La chasteté

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13078
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Chasteté

Message non lupar etienne lorant » sam. 23 juin 2012, 14:01

On ne garde pas sa chasteté pour et par soi-même.
C'est un don de Dieu que l'on offre à son conjoint.
Mais il y a bien plus encore que d'offrir un "don de Dieu à son conjoint"... cette formulation me paraît terre-à-terre, pardonnez-moi.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8796
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Chasteté

Message non lupar PaxetBonum » sam. 23 juin 2012, 14:15

Mais encore ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13078
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Chasteté

Message non lupar etienne lorant » sam. 23 juin 2012, 14:56

Mais il y a bien plus encore que d'offrir un "don de Dieu à son conjoint"... cette formulation me paraît terre-à-terre, pardonnez-moi.
C'est que l'on a l'impression que la chasteté est quelque chose que l'on peut offrir une fois dans le temps. Or qu'il s'agit d'une attitude de tout l'être, en toutes circonstances.

La chasteté signifie l’intégration réussie de la sexualité dans la personne et par là l’unité intérieure de l’homme dans son être corporel et spirituel. La sexualité, en laquelle s’exprime l’appartenance de l’homme au monde corporel et biologique, devient personnelle et vraiment humaine lorsqu’elle est intégrée dans la relation de personne à personne, dans le don mutuel entier et temporellement illimité, de l’homme et de la femme.
La vertu de chasteté comporte donc l’intégrité de la personne et l’intégralité du don (C.E.C § 2337).

L'intégration réussie ... et l'unité intérieure ... qui oserait y prétendre les avoir atteintes ? Pas moi... en tout cas pas encore... en tout cas pas tout à fait.

On a parfois l'impression qu'une femme donne sa virginité et c'est gagné... mais la chasteté va plus loin.

Etienne
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2281
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Chasteté

Message non lupar Teano » sam. 23 juin 2012, 19:55

On a parfois l'impression qu'une femme donne sa virginité et c'est gagné... mais la chasteté va plus loin.

Etienne
???
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

zelie
Senator
Senator
Messages : 622
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : Québec

Re: Chasteté

Message non lupar zelie » sam. 23 juin 2012, 23:17

Bonsoir, merci pour vos conseils, rester chaste jusqu'au mariage, est un parcours difficile, mais je pense qu'il faut juste savoir prendre les bonnes décisions.
Il y a beaucoup de chemins dans la prière et dans l'union à Dieu. Je ne connais pas le vôtre et je j'ai pas l'intention de vous proposer un modèle, mais puis-je vous livrer une vision des choses (qui n'est peut être pas la meilleure!), juste une partie de mon chemin.
On peut concevoir l'abstinence comme on conçoit certains jeûnes ; comme une union plus forte au Seigneur.
En fait, au départ, on aime, et on cherche à connaître Jésus, sa vie, son message, ou Dieu notre Père. Le ou les connaissant, sans oublier l'Esprit, on les aime de plus en plus, et de plus en plus le voyage entraîne vers la soif de les connaître, de mettre en action leur message, de rester au plus près d'une intimité suave près du manteau de Marie. C'est un chemin en spirale doux et amer, mais un chemin prenant. Chemin faisant, on s'aperçoit un jour qu'on pratique certaines choses qui nous auraient paru inaptes il y a quelques années. C'est pas tant que personnellement je sois partie de la vertu comme quelque chose à rechercher; c'est plutôt qu'à force d'essayer d'aimer des chemins s'ouvrent subtilement, et pas grâce à moi! Non, grâce à Dieu plutôt.

Voyez-vous, je suis de ces amatrices d'Art un brin gourmandes et esthètes qui trouvent qu'il n'y a rien de plus beau sur terre qu'un homme, un mâle; sa force, sa souplesse, ses formes, ses aptitudes, ses yeux, ses mains, ses jambes, ses poils, ses cheveux, sa bouche, ses sourcils ...et le reste, tout m'enchante dans un tel chef d'oeuvre. Ca pourrait vite devenir dangereux, surtout dit comme ça à quelqu'un qui n'est pas moi... mais un homme est beau par son âme, en un homme je vois l'oeuvre réussie, aboutie, magnifique de Dieu, je vois sa création, et l'homme m'apparait comme un temple dédié à son créateur. Quand un homme met au service de la Paix, de la Prière, de l'Evangile, toutes les qualités qu'il a reçu de Dieu, c'est magnifique c'est la plus belle chose qui soit, et ça met dans le coeur de tous ceux qui sont près de lui un bonheur immense.
Parfois, en regardant un jeune homme se faire arrêter pour un méfait, je suis prise d'un terrible serrrement de coeur en regardant ses bras si forts que Dieu lui a donné pour travailler et nourrir les siens, ses mains que Dieu lui a donné pour aimer, et que lui ne sait même pas combien les dons qu'il a sont précieux et utiles, si nécessaires, et comment les utiliser...
Rien ne me rend plus heureuse qu'un homme en paix avec lui-même et avec Dieu; son âme a une telle valeur, une valeur telle que pour elle seule Jésus reviendrait sur terre se refaire crucifier... Ca laisse songeur, non?
L'homme, malgré l'attirance qu'il aurait pu exercer sur moi si Dieu ne s'en était pas mêlé, est avant tout et primordialement une âme à aider dans le chemin du salut, un autre membre d'un même tout, un frère unique et inestimable dont je souhaite plus que tout que son âme glorifie Dieu, soit sauvée et heureuse pour l'éternité.



Voyez-vous, l'idée de voir en chacun des humains un frère précieux, il y a 20 ans, m'était totalement étranger. J'ai reçu la foi comme on reçoit un cadeau, je n'ai vraiment aucun mérite de ce coté-là.
J'ai aimé faire mon chemin spirituel (c'est pas un modèle, mais bon, je partais de bas, et je n'étais non plus pas vierge , je venais d'être maman), et spirituellement, j'avais vraiment absolument tout à apprendre.
Je n'ai jamais pu anticiper les détours pédagogiques du chemin de ma foi; aucune culture ou intelligence ne me permettait d'anticiper la moindre idée évangéliste; et un jour, après bien du temps, je me suis aperçue que mes lectures (beaucoup, énormément de lectures, plusieurs fois et régulièrement l'évangile, pour apprendre toujours et comprendre, un peu), mes prières, mes observations, mes expériences m'avaient modelée, changée en profondeur.
Si la chasteté existe, je peux vous dire que dans mon cas elle est venue à moi parce que j'ai fini par en avoir soif, mais pas parce que moi je l'ai recherchée; je veux dire, c'est vraiment Dieu qui m'y a amenée, je n'y serai jamais venue seule.
Tout ça pour vous dire que désirer la vertu est déjà en soi formidable, vous savez ce que vous voulez, déjà, si jeune! Le seul conseil que l'expérience me permet de vous donner pour réaliser ce bel engagement est d'aimer, aimer, aimer spirituellement tous les gens que vous rencontrez, Jésus le premier, et vous verrez que tout ce que vous demandez ou même que vous ne pensez pas à demander vous sera donné de surcroit!

l'Amour est la clé de la prière, de l'union à Dieu, et donc de tous les comportements et trésors spirituels qui procèdent de l'Amour Divin!
Allez, courage, vous verrez, aimer Jésus c'est possible! Bonne route à vous,
Zélie
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

zelie
Senator
Senator
Messages : 622
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : Québec

Re: Chasteté

Message non lupar zelie » sam. 23 juin 2012, 23:43

On a parfois l'impression qu'une femme donne sa virginité et c'est gagné... mais la chasteté va plus loin.
Tellement vrai! Ca fait partie des confusions auxquelles on n'échappe pas parce qu'on ne réfléchit jamais assez à nos actes et à leur sens. Mais personne n'est assez grand spirituellement pour pouvoir prétendre n'être jamais tombé dans un des nombreux pièges de la facilité, du raccourci, le tout teinté d'orgueil, sans même arriver à en discerner le moindre ersatz.
Faire la confusion entre vivre sa vie en Dieu et avoir un comportement peut en arriver à nous réduire à donner une partie de soi comme on loterait un gros lot, croyant ingénument avoir tout donné ou tout démontré en une seule fois.
Or vivre en Dieu ce n'est pas ça, vivre en Dieu c'est un voyage qui s'effectue par la grâce de Dieu, un peu tous les jours, toute notre vie et qui se redéfinit à chaque instant au gré des surprises de la vie. C'est vivre dans la loi, le message et les recommandations divines, ce qui nécessite beaucoup, mais alors beaucoup de méditations. C'est aussi vivre avec les autres, ne pas les oublier, s'ouvrir à eux pour s'oublier soi, faire des tas de trucs avec eux, et aussi incroyable que ça puisse paraître, ça rend infiniment heureux.

La chasteté, je la vois plutôt comme un effet que comme un commencement, une union plus forte découlant d'un amour plus mûr, plus grand, plus raisonné, pour Jésus et pour Marie, une union forte renouvelée chaque jour humblement, sans jamais prétendre ni savoir si un jour on ne chutera pas? La chasteté est enfant de l'amour, est enfant des enseignements de Marie, est souhait d'imiter Jésus, tout comme la tempérance, le renoncement, le détachement. on ne pourrait jamais être chaste tout seul, sans l'enseignement de Marie et la grâce et l'Amour de Jésus.
Les vertus sont les fleurs du chemin de la foi et de la vie en Dieu, elles sont là à nous porter à faire l'expérience des dons de Dieu, et comme n'importe quelle vertu, si on chute, il ne faut pas se lamenter inutilement sur son orgueil écorné et renoncer pour autant à ré-essayer, encore et encore, à se relever et à continuer à suivre le chemin, aussi ardu qu'il puisse être certains jours. L'Amour est patient, nous dit Saint Paul...
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

zelie
Senator
Senator
Messages : 622
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45
Localisation : Québec

Re: Chasteté

Message non lupar zelie » dim. 24 juin 2012, 9:54

Je reviens un coup sur ce fil; je me rappelle d'une chose qui pourrait encore éclairer notre jeune amie.

Il y a beaucoup de personnes âgées dans mon coin. Leur comportement en couple a toujours un effet loupe, justement parce qu'ils sont âgés. Certains sont unis et s'entraident, et c'est d'emblée touchant, d'autres c'est un conjoint patient qui supporte l'acariatreté de l'autre, et c'est d'emblée pathétique.
Mais ce sont les premiers qui nous enseignent sur la chasteté aujourd'hui. Certains couples sont d'évidence encore très tendres les uns avec les autres, très attentionnés, avec de part et d'autre beaucoup d'éducation et de finesse dans l'attention à l'autre. Et parmi cette fleur, il y a des couples chastes. Non pas qu'ils ne se touchent pas, non. Mais leurs regards, leurs embrassements, leurs mots, leur façon de se nourrir, tout est chaste en eux. Ils portent la chasteté comme un état d'esprit. Elle rayonne d'eux, sans même qu'ils le sachent.

Cela rejoint un texte catholique que j'ai lu il y a des années, (surement un truc de caté) qui expliquait qu'on peut être chaste même en faisant des enfants, quand on est mariés, parce que faire des enfants dans le mariage fait partie du "package" forcément. La chasteté est donc avant tout affaire de disposition.

Et connaissant la disposition à la sottise de l'homme, j'en reviens à ma première idée; avoir un tel état d'esprit nécessite de le vouloir, de ne pas présumer de ses forces et de s'en remettre à une vie de prière au plus près de Jésus, pour avoir envie de l'imiter le plus souvent possible. Donc à l'Amour.

Que Marie soit votre maîtresse dans ce chemin, (it's The best!)
Zélie

Et n'hésitez à revendiquer votre désir de chasteté devant un garçon et à le laisser fuir s'il s'y refuse. Posez votre choix comme une condition non négociable, ne vous volez pas vous-même de votre souhait profond par peur de l'exprimer.
D'ailleurs en adoptant un état d'esprit chaste, vous allez voir que vos amitiés vont s'épurer, et que ce ne seront pas les mêmes garçons qu'aujourd'hui qui vont vous aborder...
Priez Dieu que ce soit Lui qui trouve votre époux et vous l'amène à la meilleure heure (quand vous serez tous les deux prêts à fonder une famille). Ne lui demandez pas un beau, riche, jeune homme, demandez-Lui celui que Lui veut vous voir épouser et vous verrez que ce choix-là sera le bon ; il vous amènera un saint homme.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8796
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Chasteté

Message non lupar PaxetBonum » dim. 24 juin 2012, 11:19

Mais il y a bien plus encore que d'offrir un "don de Dieu à son conjoint"... cette formulation me paraît terre-à-terre, pardonnez-moi.
C'est que l'on a l'impression que la chasteté est quelque chose que l'on peut offrir une fois dans le temps. Or qu'il s'agit d'une attitude de tout l'être, en toutes circonstances.

La chasteté signifie l’intégration réussie de la sexualité dans la personne et par là l’unité intérieure de l’homme dans son être corporel et spirituel. La sexualité, en laquelle s’exprime l’appartenance de l’homme au monde corporel et biologique, devient personnelle et vraiment humaine lorsqu’elle est intégrée dans la relation de personne à personne, dans le don mutuel entier et temporellement illimité, de l’homme et de la femme.
La vertu de chasteté comporte donc l’intégrité de la personne et l’intégralité du don (C.E.C § 2337).

L'intégration réussie ... et l'unité intérieure ... qui oserait y prétendre les avoir atteintes ? Pas moi... en tout cas pas encore... en tout cas pas tout à fait.

On a parfois l'impression qu'une femme donne sa virginité et c'est gagné... mais la chasteté va plus loin.

Etienne
Je comprends mieux votre point de vue que je partage totalement.
Je répondais à Mondestin qui cherche dans un premier temps à rester fidèle à son futur conjoint.
Mais oui, la chasteté n'est pas la conservation de la virginité.
Oui la chasteté se vit quotidiennement, merci Etienne Lorant de ce rappel.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

antioche
Barbarus
Barbarus

Solitude, internet et chasteté.

Message non lupar antioche » dim. 29 juil. 2012, 8:49

Bonjour et bon dimanche !

Lisant et relisant différentes discussions sur le forum, je constate que beaucoup (et très souvent des jeunes) avouent connaitre de vives difficultés dans la recherche d'une meilleure chasteté à cause de l'internet et de ses images pornographiques. La réflexion me pousse à deux constats :
- le premier, c'est que chasteté ne signifie pas uniquement continence (sexuelle) mais bien plus : un "comportement de vie, d'attitude, de pensée", qui nous conduit à "ressembler" au Christ.
- le second, c'est que, très souvent, la recherche d'images pornographiques sur le net peut traduire une "véritable addiction" qui trouve sa source dans une problématique affective et psychologique. Et là, il faut couper la dépendance au risque de tomber dans des comportements plus graves.
Beaucoup d'intervenants dans ces discussions rappellent (à juste titre) le rôle de solitude et du désœuvrement dans ce processus.
Alors je voudrai aussi apporter ma pierre à la construction de cet édifice et rappeler (en toute modestie) que personne n'est à l'abri de ce travers.
La vie de l'Eglise c'est de porter témoignage et d'aider nos frères et sœurs pour sortir de ces enfermements, c'est donc notre mission de catholique.
A ceux et celles qui travaillent pour sortir de ces situations, je dis qu'il y a moyen de tirer un trait et c'est par la prière, le témoignage et la recherches de solutions afin de vivre sans ces images et ces idées qui ruinent notre relation avec Dieu.
Quoi que nous vivions dans ce domaine, si nous le regrettons vivement, si nous implorons le Seigneur, si nous prenons des mesures radicales pour en sortir, nous nous en relevons.
Mon témoignage est ce qu'il est mais, s'il peut permettre l'ouverture, ici, d'une chaine d’autres témoignages et de prières, ce sera une belle chose pour ceux et celles qui souffrent de cela.

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2281
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Solitude, internet et chasteté.

Message non lupar Teano » dim. 29 juil. 2012, 9:30

Bonjour antioche,

Je souscris à votre analyse.
Récemment un prêtre m'a donné une belle définition de la chasteté : c'est la disponibilité ; et de la pureté : c'est la compassion à l'égard de tous les êtres.
Tous ces travers, très humains, dont vous parlez sont une perte de temps : on peut mieux occuper son temps (même sur internet) par la prière, par l'action, par le témoignage et toutes les choses que vous soulignez à juste titre.

Que Dieu vous bénisse

Teano-Claire
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Avatar de l’utilisateur
Zborg
Censor
Censor
Messages : 155
Inscription : mer. 27 juin 2012, 21:29

Re: Solitude, internet et chasteté.

Message non lupar Zborg » dim. 29 juil. 2012, 11:05

Bonjour,
C'est vrai que même en temps que femme, je me sens agressée...
On peut toujours télécharger des logiciels de bloquage d'images et publicités comme (je recommande!) Adblock plus
Ca aide à avoir la paix :roule:
Dans toutes vos œuvres, écoutez votre âme, et soyez-lui fidèle; car c'est ainsi qu'on garde les commandements de Dieu.
[/color]
Ecclésiastique de Jésus, 32-27
[/color]

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2281
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Solitude, internet et chasteté.

Message non lupar Teano » dim. 29 juil. 2012, 14:26

Saint [Padre] Pio de Pietrelcina (1887-1968), capucin
Ep 3, 579 ; CE 54 (trad. Une Pensée, Mediaspaul 1991, p. 95)

Porter du fruit, débarrassé des soucis du monde Avance avec simplicité sur les voies du Seigneur, et ne te fais pas de souci. Déteste tes défauts, oui, mais tranquillement, sans agitation, ni inquiétude. Il faut user de patience à leur égard et en tirer profit grâce à une sainte humilité. Faute de patience, tes imperfections, au lieu de disparaître, ne feront que croître. Car il n'y a rien qui renforce tant nos défauts que l'inquiétude et l'obsession de s'en débarrasser.

Cultive ta vigne d'un commun accord avec Jésus. A toi revient la tâche d'enlever les pierres et d'arracher les ronces. A Jésus, celle de semer, planter, cultiver et arroser. Mais même dans ton travail, c'est encore lui qui agit. Car sans le Christ, tu ne pourrais rien faire.
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

antioche
Barbarus
Barbarus

Re: Solitude, internet et chasteté.

Message non lupar antioche » dim. 29 juil. 2012, 14:40

Saint [Padre] Pio de Pietrelcina (1887-1968), capucin
Ep 3, 579 ; CE 54 (trad. Une Pensée, Mediaspaul 1991, p. 95)
Faute de patience, tes imperfections, au lieu de disparaître, ne feront que croître. Car il n'y a rien qui renforce tant nos défauts que l'inquiétude et l'obsession de s'en débarrasser.
Teano
Merci beaucoup pour cette contribution, et plus encore pour ce passage là.
C'est vrai et cela répond bien à diverses questions trouvées dans différents sujets. Devenir plus chaste, c'est aussi accepter, un temps, de vivre avec ses défauts, mais en prenant pleinement conscience qu'ils sont "accrochés" en nous et que nous devons nous en défaire.
Et la prière nous y aide, avec la volonté ...

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Solitude, internet et chasteté.

Message non lupar Mac » dim. 29 juil. 2012, 15:26

Saint [Padre] Pio de Pietrelcina (1887-1968), capucin
Ep 3, 579 ; CE 54 (trad. Une Pensée, Mediaspaul 1991, p. 95)

Porter du fruit, débarrassé des soucis du monde Avance avec simplicité sur les voies du Seigneur, et ne te fais pas de souci. Déteste tes défauts, oui, mais tranquillement, sans agitation, ni inquiétude. Il faut user de patience à leur égard et en tirer profit grâce à une sainte humilité. Faute de patience, tes imperfections, au lieu de disparaître, ne feront que croître. Car il n'y a rien qui renforce tant nos défauts que l'inquiétude et l'obsession de s'en débarrasser.

Cultive ta vigne d'un commun accord avec Jésus. A toi revient la tâche d'enlever les pierres et d'arracher les ronces. A Jésus, celle de semer, planter, cultiver et arroser. Mais même dans ton travail, c'est encore lui qui agit. Car sans le Christ, tu ne pourrais rien faire.
Bonjour ma soeur,

Est-ce que c'est tirée d'une pensée chaque jour svp ma sœur? Puisque j'avais deux livres l'un où il y avait une pensée pour chaque jour et un autre plus historique mais qui proposait aussi des méditations.
J'aime beaucoup ce Saint et je vous remercie pour ce passage.

Fraternellement en Notre Seigneur Jésus Christ.

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2281
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Solitude, internet et chasteté.

Message non lupar Teano » dim. 29 juil. 2012, 15:38

Non mon cher frère Mac
Spoiler!
(dont je n'oublie pas les paroles vraiment fraternelles en un temps où j'en avais bien besoin : Dieu en soit remercié et toi aussi !)
, c'est tiré du site "l’Évangile au quotidien", avec les lectures du jour, il y a toujours un texte tiré de la Tradition, toujours profitable et en ce qui me concerne, souvent en lien avec ce que je vis dans mon présent...Ce passage de Padre Pio était proposé pour le 27 juillet.

In Christo

Teano-Claire
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit