Refuser la Sainte Hostie donnée par un laïc ?

« Ceci est mon corps, qui est livré pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. » (Lc 22.19)
Règles du forum
Forum de discussions entre chrétiens sur les questions liturgiques
Avatar de l’utilisateur
cred0
Censor
Censor
Messages : 149
Inscription : mer. 28 mars 2007, 4:45

Refuser la Sainte Hostie donnée par un laïc ?

Message non lu par cred0 » mer. 04 févr. 2009, 8:34

Bonjour

Je m’arrange toujours pour me mettre dans la file qui va recevoir la Sainte Hostie des mains du prêtre. Et vous ?
Je me dis que le recevoir d’un laïc ce n’est pas pareil. Ai –je tort, raison ?

merci
"Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie"

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8048
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Refuser le Saint Ostie donné par un laïc ?

Message non lu par Raistlin » mer. 04 févr. 2009, 11:14

cred0 a écrit :Bonjour

Je m’arrange toujours pour me mettre dans la file qui va recevoir le Saint Ostie des mains du prêtre. Et vous ?
Je me dis que le recevoir d’un laïc ce n’est pas pareil. Ai –je tort, raison ?

merci
Bonjour Cred0,

La sainte hostie est le corps du Christ, je vois mal en quoi le fait de la recevoir des mains du pape, d'un évêque, d'un prêtre ou d'un laïc y change quelque chose. :incertain:

Fraternellement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
basile
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : mar. 27 janv. 2009, 18:56
Localisation : normandie

Re: Refuser le Saint Ostie donné par un laïc ?

Message non lu par basile » mer. 04 févr. 2009, 11:25

cred0 a écrit :Bonjour

Je m’arrange toujours pour me mettre dans la file qui va recevoir le Saint Ostie des mains du prêtre. Et vous ?
Je me dis que le recevoir d’un laïc ce n’est pas pareil. Ai –je tort, raison ?

merci
Vous avez à la fois tort et raison. l'Eglise demande que ,normalement, la communion soit donnée par des prêtres ou des diacres.Toutefois si leur nombre est insuffisant , des laïcs préalablement choisis pour cette fonction peuvent assumer ce service.Il y a abus lorsque les prêtres présents demeurent inoccupés pour laisser des laïcs distribuer la communion.

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: Refuser la Sainte Hostie donnée par un laïc ?

Message non lu par Boris » mer. 04 févr. 2009, 12:25

Il y a également abus lorsque les laïcs sont choisis juste au début de la Messe. Normalement, ces laïcs sont nommés par l'Evêque.

Ensuite, certains servant d'Autel sont nettement plus désignés pour remplir cette fonction : le Missel Romain spécifie que l'acolyte est par défaut le ministre extraordinaire de la Communion lorsqu'il n'y a pas assez de prêtres ni de diacres :
PGMR 2002 a écrit :98. L'acolyte est institué pour servir à l'autel et pour aider le prêtre et le diacre. C'est à lui principalement qu'il revient de préparer l'autel et les vases sacrés, et de distribuer aux fidèles l'Eucharistie dont il est le ministre extraordinaire si cela est nécessaire.
Ensuite, il est évident que certains laïcs qui distribuent l'Eucharistie sont incompétents et manque du plus élémentaire respect que nous devons à Notre Seigneur présent de ce si admirable sacrement.

Lors de la Messe de la Nuit de Noël, "l'organisateur" de la Messe m'a demandé d'être un des ministres extraordinaires. Au moment de la communion, avec 2 autres personnes, je me suis rendu dans le choeur. Au moment où le prêtre est passé devant nous avec le Saint Sacrement en revenant du tabernacle, je fus le seul à faire une génuflexion. Idem pour l'élévation qui a suivi.
Ensuite, je fus le seul des 3 à faire une génuflexion au moment de communier et à communier tout de suite (communion sur la langue "oblige").
Les 2 autres personnes ont communié en même temps que le Prêtre : s'imaginent-elles être semblable au prêtre pour s'auto-communier après avoir attendu avec le Saint Sacrement dans la main ?

Sans surprise ensuite, plusieurs personnes désirant communier sur la langue sont venues recevoir l'Eucharistie de mes mains : elles savaient que le Très Saint Sacrement n'est pas pour moi une notion caduque.

Communier auprès d'un laïc c'est prendre le risque que celui-ci ne sache absolument ce qu'il fait. Mais ce n'est pas une généralité.
UdP,
Boris

Avatar de l’utilisateur
Sapin
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 2271
Inscription : sam. 14 juil. 2007, 15:54
Localisation : Montréal

Re: Refuser la Sainte Hostie donnée par un laïc ?

Message non lu par Sapin » mer. 04 févr. 2009, 12:47

cred0 a écrit :Bonjour

Je m’arrange toujours pour me mettre dans la file qui va recevoir la Sainte Hostie des mains du prêtre. Et vous ?
Je me dis que le recevoir d’un laïc ce n’est pas pareil. Ai –je tort, raison ?

merci
Bonjour Cred0,

Vous êtes tout à fait justifiée d'aller à un prêtre plutôt qu'à un laïc pour communier. Comme il a été dit, les ministres ordinaires de la communion sont le prêtre et le diacre. Par contre, ces laïcs qui donnent la communion le font pour aider le prêtre, même si malheureusement cela ne semble pas évident.

J'ai dans ma paroisse non pas des ministres, comme nous le disons à tort, mais plutôt des auxiliaires laïcs de la communion pendant la messe et j'ai pris l'habitude de bénir et de faire l'envoi de ces auxiliaires laïcs avant la communion des fidèles, comme le demande le missel romain. Ceci permet de montrer à la communauté que ces laïcs, choisis par le prêtre, distribueront la communion en son nom, autrement dit c'est comme si c'est le prêtre qui donne la communion mais par un auxiliaire envoyé par lui.

In Xto
Père Guy

"J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir".
credo

zélie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1413
Inscription : ven. 28 nov. 2008, 13:43

Re: Refuser la Sainte Hostie donnée par un laïc ?

Message non lu par zélie » mer. 04 févr. 2009, 12:47

Boris a écrit : Ensuite, je fus le seul des 3 à faire une génuflexion au moment de communier et à communier tout de suite (communion sur la langue "oblige").
Les 2 autres personnes ont communié en même temps que le Prêtre : s'imaginent-elles être semblable au prêtre pour s'auto-communier après avoir attendu avec le Saint Sacrement dans la main ?
Boris, peut-être ces deux personnes ont voulu par là exprimer un respect envers le célébrant, un devoir de politesse? (Qui ne vous enlève rien à vous, soit dit en passant, puisque vous communiiez sur la langue).
Boris a écrit :Communier auprès d'un laïc c'est prendre le risque que celui-ci ne sache absolument ce qu'il fait. Mais ce n'est pas une généralité.
C'est vrai que parfois on a ce sentiment, et c'est pas agréable, surtout si la personne ne comprend pas que justement c'est sur la langue que vous voulez communier, et pas dans la main!
A l'inverse, un prêtre a demandé un jour à ma soeur de l'aider à donner la communion: surprise et prise entre obéïssance au prêtre et indignité à le faire, elle n'a plus su quoi dire et s'est retrouvée à donner la communion. Des années plus tard elle en parle encore en s'en sentant tout à fait indigne, incapable et non formée pour cela! Comme quoi le malaise peut être des deux cotés...

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: Refuser la Sainte Hostie donnée par un laïc ?

Message non lu par Boris » mer. 04 févr. 2009, 13:04

zélie a écrit :Boris, peut-être ces deux personnes ont voulu par là exprimer un respect envers le célébrant, un devoir de politesse? (Qui ne vous enlève rien à vous, soit dit en passant, puisque vous communiiez sur la langue).
Dans ce cas, elles auraient du faire une inclination de la tête (qui est le geste liturgique indiqué), mais cela aurait signifié un respect du célébrant mais pas de l'Eucharistie.
zélie a écrit :A l'inverse, un prêtre a demandé un jour à ma soeur de l'aider à donner la communion: surprise et prise entre obéissance au prêtre et indignité à le faire, elle n'a plus su quoi dire et s'est retrouvée à donner la communion. Des années plus tard elle en parle encore en s'en sentant tout à fait indigne, incapable et non formée pour cela! Comme quoi le malaise peut être des deux cotés...
Je pense que c'est le meilleur état d'esprit pou remplir ce ministère extraordinaire.
UdP,
Boris

RenéL
Ædilis
Ædilis
Messages : 28
Inscription : mer. 28 janv. 2009, 21:08

Re: Refuser la Sainte Hostie donnée par un laïc ?

Message non lu par RenéL » mer. 04 févr. 2009, 22:37

Bonjour,

Par chance il y a des formations pour laïcs qui leurs confère le titre de ministre extraordinaire permanent de l'eucharistie. Ici en Suisse c'est comme cela qu'ils encourage la participation des laïcs au service de la table.
Je viens de suivre cette formation et j'en suis content. Nous sommes confirmé dans ce poste de service par notre évêque. Nous ne nous approprions pas cette tâche mais nous devenons disponible, à la demande du prêtre. Nous devenons habilité à donner la communion à l'église, aux malades ou gens âgés ne pouvant se déplacer. Aussi nous pouvons animer une célébration de l'exposition du saint Sacrement. Tous les actes sont réglementés pour bien faire comprendre les limites de notre service et ce qui appartient au sacerdoce du prêtre.

C'est bien sûr avec amour et dans l'esprit du service que nous le faisons en collégialité et en Église.

Paix!

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: Refuser la Sainte Hostie donnée par un laïc ?

Message non lu par Boris » jeu. 05 févr. 2009, 11:54

RenéL a écrit :Par chance il y a des formations pour laïcs qui leurs confère le titre de ministre extraordinaire permanent de l'eucharistie. Ici en Suisse c'est comme cela qu'ils encourage la participation des laïcs au service de la table.
Je viens de suivre cette formation et j'en suis content. Nous sommes confirmé dans ce poste de service par notre évêque. Nous ne nous approprions pas cette tâche mais nous devenons disponible, à la demande du prêtre. Nous devenons habilité à donner la communion à l'église, aux malades ou gens âgés ne pouvant se déplacer. Aussi nous pouvons animer une célébration de l'exposition du saint Sacrement. Tous les actes sont réglementés pour bien faire comprendre les limites de notre service et ce qui appartient au sacerdoce du prêtre.
Si c'est bien à l'Evêque de nommer les ministres extraordinaires de la communion, ce que vous décrivez me laisse pantois.

Il vaut mieux développer le service des vocations et revenir aux bonnes vieilles méthodes de formation dans les séminaires : celles qui font que les séminaires "tradis" et "classiques" sont plein et manquent de place chaque années !

Pourquoi vos prêtres ne peuvent-ils pas prendre en charge les Adorations Eucharistiques ? Cela est un des points fondamentaux du problème !
UdP,
Boris

ravi
Ædilis
Ædilis
Messages : 17
Inscription : jeu. 29 janv. 2009, 12:46

Re: Refuser la Sainte Hostie donnée par un laïc ?

Message non lu par ravi » jeu. 05 févr. 2009, 13:44

Il y a une chose à se rappeler:
Dès lors qu'un sacrement est célébré conformément à l'intention de l'église, la puissance du Christ et de l'Esprit agit en lui et par lui, indépendamment de la sainteté personnelle du ministre. Ce pendant les fruits du sacrement dépendent aussi des dispositions de celui qui les reçoit. Catéchisme N°1128
Pour avoir distribué la communion, je reconnais que c'est désagréable pour celui qui la donne de voir devant lui des gens qui changent de file pour aller communier au prêtre. Il y a un manque de respect pour celui qui donne la communion.

RenéL
Ædilis
Ædilis
Messages : 28
Inscription : mer. 28 janv. 2009, 21:08

Re: Refuser la Sainte Hostie donnée par un laïc ?

Message non lu par RenéL » jeu. 05 févr. 2009, 20:08

Bonjour Boris,

Pourquoi la formation doit se donner au séminaire? Ici le séminaire se déplace à nous.
Nous sommes formé par des théologiens croyant.

L'évêque ne fait que confirmer après formation et recommandation du prêtre de la paroisse.
Nous sommes en collégialité avec notre évêque au même titre que notre curé.
Ce qui diffère ce sont nos rôles respectifs. Notre curé a un mandat permanent de service, nous un mandat permanent de disponibilité pour combler des besoins spécifiques, quand ils se présentent.

Pour ce qui est de l'adoration eucharistique. Ce n'est pas une pratique ultra dépendue et elle semble assujetti à la dévotion du prêtre. Par contre, je ne crois pas qu'un prêtre se désisterait à la demande de ses paroissiens à moins qu'il y ait une contrainte organisationnelle qui l'empêcherait de le faire. C'est peut-être là qu'un laïc formé peut entrer en action. Ce n'est pas l'idéal bien sur car le prêtre est le rassembleur et l'animateur spirituel de vocation.

Paix!

ravi
Ædilis
Ædilis
Messages : 17
Inscription : jeu. 29 janv. 2009, 12:46

Re: Refuser la Sainte Hostie donnée par un laïc ?

Message non lu par ravi » jeu. 05 févr. 2009, 22:21

Bien sûr, chacun son rôle vécue en communion.
Pendant des années, les prêtres avaient tout trusté. Rien ne pouvait se faire sans lui, même pas changer de place un pot de fleur dans l'église.
C'est faux de dire que le prêtre est plus saint parce qu'il exerce un ministère pastoral, sacramentel et d'enseignement
que le laïc.
Le N°9 du décret sur le ministère et la vie des prêtres du concile Vatican II
"Le Sacrement de l'ordre confère aux prêtres de la Nouvelle Alliance une fonction éminente et indispensable dans et pour le peuple de Dieu, celle de pères, et de docteurs. Cependant, avec tous les chrétiens, ils sont des disciples du Seigneur, que la grâce de son appel a fait partticiper à son Royaume. Au milieu de tous les baptisés,les prêtres sont des frères parmi les frères, membre de l'unique corps du Christ dont la construction a été confié à tous.
A la tête de la communauté, les prêtres doivent donc faire en sorte de ne pas rechercher leurs propres intérêts, mais ceux de Jésus Christ, en uniqqant leurs efforts à ceux des laïcs chrétiens, et en se conduisant envers eux à la manière du Maître: parmi les hommes, celui-ci "n'est pas venu pour être servi mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude.Mt 20,28
Les prêtres ont à reconnaître sincèrement et à faire progresser la dignité des laïcs et leur rôle propre dans la missio de l'Eglise. Ils doivent respecter loyalement la juste lberté à laquelle tous ont droit dans la cité terrestre. Ils doivent écouter volontier les laïcs, tenir compte faternellement de leurs désirs, reconnaître leur expérience et leur compétence dans les différents domaines de la vie humaine, pour pouvoir avec eux lire les signes des temps. Eprouvant les esprits pour savoir s'ils sont de Dieu, ils découvriront et discerneront dans la foi les charismes des laïcs sous toutes leurs formes, ds plus modestes aux plus élevés, ils les reconnaîtront avec joie et les développeront avec ardeur. Parmi ces dons qu'on trouve en abondance chez les chrétiens, l'attrait d'un bon nombre pour une vie spirituelle plus profonde mérite une attention spéciale. Il faut également avoir assez de confiance dans les laïcs pour leur donner des responsabilités au service de l'Eglise en leur laissant liberté et possibilité d'action, bien plus, en les invitant quand l'occasion se présente, à prendre d'eux-mêmes des initiatives..............

Voila pourquoi les laïcs qui exercent une fonction dans l'Eglise et en particulier la distribution de la communion sont à respecter et il n'y a pas besoin de changer de file pour recevoir la communion des mains d'un prêtre. C'est toute l'assemblée qui célèbre l'Eucharistie avec des fonctions différentes pour chacun.
Prenons un autre exemple que la distribution de la communion. Sur l'écoute de la Parole de Dieu. Quand c'est un laïc qui proclame la parole de Dieu, nous n'écoutons pas. Nous attendons que ce soit le tour du prêtre ou du diacre

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2430
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: Refuser la Sainte Hostie donnée par un laïc ?

Message non lu par Boris » lun. 09 févr. 2009, 17:53

RenéL a écrit :Pourquoi la formation doit se donner au séminaire? Ici le séminaire se déplace à nous.
Ce n'est pas ce que j'ai dit. Je pense qu'il est malheureux de de voir faire appel à des ministres extraordinaires et je remarque que les séminaires diocésains se vident et en plus donne une mauvaise formation aux futurs prêtres.

A l'opposé, j'observe que les séminaires de plusieurs communautés ou fraternités continuent à observer les anciennes méthodes (celles de plus de 40 ans) et que ces méthodes engendrent par la suite de nombreuses vocations qui font que ces séminaires explosent (Communauté Saint Martin qui vient d'ouvrir une maison supplémentaire pour héberger une des années d'étude, ou bien Institut du Christ Roi qui pousse sans cesse les murs du monastère qui leur sert de séminaire, ...)

Le bon sens voudrait qu'après 40 ans de modification des méthodes et des matières, on se dise que c'est un échec au vu de la baisse des entrées dans les séminaires diocésains et du vide dans les églises et qu'il faut copier ce qui fonctionne.

RenéL a écrit :Pour ce qui est de l'adoration eucharistique. Ce n'est pas une pratique ultra dépendue et elle semble assujetti à la dévotion du prêtre. Par contre, je ne crois pas qu'un prêtre se désisterait à la demande de ses paroissiens à moins qu'il y ait une contrainte organisationnelle qui l'empêcherait de le faire. C'est peut-être là qu'un laïc formé peut entrer en action. Ce n'est pas l'idéal bien sur car le prêtre est le rassembleur et l'animateur spirituel de vocation.
Nous sommes d'accord mais vous répondez à ma question : les prêtres diocésains ne sont pas capable de proposer des activités spirituelles et c'est aux laïcs de le faire, ce qui est gênant.

Sur ma paroisse territoriale, un petit groupe a forcé la main au prêtre pour obtenir l'Adoration pour les enfants une fois par mois. Néanmoins ce prêtre fait tout pour brouiller le message de l'Eucharistie : il ne s'habille pas correctement, il est incapable de se mettre à genou (à l'encontre des très nombreux passages de la Bible), il se place à la même hauteur que le Christ (à coté de l'Autel en restant debout).
Comment faire comprendre aux enfants qui est le Christ ?

Comment dès lors susciter des vocations ?
UdP,
Boris

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3061
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Refuser la Sainte Hostie donnée par un laïc ?

Message non lu par AdoramusTe » lun. 09 févr. 2009, 20:32

cred0 a écrit :Bonjour

Je m’arrange toujours pour me mettre dans la file qui va recevoir la Sainte Hostie des mains du prêtre. Et vous ?
Je me dis que le recevoir d’un laïc ce n’est pas pareil. Ai –je tort, raison ?
Bonjour,

Je fais exactement comme vous !

La distribution de la communion par les laïcs fait partie de ces innovations malheureuses des années 1960, dont le but (tout au moins l'effet) est de diminuer voire de faire disparaitre le caractêre sacré de l'Eucharistie. Cela couplé à la communion dans la main nous permet de facilement comprendre l'étendue des dégats. Bon nombre de fidèles ne croient plus en la présence réelle !
Ce qui devait être exceptionnel est devenue la rêgle : comme pour tout ce qui est néfaste, le Malin prend toutes les perches qu'on peut lui tendre.

Et ceci est valable pour tout ce qui est sacré. Jadis, les laïcs ne pouvaient même pas toucher les vases sacrés !

Il suffit d'une meilleure organisation pour éviter cela. Très souvent, les homélies sont très longues et la partie eucharistique est baclée (PE II) puis il faut expédier la communion.
Il suffit de réduire la durée des homélies, célébrer plus de messes quitte à ce que ce soient des messes lues. Et un prêtre peut facilement donner la communion à 150 personnes.

Encore une fois, c'est la forme extraordinaire qui est le point de référence. C'est là qu'on y pratique bien les choses. C'est ici aussi qu'il doit y avoir enrichissement.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Refuser la Sainte Hostie donnée par un laïc ?

Message non lu par Invité » lun. 09 févr. 2009, 21:44

Communier dans la main est très ancien dans l'Eglise
Par exemple Théodore de Mopsuète explique comment communier au nouveaux chrétiens en 392
dans ses homélies de l'initiation chrétienne.
Il disait "Alors chacun de nous s'approche, les yeux baissés et les mains tendues" Le regard baissé exprime l'adoration, par là le fidèle confesse qu'il reçoit le corps du Roi, qui est devenu le Seigneur de l'univers par son union avec la nature divine,et qui est adoré comme Seigneur par toute la création. Les deux mains étendues désignent la grandeur du don. " C'est la paume droite que l'on étend pour recevoir l'oblation qui est donnée; mais sous elle on place la gauche" en signe de profond respect. La droite étendue tient un rang plus élevé pour recevoir le corps royal; la gauche supporte et conduit sa soeur et compagne, remplissant vis à vis d'elle, pourtant son égale, le rôle de servante, et cela à cause du corps qu'elle porte
" En distribuant l'oblation le pontife dit: Le corps du Christ"........C'est pourquoi tu dis aprés lui: Amen"
et la même chose est faite pour la coupe
.........C'est dans ces dispositions que tu reçois et consomme la communion...........
Aprés avoir pris la communion, tu feras monter vers Dieu une action de grâce et bénédiction personnelle ensuite
tu demeureras afin d'acquitter avec tout le monde ton devoir d'actions de grâce et de bénédiction selon les prescriptions de l'Eglise.
L'initiation chrétienne
textes recueillis et présentés par A.Hamman Ictus les pères dans la foi DDB P.181 et 182

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités