Avez-vous déjà dansé pour le Seigneur ?

Richard
Censor
Censor
Messages : 66
Inscription : lun. 30 août 2004, 5:32
Localisation : Canada, Prov Québec

Avez-vous déjà dansé pour le Seigneur ?

Message non lu par Richard » sam. 17 mars 2007, 19:34

À la question: Avez-vous déjà dansé pour le Seigneur?

Je vous avoue que j'ai été "personnellement" émerveillé par ce que j'ai vue et entendu et celà m'a mis dans un état de louange.
Et vous?
http://www.youtube.com/watch?v=sRULNTperWE
Forum Famille Franciscaine et amiEs
http://paix-joie.forumactif.net/portal.forum
L'Amour n'est pas Aimé !!
(s. François d'assise)

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1980
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Message non lu par Théophane » sam. 17 mars 2007, 21:19

Oui, lorsque je vais aux messes du Chemin néo-catéchuménal. La célébration se termine par une danse autour de l'autel.
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Message non lu par Boris » dim. 18 mars 2007, 9:00

Théophane a écrit :Oui, lorsque je vais aux messes du Chemin néo-catéchuménal. La célébration se termine par une danse autour de l'autel.
Ce qui montre bien le NC refuse l'autorité du Pape !

Le seul rite catholique utilisant la danse est le rite Zaïrois.

En dehors de ce rite, danser lors d'une Liturgie relève du scandale et de la désobéissance à l'Eglise.
C'est d'ailleurs pour ce genre de raison que le NC vinet de se prendre 2 avertissements en 3 jours : le 22/02 par le Pape qui va jusqu'à remettre en cause les statuts du NC et le 25/02 par les Evêques de Terre Saintes montrant que le NCse comporte plus comme un groupuscule communautariste (provoquant même des troubles contre la Paix).
UdP,
Boris

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 954
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Message non lu par VexillumRegis » dim. 18 mars 2007, 10:06

[align=justify]Vers le IVème siècle, des cercles gnostiques et docètes tentèrent d'introduire la danse dans la liturgie. (...) En général, les danses cultuelles des différentes religions ont des buts précis : invocation, évocation, extase mystique. Aucune de ces formes ne correspond à l'orientation intérieure du sacrifice de la Messe. Il est aberrant de vouloir rendre la liturgie plus séduisante par des spectacles, des pantomimes dansées, en faisant appel à des danseurs professsionnels dont la performance se termine évidemment dans les applaudissements. Des applaudissements au cours de la liturgie, pour quelque spectacle que ce soit, sont le signal certain que l'on a complètement perdu de vue l'essence de la liturgie et qu'on l'a remplacée par une sorte de divertissement à but religieux. - Cardinal Ratzinger, L'esprit de la Liturgie, Ad Solem, 2001, p. 156.


In Christo,

- VR -[/align]

Richard
Censor
Censor
Messages : 66
Inscription : lun. 30 août 2004, 5:32
Localisation : Canada, Prov Québec

Voilà ce qu'a fait un jour le grand roi David

Message non lu par Richard » dim. 18 mars 2007, 16:57

Théophane a écrit :Oui, lorsque je vais aux messes du Chemin néo-catéchuménal. La célébration se termine par une danse autour de l'autel.
Merci Théo et les autres pour avoir commenté, et que pensez-vous de ceci:

Voilà ce qu'a fait un jour le grand roi David:

2e Livre de SamuelChapitre 6
13 Quand les porteurs de l'arche eurent avancé de six pas, David offrit en sacrifice un boeuf et un veau gras. 14 Vêtu d'un pagne de lin, il dansait devant le Seigneur, en tournoyant de toutes ses forces. 15 David et tout le peuple d'Israël firent monter l'arche du Seigneur parmi les acclamations, au son du cor.
Forum Famille Franciscaine et amiEs
http://paix-joie.forumactif.net/portal.forum
L'Amour n'est pas Aimé !!
(s. François d'assise)

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1980
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Message non lu par Théophane » lun. 19 mars 2007, 0:20

Ce qui montre bien le NC refuse l'autorité du Pape !
Le Saint-Père a demandé au Chemin néo-catéchuménal d'adopter certaines réformes liturgiques concernant la célébration de la messe. Il n'a cependant à aucun moment demandé au Chemin de renoncer à cette danse qui clôt l'office.
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Message non lu par Boris » lun. 19 mars 2007, 8:58

Théophane a écrit :
Ce qui montre bien le NC refuse l'autorité du Pape !
Le Saint-Père a demandé au Chemin néo-catéchuménal d'adopter certaines réformes liturgiques concernant la célébration de la messe. Il n'a cependant à aucun moment demandé au Chemin de renoncer à cette danse qui clôt l'office.
[ Inutile | Christophe ]

Le Saint-Père a demandé au NC de se conformer, comme tout le monde, aux normes Liturgiques. Il l'a dit à travers une lettre de la Sacrée Congrégation pour le Culte Divin en dcembre 2005, appuyé dans son discours de Janvier 2006, redit dans sa lettre de Février 2007, lettres soutenues par les Evêques de Terre Sainte 3 jours plus tards.
Il l'a redit ces derniers jours dans son exhortation apostoliques, en reprenant la volonté des Evêques du monde entier.

Or, dans les normes Liturgiques, tout comme dans la récente exhoration apostolique, il est clairement établi que le rite d'envoi est un rite d'envoi en mission.
Encourager les fidèles à rester après le "Ite Missa est" est absolument contraire : 1) aux normes, 2) à l'Esprit de la Liturgie (cf. livres du Cardinal Ratzinguer et celui de Romano Guardini).
Allez donc faire une tour sur le site http://www.ceremoniaire.net : vous serez édifié par et sur la Liturgie.

Donc par voix de conséquence, les danse du NC dans le cadre de la Liturgie sont interdites !
UdP,
Boris

Richard
Censor
Censor
Messages : 66
Inscription : lun. 30 août 2004, 5:32
Localisation : Canada, Prov Québec

Re: Voilà ce qu'a fait un jour le grand roi David

Message non lu par Richard » mer. 21 mars 2007, 3:43

Richard a écrit : Voilà ce qu'a fait un jour le grand roi David:

2e Livre de SamuelChapitre 6
13 Quand les porteurs de l'arche eurent avancé de six pas, David offrit en sacrifice un boeuf et un veau gras. 14 Vêtu d'un pagne de lin, il dansait devant le Seigneur, en tournoyant de toutes ses forces. 15 David et tout le peuple d'Israël firent monter l'arche du Seigneur parmi les acclamations, au son du cor.
Pardonnez-moi, je trouve que peu de personnes ont fait leur commentaire sur le vidéo et encore moins sur la citation que nous pouvons lire plus haut. Je vous rappel l'adresse ndu vidéo
http://www.youtube.com/watch?v=sRULNTperWE

Paix et joie, Richard
Forum Famille Franciscaine et amiEs
http://paix-joie.forumactif.net/portal.forum
L'Amour n'est pas Aimé !!
(s. François d'assise)

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 954
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Message non lu par VexillumRegis » mer. 21 mars 2007, 9:26

[align=justify]Cher Richard,

Le cardinal Francis Arinze, préfet de la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements, répond parfaitement à votre interrogation dans son ouvrage Célébrer la Sainte Eucharistie, Le Forum Diffusion, Perpignan, 2006, pp. 63-65 :

Une lubie récente, ajoutée à la soi-disant participation active, s'est mise à promouvoir la danse pendant les messes solennelles. J'ai vu une messe où une personne, mal inspirée, avait organisé des danses, pour la procession d'entrée, le Gloria, la lecture de l'Evangile, l'offertoire, le Sanctus, l'action de grâce après la communion, et pour finir, un numéro pendant le chant de sortie. L'organisateur de ces danses avait négligé l'explication : les gens étaient-ils venus à la messe dominicale pour regarder des danses, ou bien n'y avait-il pas de salle de spectacle pour présenter les danses après la messe, ou bien était-ce la tradition de danser pendant la messe latine ? Pourquoi fallait-il imposer autant de distractions au peuple de Dieu alors qu'en ce dimanche, il ne venait que pour adorer ?

On doit dire à ceux qui veulent introduire la danse dans la célébration eucharistique, que cette pratique n'a jamais fait partie de la tradition dans la liturgie de rite latin. Et il faut leur demander de s'expliquer sur leurs motivations. S'ils disent qu'ils veulent rendre la messe intéressante alors répondons-leur que c'est pour adorer Dieu qu'on vient à la messe, pas pour voir un spectacle. La salle paroissiale et le théâtre sont là pour de telles parades.

D'aucuns disent que la danse est bien venue, étant donné que nous sommes corps et âme, et qu'ainsi la prière s'exprime pleinement. Nous devons leur répondre que la liturgie apprécie à leur juste valeur les postures et les gestes corporels et qu'elle en a soigneusement assimilé un certain nombre, comme la station debout, l'agenouillement, la génuflexion, le chant et le signe de croix. Mais, pour autant, il n'y a jamais eu de danse dans le rite latin.

Il est difficile pour des danseurs de ne pas attirer l'attention sur eux-mêmes. Il est vrai que, dans certaines cultures, des danses très raffinées peuvent élever l'esprit, mais, pour la majorité des gens, n'est-ce pas plutôt une distraction qu'une aide à la prière ?

La danse s'adresse naturellement aux sens, elle va susciter l'approbation, le plaisir, le désir de recommencer, les applaudissements pour récompenser les danseurs. Est-cela que nous venons vivre à la messe ? N'avons-nous pas de salles de spectacle ni de locaux paroissiaux ? Et encore faut-il que les danses en question soient acceptables, ce qui n'est pas toujours les cas.

Bien sûr, dans de nombreuses populations d'Afrique et d'Asie, des mouvements gracieux du corps peuvent être une habitude liée à la culture. Après l'étude qui convient et l'accord de l'Eglise locale, ils peuvent avoir leur place dans la célébration liturgique. Un joli mouvement rythmique est utilisé dans le rite éthiopien pendant la procession de l'Evangile. La messe de rite romain approuvée en République Démocratique du Congo comporte des mouvements semblables au cours de la procession d'entrée.

Mais tout cela est très loin de ce qu'on entend par danse en Europe et en Amérique du Nord. Certains associent la notion de danse à "sortir en boîte", "salle de bal", "salles de spectacle", ou simplement à un innocent plaisir, peut-on leur en vouloir ? Il est cependant bien compréhensible que les livres liturgiques approuvées par les Evêques et le Saint Siège pour l'Europe et l'Amérique du Nord ne permettent pas d'introduire la danse dans l'église et encore moins dans la célébration du sacrifice eucharistique.


En ce qui concerne la vidéo que vous indiquez en lien, je vous le dit très clairement : son contenu me semble tout à fait grotesque, et à la limite de la profanation. La seule attitude convenable à adopter devant le Saint Sacrement exposé, c'est l'adoration silencieuse à genoux.

In Christo,

- VR -[/align]

Avatar de l’utilisateur
el Padrecito
Quæstor
Quæstor
Messages : 301
Inscription : ven. 24 nov. 2006, 0:06
Localisation : Paris

Message non lu par el Padrecito » mer. 21 mars 2007, 20:16

AMEN!
in Christo Rege.

Quentin.

Richard
Censor
Censor
Messages : 66
Inscription : lun. 30 août 2004, 5:32
Localisation : Canada, Prov Québec

Message non lu par Richard » jeu. 22 mars 2007, 2:36

Boris concluait "La seule attitude convenable à adopter devant le Saint Sacrement exposé, c'est l'adoration silencieuse à genoux."

Et
el Padrecito CONCLUAIT... a écrit :
AMEN!

Avez-vous remarqué que l'événement "vidéo" se tenait lors d'un rassemblement de jeunes (donc pas à tout les dimanches) et dans un pays où les gens sont pour la plupart pas très riche... mais qui "célèbre la vie" EUX... contrairement à nous gens d'amérique ou d'europe qui sommes tout "pogné" par nos "bebel" et le respect humain?
Avez-vous remarqué que contrairement à nous, il n'y a pas beaucoup de suicides dans ces pays du sud?

Sauraient-ils mieux que nous comment adorer ?
Forum Famille Franciscaine et amiEs
http://paix-joie.forumactif.net/portal.forum
L'Amour n'est pas Aimé !!
(s. François d'assise)

Avatar de l’utilisateur
el Padrecito
Quæstor
Quæstor
Messages : 301
Inscription : ven. 24 nov. 2006, 0:06
Localisation : Paris

Message non lu par el Padrecito » jeu. 22 mars 2007, 8:30

Richard,

VexillumRegis vous a écrit un long paragraphe sur l'Adoration Eucharistique, et a conclu par la phrase qe vous citez, je dis Amen à l'ensemble, car je suis entièrement d'accord avec cela.

Nul part nous n'avons dit que nous savions mieux comment L'adorer, mais autant que faire se peut, nous essayons en Liturgie comme ailleurs d'être fidèle et obéissant à l'enseignement de l'Eglise!

Que ce soit tous les dimanches ou exceptionnellement, la Liturgie doit être respectée, par tous et pour tous!

Célébrer la vie n'empêche pas de respecter l'enseignement magistériel!
in Christo Rege.

Quentin.

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Message non lu par Boris » jeu. 22 mars 2007, 12:00

Richard a écrit :Avez-vous remarqué que l'événement "vidéo" se tenait lors d'un rassemblement de jeunes (donc pas à tout les dimanches) et dans un pays où les gens sont pour la plupart pas très riche... mais qui "célèbre la vie" EUX... contrairement à nous gens d'amérique ou d'europe qui sommes tout "pogné" par nos "bebel" et le respect humain?
Je n'ai pas regardé la vidéo, mais je reprends ce que cvous en dites : les gens en question de ne sont pas de notre culture.
Si vous avez lu le Concile Vatican II et les différents textes du magistères, vous savez qu'il faut perpétuer les traditions.
Or la tradition Occidentale (européenne) est l'adoration à genou en silence ou guidée par des textes de prières et des chants Eucharistiques (O Salutaris, Pange Lingua, ...). Cette Tradition constitue la culture Occidentale Européenne. Il n'est pas bon, pour ne pas dire nocif, de vouloir mélanger les cultures : cela revient à dénigrer ses origines, ses racines.

Maintenant reprenons le dernier enseignement du Pape : l'Exhortation Apostolique (qui a donc valeur d'obligation).
SS Benoît XVI, in Scramentum Caritatis a écrit : Le respect envers l'Eucharistie

65. Un signe convaincant que la catéchèse eucharistique est efficace chez les fidèles est certainement la croissance, en eux, du sens du mystère de Dieu présent parmi nous. Cela peut être vérifié à travers des manifestations spécifiques de respect envers l'Eucharistie, auxquelles le parcours mystagogique doit introduire les fidèles. (190) Je pense, d'une manière générale, à l'importance des gestes et des postures, comme le fait de s'agenouiller pendant les moments centraux de la prière eucharistique. En s'adaptant à la légitime diversité des signes qui sont posés dans le contexte des différentes cultures, que chacun vive et exprime la conscience de se trouver dans toute célébration devant la majesté infinie de Dieu, qui nous rejoint de manière humble dans les signes sacramentels.


Adoration et piété eucharistique

La relation intrinsèque entre célébration et adoration
66. (...)Alors que la réforme accomplissait ses premiers pas, le rapport intrinsèque entre la Messe et l'adoration du Saint-Sacrement ne fut parfois pas assez clairement perçu. Une objection alors diffuse se faisait jour, par exemple, dans l'affirmation selon laquelle le Pain eucharistique ne nous serait pas donné pour être contemplé, mais pour être mangé. En réalité, à la lumière de l'expérience de prière de l'Église, une telle opposition se révélait privée de tout fondement. Déjà saint Augustin avait dit: « nemo autem illam carnem manducat, nisi prius adoraverit;... peccemus non adorando – Que personne ne mange cette chair sans d'abord l'adorer;... nous pécherions si nous ne l'adorions pas ». (191) (...)
Le Pape rappelle qu'il s'agit exactement de la même chose lorsque l'on se trouve devant l'Ostensoir ou pendant la Messe.
La même attitude doit donc être adoptée. Le Pape rappelle (car ce n'est en rien une nouveauté, lire la PGMR de 1975 par exemple) qu'il faut se tenir à genou devant l'Eucharistie.

Nous sommes en présence de Dieu : les danses, nous les faisons lorsques nous sommes au spectacle ou en soirée pour nous amuser. Cela est pour moi peu spirituel et doit être réservé à une expression privée de la prière.
La prière du corps devant Dieu ne pas être une prière identique à nos actions profanes !
UdP,
Boris

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Message non lu par Boris » jeu. 22 mars 2007, 12:55

Attention : j'ai bien dit que les danses ne pouvaient relever que de la "spère" privée en matière de prière. Donc hors de la Liturgie.

Ce que le Bon Seb confirme, lui qui fait parti de l'Emmanuel.

Les sensibilités ne peuvent (et ne doivent) s'exprimer que dans la prière privée (qu'elle soit en groupe ou en solo).

Or l'adoration Eucharistique relève d'un rite Liturgique dont on trouvera les détails dans le livre officiel "Rites Euchaistiques en dehors de la Messe".

Danser pour le Seigneur, peut-être, mais pas devant l'Eucharistie.
Devant l'Eucharistie signe vivant de la passion et de la mort puis de la résurection de Jésus, il convient d'adorer, pas de se trémousser. Comment se mettre à l'écoute de son Seigneur si on fait autant de bruit ?

Un prêtre a enseigné un jour avant le début d'une messe type "des familles" les 3 niveaux de silence :
- tout d'abord faire silence avec sa bouche
- ensuite faire silence avec tout son corps en cessant de bouger
- enfin faire silence intérieurement

Ce n'est que dans le silence que l'on peut rencontrer Dieu. La péricope de la prière dans le fond de sa chambre le dit :
Mat VI 6-8 a écrit :6 Pour toi, quand tu veux prier, entre dans ta chambre et, ayant fermé ta porte, prie ton Père qui est présent dans le secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. 7 Dans vos prières, ne multipliez pas les paroles, comme font les païens, qui s'imaginent devoir être exaucés à force de paroles. 8 Ne leur ressemblez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous ne le lui demandiez.
Mieux, lorsque Jésu prie, il le fait toujours en retrait et en silence. Sans débordement.
La joie peut se manifester par d'autres signes que ceux extérieurs des débordement. Il suffit de voir les paraboles de celui qui trouve un trsor dans un champ ou de la perle rare.

C'est encore aussi ce que SS Benoît XVI appelle le contrôle de l'eros par l'agape. La raison sur le corps. De cette manière l'expression du corps est bien plus belle et plus profonde. (dans son Encyclique Deus Caritas Est)

A propos des communautés nouvelles et de leur manière de prier : les moines de Solesmes (certains pas tous) observent l'évolution de leur forme de prière. Ils ont constaté que plus cela va, plus ces communautés reviennent à des prières construites (Liturgie des Heures) car elles expérimentent le manque de profondeur d'une prière uniquement sensible.
UdP,
Boris

Richard
Censor
Censor
Messages : 66
Inscription : lun. 30 août 2004, 5:32
Localisation : Canada, Prov Québec

Spir chré et Symb--- pas très ouvert !

Message non lu par Richard » ven. 23 mars 2007, 0:38

Bonjour à tous et à toutes s'il y en a ici :wub:

Je dois avoué, que vous semblez avoir messieurs, une vie très austère et scupuleusement régie par la - les lois. Je respecte se que vous êtes :cool: mais je ne pourrais vous suivre en toutes choses, je suis quelques peu délinquant ;-)

Code : Tout sélectionner

   "Boris disait":Cette Tradition constitue la culture Occidentale Européenne. Il n'est pas bon, pour ne pas dire nocif, de vouloir mélanger les cultures : cela revient à dénigrer ses origines, ses racines. 
Moi je réponds, que de plus en plus les cultures seront "décloisonnées" de par les médias et Internet, nous ne pourrons pas toujours jouer à l'autruche car la mixité arrive très vite et demain (et c'est commencé), les culture n'auront plus de frontières, devrons-nous (l'Église) faire des compromis ou tout simplement "uniformiser" par le haut, c.a.d. les symbolismes romain ce qui est à craindre, au détriment de la culture de chacun :?:

Paix et joie, Richard
Forum Famille Franciscaine et amiEs
http://paix-joie.forumactif.net/portal.forum
L'Amour n'est pas Aimé !!
(s. François d'assise)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité