu d'appeler à la peur et de condamner, comprenez... Jésus, que les chrétiens sont censés suivre et imiter, se rapprochait des pécheurs bien plus volontiers que des personnes se gaussant d'être des érudits de la loi judaique.

3. "Comprenez", ai-je dit.

"Comprendre quoi"? me direz-vous?

Que si jamais appels à la haine il y a... (et c'est loin d'être la majorité des groupes se produisant à Clisson ou dans le métal en général), c'est que ce que l'on a fait du 'spirituel', qui était beau à la base, est décevant au final.
Il ne nourrit pas, n'apporte pas de réponse tel qu'il est présenté.

Que certaines de ces mouvances aient du succès n'est pas question de perdition de la jeunesse... mais comme les juifs au temps de l'émergeance du christianisme avaient dénaturé le judaïsme par des traditions orales et humaines au lieu de respecter des principes fondateur de la loi de Moise comme la compassion et l'amour, le christianisme tel qu'il a évolué a failli à transmettre efficacement le message du Christ en nourrissant réellement ses ouailles, en ne les incitant pas à l'appliquer, en toute simplicité.

'Tu aimeras ton prochain comme toi même.'
'Tu ne tueras point.'

Les deux plus grands commandements, la base de notre 'mode d'emploi' humain... et pourtant les plus absents de nos sociétés pourtant 'chrétiennes' et évoluées... et donc idéologiquement affamées.

Les plus jolies formules latines ne pallient pas à ce genre de carence.

Les jeunes se tournent donc vers d'autres crédos... à l'opposé parfois, tant qu'à faire. Au moins dans l'apparence, puisque pour que la faim fasse peur, il faut qu'elle hurle.

Avatar de l’utilisateur
Zvjezdana62
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 546
Inscription : mar. 05 août 2008, 23:23

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par Zvjezdana62 » mer. 24 juin 2009, 21:59

Euh, alors je sais qu’il y a beaucoup de professions, loisirs, habitudes, modes de vivre qui portent un risque pour la santé.

Peut-être je n’ai pas assez réfléchie avant de poster, chacun croit ce qu’il croit et je peux seulement prier le Dieu pour eux.

Quant aux mes autres liens ils se trouvent dans le premier (dans le texte qui est un peu long mais aussi vous pouvez cliquer sur ces liens dans le Sommaire) si vous pouvez l’ouvrir. Si non essayez de taper 'la musique métal' sur votre moteur de recherche, à moi c'était la première chose qui est apparue.
Je vous donne le lien en anglais, après changez la langue en français. (C’est peut-être pour ça que les liens ne marchent pas? J’ai voulu les donner tout de suite en français.)

http://en.wikipedia.org/wiki/Heavy_metal_music

(Quant à Wikipedia j’ai eu des bonnes expériences avec.)
"Invoque-moi, je te répondrai, je te révélerai de grandes choses, des choses inaccessibles que tu ne connais pas."

Jérémie, 33, 3

Avatar de l’utilisateur
Stephanie
Barbarus
Barbarus

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par Stephanie » mer. 24 juin 2009, 22:13

Moi j'ai envie de dire: Religieux et metalleux se ressemblent plus qu'ils ne le croient... A méditer...

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1520
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par FMD » mer. 24 juin 2009, 22:25

Bonsoir,

Je pense tout d'abord qu'il faut demeurer prudent avant de diaboliser, si vous me permettez l'expression, telle ou telle "communauté". Je remarque notamment que les médias sont bien plus réceptifs lorsqu'il s’agit de relayer les débordements des amateurs de metal que lorsqu'il s'agit de communiquer sur ceux des amateurs de rap, à tout hasard. J'imagine que cette subculture n’est pas assez diverse. Ceci étant, il est clair que le folklore n'excuse pas tout et que cette "communauté" gagnerait à discipliner ses éléments les plus virulents mais je crains hélas que cela ne soit qu'un voeu pieux. Cette subculture est intrinsèquement adolescente et s'accommode donc peu avec l'idée de discipline. Je le respecte, il faut que jeunesse se passe...

Songeons aussi à ces festivaliers qui pourraient être tentés de réduire les catholiques à certains agités intransigeants, à l'idéologie au demeurant fort peu orthodoxe, qui instrumentalisent le christianisme pour avancer leur calendrier fasciste, schismatique, antisémite et qui se sont par ailleurs illustrés dans la dénonciation de cet événement. Voir par exemple ce qui s'écrit sur ces pages : http://www.hellfest.fr/forum/viewtopic.php?id=4687&p=1.

Ce qui me dérange le plus dans le cadre de ce festival est en définitive le soutien apporté par les pouvoirs publics qui s'apparente à du gaspillage pur et simple et ce alors même que la pression fiscale ne cesse d'augmenter au niveau local.

En Christ,
Franck

NB : Je m'excuse pour ce léger abus d'italique. Il faut y déceler l'influence de Julien Coupat, très certainement...

Avatar de l’utilisateur
lil'
Barbarus
Barbarus

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par lil' » mer. 24 juin 2009, 22:51

"Adolescente", non. Bien loin de là; la moyenne d'âge est plus proche des 30 ans voire plus, que des 17. ;)

Le fond de cette culture n'est pas une perte de repère. Pour certains, certes. Mais c'est une minorité.
Le fond réside en des valeurs fortes, de droiture, de force et d'honneur.

Choses que peut être l'on aurait dû trouver bien plus omniprésentes dans nos cultures religieuses.

La spiritualité d'une personne, quelque soit sa nature, se définit soit par la foi dans une religion ou dans une croyance, soit dans ses valeurs.
Vous avez simplement sous les yeux beaucoup de déçus des religions, qui se réfugient dans d'autres valeurs.

D'"autres" valeurs?
Non, pardonnez mon erreur de sémantique.

Les mêmes, celles de base de nos confessions, mais aussi celles qui ne sont pas assez scandées et mises en avant (Et en action) par les organismes religieux, chrétiens ou non, dans leur ensemble.

FMD
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1520
Inscription : mar. 27 avr. 2004, 22:25
Contact :

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par FMD » jeu. 25 juin 2009, 0:14

L'idée de culture adolescente ne renvoie pas tant à l'âge des participants qu'à l'esprit qui se dégage de ce milieu. S'amuser dans le cadre d'une tribu, boire de la bière en se défoulant sur une musique plus ou moins raffinée, créer ses propres codes... c'est très adolescent. Si je devais d'ailleurs critiquer les tribus de ce type, ce serait pour cette raison. Je comprends et respecte cette volonté de ne pas céder au conformisme ambiant, de vouloir fonder sa propre communauté, cependant tout cela paraît léger et, en définitive, contradictoire. Cela ne contribue en effet qu'à alimenter une immense machine marketing. Bien sûr il y a les rencontres humaines, bien sûr il y a ces nuits enivrantes et interminables, mais ce n'est pas la liberté véritable, même si cela en a l'odeur. La société actuelle voit d'un oeil bienveillant ces masses adulescentes car elle sait qu'elles ne représentent hélas pas une menace pour sa survie. L'Église est, paradoxalement, devenue bien plus subversive que le rock qui se contente tout au plus de rabacher, de manière parfois outrancière, des slogans publicitaires qui font en réalité l’unanimité. Vous ne profanez rien pour la simple et bonne raison que tout a déjà été profané. Talkin' 'bout my generation...

Je crois par ailleurs que les catholiques n'ont pas le monopole des préjugés. S'il est clair qu'il ne faut sans doute pas tomber dans les généralisations hâtives concernant les motivations des participants à ce festival, ne pensez-vous pas qu'il faut, de la même manière, se prémunir contre ce lieu commun un peu facile qui consiste à affirmer que les chrétiens trahissent nécessairement leurs valeurs ? On peut imaginer que cela traduit, dans les deux cas, une certaine méconnaissance des milieux évoqués. ;)

Il s'avère enfin que le montant des subventions publiques de ce festival s'élève à 60 000 €, environ 2 % du budget total. Soit. Cela représente toutefois l'équivalent des coûts annuels de scolarisation de 20 élèves du primaire, coûts qui incombent précisément aux collectivités locales. Je crois de plus que la culture, au sens large du terme, doit s'affranchir des subventions étatiques pour conserver son indépendance.

Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 344
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par olive » jeu. 25 juin 2009, 0:29

Stephanie a écrit :Moi j'ai envie de dire: Religieux et metalleux se ressemblent plus qu'ils ne le croient... A méditer...

Un homme est un homme . Soyons des Saints !

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5

Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 344
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Re: Hellfest, Festival de l'enfer

Message non lu par olive » jeu. 25 juin 2009, 0:30

Bienvenue à tous les festivaliers . :coeur:
Il est bon de pouvoir échanger .

Votre petite soeur olive .

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 17 invités